AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un proche à Portland !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis un Grimm.
Masculin
Messages : 490
Date d'arrivé : 30/04/2013
Age : 20
Localisation : Oregon, Portland

Feuille de personnage
Age: 31
Métier: Agent de Police
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Nick Burkhardt
MessageSujet: Un proche à Portland !   Mer 26 Juin 2013 - 14:14




UN PROCHE A PORTLAND


J’avais passé de longues de heures dans la caravane de ma tante, je mettais un peu d’ordre et avait décidé de regarder le contenu de la plupart des placards, il y avait tellement de choses à l’intérieur de cette caravane. Par inadvertance, une feuille virevoltait jusqu’à se poser au sol. Je faillis marcher dessus, je regardais de quoi il s’agissait, c’était une liste de noms dont la plus grande moitié ne pouvait se lire à cause de l’usure. Je regardais un peu plus près cette liste. Nom, prénom et adresse. C’était étrange, je me demandais bien de quoi il s’agissait. Je jettais un œil aux quelques papiers qui se trouvaient avec celui-ci. Il y avait un planisphère et de petits manoirs dessinaient. Je suppose qu’il devait s’agir des lieux où il y avait une cachette comme celle-ci, cette petite caravane. Je revenais alors à la petite liste, la plupart était un peu partout dans les autres états et autres pays ailleurs dans le monde, c’était incroyable, je ne savais pas qu’il y avait autant de Grimm dans le monde. Parmi les quelques noms qui étaient bien visibles, je vis une adresse qui se trouvait dans cette ville même, à Portland. 


Je n’étais donc pas le seul Grimm de cette ville. Je devais en avoir le cœur net. La vieille horloge indiquait 18h30, je regardais ma montre pour vérifier, il n’était que 15h30. Je décidais donc d’aller découvrir ce qui se cachait à cette adresse. Je reformais la lourde porte de la caravane et me voilà parti.
Heureusement que le GPS connaissait les recoins de Portland mieux que moi, il faut dire que ce n’était pas un coin où il y avait des problèmes et des enquêtes. Je me garais le long de la petite route. Je m’assurais que le nom correspondait. Face au portail, je regardais si personne n’était à l’extérieur, personne, je sonnais donc en appuyant sur le petit bouton. J’attendais que quelqu’un se montre.  
 


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un habitant.
Messages : 10
Date d'arrivé : 25/06/2013

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Métier: Étudiant en Médecine
Relations avec les personnages:
Je suis un habitant.
Jacob Reynard
MessageSujet: Re: Un proche à Portland !   Mer 26 Juin 2013 - 14:57


    Jacob était assis à son bureau, penché sur un de ses nombreux manuels de médecine. À ses cotés s’empilait plusieurs feuilles de note et schéma fait à la main. Le jeune homme soupira, passant une main lasse dans ses cheveux. Il avait l’impression qu’il ne faisait qu’étudier c’est derniers temps. Il aimait son domaine d’étude, certes, mais il devait s’admettre qu’il n’aurait pas dit à quelques heures de plus de temps libre pour se divertir un peu. Lorsqu’il n’était pas en cours, il était à l’hôpital et quand il n’était à aucun des deux, il se retrouvait penché sur ses livres. Les petits moments de liberté était utilisé pour faire les courses, le ménage et s’occuper de ses animaux. Du coup, Jacob n’avait plus de temps pour lui-même. Il ne se rappelait pas la dernières fois qu’il avait lu un bon livre ou était sortie s’amuser avec des amis. Sa vie tournait décidément autour des études.

    Jacob se leva, grimaçant lorsque son dos craqua, il était resté dans la même position trop longtemps, et son corps le lui faisait savoir. Le jeune homme s’étira avant de se diriger vers la cuisine, caressant au passage la tête d’un des chiens. Il ouvrit le réfrigérateur et prit une bière dans  la portière. Prenant une bonne gorgée rafraichissante, Jacob s’appuya sur le comptoir et  regarda par la fenêtre. L’après-midi était déjà bien avancé et il n’avait mangé que deux tranche de pain pour déjeuner. Il ne doutait pas que son estomac allait le lui rappelé. Boire de la bière sur un estomac vide n’était définitivement pas une de ses meilleures idées.  

    Avant qu’il ne puisse y réfléchir un peu plus, la sonnette retendit dans la maison, faisant bondir les deux chiens qui se dirigèrent vers la porte, le plus jeune lâchant quelques aboiements. Jacob se redressa, posant sa bière sur le comptoir et se dirigea vers l’entrée. Il attrapa le collier du plus jeune chien, empêchant celui-ci de bondir contre la porte. "Archer! Assis!" Le berger allemand tourna sur lui-même quelques fois avant de s’assoir sur le tapis. L’autre chien se contenta de rester au coté de son maitre. Jacob ouvrit donc la porte, tombant nez à nez avec un homme inconnu qui semblait être dans la fin vingtaine début trentaine. Surpris par l’apparence de l’inconnu, Jacob cligna des yeux un instant avant de se ressaisir. "Bonjour… Est-ce que je peux faire quelques choses pour vous?" Archer commença à gigoter sur place attirant l’attention de Jacob. Se dernier se retourna vers l’inconnu avec un petit sourire embarrassé. "Voudriez-vous entrer?"


