AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 strange ? you said strange ? [Nick Burkhardt] • TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: strange ? you said strange ? [Nick Burkhardt] • TERMINE   Lun 10 Juin 2013 - 15:21



CASEY DOV & NICK BURKHARDT
Strange ? You said strange ?

Je réussis finalement à m'extirper de mon lit. Avec un mal de tête terrible. En ouvrant la fenêtre, je respirais l'air matinal de Portland et sentais l'air frais sur mon visage. Mon mal de crâne m'arracha à ce moment divin. Qu'avais-je pu faire la veille pour avoir mal comme ça ? Cette journée allait être palpitante. Entre le boulot et ce mal de crâne, j'allais déguster. Je n'avais même pas assez pour un doliprane.  À pas lent, je me dirigeais vers la salle de bain. La porte se mit à grincer. Je me mis à grimacer, autant pour mon mal de tête que pour cette foutue porte qui grinçait. M’examinant dans le miroir, je remarquais que j'étais pâle, mes yeux étaient enfoncés dans leur orbite et avaient des cernes justes en dessous. Je passais mes mains dans mes cheveux puis plaçait ma main fraîche sur le front en soupirant. Je me mis à repenser à hier soir. Whisky. C'était le whisky que j'avais bu la veille dans un bar qui me mettait dans cet état. J'avais discuté avec un homme plutôt étrange, avec qui j'avais dansé la moitié de la nuit, sur la musique d'un juke-box. J'avais eu envie d'oublier, un instant, que j'existais. Que, rien que le fait de regarder une personne, je voyais des visages qui n'existaient pas. Étais-je devenu schizophrène ? M'imaginant une histoire parallèle pour me rendre intéressante, comme dirait sûrement mon beau-père ? Après tout, à force, j'ai fini par le croire. Je finis par me passer de l'eau froide sur le visage. Les gouttes coulaient sur mes joues comme des larmes et tombaient sur le sol, à mes pieds. Prenant la serviette accrochait près du lavabo, je tamponnais mon visage. Il fallait bien que je sorte de l'appartement aujourd'hui. J'avais mon boulot dans la restauration. Sourire, être agréable, voilà à quoi je devais ressembler pour commencer. Je souris à mon reflet. ça semblait faux. Prendre une douche, c'est ça qu'il me faudrait, mais je n'avais plus vraiment le temps à ça.  À contre cœur, j'enfilais un pantalon, un débardeur qui trainait, mit du stick sous les bras, enfilais une veste et prit la porte. Oubliant au passage ce mal de crâne.




Dernière édition par Casey Dov le Mer 12 Juin 2013 - 21:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis un Grimm.
Masculin
Messages : 490
Date d'arrivé : 30/04/2013
Age : 20
Localisation : Oregon, Portland

Feuille de personnage
Age: 31
Métier: Agent de Police
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Nick Burkhardt
MessageSujet: Re: strange ? you said strange ? [Nick Burkhardt] • TERMINE   Lun 10 Juin 2013 - 16:52

Le réveil sonne. Il y a vraiment des jours où j'oublie vraiment mon boulot ! Rester ici, dans mon lit, à côté de ma femme, ce n'est pas un vrai bonheur ! Et non il faut qu'il est cette chanson qui vienne briser le calme matinal et qui me rappelle que je suis agent de police et que ça n'attend pas. Je jetais un coup d'oeil à côté de moi, ma douce Juliette était paisiblement endormie, un air serein sur les lèvres. Je me levais donc en douceur pour ne pas faire de bruit. Je connaissais cette humeur de lève tôt qu'elle prenait quand je la réveillais. Je descendis sans faire bruit l'escalier et marchait d'un pas discret dans le corridor. Je passais mon doigt sur l'écran de mon téléphone et regardait le message d'un peu plus prêt, maintenant que mes yeux étaient un peu plus ouvert.

Hank : Salut bonhomme ! On a du pain sur la planche, j'espère que tu as pas pris ton petit déj, c'est pas du beau à voir. Rejoins nous dès que tu peux, au plus vite quand même. Dark Sparks,155, Eden Street,Portland, Oregon.

