AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Une âme égarée, Taylor Stewarts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis un hybride.
Masculin
Messages : 495
Date d'arrivé : 21/06/2013
Age : 20
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Psychologue
Relations avec les personnages:
Je suis un hybride.
Taylor Stewarts
MessageSujet: Une âme égarée, Taylor Stewarts   Ven 21 Juin 2013 - 17:43




TAYLOR STEWARTS

" Sans l'âme, le corps n'aurait pas de sentiment : et sans le corps, l'âme n'aurait pas de sensations. " Rivarol.







    Malgré le sourire qu’il affiche sur son visage et sa bonne humeur permanente, Taylor est blessé, blessé profondément au plus profond de son âme par une histoire digne des plus grands romans. L’histoire raconterait l’enfance difficile et sans parent d’une âme égarée, dans un vaste espace que l’on appelle communément le monde. Son caractère était le reflet de cette histoire. Et cette histoire avait fait de lui un solitaire paradoxalement qui a beaucoup d’amis. Un beau visage avec des traits fins, des yeux azurs qui en font craquer plus d’une, sympathique, aimable et serviable étaient les bases d’un charisme notable. Lorsqu’il côtoie le monde, il se sent apaisé, libéré d’une grande souffrance et de moment de solitude qui le gagne lorsqu’il franchit le seuil de son « chez lui ». Taylor a été abandonné à l’âge de 2 ans. Emmailloté dans un linge d’une grande qualité et avec une petite lettre, ses parents l’avaient laissé devant une porte d’une grande villa des quartiers bourgeois de la ville. Par chance, et bien qu’il n’en ait que très peu dans sa vie, s’étaient un couple d’une cinquantaine qui s’en occupait, mais je le développerais plus tout à l’heure. Son caractère est ainsi fait à la fois renfermé et sociable, c’est un garçon aimable dont il est difficile de gagner l’amitié, il aime les gens qui ont une grande bonté d’âme. Si quelque chose le chiffonne, il le dit et fait preuve d’une grande honnêteté, qui peut s’avérait parfois blessante. Il dit ce qu’il pense et ne cache pas son avis. Il peut s’avérer violent lorsqu’il est fortement impliqué émotionnellement, sans doute se rappellera-t-il de tous les lycées qu’il a visités. Son caractère un peu trop expressif lui a valu une scolarité, bien difficile, mais très bénéfique pour lui.















•  Tout le monde a un passé, un présent & un futur.;
It's my story
.


_ _





    Son histoire débute un soir d’été, ses parents qui avaient bien arrosés l’anniversaire d’un ami, avaient finis la soirée, dans un chalet près d’un petit étang. Jeunes, ne pensant pas à l’avenir et cherchant quelques nouvelles sensations, c’est cependant dans ce contexte que Taylor fut conçu. 8 mois et quelques semaines de larmes, de disputes et beaucoup de prises de tête en sont suivies. Le mois de mai était déjà bien entamé et les cris de Rosalie déchiraient le silence de la maternité, Karl était à ses côtés, le fruit de leur nuit de folie de l’été passé allait voir le jour. Après de grandes discussions et dans une ambiance froide, on avait décidé que cet enfant verrait le jour, leurs parents, traditionnalistes étaient contre l’avortement et adoptaient la logique d’assumer ce qu’il avait fait. Dans une famille déchirée naquis donc Scott Karl Stewarts, un petit prématuré, bien en forme et dont les yeux bleus se reflétaient au soleil. Sa petite bouille en faisait craqué plus d’un mais l’histoire et sa famille restaient les mêmes, ses parents ne voulaient pas de lui. Après avoir couper définitivement les ponts avec leurs parents, Karl et Rosalie, le cœur brisé malgré tout, s’étaient résolus à abandonner l’enfant. 2 ans après sa naissance, ils l’abandonnèrent une nuit douce et chaude de l’été leur tendre progéniture avec une simple lettre dont voici les mots :

    Monsieur & Madame Hedley,
    Voici quelques années que nous vous avons comme voisins et nous avons vu que vous étiez des personnes chaleureuses et aimantes. Nous vous laissons Scott Karl Stewarts, il n’a que 2 ans, peut-être penserez vous que nous sommes de biens mauvais parents mais c’est avec grand amour que nous vous le confions. J’ai mis dans le panier tout le nécessaire pour que vous puissez le nourrir pendant une semaine. D’une sincère prière, je vous demande de ne pas le laisser aux services sociaux. Dites lui, quant il sera en âge de comprendre, ces quelques mots : Nous t’aimons chéri est c’est pour ton bien
    que nous te laissons avec ces gens formidables ….


    J’ai grandi dans les quartiers aisés d’une petite ville de l’Oregon, Monsieur & Madame Hedley était issus d’une grande famille, ils étaient tous les deux de grands exemples de la réussite professionnelle et exerçaient avec une grande joie leu métier : conservateur d’un grand musée de Vancouver. Leurs travails leur prenaient la plus large partie de leur temps libre, Scott n’avait donc personne pour raconter sa journée, ses amours ni ses peines. Ils l’aimaient pourtant comme l’enfant qu’ils ne pouvaient avoir. Cependant, ils essayaient de garder une certaine distance avec l’enfant qu’ils avaient nommé Taylor comme l’enfant qu’il avait perdu. Pour s’évader, le jeune Taylor s’intéressait à tout, il s’impliquait dans les ateliers de son école et se faisait de nombreux amis. Cette attirance pour l’école se transportait même au collège où il passait, un peu comme ses parents, une grande partie de son temps. Il savait que ces parents étaient assez strictes et il n’avait donc pas le droit de sortir. Malgré cela, et comme c’était un adolescent assez ingénieux, il réussissait toujours à trouver un moyen de passer par delà ces interdictions et parvenait toujours à s’inviter à des soirées. C’était devenu un vrai professionnel pour disparaître toute une nuit sans se faire repérer. Lorsqu’il grandit, ses parents le laissaient grandir par ses propres moyens, il passait plus de temps en dehors que chez lui et avait plutôt de mauvaises fréquentations. Les débuts dans ces années de lycée étaient marqué par de nombreuses exclusions. Un jour, il rencontra une jeune fille au doux de nom de Mary qui le fit changé du tout au tout, d’un jeune garçon qui traînait les rues et qui faisaient des conneries ( il fut même arrêter quelques fois pour avoir pris des substances illicites ou pour s’être introduit dans des propriétés privées).


