AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Résolution(s)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Résolution(s)   Dim 23 Fév 2014 - 18:20




Résolution(s) – Casey, Robert, Tancred

Elle répondit à ma question sourde. Je n'y avais pas pensé en effet. Je n'aimais pas vraiment la pluie mais je faisais avec quand elle était là. J'écoutais le vent qui se levait progressivement. Je commençais à renfiler mes chaussures. Je la vis enfiler sa veste et rattraper ses béquilles. Je ne sais pas ce que j'aurais voulu lui faire à ce moment là. *Quelle tête de mule ! Je vais l'assommer ! « il me semble » *. Au lieu de me baisser pour lacer mes chaussures je l'arrêtais dans son élan. On dirait que ça l'amuse de me bousculer ce soir. Elle n'en avait pas conscience mais elle commençait à élaguer ma patience. Comme si c'était moi de la laisser retourner chercher ses sacs dans la voiture et qu'elle manque de se casser la figure, voire empirer sa situation à ne pas cesser de bouger.
Le fait qu'elle ne s'arrête pas et qu'elle m'ignore comme ça me fis un peu m'énerver avant que je n'y aille. Elle avait la main sur la poignée.

« Non ! C'est hors de question qu't'y ailles ! Vas t’asseoir dans le canapé et poses tes chaussures ! ça sera déjà ça de fait....J'veux pas te voir sortir d'là... Je reviens... »

Et c'est ainsi, énervé, que je sortais sous la pluie battante après avoir pris mes clefs et refermé la porte derrière moi. Je me prenais pas mal de pluie en pleine figure et le vent n'arrangeait pas les choses. Elle avait finit pas me sortir de mes gonds. Je me demandais si je ne m'étais pas un peu vite emporté. J'en avais marre de ne pas être considéré du fait que je me montrais sympathique avec elle. S'en était une fois de trop et pourtant je regrettais de lui avoir parlé sur ce ton. J'ouvrais ma voiture et me dirigeais vers le coffre. Je l'ouvrais et profitais qu'il soit levé pour abriter ma tête quelques secondes. Je récupérais les trois sacs de sport. Je pensais qu'elle n'avait pas grand chose mais qu'en même temps cela faisait quelques affaires de sauvées. Au touché il devait y avoir du linge et quelques bricoles de salle de bain. Le reste je ne savais pas trop, et de toutes façons cela ne me regardais pas, à moins qu'elle ait une arme.

Je refermais le coffre et la voiture jusqu'à rejoindre la porte d'entrée. Je rentrais et posais les sacs dans l'entrée. Je refermais ma porte puis posais ma veste trempée. Je vis que la lumière de la pièce à côté était allumée et qu'elle avait sûrement suivi mes impératifs. Un sanglot me brisa le cœur. Elle était en train de pleurer, sa respiration était irrégulière. Je posais mes chaussures doucement comme si cela pouvait y changer quelque chose. J'espérais ne pas être le déclencheurs de ce chagrin. Je devais avoir ma part de responsabilité. C'est du moins avec cette idée que je pris les sacs et me dirigeais dans le salon. Elle était recroquevillée sur le canapé, pieds nus. Ses chaussures étaient posées au sol, garées dans un coin du canapé. Je tenais les sacs en la regardant. Toute colère en moi avait disparu. J'avais de la peine et beaucoup de regrets en moi. Je posais les sacs à côté sur le sol. Je m'assis sur la table en silence. Je me décalais en face d'elle. Je voulus commencer à parler :

« Casey... Je ne voulais pas être désagréable... Et … Je ne sais pas quoi te dire... Je regrette de ne as pouvoir t'aider...Je t'aide, oui... Mais... Parles moi je t'en pris ! »

Je cherchais à croiser son regard, qu'elle se déplie de sur elle-même. J'attendais qu'elle relève la tête et qu'elle me parle. Je voulais l'aider à essuyer ses larmes. Je ne pouvais pas me mettre à sa place et ne voulais pas prétendre comprendre sa situation. Mais ce dont j'étais à peu près sûr, c'était ma volonté de ne pas la laisser comme ça.





Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Lun 24 Fév 2014 - 10:08


Résolution(s)
~ Casey & Robert ~

J'avais ma main sur la poignée de la porte quand il me retint en me lançant d'un ton énervé de ne pas y aller et de m'installer dans le canapé. Je le dévisageais. De quel droit m'interdire de faire une chose que je pouvais faire moi-même. Je fis tomber ma béquille sur le sol et soupirais en serrant les dents pour ne pas l'injurier. Il sortit sans se retourner et j'en profitais pour ramasser la béquille que j'avais envie de lancer à travers la maison. Pourtant, je n'en fis rien et réussis à me contrôler, je n'étais pas ce genre de personne, je n'étais pas violente. Plutôt du genre à rester discrète. Un énième soupir plus tard et j'atteignais le salon que j'allumais. Il faisait sombre avec ce temps dehors. Il voulait juste aider après tout, de quoi je pouvais me plaindre ? Je me laissais tomber sur le divan après avoir déposé les béquilles sur le sol. Je jetais un coup d’œil autour de moi avant de me pencher et d'enlever la chaussure que j'avais, la chaussette était sale sur l'autre pied. En grimaçant, je retirais cette dernière et vis alors l'état de la bande. Je la retirais et remarquais des dessins sur mon pied, j'avais toujours aussi mal en appuyant dessus. Je redressais la tête soudainement, où était la seconde chaussure ? Je me passais une main dans mes cheveux avant de me rappeler qu'elle était à mon ancien appartement. Super. Je n'avais plus de chaussures, du moins, juste une seule me suffisait le temps que ma cheville aille mieux. Le souvenir de ce qui s'était passé et j'eus un nœud dans la gorge, j'essayais de respirer rapidement pour retenir mes larmes. J'aurais dû aller directement dans la chambre, mais je restais là sans bouger pour autant. Je n'étais pas du style à pleurer pour rien, cela ne m'arrivais pas sur un coup de tête, il faut vraiment que j'aille mal pour ça. Je pense que c'était le cas en ce moment, ma situation actuelle n'était pas rose et je repartais à zéro, encore. Je me recroquevillais sur le canapé, oubliant les douleurs qui me faisaient me sentir vivante et me laisser un peu aller. J'entendis la porte s'ouvrir et se refermer. En reprenant mon calme, j'échappais un sanglot. J'entendis les pas se diriger vers le salon. Il me lança qu'il n'avait pas voulu être désagréable. Je soupirais et relevais un peu la tête avant de la tourner vers la voix. Il était assis sur la table basse et m'observait. Je roulais des yeux et me redressais pour les essuyer. J'avais l'air un peu bête d'agir de la sorte et le pire, c'est qu'il pensait que c'était lui.

« - Ne crois... Ne rapporte pas tout à toi... Il y a pire que de me faire engueuler pour un truc que je peux faire seule ! Je n'ai pas l'habitude qu'on fasse tout pour moi... C'est juste que... Je dois recommencer tout à zéro, retrouver un appartement, et sûrement, même un emploi ! »

J'eus une grimace en reposant le pied sur le sol et sentais encore une larme couler le long de ma joue.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Mar 25 Fév 2014 - 17:24




Résolution(s) – Casey, Robert, Tancred

Comme je le pensais, je ne pouvais as prétendre savoir ce qu'elle ressentait, mais la voir comme ça me faisait mal. J'avais dis ces mots sans vraiment vouloir y rapporter à moi, bien que je pensais y être en partie le déclencheur. Elle me disait de ne pas tout ramener àmoi, ce qui ne fut pas mon intention. Tout ce que je voulais c'est faire attention à elle et chercher à la réconforter. Pour cela j'avais besoin d'engager la conversation, ce que je venais de faire. Je baissais les yeux après ces mots et sans chercher mes mots je répondais pour ne pas laisser s'installer le silence et réagir :

« Je ne ramène pas tout à moi... Ce n'était pas mon attention... »

Elle grimaça en reposant son pied au sol et une larme glissa sur sa joue. Je ne savais pas si elle était en colère ou bien si elle avait envie de se confier, ou bien venait-elle déjà d'un peu le faire à sa manière. Je commençais à penser la connaître et elle n'était pas du genre à étaler ces sentiments. Elle m'avait remonté, mais cet épisode semblait déjà loin. Je voulais me justifier, mais surtout, à présent, sécher ses larmes.