Dark Sparks ? Les étincelles sombres ? Je me demandais bien ce que ça pouvait être. Je regardais d'un mauvais oeil mes tartines et mon café, après ce message, je n'avais vraiment plus envie de les déguster. Je prenais un plateau dans le placard, le déposer sur la table et plaçait une vase avec une rose dessus. Je mis la tasse, les tartines, et laisser un petit mot à Juliette: Ton petit déj ma chérie <3 à ce soir. Oui je sais, ce n'est pas spontané mais bon, le résultat et le même. Je prenais une douche rapide, légèrement froide, notre chauffe-eau à quelques soucis en ce moment. Je prenais mon pantalon, ma chemise, m'habillais en me pressant un peu et pris pour finir les clefs de ma voiture.

Je prenais le temps de répondre à Hank, lui dire que j'arrivais bientôt. Par la même occasion, je regardais l'heure que je n'avais pas regarder jusqu'a maintenant : 06h25 ! Bon sang ! C'est pour ça que j'ai eu du mal ce matin. Je démarrais le moteur et pris la route s'en plus de bruit. La route est assez dégagée, en même temps à une heure pareille, les gens normaux dorment pour la plupart. Je rentrais l'adresse dans le GPS et suivais la direction que la voix masculine - oui Juliette préférait que ce soi ainsi - m'indiquait. L'adresse me conduisit à l'extérieur de la ville, je ne savais même pas que ce coin était toujours du ressort de la ville de Portland. C'était un coin isolé, il n'y avait aucune voiture. Je vis un grand bâtiment à l'architecture contemporaine mais agréable à regarder, pas comme toutes mes horreurs de musée moderne. J'étais le deuxième à arriver sur les lieux. Grieffin m'attendait devant la porte du bâtiment. Après les habituelles salutations, il m'expliqua en détails cette affaire. Le "Dark Sparks" est un bar de nuit. Un des nombreux serveur a été retrouvé découpé dans un des conteneurs à l'arrière de la boîte de nuit. C'était vraiment atroce ! Bien sûr, qui dit boîte de nuit dit beaucoup beaucoup de monde. On avait beaucoup à faire. Le gérant nous a donné la liste complète de toutes les entrées. Heureusement pour nous, le club pratique un contrôle rigoureux des cartes d'identités.

Que de noms sur cette liste, la matinée allait être très longue. Je regardais un peu les adresses, beaucoup venaient de loin, sauf une dizaine qui était de Portland. Je repris la voiture et je me rendais en centre-ville. Je passais mon premier coup de fil à une certaine Casey Dov. J'espère que leur contrôle rigoureux ne recense pas des personnes qui n'étaient pas présentes où qui usurpent des identités. Je pris mon téléphone et composer le numéro qui correspondait à son nom dans l'annuaire.

- Bonjour mademoiselle, je suis le lieutenant Nick Burkhardt de la police de Portland, il semblerait que vous êtes allée au club " Dark Sparks" hier, c'est exact ?



Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: strange ? you said strange ? [Nick Burkhardt] • TERMINE   Lun 10 Juin 2013 - 17:26