    Aujourd’hui, il a 18 ans, il a passé une enfance heureuse, une des plus normales qu’ils soient. C’était un jour de joie,  Taylor était majeur. Lorsque le calme revient dans la maison, Monsieur & Madame Hedley, oui ils avaient tenus qu’il les nomme ainsi, lui avait donné la lettre. Il avait passé la nuit à la lire, la relire et les larmes coulaient sur ses joues. Il avait passé 16 années auprès de ces personnes sans qu’ils soient ses vrais parents, ils ne lui avaient jamais rien dit. Le laissant un moment seul, ils lui donnèrent alors ses vrais papiers d’identité, il n’était pas Taylor Hedley mais Scott Stewarts. En ce jour de bonheur, sa vie avait complètement basculée, qui était-il ? Pas une semaine ne passaient sans qu’il ne se rappelle de son passé. Il avait  finalement décidé de garder le prénom que lui avait donné la famille Hedley, il gardait le nom de famille de Stewarts pour vivre avec son passé.. L’administration du lycée puis de l’université le questionnait longuement sur ce changement d’identité, il répondait simplement que c’était une erreur qui avait été commise à sa naissance.


    Il finit brillamment ses études de psychologie et trouva son premier job à Portland où il s’intalla de manière définitive après avoir fait ses adieux à la famille Hedley. Il ne connaissait de ses parents que leurs noms. Il avait fini son traitement médical qui lui avait été prescrit dès son plus jeune âge pour éliminer un virus qu’il avait développé. Il avait 23 ans et l’arrêt de ce traitement était sans doute corrélable avec les quelques hallucinations qu’il faisait depuis quelques temps, que lui arrivait-il ?














• Derrière l'écran
Car c'est vrai, toi aussi tu existes.
.





    Tu dois bien avoir un petit nom, il me semble ? ♣ Richard
    Quel est ton âge ? ♣ 17 ans
    Comment tu as connue le forum ? ♣ par moi
    As-tu déjà un double-compte ? ♣ oui , Nick Burkhardt
    Aimes-tu le design ? ♣ forcément
    Tu as d'autres commentaires à faire ? ♣ non
    Et bien tu n'as qu'à écrire le mot numéro deux de la ligne trente du réglement ♣ écrivain


Fiche par romane, disponible sur twi-art


Dernière édition par Taylor Stewarts le Sam 22 Juin 2013 - 12:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 100
Date d'arrivé : 05/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage
Age: 29 ans
Métier: Avocat
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Alex Powell
MessageSujet: Re: Une âme égarée, Taylor Stewarts   Ven 21 Juin 2013 - 17:50

Re-bienvenu Smile


Revenir en haut Aller en bas
Je suis une créature maléfique.
Messages : 125
Date d'arrivé : 18/06/2013

Feuille de personnage
Age: 23 ans
Métier: Serveuse
Relations avec les personnages:
Je suis une créature maléfique.
Emilie Jonhson
MessageSujet: Re: Une âme égarée, Taylor Stewarts   Ven 21 Juin 2013 - 18:32

Re-bienvenue !


« Folle est la brebis qui au loup se confesse. »



Moi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un hybride.
Masculin
Messages : 495
Date d'arrivé : 21/06/2013
Age : 20
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Psychologue
Relations avec les personnages:
Je suis un hybride.
Taylor Stewarts
MessageSujet: Re: Une âme égarée, Taylor Stewarts   Ven 21 Juin 2013 - 21:24

Re-merci alors Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 232
Date d'arrivé : 28/04/2012
Age : 22

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Métier: Médecin
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Lisa Grimm
MessageSujet: Re: Une âme égarée, Taylor Stewarts   Ven 21 Juin 2013 - 21:28

Re mon petit Nick Smile



« Il est impossible de connaître la vérité et de ne pas l'aimer. La 
                                                 connaissance sans l'amour n'a aucune signification. »
Revenir en haut Aller en bas
http://write-as-grimm.web-rpg.com
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 232
Date d'arrivé : 28/04/2012
Age : 22

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Métier: Médecin
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Lisa Grimm
MessageSujet: Re: Une âme égarée, Taylor Stewarts   Sam 22 Juin 2013 - 12:56

VALIDE et touche plus à ta fiche ou je t'étripe



« Il est impossible de connaître la vérité et de ne pas l'aimer. La 
                                                 connaissance sans l'amour n'a aucune signification. »
Revenir en haut Aller en bas
http://write-as-grimm.web-rpg.com
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: Une âme égarée, Taylor Stewarts   Dim 23 Juin 2013 - 11:53

Re bienvenue !


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une âme égarée, Taylor Stewarts   Aujourd'hui à 11:50

Revenir en haut Aller en bas
 

Une âme égarée, Taylor Stewarts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grands garçons musclés et bronzés
» [TERMINE] Epilogue. ♪ (Taylor A. Lacey)
» Taylor A. Lacey
» Les garçons des mangas(Sujet réservé aux filles et Baptiste)
» Présentation de Taylor Black. [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Write as Grimm :: Avant de jouer :: PRESENTATIONS :: Acceptés-