« Casey, regardes moi... »


Elle planta son regard dans le mien à la seconde. Mon cœur loupait un battement, j'avais peur de dire quelque chose d'involontairement mal, qui la renferme. J'approchais d'elle en me mettant plus au bord d » la table et souris légèrement. En voyant sa larme briller à la lumière je pris le paquet de mouchoir sur le petit meuble à côté en tendant le bras. J'en sortis un et reposais le paquet à côté de moi. J'avais envie de lui dire une fois de plus que je serais là pour elle. Je voulais lui dire que je l'aiderais à reprendre un départ favorable, qu'elle n'aurait rien à me devoir. Je pouvais aussi lui dire combien je tenais à elle et que je ne la laisserais pas tomber. Je reposais les yeux sur elle et lui tendais le mouchoir. J'avais aussi la possibilité de lui dire que ses larmes me touchaient et qu'elle était plus belle sans. Je n'osais pas en rajouter. J'avais laissé ma phrase en suspens et tentais de charger mon regard de ses sens, de ses sentiments.... Je me raclais la gorge :

« Sèches tes larmes... Et.... Et... »

Et son regard était si intense que je n'arrivais plus à parler. Je ne pouvais tenir une seconde de plus en face d'elle. Je décidais de me lever et m'éloigner dans le cuisine. Elle m'attrapa et me dis :

« Attends... »

Je me rassis en face d'elle. Je baissais les yeux, puis les reposais sur son visage.







Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Mar 25 Fév 2014 - 23:00


Résolution(s)
~ Casey & Robert ~

J'étais encore du genre à repousser les gens avec mes paroles. Pas méchamment, mais c'était devenu une habitude. Je ne m'attendais pas à ce qu'il réponde. Je baissais les yeux sur mes pieds, l'un comportait les dessins de la bande qui avait été serrée et l'autre était normal. Mon regard se reporta ensuite sur les sacs non loin de là, j'étais un peu ailleurs, avant d'attendre mon prénom. Je relevais la tête et plantais mon regard dans le sien. J'allais chasser la larme qui coulait encore, mais je le vis tendre son bras et de se saisir d'un paquet de mouchoirs puis de m'en tendre un. Je le pris en soupirant et me tamponnais les yeux en bloquant ma respiration, histoire de me calmer. Je n'avais pas à m’inquiéter de mon sort, j'avais réussi la première fois à m’en sortir. J'allais y arriver de nouveau, j'en suis sûr. Et puis, je n'avais plus la galère de changer la porte de mon appartement, ou bien de changer la clef qui cassait tout le temps dans la serrure. La porte qui fermait mal et qui avait été défoncée pour arrêter Taylor. J'eus une grimace sur le moment, que de souvenir malgré qu'il n'était pas tellement accueillant comme appartement, mais c'était mon endroit, et j'avais au moins un toit à ce moment-là. Et puis, il y a pire dans la vie, je suis une Grimm, je n'ai pas à me laisser aller comme ça devant lui. Voir un Grimm pleurer devant un wesen, c'était du jamais-vu je suppose. Un Grimm doit rester fort. Je relâchais ma respiration sans le quitter des yeux. Je ne voulais pas l’inquiéter, je n'étais vraiment pas du genre à pleurer devant les gens. Il semblait chercher ses mots. Je le mettais mal à l'aise peut-être, dans ce cas j'aurais vu sûrement son côté wesen. Je ne sais toujours pas comment ça fonctionnait. Juste la nervosité, stressé, énervé ou autant de sentiments qui font qu'ils montrent ce qu'ils sont vraiment et s'aperçoivent alors de qui je suis. J'en sais rien, et pour l'heure, il cherchait à me dire quelque chose qu'il n'arrivait pas à dire. Peut-être que je me faisais encore des films. Je soupirais alors qu'il se levait avec hâte. Il avait quelque chose à me dire, je le sais. Sauf erreur de ma part, je l'avais tout de même pas mal rembarré ces derniers temps sur un certain sujet. Changeant même de sujet dans ces cas-là. J'avais pensé que c'était du n'importe quoi, et qu'il allait changer d'avis puis passer à autre chose. Et, en apprenant à le connaître, ce n'était pas le cas... Je le saisis par le bras machinalement.

« - Attends... »

Il se rassoit juste en face et il baissa la tête avant de reprendre son attention sur moi. J'eus un frisson et me sentis bizarre. Je ne savais pas quoi dire et le pourquoi j'avais fait ce geste. Je n'ai jamais les mots juste à dire au gens, quand ils vont pas bien ou même quand ils vont bien, d'ailleurs, je sèche toujours pour trouver des mots avec du sens, pour ne pas dire de conneries.

« - Je... Tu... Je ne sais pas comment te remercier de tout ce que tu fais... Et je ne sais pas si je te mets en danger ou quoi que ce soit, je débarque dans la peau d'un Grimm... C'est... Vraiment gentil de ta part de m'accueillir chez toi... Et... Je n'ai pas des masses d'ami à cause du fait que je remarque la véritable nature de certaines personnes, donc il me semble que c'est naturel d'hébergé des amis... Même si je suis un Grimm... »

Je me tus en soupirant et j'attrapais une béquille pour me lever un peu et machinalement, je l'embrassais sur la joue avant de reculer.





Dernière édition par Casey Dov le Jeu 27 Fév 2014 - 16:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Mer 26 Fév 2014 - 11:05




Résolution(s) – Casey, Robert, Tancred

Assis en face d'elle, j'écoutais ce qu'elle avait à me dire. Elle hésitait dans ses mots et je compris que son geste fut machinal. Elle devait avoir compris que je voulais fuir parce que j'étais bloqué. Elle m'avait fait comprendre à sa manière, par ce simple geste, qu'elle ne m'en voulait pas plus, et, je ne sais quoi de plus, comme si elle savait de quoi mes pensées étaient faîtes. Elle me disait que la situation était particulière, et qu'elle pouvait être dangereuse pour moi.
Je n'avais nullement conscience d'être dans une situation à dangers inconsidérés. C'est vrai qu'elle était grimm, qu'est-ce que j'en avais à faire moi ? Elle me racontait qu'elle n'avait pas beaucoup d'amis du fait qu'elle remarque que certaines personnes soient des wesen. Mes yeux continuaient à parcourir son visage dont les larmes se tarissaient. Elle tentait de m'expliquer avec ces mots qu'elle appréciait mon aide et ma personne. Je soupirais légèrement à ces derniers mots. Il n'était pas évidant d'héberger des amis, mais elle oui. Je n'osais rien répondre, cherchant à continuer de la réconforter, lui faire oublier cette situation, et parler d'autre chose. Je regardais ses mains, puis remontais mon regard jusqu'à son visage.
Elle soupira et s'avança un peu. Je pensais qu'elle avait besoin de bouger, alors je me penchais un peu en arrière.  Elle m'embrassa sur la joue avant de reculer. Je pense que je suis devenu tout rouge à ce moment-là. Mes joues brûlaient de ce geste simple. Je commençais à avoir un peu chaud. J'avais honte de réagir comme cela. Pour toute réponse immédiate je souris. Je relâchais ma respiration que je retenais sans y faire attention. Je me redressais, puis me levais pour m'asseoir à côté d'elle. Je voulais lui donner une réponse verbale, au moins sur un point, puis plus :

« Hum... Je … simplement, merci. Je … comment dire... Tu es ce que tu es, pour moi cela n'a pas d'importance. Enfin... si, ça peut avoir une importance... Ce que je veux dire c'est que je... que tu vois que je sois un wesen ne me dérange pas. Je trouve même ça marrant … C'est mal dit, mais... Je m'en fout que tu me vois comme je suis et que tu sois, par nature, ce que tu es. Ce qui compte c'est qui tu es et ce que tu fais. Casey... Je ne t'ai jamais vu tuer qui que se soit. Et c'est aussi ça dont je voulais te parler. Tant que tu ne fais aucun mal à qui que se soit, et je sais que ce n'est pas toi, il n'y aura pas de problème entre nous. Tu sais à quoi cette situation entre wesen et grimm me fait penser ? Tout cela me fais penser aux colons blancs qui découvrent une nouvelle terre, entre les britanniques et les indiens, les français et les tribus autochtones du Canada, les hollandais et africains du sud... Toi, tu n'est pas du genre à dire que parce que l'autre est différent tu le détruit. Alors oui, tout ça pour te dire que tu n'est pas comme les autres... Mais ce sont les exceptions qui  confirment la règle comme on dit. »

Je repris mon souffle une seconde avant de lui dire ce que je pensais de la situation présente. J'essuyais une de ses dernières larmes avec mon pouce sur sa joue. Je retirait ma main, ravalais ma salive, avant de continuer :

« Tu es différente... Je … Je t'apprécie comme tu es. Et si jamais des drang-zorn ahuris venaient devant ma porte, sans tank, alors je demanderais à Tancred de me prêter une de ses mitraillettes de combat... Hé, en plus je pense pas qu'ils posent le pied ici... Alors... Sinon... Que dirais-tu d'aller boire quelque chose à côté en attendant le kiné ? … pas de whisky, pour l'haleine... »

J'avais finis par dépasser le débat et voulais passer à autre chose. Je gardais à l'esprit ce baiser subtil qui enflammait encore un peu ma joue. Je n'avais pas envie d'en ajouter de plus. J'avais retrouvé mon sourire et voulais lui transmettre de ma bonne humeur pour avancer. Nous reviendrions sûrement sur des perspectives pour son avenir dans la soirée ou demain. Je l'interrogeais pour l'instant du regard en ayant retrouvé de quoi s'occuper. Parler m'avait fait du bien, même si j'avais parfois l'impression de la soûler, mais pas cette fois...





Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Jeu 27 Fév 2014 - 22:22


Résolution(s)
~ Casey & Robert ~

Je ne sais pas ce qui m'a pris et c'est sûr qu'en temps normal rattraper quelqu'un puis l'embrasser sur la joue pour le remercier de m'héberger n'était pas mon genre du tout. Mais lui, était du style à partir quand il était gêné ou quand il n'arrivait pas à me dire quelque chose qui le tracassait, ou quoi que ce soit d'autre. Je l'avais un peu remarqué depuis peu. Je soupirais et haussais un sourcil en l'observant avant de me rasseoir sur le divan. Je regardais sa réaction, il était en train de sourire. Je détournais alors les yeux en soupirant une nouvelle fois, reportant de nouveau mon attention sur les sacs, avant de me rendre compte qu'il se levait. Je le suivais des yeux, croyant qu'il allait partir et me laisser là, toute seule, mais il s'installait lui-même sur le canapé et mon cœur s'emballa. Je fus un peu gênée sur le moment. Je retenais un soupir. Il hésita pendant un temps avant de commencer un ses dires que je ne m'attendais pas du tout. Expliquant que, j'étais ce que j'étais, que cela ne le gênait pas du tout. Moi, un peu quand même, peut-être que lui il s'en moquait, mais les autres wesen, ça les gênaient sûrement. Enfin, je n'en savais rien et j'étais toujours à me poser des questions sur tout et sur n'importe quel sujet. Comme dirait mon avocat, il faut que j'arrête de chercher midi à quatorze heures. Il continuait en me disant que, tant que je tuais personne, on serait en bon terme. Même si, parfois j'ai envie de meurtre, je sais que je ne ferais de mal à personne... Du moins, j'essayerais. Je n'ai pas envie de retourner en prison, ni m'attribuer des rendez-vous avec des psys. Je n’étais plus du genre à assommer le premier gars qui change de tête devant moi. Heureusement, qu'on avait fini par me dire qui j'étais réellement pour ne plus attaquer n'importe qui dans la rue. Je haussais les sourcils quand il compara la situation des Grimm avec l'histoire. Il disait que pour ma part je m'en fichais pas mal de la différence, ce qui était le cas. Il y eut un moment de silence. Je n'avais rien à y répondre pour le moment, je restais un peu pensive sur tout ce qu'il me disait. Il porta sa main vers ma joue pour essuyer une larme qui coulait et je l'observais sans bouger alors que mon cœur s'emballait encore. Me sentant un peu bizarre. Je fronçais les sourcils quand il reprit enfin, me disant qu'il m'appréciait et il commença à dire que si des drang-zorn franchissaient la porte, ils allaient le regretter amèrement. J'eus un sourire en coin en secouant la tête. Je roulais des yeux en pensant que le kiné n'allait, en effet, pas tarder à arriver. Pourtant, j'avais grand besoin d'un verre de whisky, mais je m'en passerais pour cette fois. Je repris la béquille et me levais. J'allais répondre quelque chose sur ce qu'il venait de dire, mais déjà on sonnait à la porte.





Dernière édition par Casey Dov le Sam 1 Mar 2014 - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Sam 1 Mar 2014 - 13:26



Résolution(s) – Casey, Robert

Bien qu'elle ne me réponde pas verbalement, son sourire en coin me fit chaud au cœur.  Je restais à la regarder sans rien ajouter. Je n'attendais rien en retour de plus. Elle prit sa béquille et se levait. J'en fis autant en me frottant les mains sur mes cuisses. J'allais partir pour la cuisine alors que quelqu'un sonnait à la porte. Je jetais un coup d’œil à Casey en soupirant. Je regardais ensuite l'heure et me doutais bien de qui il pouvait s'agir.

Je me rendis à la porte et Casey ne put s'empêcher d'avancer jusqu'à la porte du couloir derrière moi. J'ouvris la porte et accueillis celui que nous attendions. Je fus quand même soulagé que se ne soit personne d'autre. Je dis bonjour au kiné et le fis entrer. La pluie continuait à tomber à flot. Je lui serrais la main après avoir fermé la porte. Je lui proposais de lui prendre sa veste et lui présentais Casey dans le même temps. Il était souriant et avenant. Il me donna sa veste, dit bonjour à Casey, puis lui serra la main. Il était wesen, une sorte de hibou.  Elle lui rendit la politesse et attendait. Il regardait déjà sa cheville. Il dut se rappeler qu'elle était grimm. Il releva soudain la tête et lui dit alors :

« Oui, je suis un wesen. Mais les grimm ne me font pas peur. Vous êtes humaine, et je vais vous soigner ça. »

Je savais qu'il avait simplement voulu mettre les points sur les i d'entrée. Il le faisait de façon général. Il ne l'avait pas dit sur un ton agressif, même plutôt sympathique.
Elle fronça les sourcils, et répliqua quelques mots sans ironie ou attaque comme j'aurais pu m'y attendre. Elle avait compris qu'il ne lui voulait pas de mal. Je les convainc alors de passer dans la pièce adjacente :

« Passons à côté, nous serons mieux installés »

Nous nous rendions dans le salon. Le kiné posa sa mallette sur la table et demanda à Casey de se mettre dans le canapé. Il me demanda s'il pouvait s'asseoir sur la table. Je lui répondis que oui. Il me demanda de m’asseoir aussi, soit à côté dans le canapé,soit dans le fauteuil. Je choisis le fauteuil. Il expliqua alors à la jeune femme :

« Votre cheville a prit un sacré coup. Je vais devoir la prendre, et voir si un nerf a été touché, et surtout si ce n'est pas cassé. J'aimerais avoir le calme, et que vous vous  détendiez. Je ne vais pas vous faire mal ne vous en faîtes pas. »

Il ouvrit sa mallette et en sortit un petit pot qu'il ouvrit. Il conservait son sourire pour rassurer. Il trempa ses doigts dans le pot et se frottait ensuite les mains. Il poussa le pot et s'approcha de Casey et s’assit en face sur la table. Il commença par lui demander de relever le jean pour qu'il puisse prendre la cheville. Casey lui posa la cheville sur son genou  à sa demande, et il commença à masser. Elle grimaçait alors qu'il commençait à appuyer sur certaines zones. Il fit tout le tour de la cheville et du pied deux fois. Puis il laissa son pied tranquille. Il se redressa pour lui dire :

« Vous avez une très grosse entorse. Ce n'est pas cassé mais vous avez des petits os du pied qui sont déplacés. Vous avez également le nerf de derrière qui est … crispé. Pendant que je masse je voudrais que vous me dites comment cela vous ai arrivé... Sans mensonge, cela serait vain. Je vais vous remettre tout cela en place. Si vous êtes honnête, calme et que vous vous tenez tranquille demain, vous pourrez remarcher dans la maison dans deux, trois jours. Et tout à fait normalement dans deux semaines. On y va ? »

Il me regardait de temps en temps et nous parlait à nous deux. Nous savions désormais ce qu'elle avait vraiment et à quoi nous en tenir. Cela était plus contraignant pour elle. Pour ma part, je pris cela comme une bonne nouvelle, mais l'on ne pouvait jamais savoir comment elle y prendrait. Il commença à poser sa main sur son pied. Je regardais Casey et hochais la tête pour lui dire qu'elle pouvait y aller. J'appuyais quand même mon geste par quelques mots :

« Tu peux lui faire confiance, il m'a retapé plus d'une fois.... »

La décision lui appartenait et il ne commencerait pas sans son accord. Il attendait sa réponse alors qu'elle réfléchissait. Elle prit alors la parole un court instant plus tard.





Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Sam 1 Mar 2014 - 21:55


Résolution(s)
~ Casey & Robert ~

On venait de sonner à la porte, alors qu'on s'était levé pour se rendre à la cuisine. Je soupirais, le kiné était déjà là, derrière la porte. Il attendait qu'on vienne lui ouvrir. Je me rendis compte que je n'avais plus mon foulard pour cacher mon bleu au cou, mais je fis comme si tout était normal. Je n'allais pas faire la fille qui veut partir d'ici et décidais de suivre Robert jusqu'à l'entrée. Quand il ouvrit la porte, il le salua et le fit rentrer. Dès que la porte fut fermée, Robert nous présenta en lui prenant son manteau. Je répondis à son bonjour, autant être polie. Je plissais les yeux quand il avoua qu'il était un wesen et qu'il n'avait pas peur de moi. Quelle surprise, encore un wesen. En clair, il y a que ça en ville. Je roulais des yeux et regardais mes pieds. J'essayais de répondre sans y mettre d'ironie.

« - Quelle surprise ! »

Je les suivais d'un pas traînant dans la pièce d'à-côté avant d'être conviée à m'asseoir dans le canapé. Je l'observais alors qu'il m'expliquait ce qu'il allait faire puis il sortit un pot de sa mallette qu'il finit par ouvrir. Je ne quittais pas ses gestes avant qu'il ne s'installe enfin en face de moi et me demande de relever mon jean. En soupirant, je le fis. Je savais par avance ce qu'il allait me dire sur l'état de ma cheville, mais j'écoutais sans rien dire, attendant l'avis d'un expert. Par contre, j'avais du mal à me laisser aller ou même me détendre. Je levais mon pied quand il me le demanda, en soulevant un sourcil. Il commença alors à masser tranquillement et j'eus un mouvement de recul avant de serrer les dents. Après avoir massé mon pied deux fois, il se redressa pour me faire face avant de me dire ce que je savais. Une entorse. Je savais bien que ce n'était pas cassé. Pourtant, il précisa sur le fait que des os étaient déplacés et qu'il allait masser encore le temps que je lui raconte mon histoire sans omettre quoique ce soit, comme, un mensonge et que je serais rétabli dans 2 semaines après avoir marché un peu deux ou trois jours. Je le dévisageais pendant un temps. J'hésitais de lui dire ce que j'avais eu comme aventure. J'entendais alors Robert me dire que je pouvais tout lui dire. Après tout, c'était son « ami ». Et si c'était un de ceux qui travaillait pour les faucheurs de Grimm ? Je secouais la tête en grimaçant. Il n'avait pas une tête à venir espionner qui que ce soit. Cependant, je devenais un peu trop paranoïaque ces derniers temps et je me doutais que les wesen et les Grimm n'étaient pas de grands amis de longue date, mais plutôt des pires ennemis. Quand est-ce que j'allais rencontrer un wesen qui aurait peur de me voir ? Ou du moins, un d'eux qui me redoute, sans savoir qu'en fait, je ne suis pas vraiment un Grimm. En même temps, comment voulait-il avoir peur de moi, sachant que je ne sais rien à propos de tout ce qui m'arrive. Je roulais des yeux et commençais à parler enfin après ce long silence. Je savais qu'il attendait que je finisse par lui dire le pourquoi du comment pour commencer ce qu'il devait faire.

« - D'accord... Vous avez vu ma cheville foulée et je suppose aussi mon bleu au cou... Et vous voulez savoir le pourquoi j'en suis là ? Je... J'ai été attaquée dans une ruelle... Oui, ça semble étrange pour une Grimm, mais c'est le cas ! Il m'a portée par le cou avant de me lâcher de sa hauteur... En retombant, je me suis mal reçu... »

En repensant à tout ça, j'eus un frisson et je pense que ça allait vraiment me hanter encore longtemps. Je n'avais pas encore l'habitude de me faire attaquer, mais avec le temps, tout cela serait un très mauvais souvenir.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Dim 2 Mar 2014 - 14:17



Résolution(s) – Casey, Robert

Le souvenir de cette attaque ne devait pas lui être agréable, mais je pensais que tout ce que voulait le kiné c'était savoir comment elle en était arrivée là pour pouvoir la soigner.  Elle n'avait pas encore l'habitude de se confier, mais elle me faisait assez confiance pour lui dire ce peu de chose. Il hocha la tête et commençait à masser. Il lui dit qu'il chauffait sa cheville pour pouvoir agir ensuite et replacer tout ce qui n'était pas à sa place. Il lui demanda de nouveau de se détendre. Il voulait l'engager sur un autre sujet pour qu'elle pense à autre chose. Il commença par parler du temps de la journée. Il énonça le nombre de clients qu'il avait vu, les animaux qui l'avaient accueillis dans certaines maisons, les petites dames peu raisonnables... Petit à petit il la noyait de paroles racontant même que son chien avait refusé de sortir à sa pause de midi parce qu'il pleuvait. Il dit ensuite quelques mots sur sa femme. Il commençait à remettre des choses en place. Bien que Casey grimaçait ou bougeait un peu son pied à cause des massages, il avait dévier son attention sur tout un tas de choses sans grandes importances. Et dire qu'elle se plaignait que je parlais trop...  

Il s'arrêta une seconde pour prendre un tube dans sa mallette et mettre du gel sur sa cheville. Il étala le gel en continuant de parler et dit que l'on était bien au chaud. I trouvait l'intérieur agréable et lui dit plus personnellement qu'elle était une bonne cliente. Alors qu'il massait son pied des petites choses commençaient à craquer. Je souris aux premiers craquements. Je pensais qu'elle grimacerait plus que cela. Je savais qu'il était doux et replaçait les choses facilement. Je la savais aussi dure, mais je ne pensais pas que cela se passe si bien. Il continuait de dire qu'elle ne devrait pas jouer avec des drang-zorn et commencer par harceler des eisbieber. Par une torsion il venait de lui faire craquer la cheville et le pied. Elle recula un peu et grimaça et il lui dit que le plus gros était passé maintenant. Je ne pus m'empêcher de rire quand il fit craquer ses doigts de pieds, et que cela continuait alors qu'il massait le pied.  Lui souriait, elle me jetait un regard en biais mais finit par bien y prendre. Il remit encore autre chose sur la cheville et le pied et remassait. Ses gestes étaient plus amples. L'ensemble du bas de la jambe de Casey avait rougi et devait être chaud. Il lui dit qu'elle était exemplaire et que pus d'un de ces clients se serait levé ou l'aurait arrêté. Il la remercia et finit le soin par un massage de plus en plus lent. Il arrêta et lui dit alors :

« Vous allez laisser sécher. Dans une demi-heure je vous conseille de nettoyer le tout, voire prendre une douche pour vous détendre... à l'eau chaude. Demain, vous vous passez ça. Le mieux serait de vous faire masser une dizaine de minutes, et vous détendre au mieux. Si vous évitez les drang-zorn, ou pire, et que vous ne forcez pas sur votre cheville, vous pourrez marcher, pas le marathon de New-York, mais vous déplacer dans la maison. Je vous remercie et vous souhaite un bon rétablissement. »

Il lui donna un des tubes qu'il avait emporté. Puis il se tourna vers moi et me demandait où il pouvait allé se laver les mains. Je me levais et lui montrais la salle de bain. Il me demandait de la surveiller encore ses quelques jours et veiller à ce que la cheville ne renfle pas. J'acquiesçais, puis je regardais Casey en souriant. Je proposais au kiné de prendre un verre, ou un café, avant de repartir. Il s'essuyait les mains en me répondant qu'il avait encore quelques clients avant de rejoindre sa femme ce soir. Il ne voulait pas tarder, ni prendre de risque sur la route. Je comprenais tout à fait ce qu'il voulait dire. Nous retournions dans le salon. Il pliait ses affaires tout en disant à Casey d'être courageuse et que tout finissait par s'arranger. Il prit un temps de pause avant de lui dire que le temps de la guerre où grimm étaient face au wesen était finit et que les temps changeaient.