Je mis un temps fou à me rendre compte que mon téléphone sonnait. Alors que je venais de fermer la porte à clé. Je maudissais déjà la personne à l'autre bout. J'allais être en retard, là c'est certain. La clé ne voulait plus rentrer dans la serrure, elle faisait toujours ça, comme un caprice. Enfin disons plutôt, que la serrure semblait rouiller et que la clé ne semblait plus vraiment droite. Il m'arrivait même parfois de plus pouvoir l'enlever de la serrure. Elle finit par rentrer, en tout cas , la personne à l'autre bout voulait vraiment me parler. Qui cela pouvait-il être ? Je donnais un coup d'épaule pour aider cette chère porte d'entrée à s'ouvrir et accourue décrocher. L'homme à l'autre bout, se présenta en étant un flic de Portland. Cette sensation bizarre. Une sensation qu'il allait encore m'arriver quelque chose de grave. Comme cette fois où j'avais juste "bousculé" un type car il m'avait fait peur avec son visage qui avait soudainement changé. Tout de suite j'avais expliqué à mon avocat qu'il était un alien ou je ne sais quoi. Il m'avait expliqué longuement que je devais plaider la démence. La démence, sérieux ? je n'ai rien d'une folle, lui avais-je alors lancé. Je vois ce genre de chose depuis des années. On m'a bourré de médoc' pendant un temps de ma vie. J'ai même fini par boire. Bon, d'accord, je n'ai pas totalement arrêté de boire. Mais d'ailleurs, je me souvenais même plus du nom de ce bar. Ni de ce type avec qui j'étais. Il me payait des verres je n'ai pas pensé à lui poser la question. Après tout, quand on est invité, le mieux c'est de ne pas refuser. Ni comment j'ai fait pour rentrer chez moi et je ne mettais pas trop posé la question. Que voulez-vous? je suis pas du genre à me torturer l'esprit pour des broutilles, je suis chez moi je vois pas l'intérêt de me poser la question. Mais pour quelle raison ce flic m'appeler ? Je posais une main sur mon front. Mon mal de crâne. Encore. Je me forçais à me souvenir de ce foutu bar. Le nom finit par me sauter aux yeux. Je finis par balbutié une réponse.

- Je pense que oui !


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis un Grimm.
Masculin
Messages : 490
Date d'arrivé : 30/04/2013
Age : 20
Localisation : Oregon, Portland

Feuille de personnage
Age: 31
Métier: Agent de Police
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Nick Burkhardt
MessageSujet: Re: strange ? you said strange ? [Nick Burkhardt] • TERMINE   Lun 10 Juin 2013 - 17:53

J'attendais calmement dans ma voiture que la personne à l'autre bout du fil veuille bien me répondre. Les bips se succédaient et toujours personnes à l'autre bout du fil. De toutes manières, je devais attendre la messagerie pour lui laisser un message. Je me faisais peut-être une scène dans ma tête, une fille qui sort d'un club, qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire à 9h30 le lendemain matin. Mais l'idée que son petit copain était près d'elle et qu'il lui disait de ne pas répondre me rappelait une scène que j'ai vécu, il n'y a pas si longtemps que ça à vrai dire. Puis j'entendis enfin une voix me dire : Je pense que oui. Ok, réponse courte, simple et efficace ! Pas de bonjour, pas le qu'est-ce que j'ai fait ? habituel, un simple et audible, je pense que oui. Bien, c'était déjà ça, elle était donc présente à cette soirée, peut être en savait-elle plus sur le déroulement de la soirée et sur ce pauvre gars qui avait pas de nouvelles fraîches. Enfin, avec une fille un peu paumée au téléphone, j'espère qu'elle allait pouvoir me donner un peu plus de réponse à toutes les questions que je me pose au début d'une enquête.

- Bien, il y a eu un meurtre dans ce club hier aux alentours de minuit, la victime s'appelle Steven Fineswark, il était serveur, ça vous dit quelque chose ? Il a été retrouvé ... euh ... comment dire ... mal en point, très mal en point dans un conteneur. Est-ce que je pourrais passer vous voir un peu plus tard dans la journée ? Vous êtes peut-être occupé !

Je pensais surtout : moi je suis pas mal occupé. J'avais eu le temps de couper pendant l'attente de l'appel, il y avait environ une centaine de noms sur cette liste. J'avais déjà eu une affaire similaire à celle-ci et je sais à quel point les témoignages sont cruciaux dans l'enquête quand ils sont fait de manière toute à fait lucide et sans parler du coup de foudre que certains ont eux, et beaucoup d'histoires, toutes les unes plus farfelues que les autres. Je prenais un stylo devant le poste radio de la voiture et faisait une légère croix à côté de son nom pour dire que c'était si bien un témoin qu'un meurtrier potentiel. Rien que l'idée de passer ma matinée au téléphone me barbait un peu, mais bon je n'avais pas le choix, et puis Hank s'était proposé tout comme Wu a m'aider. Je n'avais pour le moment aucune hypothèse sur ce qui aurait plus se passer. Plusieurs créatures seraient capables de faire des dégâts comme cela, je ne savais même pas si le meurtrier était une créature. Aussi étrange que cela aurait pu l'être, un psychopathe humain aurait très bien pu faire des rôtis de ce serveur. Il faudra que j'appelle les autres serveurs, ils savent peut-être quelque chose d'intéressant aussi.