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Masculin
Messages : 490
Date d'arrivé : 30/04/2013
Age : 20
Localisation : Oregon, Portland

Feuille de personnage
Age: 31
Métier: Agent de Police
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Nick Burkhardt
MessageSujet: Re: Un proche à Portland !   Mer 26 Juin 2013 - 15:34

J’étais impatient de savoir ce qui cachait dans cette jolie petite maison. Un jeune vient alors me voir, ses chiens également. Je souriais en voyant leurs petits yeux briller en me voyant. C’étaient de bons chiens de garde, je n’en doutais pas. Le jeune homme vient alors les retenir et m’invite à entrer dans cette grande propriété. Les chiens mignons et obéissants se couchaient et se calmaient à la seule voix de leur maître. Sans avoir de préjugé, je me disais que le jeune homme aux cheveux au vent face moi était bien jeune pour avoir une si grande propriété.


- Bonjour, je m’appelle Nick Burkhardt, je suis agent de police mais je ne viens pas dans le cadre d’une enquête. Vous êtes ?  


J’étais alors un peu embêté, je ne pouvais pas savoir si c’était encore à un Grimm qu’appartenait cette maison et si je commençais à lui parler de Wesen, de ma tante qui m’a appris ce que j’étais sans doute me prendrait-il pour un fou. En même temps, je ne savais pas précisément ce que je cherchais ici, un livre, une bibliothèque. Comment emmenait mon affaire et mes interrogations sur l’étrange liste que j’avais trouvée ? Je sortis alors cette liste de mon sac en bandoulière. Un de ses chiens vient se coller à mes jambes, je me baissais pour lui faire des câlins. On se dirigea alors sur la terrasse où il avait installé tout un tas d’affaire, médecine d’après ce que je pouvais voir.


- Voilà, c’est bien dans une circonstance particulière que j’ai trouvé votre adresse. Je faisais du rangement dans les affaires de ma tante qui est . . . *Grimm* Chercheuse, oui, elle étudie les événements surnaturels qui arrivent dans ce monde, oui je suis c’est dingue. Enfin qu’importe, et c’est donc à ce moment que j’ai trouvé cette liste où figure votre adresse. Vous savez quelques choses à propos de ces histoires ou bien de ma tante, elle s’appelait Marie.


Je repensais à elle en cet instant. Je garderais son dernier combat, son dernier souffle dans ma mémoire et rien ne pourrait la faire disparaître de mes souvenirs. Je relevais la tête. Arter venait de poser son nez sur ma jambe, j’oubliais mes sombres pensées et retrouver le sourire, ils étaient vraiment gentils ses chiens. 


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un habitant.
Messages : 10
Date d'arrivé : 25/06/2013

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Métier: Étudiant en Médecine
Relations avec les personnages:
Je suis un habitant.
Jacob Reynard
MessageSujet: Re: Un proche à Portland !   Jeu 27 Juin 2013 - 0:44


    Jacob cligna des yeux un moment, surpris. Il se demandait bien ce qu’un agent de police pouvait bien lui vouloir. Il n’habitait pas à Portland depuis très longtemps et de tout ce temps, il n’avait jamais commit les moindres infractions méritant une officier à sa porte. Il avait bien rangé sa voiture à un endroit interdit une fois ou deux et avait dépassé les limites de vitesse quelques fois, mais ce n’était que des offenses mineures. Il fût encore plus surpris lorsque le policier, Détective Burkhardt, admis venir en dehors de ses fonctions. Qu’est ce qu’un détective pouvait bien lui vouloir qui ne touchait pas son travail? Il n’avait jamais parlé à l’homme, ne se rappelait pas l’avoir vu et n’avait même jamais entendu parler de ce dernier. C’était une bien curieuse situation. Néanmoins, Jacob ne s’inquiéta pas. Archer et Chase, ses deux chiens, réagissait très bien à la présence de Nick et ils étaient habituellement d’excellent juge de caractère. Quoi que ce Nick veuille, ce n’était visiblement rien de malfaisant. Il s’écarta pour le laisser entrer et se présenta. "Jacob Reynard, enchanté." Jacob avait l’habitude de recevoir de drôle de regard envers son nom de famille visiblement Allemand, mais il doutait que ce soit le cas de Nick, l’homme en question possédait lui-même un nom de famille assez inusité.

    Jacob conduisit Nick vers la terrasse où ils pourraient discuter sans être dérangé. Jacob dégagea un peu la table avant de s’assoir. Les deux chiens tournèrent quelques peu autour des deux hommes avant d’aller jouer un peu plus loin, décidant que le nouveau venu n’était plus intéressant. Tournant son attention vers le détective, Jacob écouta son histoire et ne put retenir une grimace. Il espérait que cette Marie ne trempait pas dans les mêmes affaires douteuses que son oncle, il n’avait pas particulièrement envie de rencontrer une meurtrière en série. Juste savoir qu’il avait côtoyé son oncle Jonathan sans ne jamais se douter de rien lui donnait des frissons dans le dos. L’homme devant lui ne semblait toutefois pas impliqué, et Jacob ne voyait rien de mal à aider celui-ci dans sa quête. Il se leva, se tournant vers Nick. "Cette maison appartenait à mon oncle, je vais voire si je peux trouver une mention de votre tante dans ses affaires. Attendez-moi un moment s’il-vous plait."