« Qui fait qui ? Qui fait fais quoi ? Qui vous fait ? (il haussa les épaules ) Faisons nous... Je ne sais pas ce qui peut se tramer, mais résistons pour le meilleur, que l'on se batte contre des grimm ou des wesen. Je fais partie de la résistance à la bêtise, et je sais que vous y serez mêlé un jour ou l'autre sans peut-être le vouloir. Mais à présent vous devez apprendre à regarder autour de vous.  On a fait des choix, c'est à nous de les rendre bons. Et cela je le doit à un home ici...Bonne soirée, et au revoir. »

Casey n'eut rien à lui répondre que merci et au revoir. Je me pinçais la lèvre en sachant qu'il faisait référence à quelque chose que j'avais dit dans une circonstance particulière il y a un an. Je lui serrais la main et le raccompagnais à la porte. Je réfléchissais à dire ce à quoi il faisait référence, et mettre ainsi Casey plus au fait de ma vie, ou éluder la question... Je refermais la porte après lui avoir souhaité bonne route. Je retournais alors dans la pièce à côté. Elle était debout avec les béquilles. Je lui fis signe de me suivre à côté dans la cuisine. J'y allais le premier et attendais qu'elle ne pénètre dans la pièce avant toutes choses.





Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Dim 2 Mar 2014 - 19:42


Résolution(s)
~ Casey & Robert ~

Le souvenir de cette attaque n'était pas des plus plaisant. Je ne dirais pas que j'avais connu pire, mais ce passage-là n'allait pas me quitter aussi vite. Le tout était que je sache me défendre, pas pour le moment, cependant, j'avais besoin de savoir les bases de défenses pour ne plus avoir peur. Je soupirais alors qu'il hochait la tête et commençait à reprendre ce qu'il faisait. Tout en massant, il expliqua qu'il chauffait un peu la cheville pour pouvoir remettre les choses en place. Je roulais des yeux quand il demanda derechef, de me détendre. Je n'y parvenais pas, même en fermant un peu les yeux, je voyais mon appartement brûler. Je les rouvris en soupirant et essayant de me concentrer sur ce qu'il faisait. Machinalement, il lança un sujet de conversation, parlant de la pluie et du beau temps. Je grimaçais de douleur et non d'ennui. Il racontait les clients qu'il avait visités dans la journée. Au final, j'écoutais pratiquement plus. Il n'y avait que des flots de paroles pire que Robert et au final je repris au milieu de ce qu'il disait. Je fus soulagé quand il arrêta un peu de parler et quand il se tourna vers sa mallette pour sortir un tube de pommade en gel. Il étalait le gel sur ma cheville en faisant des gestes souples. Il reprit la parole et je levais les yeux au plafond avant de reprendre mon attention sur ce qu'il était en train de faire. Pendant qu'il racontait les biens faits de la maison de Robert, mon pied craqua plusieurs fois et me lançait, mais je n'en montrais rien. Je serrais les dents et essayais de rester neutre malgré tout. Il ajouta sur le fait, de ne plus m'en prendre aux Drung-Zorn mais plutôt au eisbieber. Je fronçais les sourcils, je ne me souvenais plus ce que ce wesen représentait. La cheville craqua et j'eus un mouvement de recul soudain en grimaçant de douleur. Le kiné me rassura, en me disant que le plus gros était passé. Super de me rassurer en me disant tout ça. La discutions m'avait fait un peu oublier ce qu'il tentait de faire depuis le début. Entre ne plus suivre ce qu'il disait et reprendre un peu le sujet qu'il lançait, je ne pouvais pas penser à tous. Sur le coup, j'avais eu mal et la douleur s'éloigna doucement, mais ça lançait toujours. Il continua, comme si de rien n'était, à masser mon pied, faisant craquer les orteils. Je jetais un coup d’œil à Robert qui souriait et je soupirais en me laissant enfin aller. La pommade que le kiné venait de me mettre chauffait la cheville. Je me doute que j'en avais grand besoin, mais j'avais encore mal malgré tout ce qu'il faisait à mon pied. Je serrais les dents en répriment un petit sourire. J'eus un long soupir de soulagement quand il arrêta ses gestes. Il finit par me dire que d'ici une demi-heure, je pourrais prendre une douche, me tendant un tube de pommade et m'indiquant que je devrais me faire masser le pied pendant dix bonnes minutes. Je tendis la main pour me saisir de la pommade et regarder le tube. D'éviter les problèmes pour mieux me remettre de ce que j'avais vécu et fait subir à ma cheville. J'eus un sourire en coin à ça, car, franchement, avec ce qui m'arrivait, ça ne serait pas si simple. Il quitta la pièce avec Robert puis il refit son apparition pour reprendre ses affaires et me souhaiter bon courage et un au revoir. Il parla ensuite de la guerre des Grimm que j'écoutais avec attention et en fronçant les sourcils. Finalement, il conclut en nous disant bonne soirée.

« - Au revoir et... merci... »

Je soupirais en me levant avec les béquilles. J'avais moins mal. Moi qui redoutais le fait que quelqu'un vienne me masser la cheville, voilà que ça me faisait moins mal ou sans plus. Moins que tout à l'heure en tout cas. Je me déplaçais en m'appuyant un peu sur mon pied. Je pensais surtout que c'était encore trop tôt pour le faire et j'avais raison. Robert réapparut et me fit signe de le rejoindre en cuisine. Pieds nus, je me dirigeais vers cette dernière.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Lun 3 Mar 2014 - 18:30



Résolution(s) – Casey, Robert, Tancred

La nuit semblait avoir prit place, avant même que nous ayons eu une fin de journée avec le soleil déclinant dans le ciel. La pluie avait refroidie et assombrie l'intérieur. En passant j'augmentais le thermostat de mon radiateur d'un cran. J'appuyais sur le bouton de la lumière en tendant le bras avant d'entrer dans la cuisine. Elle entra juste après moi. Je lui tendis machinalement une chaise et la laissais s'asseoir. J'ouvrais alors mon placard du haut pour en sortir ma boîte à tisane, et le cacao, et les lui proposer. Je pouvais faire chauffer de l'eau ou du lait et nous réchauffer un peu, et parler. Je me retournais et entendis le téléphone sonner. Je soupirais et regardais Casey. Je posais ce que j'avais dans les mains sur la table, et me dirigeais dans la pièce à côté toujours allumée.Je contournais le canapé. Je pris le temps de lire le nom inscrit : « Tancred ». Je me demandais bien ce qu'il pouvait me vouloir. Je décrochais, une seconde plus tard, avec appréhension.

« Allo ?

Allo, c'est Tancred.

Oui ?

J'voulais t'dire qu'viendrais d'main plutôt qu'ça soit toi. T'me fais la bouffe et on discut'ra pareil

Ça marche

Alors à d'main. Bonne soirée !

Toi aussi, à demain »

Je raccrochais, quelque peu soulagé, et gardais le téléphone en main retournant dans la cuisine. Casey n'avait pas bougé. Elle releva le nez pour me regarder. Je posais le téléphone sur la table.

« C'était Tancred. C'est lui qui vient demain du coup. »

Je m'assis sur une chaise à côté. Je posais les mains sur la boîte de tisane et l'autre sur le cacao.

« As-tu fais ton choix ? »

J'éludais pas mal de question pour l'instant que j'avais envie d'aborder avec elle ce soir : qu'allons-nous prévoir pour mettre hors d'état de nuire cet homme infâme ? Qu'allons nous faire demain ? Comment pouvoir voir son avenir professionnel futur ? Comment aborder la question de la « résistance », et cette pseudo guerre des temps anciens, entre grimm et wesen ? Et bien d'autres dont je n'aurais su la formulation avant sa réponse et sa première question.





Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Lun 3 Mar 2014 - 22:34


Résolution(s)
~ Casey & Robert ~

Le kiné était enfin parti. Je n'avais pas vraiment apprécié qu'il soit là, mais je devais avoué que, grâce à lui, mon pied me faisait moins mal, qu'il avait craqué tout à l'heure, j'allais bientôt pouvoir m'appuyer dessus. J'avais qu'une envie, c'est de marcher sans ces béquilles, c'était surtout ça. Première mission de Grimm et comme une idiote, je me foulais la cheville. J'avais envie d'en rire, mais le cœur n'y était pas. Je soupirais en repensant à l'appartement, demain je devais me mettre à la recherche d'un endroit où vivre. Je ne voulais pas rester ici, pas que je n'aimais pas, mais je connais le genre qui dit, tu reste autant tu veux, avant de demander : Quand est-ce que tu pars ? Je roulais des yeux et quittais en dernier la pièce et éteignais alors, la lumière du salon. Je regardais mes pieds et machinalement, posais celui qui me faisait mal en retenant mon souffle. Il était rouge, sûrement dû à la pommade et aux massages répétés. J'essayais de bouger les orteils, mais j'eus une grimace de douleur et faillis tomber en reculant trop brusquement. Je ne sais pas pourquoi je m'obstinais à vouloir à toute fin marcher. J'avais envie que mon pied aille mieux dès demain. Je pensais déjà courir, mais c'était encore trop tôt pour ça. Je serrais les dents en soupirant doucement tout en me dirigeant vers la cuisine. Une fois à l'intérieur, Robert me tendit une chaise et je m'y installais en me laissant tomber dessus. Je l'observais ouvrir ses placards et attraper une boite à thé et du cacao avant de se tourner vers moi. Je regardais ce qu'il avait et entendis le téléphone sonner dans l'autre pièce. Il se hâta de poser le tout sur la table et d'aller décrocher. Je ne fis pas trop attention de qui cela pouvait être à l'autre bout et me disais surtout que j'avais besoin de whisky et non d'un thé. Je l'entendis revenir dans la cuisine et relevais la tête vers lui quand il entra dans la pièce, m'annonçant que c'était Tancred. Je haussais les sourcils. Il avait des soucis ou … ce n'était que le fait qu'il venait demain au lieu que cela soit nous. J'avais complètement oublié cette partie de l'histoire. En même temps, j'avais d'autre chose à penser pour le moment. Je fronçais les sourcils quand il me demanda si j'avais choisi. Je compris alors qu'il parlait de ce qu'il avait posé sur la table. Je n'étais pas une accroc au thé et question cacao, seul le lait me convenait. Mais tant qu'à choisir.

« - Une tisane... Ou alors... Non une tisane ça ira... »

Je devais chasser cette mauvaise habitude de vouloir quelque chose de plus fort. Je devais rester lucide et ne plus devoir boire un whisky quand quelque chose n'allait pas. Je soupirais de nouveau, c'était ma respiration, pas que je m'ennuyais.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Mar 4 Mar 2014 - 20:38



Résolution(s) – Casey, Robert, Tancred

Quel était ce brouillon dans ma tête ? J'écoutais sa réponse et me levais pour ranger la boîte de cacao. Je pensais à trop de chose à la fois et n'arrivais pas à organiser mes pensées. En plus, je commençais à atterrir et me dire que je pouvais tenir un minimum ma maison. Je me frottais les bras, il ne faisait pas chaud ce soir. Je me retournais et réfléchissais à reprendre un peu mon train train, à commencer par fermer les volets.

« Choisis un sachet, je vais aller fermer les volets pour couper l'air froid. Je vais monter ce radiateur là aussi »

Je tournais la petite molette sur le côté du radiateur de la cuisine. Je lui glissais un je reviens en la laissant regarder dans la boîte. Je commençais par ma chambre, continuais dans ma salle à manger, je vérifiais avoir fermé ma porte d'entrée, et je finis par le salon, en faisant un tour dans la salle de bain pour voir la petite de fenêtre. En tournant de nouveau dans la salon, mes yeux se posèrent sur les sacs au pied du canapé. Je regardais dans la cuisine en ne voyant que son dos. Je souris en secouant la tête. Je ne sais pas pour quelle raison j'étais bien comme ça, il ne restait plus qu'à me vider la tête. Je pris les sacs et me rendis dans la cuisine. Je posais doucement les sacs à ces pieds. Je vis qu'elle avait fait son choix.

« Tiens, tu peux regarder ce qu'il y a là-dedans... »

Je me dirigeais vers mon placard en la regardant d'un œil. Je pris deux tasses dans mon placard, et les déposais sur la table. Je pris ensuite un pot que je remplis d'eau au robinet pour plus de deux tasses, au cas où la tisane serait trop chaude. Et puis, il valait mieux en avoir trop que pas assez. Je mis le pot au micro-onde et me rassis une fois qu'il fut lancé. Je lui intimais d'ouvrir ses sacs d'un mouvement du menton, ajoutant un hum discret, gardant un sourire aux lèvres.






Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Mer 5 Mar 2014 - 22:28


Résolution(s)
~ Casey & Robert ~

Robert se leva pour ranger la boite de cacao. Il me proposa de choisir un sachet de thé et annonça par la suite qu'il allait fermer les volets de la maison et rajouter du chauffage. Alors qu'il quittait la pièce avec un « je reviens », pour fermer les volets, je me penchais sur les sachets de thé à ma disposition. Je ne voyais pas du tout quoi prendre, sachant que je n'étais pas une grande consommatrice de thé. J'optais pour celui à la menthe et le posais sur la table en attendant le retour de Robert. Il revient au bout de quelques minutes avec les trois sacs me demandant de regarder dedans. Il fouilla dans les placards et en sortit deux tasses qu'il déposa sur la table, puis rempli une sorte de pot qu'il mit dans le micro-onde. Je pris mon attention sur les sacs, je pensais alors de devoir les mettre dans la chambre et de fouiller dedans plus tard avant d'aller me coucher, mais pas dans une cuisine. Il ne devait pas vraiment être tard, quatre heures et demi peut-être ou alors dix-sept heure ou plus. Je perdais le fil du temps, mais on serait en train de manger s'il était tard. En plus, avec le temps qu'il faisait dehors, cela donnait l'impression qu'il était vingt heures. Je soupirais en regardant les sacs au sol en me disant que je n'avais plus de chez moi, je n'allais pas encore me lamenter là-dessus. Je ne voulais pas montrer mes affaires ici, quoi, il croit que je dissimule une arme dans un de ces sacs. Je ne pense pas que mon ancien propriétaire y est glissé quoi que ce soit de plus que des affaires personnelles. Je n'avais rien à cacher, mais je n'avais pas envie d'ouvrir mes sacs maintenant. Je soupirais alors.

« - Je regarderais dedans une fois que je serais dans la chambre... Non, je ne dissimule pas une hache quelconque... Je ne pense pas que le propriétaire y est glissé quoi que ce soit de dangereux malgré qu'il était un wesen... »

Je voulais me lever pour aller les mettre dans la chambre, mais je bougeais légèrement sur la chaise sans me lever pour autant. Je me disais que je le ferais plus tard. Je fronçais les sourcils en songeant au livre d'Alex Powell, heureusement que je lui avais rendu, sinon il aurait fini en tas de cendre et je m'en serais voulu par la suite. Je voulais continuer la recherche de mes parents dès que j'aurais mon appartement et songeais au mot à la fin de ce même livre. Mot qui devait sûrement être en cendre. Je savais alors où je pouvais commencer, il devait bien avoir une trace de moi à Boston dans l'orphelinat où je me situais avant d'arriver à Portland. À moins que mes parents adoptifs m'aillent menti sur ma situation. Je ne voulais pas y penser maintenant car le micro-onde sonna pour prévenir que c'était assez chaud.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Jeu 6 Mar 2014 - 16:02



Résolution(s) – Casey, Robert, Tancred

Je ne pensais pas à mal quand j'avais pris ses sacs vu qu'elle les regardait tout à l'heure... Elle les fixait à présent avec un regard différent, je sentais de la mélancolie et de la tristesse. Je voulais ouvrir la bouche mais elle me disait déjà vouloir les ouvrir plus tard, une fois dans la chambre. Je ne m'attendais pas à sa réaction suivante de croire que j'étais suspicieux en lui apportant. Je souris à ce décalage de pensées. Elle n'était pas sur le ton humoristique, mais je trouvais le fait probable de dissimuler quelque chose dans un de ses sacs ironique. Elle savait que cela ne me regardait pas, mais je ne vois pas pourquoi d'un coup elle se montrait aussi méfiante. Au fait je pense qu'elle avait simplement besoin de râler pour se détendre. Je lui souris en haussant les épaules.

« Tu fais comme tu veux. Mais si ta hache est pas assez aiguisée, tu pourras demander à Tancred. »

Le micro-onde avait sonné, je me levais pour aller chercher le pot d'eau chaude. Je me pris le pied dans celui de la table. C'était le genre de chose qui m'arrivait fréquemment. Au boulot je n'étais pas forcément pataud mais à la maison beaucoup plus, jamais des trucs graves, beaucoup de petits accrocs, ou ce genre de chose. J'arrêtais de sourire pour ne pas qu'elle pense que je me moque d'elle. Je gardais ma bonne humeur. Je ne sais pas si elle cherchait une limite à ma gentillesse envers elle, mais si c’était le cas elle devrait aller la chercher loin. J'ouvrais le micro-onde et me retournais pour poser le pot sur la table.