Mon portable vibrait. Je regardais. C'était Wu, il me disait qu'il avait un empêchement, un problème familial, il partait pour la semaine dans le Wisconsin. Dommage, une aide en moi sur l'enquête. J'envoyais alors un message à Hank pour savoir comment ça se passait de son côté. Il ne tardait pas à me répondre. Rien de croustillant pour le moment m'a-t-il dit. Je n'écoutais même plus la jeune fille à l'autre bout, bien que j'avais mis le haut parleur.

- Vous êtes encore là ?


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: strange ? you said strange ? [Nick Burkhardt] • TERMINE   Lun 10 Juin 2013 - 18:29

D'accord j'avais répondu si simplement. Mais je n'arrivais même pas à réfléchir avec la java qui grouillait dans ma tête en ce moment. J'aurais pu tout simplement lui dire le pour quoi il me posait cette question ? il allait surement se demander si j'étais coupable, c'était certain. Je semblais toujours coupable. De près comme de loin, j'étais coupable. Je me souvenais pas d'hier soir. Les flashback apparaissait lentement, apparaissant comme des trous noirs. Je soupirais à sa dernière question. Me questionner dans la journée ? j'ai pas vraiment le temps à ça, j'ai deux boulots; Le loyer ne va pas ce payer tout seul. J'allais tout de même pas l'envoyer chier. Les flics sont collant, barbant, cherchant toujours un coupable là où il n'y a pas. Au pire j'appellerais cet avocat, je sais plus son nom, qui m'avait défendu la dernière fois. D'accord j'ai fait ma part de prison, mais j'avais pas envie d'y retourner. Un meurtre. Manquait plus que ça. Un meurtre à un endroit où j'ai été hier soir. C'est vrai que j'ai vue tous ces visages étranges, d'accord, j'ai bu pour oublier. La preuve je me rappel que de bribe. Mais un meurtre, là, ça change vraiment tout. Mais je ne savais pas du tout qui c'était ce type: Steven Fineswark. Je me tourne vers l'horloge dans le coin cuisine. Avec son tic tac agaçant qui me casse en ce moment les oreilles. Et je vois l'heure. La matinée avancé vraiment lentement aujourd'hui mais j'allais pas tardé à être en retard si je ne finissais pas par répondre à ce détective. Je me mis à réfléchir. Oui j'étais occupé aujourd'hui. Dans un moment de la journée ? pendant ma pause de 10 minutes au restaurant. Oui. Je devais en finir avec ça au plus vite et sans attendre.

- Non, ça me dit rien ce nom.

Pas de réponse. Il avait raccroché ? j'avais trop tardé à répondre, peut être. Pourtant j'entendais une respiration au loin. j'avais soudain besoin d'un verre. Peut être qu'on lui avait montré une preuve que c'était moi l'assassin du type. Enfin il finit par parler.

- Oui, je suis encore là, vous pouvez venir pendant ma pause déjeuner de midi ?


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis un Grimm.
Masculin
Messages : 490
Date d'arrivé : 30/04/2013
Age : 20
Localisation : Oregon, Portland

Feuille de personnage
Age: 31
Métier: Agent de Police
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Nick Burkhardt
MessageSujet: Re: strange ? you said strange ? [Nick Burkhardt] • TERMINE   Mar 11 Juin 2013 - 9:35

- Oui et bien écoutez, dites moi à quelle heure est votre pause et je passerai vous voir il n'y a pas de problème.