    Il attrapa l’épaisse clé sur le comptoir au passage avant de l’utiliser pour déverrouiller le lourd cadenas qui barrait l’accès vers le sous-sol. Il s’engouffra dans celui-ci, allumant au passage la lampe. Dans la semi-obscurité, Jacob fouilla dans le journal de son oncle, trouvant après quelques minutes de recherche un passage faisant référence d’échange de lettre entre lui et une "Marie Kessler", probablement la tante de Nick. En fouillant un peu plus profond, Jacob trouva les lettres en question qui, d’après un coup d’œil, faisait mention de la viabilité du mode vie végétarien d’une créature appelé "blutbad" , nom qui fit grimacer Jacob. Bain de sang? C’était définitivement morbide. Les lettres semblaient aussi faire référence à plusieurs moments de la possibilité de cohabitation entre créature. Haussant les épaules, Jacob attrapa la liasse de papiers et remonta les escaliers. Il allait laisser à Nick le loisir de poser son propre jugement sur les échanges entre sa tante et Jonathan Mohr. Fermant la lumière et verrouillant le cadenas derrière lui, Jacob alla rejoindre Nick sur la terrasse. Il déposa les lettres devant l’homme avant de s’assoir. "C’est tout ce que j’ai trouvé, ce sont des lettres qui ont été envoyer à mon oncle par une certaine Marie Kessler. C’est la seule Marie dont j’ai trouvé la trace. J’espère que cela puisse vous aider."


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Masculin
Messages : 490
Date d'arrivé : 30/04/2013
Age : 20
Localisation : Oregon, Portland

Feuille de personnage
Age: 31
Métier: Agent de Police
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Nick Burkhardt
MessageSujet: Re: Un proche à Portland !   Jeu 27 Juin 2013 - 13:25

Une fois installée sur la terrasse, le jeune homme m’écoutait et semblait un peu surpris de l’histoire que j’étais en train de lui raconter. Il s’absentait quelques instants j’entendais de drôles de bruit et gardé une main affective sur la douce tête de ces chiens. Je ne sais pas ce qu’il faisait, j’écoutai des bruit de chaînes tombaient au sol, des portes qui grincent et des bruits de papiers, beaucoup de papiers, je jetais un œil discret à l’intérieur de la maison, je ne vis que les murs peints et le couloir calme. Je ne sais pas où il était parti. C’était une maison qui avait été rénovée, je regardais attentivement l’architecture, les murs n’étaient pas droits comme les quelques maisons neuves que l’on voit dans les quartiers résidentiels. L’épaisseur des murs confortait cette hypothèse, cette maison était plus vieille qu’elle ne paraissait. Je ne pourrais pas dire précisément à quelle époque elle a été construite mais ce n’était pas une bâtisse du XXIème siècle. Après avoir passé d’un œil d’expert l’architecture de la maison, je jetais alors mon regard sur ces cours de médecine. C’est en voyant tous ces schémas, ces photos et tous ces textes d’explications, je me disais que je ne regrette pas la filière que j’avais choisi, je m’étais habitué à toutes les choses de ce monde. Bon nous sommes d’accord, il faut bien des médecins pour nous soigner lorsque nous sommes malades, mais les études sont tellement longues et difficiles, je ne pouvais que remarquer la propreté avec laquelle il prenait ces cours, c’était sans doute un élève studieux. Le jeune réapparut en une brève apparition et déposait sur la table quelques lettres vieillies par le temps. Il citait le nom de ma tante à ma plus grande surprise, cette lettre était donc bien authentique et répertoriait des noms de personnes que ma tante avait connu. Elle avait eu une relation épistolaire avec un certain Jonathan, l’oncle de Jacob. Je regardais chacune de ses lettres. Il parlait des différents Wesen qu’ils avaient rencontrés durant leurs semaines. Sur certaines, des dessins représentaient des Wesen que ma tante Marie avait du s’inspirer pour mettre à jour l’épais livre de la caravane.


- C’est incroyable, à travers ces écrits, je crois retrouver quelques pages d’un vieux livre que j’ai chez moi, sans doute votre oncle a-t-il du l’aider pour le confectionner. J’ai perdu ma tante il y a de cela quelques temps déjà, je n’ai pas pu lui demander tout ce que je voulais. Votre oncle est-il encore dans la région ?


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un proche à Portland !   Aujourd'hui à 11:51

Revenir en haut Aller en bas
 

Un proche à Portland !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko
» Tout nous sépare et pourtant, nous sommes si proche. [PV] TERMINE
» Les Pirates de Portland 2012-13/Prospect
» L'absurde peut être plus proche de la réalité que la logique
» Ce qu’on voit dans le rétroviseur est plus proche qu’il n’y parait.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Write as Grimm ::  :: Rp's abandonnés-