« Détends toi un peu. Je sais... non je sais pas... ok, c'est pas facile pour toi. Ce qu'il y a dans tes sacs ne me regarde pas effectivement, mais je pensais que comme tu les regardais tout à l'heure tu voudrais y jeter un œil. Ne … Arrêtes de me suspecter. Je ne sais pas si tu le fais consciemment ou non, mais tu peux me faire confiance. Tu peux vraiment me faire confiance... »

Je m'assis en face d'elle et servait l'eau dans sa tasse. Je me servais également avant de poser le pot hors de gêne sur ma gauche. Je repris ensuite :

« C'est peut-être facile à dire. Tu peux le penser, mais je suis sincère. J'en ai marre de te le dire, quoique je le ferais encore si nécessaire. Maintenant écoutes... »

Je fis une petite pause en ravalant ma salive, non par appréhension mais parce que je parlais trop. J'avais conscience d'avoir parlé dans une part de vide, mais je voulais le dire et ne regrettais pas de l'avoir fait, autant que les choses soient claires. J'étais calme. Je mis mon sachet dans ma tasse et repris trois secondes après.

« Tout à l'heure le kiné à parlait de la pseudo-guerre entre grimm et wesen. Lorsque je suis arrivé je n'avais pas conscience qu'il y avait tant de représentants des deux côtés. L'opposition entre les deux groupes est ancienne et réelle. Oui il y a des grimm qui tuent des wesen, et inversement. Mais la réalité est beaucoup plus complexe. Certains wesen peuvent faire devenir wesen des grimm. Des grimm se servent de wesen pour parvenir à leurs fins et profiter des petites guéguerres entre wesen... Bref, de plus en plus l'opposition est floue. Malgré la vision de beaucoup d'entre nous les grimm ne sont pas les seuls ennemis des wesen, et inversement. Je ne sais pas si tu me suis mais je vais te dire la même chose qui à convaincue les wesen dont je fais partie. Si je sors dans la rue j'ai autant de chance, si on peut le dire ainsi, de me faire écraser par une voiture, que de ma faire tuer par un grimm. J'ai envie de dire que j'ai plus de malchance de tomber sur une emmerde du quotidien, que de m'embrouiller avec une congrégation de grimm. Attention, je dis pas que nos … nos « races » ne sont pas... non, n'ont pas de raisons de s'affronter. Mais le combat de nos ancêtres n'est pas forcément le notre. Je pense qu'il faut vivre avec son temps comme on dit, se préoccuper de ce qui se passe aujourd'hui et pas régler les problèmes d'il y a deux cents ans. Il faut empêcher ceux qui le croient de nuire et lutter aujourd'hui contre eux, wesen comme grimm et parfois, et pourquoi pas ?, dans le même camp.... voilà. »

Je fis une pause en relevant les yeux vers elle. J'avais encore beaucoup parlé. Commencer à me vider la tête me faisait du bien.

« Merci de m'avoir encore écouté.... Comprends-tu ce que je veux dire ? »

Je commençais à secouer le sachet dans ma tasse. Je tendis le bras derrière moi pour attraper le sucre. Je reculais la chaise et attrapais la boîte. J'avais bien pensé l'agencement de ma cuisine quand même. Je posais la boîte sur la table et la laissait se servir, en lui laissant également la parole.






Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Ven 7 Mar 2014 - 9:59


Résolution(s)
~ Casey & Robert ~

Je soupirais. Je ne pensais pas qu'il allait le prendre mal si j'avais dit qu'il n'y avait pas de hache dans un de ces sacs. C'est juste que je n'ai pas l'habitude de montrer mes affaires aux gens, que je les connaisse ou non. Il me lança que je pouvais allé faire aiguiser ma hache chez Tancred si cette dernière ne l'était pas assez. Je levais les yeux au plafond. J'essayais de comprendre, si cela était une pique ou de l'humour, mais je n'avais pas le cœur à me concentrer sur ça. Je l'observais en train de se lever et de s'approcher du micro-onde. Il posa le pot sur la table et reprit la parole, me demandant de me détendre, le prochain qui me dit ça, je pars ou le tue. Peut-être les deux, mais pas dans cet ordre. Me reprochant, ou peut-être pas, que je mourais sûrement d'envie d'ouvrir les sacs. J'étais surtout dans le vide quand je les observais pas au point de vouloir les ouvrir maintenant. Enfin, ils me faisaient surtout penser que je n'avais plus de chez moi... À cette pensée, j'eus un frisson en fronçant les sourcils. Il en ajouta encore sur le fait que je le suspectais et toujours lui faire confiance. Je commençais à le connaître et bien sûr à savoir que je pouvais lui faire confiance, même si, je restais encore sur mes gardes. J'étais cependant moins sur mes gardes qu'avant. Il s'installa en face de moi et il servit l'eau dans chacune des tasses  avant d'éloigner le pot sur sa gauche. Il reprit la parole en indiquant qu'il était sincère et de l'écouter. Je mis le sachet de thé dans la tasse attendant qu'il ne se décide à redire ce que je savais ou commençais à comprendre. Je regardais le sachet de thé dans la tasse sans vraiment le regarder alors qu'il reprenait enfin la parole. J'essayais de me rappeler ce que le kiné avait dit avant de partir en plissant les yeux. Quelques bribes de ci de là, de cette pseudo-guerre, refirent surface dans ma tête alors qu'il continuait de parler. Je n'étais pas encore tout à fait Grimm et n'avait pas encore tué qui que ce soit. Cela me concerné, j'en suis consciente, mais je ne veux pas en arriver à tuer un wesen ou me faire tuer par l'un d'eux.

« - Je viens de perdre mon appartement et le fait de voir ses trois sacs me fait un peu penser que, c'est tout ce qu'il me reste de mon ancien chez moi ! C'est... personnel... En quelque sorte... Mais il doit y avoir juste des affaires de ma chambre et de la salle de bain... Je ne sais pas trop... »

Je soupirais en regardant le vide un instant, cherchant mes mots pour continuer la conversation. Je ne savais pas vraiment quoi répondre à ce qu'il venait de dire sur les Grimm et les wesen. Je ne comprenais pas encore le fonctionnement des guerres wesen et Grimm, tout ce que j'ai appris, venait d'un livre. Je sais, par ailleurs, que les Grimm et wesen ne s'entendent pas depuis plusieurs années, je ne me doutais pas que j'allais en avoir comme amis un jour. Je repensais à ce détective qui m'avait informé sur des potions et objets en liens avec nous, les Grimm. Quand il m'avait raconté l'histoire d'Hitler quand il était venu me rendre visite dans mon appartement. Je n'en revenais toujours pas que ce dictateur était un wesen. J'eus un frisson à cette pensée, j'avais lu des tonnes de livres sur la seconde guerre mondial, si quelqu'un m'avait dit qu'il était un wesen et qu'il était possédé, j'aurais enfin compris qu'il était vraiment dingue de faire tout ça. Que je le veuilles ou non, je faisais partie de l'histoire, autant choisir de faire le bien.

« - Je comprends que ça dure depuis longtemps, mais je viens de découvrir que je suis Grimm depuis quelques semaines déjà.... Ce que mes ancêtres ont fait, c'était leur choix de tuer des innocents comme des méchants, je ne veux pas en faire partie ! Enfin... Je n'ai pas eu de parents pour me diriger vers un choix... Comme tu as dit, ce n'est pas forcément le notre de combat ! Enfin dans le sens où je me vois mal tuer quelqu'un qui n'a rien fait pour le mériter... »

J'enlevais le sachet de thé de la tasse et le tordais avec la cuillère pour enlever l'eau qu'il restait avant de le poser sur la table. Je mis un peu de sucre et bus une gorgée.





Dernière édition par Casey Dov le Sam 8 Mar 2014 - 17:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Sam 8 Mar 2014 - 14:50



Résolution(s) – Casey, Robert, Tancred

Ma respiration resta en suspends le temps de sa réponse. Je buvais ses mots avec attention et appréhender un peu sa réaction. Je soupirais de soulagement quand elle eus finit de parler. Je relâchais aussi mes épaules. Je vis qu'elle avait pris du thé dans ma boîte à tisane, bon, cela la regardait. J'avais pris une tisane aux fruits rouges. Le sachet était maintenant infusé dans la tasse. Je pris ma cuillère. J'avais été tellement efficace que je ne sais même plus à quel moment je les avais sorti, en même temps que les tasses je pense... J'essorais mon sachet en le mettant dans la cuillère et appuyais pour en tirer le plus d'eau possible. Je le posais ensuite dans l'emballage pour ne pas faire de trace sur la table. Je faisais cela et de toutes façon j'étais bien obligé de toujours laver la table.