J'avais l'impression que ça faisait une éternité que j'étais levé. J'étais fatigué et j'avais les paupières qui étaient lourdes, pourtant en regardant l'heure sur ma montre, j'étais debout que depuis deux heures. J'étais pas dans mon assiette aujourd'hui. J'avais très mal dormi la nuit passée à cause d'un bruit étrange. Il est vrai que j'étais devenu un peu paranoïaque sur les bords après tous les événements étranges que ma vie pouvait compté. Il me resté encore beaucoup de travail pour aujourd'hui, je n'allais pas passé une éternité avec cette fille qui était autant réveillée que moi. Elle ne se souvenait pas de ce gars, je ne suis pas sûr que de l'interroger sera une expérience satisfaisante pour l'enquête mais bon comme le répète régulièrement mon supérieur, c'est en interrogeant des témoins que l'enquête avance doucement vers le chemin de la vérité. Mais quand il y a une centaine de chemins possibles, c'est beaucoup moins sympa d'être flic. Je crois que je mettais habitué à un peu plus d'action ces temps-ci, apprendre à être un Grimm, un vrai de vrai. J'avais ça dans le sang et je passais plus de temps au poste que chez moi,mais bon c'est pour cette raison qu'on me paye. J'avais beau me passer toutes les Weisen que j'avais déjà croiser j'avais plusieurs hypothèses sans doute une créature, un prédateur d'une grande cruauté cela vas en dire. Je posais mon téléphone sur l'emplacement qui lui est consacré et je démarrais le véhicule. Je comptais me rendre chez les proches de la victime pour savoir un peu plus de chose sur lui, sa vie.


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: strange ? you said strange ? [Nick Burkhardt] • TERMINE   Mar 11 Juin 2013 - 12:40

Je me demandais s'il avait bien entendu. J'avais bien dit ma pause de midi ? J'étais plus très sûr tout à coup. S'il me redemandait, c'est que ce n'était pas le cas après tout. Je soupirais. Ma soirée d'hier n'était pas vraiment la plus joviale. À présent je m'en souvenais. C'était encore flou dans ma tête. Et puis cette gueule de bois n'en finissait pas. Bon, elle commençait à s’estomper un petit peu. Je me revoyais aller au bar. Puis un homme s'approcher de moi, le temps où je le regarde, j'avais aperçu un homme au visage changeant. Sur le coup je me suis dit : non pas encore, pas ça. C'était peut-être encore tôt, le fait de sortir en public et de me mélanger aux gens. A force de les ignorer je me sentais bien seule. Et cette nuit-là, j'avais qu'une envie s'est de boire un verre et rentrer. Mais j'avais était invité par l'homme près de moi. Je me souvenais même plus de son visage. Mais j'ai beaucoup but. Seulement je ne pouvais pas quitter l'autre homme avec sa tête changeante. Flippante. Il discutait avec... Le serveur. C'était peut-être de lui que le flic parlait ? Je finis par me frotter le front. Ce n'était pas moi finalement le meurtrier. D'un soulagement, je finis par redire ce que j'avais déjà dit.

- À ma pause de midi ! Je viens de vous le dire. Je travaille au restaurant de...

Je lui filais l'adresse d'un ton nonchalant. Je finis par raccrocher. La porte d'entrée était restée ouverte pendant tout ce temps. Je finis par sortir et de fermer la porte. La clé resta coincée sur la porte. Super, encore. Je tirais de toutes mes forces et elle se brisa en deux. Tant pis, j'ai plus le temps, il fallait que j'y aie avant d'être viré.


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: strange ? you said strange ? [Nick Burkhardt] • TERMINE   Aujourd'hui à 11:46

Revenir en haut Aller en bas
 

strange ? you said strange ? [Nick Burkhardt] • TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» * Strange Scotland •• Time OF Maraudeurs
» 07. Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde
» You met me at a very strange time of my life. |-| w/ Harley Teller
» Attaque ennemie "strange"
» STRANGE/ COMICS/ BD SUPER-HEROS EN GENERAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Write as Grimm ::  :: RP's terminés-