Je relevais mes yeux sur elle. J'étais soulagé de sa réaction. Je souris et secouais légèrement ma tête de gauche à droite, et dire que j'étais un eu partie dans les tours.

« Hum, on a des journées de fou... Il faut dire qu'avec toi je m'ennuie pas. Ouais, bon... c'est pas à prendre mal... Hum, hum... Que penses-tu... Non. Revenons à cette histoire avec le gars que veux tuer Tancred... J'ai refusé qu'il le snippe, mais maintenant il faut trouver des idées... »

Je mis deux sucres dans ma tasse et commençais à touiller. Je continuais à tourner ma cuillère alors que le sucre devait être largement fondu. Je réfléchissais à tout un tas de plans machiavéliques pour mettre fin à cette histoire. J'avais quelques plans mais je n'en voyais pas un réalisable. Je soupirais sans trouver de réelle solution. J'arrêtais de faire tourner ma cuillère et bus une première gorgée. Je reposais la tasse et lui dis :

« Je n'ai rien de viable. Au fait l'idée serait de le coincer sans nous tremper dans quelque chose de trop compliqué ou risqué. Au fait ce que je voudrais c'est le prendre en flagrant délit... tendre un piège à cette enflure et le faire tomber... On pourrait prévenir les flics et arrêter tout cela discret... Hum... T'aurais pas une idée ? »

Je posais mes yeux sur elle. J'essayais de résoudre ce problème, mais aussi je voulais la faire réfléchir sur autre chose.






Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Sam 8 Mar 2014 - 20:59


Résolution(s)
~ Casey & Robert ~

Je reposais la tasse sur la table en fixant le vide. Je n'avais pas vraiment réfléchi à tout ça, on m'a annoncé que j'étais une Grimm, d'accord, mais après ? Qu'est-ce que je suis censée faire ? Je ne suis pas réellement une Grimm après tout, on ne le devient pas comme ça... Enfin, je crois. Burckhardt m'avait dit que sa tante était une Grimm, peut-être que, ma mère ou mon père l'était. Je m'étais déjà posé la question quand Buckhardt s'était tenu devant moi quelques semaines plutôt. Je soupirais, même si je ne désire pas suivre leurs traces, il fallait bien que je retrouve mon « héritage ». Je n'ai rien demandé pour être une des leurs, mais bon, autant avoir les grimoires et autres objets en ma possession. Je devais sûrement partager avec le détective, le mot dans le livre d'Alex, était tout de même écrit de la main d'un de mes parents et était adressé à un membre de sa famille. J'eus un frisson, j'étais vraiment en train de penser encore à tout ça ? La voix de Robert me sortit de mes pensées, parlant cette fois, d'autre chose, comme l'homme dont Tancred voulait faire la peau. J'eus un sourire aux lèvres. C'était une idée, mais il y avait d'autres plans. Je ne voyais pas quoi faire pour le moment. Je l'observais prendre deux sucres et touiller. Je repris mon attention sur la table en réfléchissant sérieusement. D'accord, je n'étais pas douée pour trouver des solutions aussi facilement, même s'il y avait une solution, je ne voyais pas laquelle choisir. En tant que Grimm, je me devais d'agir, enfin, essayer de l'arrêter comme je le pouvais, mais je ne savais pas comment. Robert reprit alors en me parlant d'un de ses plans. Je fronçais les sourcils en l'écoutant sans rien dire. Je ne voyais pas comment prendre quelqu'un en flagrant délit, sans devoir le suivre pendant plusieurs jours au moins. Je soupirais quand il me demanda ensuite, si j'avais une petite idée sur la question. Je haussais les sourcils, j'en savais rien du tout, j'ai jamais traqué et tué quelqu'un par amusement, enfin, si on peut appeler cela s'amuser. Je me passais une main dans les cheveux et bus encore une longue gorgée de tisane en fronçant les sourcils. J'essayais de trouver une réponse cohérente sans paraître décalée. Je reposais la tasse, à moitié vide, sur la table.

« - Je ne vois pas ce qu'on pourrait faire pour le piéger ou quoi que ce soit d'autre... Je n'ai pas d'idées qui me viennent en tête en ce moment, désolée ! »

Je poussais un soupir et finissais déjà la tisane avant de repousser la tasse et de croiser les bras. Je ne voyais vraiment pas quoi faire face à ce problème. Et puis, quand bien même cela devait m'arriver, je ne serais pas du tout comment m'y prendre ou par où commencer.





Dernière édition par Casey Dov le Lun 10 Mar 2014 - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Dim 9 Mar 2014 - 13:02



Résolution(s) – Casey, Robert, Tancred

Vraiment, je me demandais si le monologue de Figaro ne pourrait pas passer avec elle. Elle se plaignait que je parle trop, ou levait les yeux au ciel pour me le faire comprendre, et lorsque je lui en laissais l'occasion, elle ne s’exprimait pas. Avec un peu d’entraînement je finirais par comprendre ce qu'elle veut. Je n'étais pour l'instant pas sur la bonne longueur d'onde pour qu'elle puisse participer entièrement à mes magouilles, si on peut qualifier ce genre de chose ainsi. Elle soupira encore après cette réponse attendue. Elle but encore de sa tisane me laissant seul face à cette adversité.
Ne pouvant passer à autre chose de mon côté, je décidais de prendre un instant pour réfléchir à cette question. Pour simple réponse elle eut droit à un « hum ».

Je regardais dans ma tasse, bus, et regardais ensuite dans le vide, parti pour d'incroyable scénario. Nous pouvions en apprendre plus sur cet homme, ce qui lui laissait le temps de faire encore pas mal de dégâts. Je ne voulais pas leur laisser le temps de revenir à la charge. Il fallait être assez malin pour les prendre de court dans une de leur activité. Pour cela j'étais plutôt bien placé. Il ne me suffisait que d'avoir accès à certaines informations. Pour les piéger, il fallait que je sache où ils pouvaient bien se trouver, le chef et sa bande. Je visais à coincer le chef, mais aussi le groupe qui l'entourait. La tache ne serait pas aisée sachant qu'il ne devait pas se salir les mains. Comment atteindre un homme puissant, agissant dans l'ombre ? Mes conditions étaient de ne pas nous faire nous-même prendre,ou se retrouver suspect ; alors autant ne pas faire quelque chose d'illégal. Je ne voulais pas non plus que nous en venions à la violence, et refusais de céder à la solution de Tancred. Je n'avançais pas vraiment dans ma réflexion. Il ne fallait pas aller dans la hâte, et bien prendre du temps pour calculer notre coup. En gros cela revenait à ne pas confondre la hâte et la précipitation, comme le disait si bien le proverbe. Le tout était de faire quelques recherches et trouver une épine à bien enfoncer dans le pied de notre ennemi. Si arrivais à mettre le main sur une petite affaire dans laquelle notre homme trempe en dehors d'histoire de grimm, nous pourrions faire appel à des autorités publiques et arrêter cette bande.
Un plan commençait à se dessiner dans ma tête. Je bus une gorgée de ma tasse, sans me reconnecter pour autant à la réalité. Je me voyais en train de livrer je ne sais quoi en rapport indirect avec un trafic dont je devais trouver le lien. Casey et Tancred en planque le temps d'un signal, la police qui débarque en plein trafic, et le tour serait joué. Il ne me restait « plus qu'à ». Je devais trouver une épine, une aiguille dans une meule de foin, quelque chose d'anodin qui fasse mal.

Je finis de boire le contenu de a tasse et allais chercher mon ordinateur. Je passais dans la pièce à côté et ramenais mon ordi, la souris et son tapis, et mon chargeur. De retour dans la cuisine je l'allumais. Pour ne pas perdre de temps, je branchais le chargeur à la prise sous la table, puis l'autre bout dans l’ordinateur. Je tapais mon code, puis branchais ma souris en faisant passer le fil derrière l'écran. Je posais enfin ma souris sur le tapis. Je cliquais sur internet et fis mon retour à la réalité. Casey me regardait avec son air de « dis moi ce qui se passe... » sans me dire un mot. Ses yeux étaient plissés et ses sourcils froncés. Je décalais ma tasse et ma cuillère. Je me levais et posais ma chaise à côté d'elle, pour qu'elle voit l'écran. Je me réinstallais à côté d'elle.

« Voilà, je t'expose mon idée : nous allons rechercher un point faible de cet homme. Mon idée est de chercher une épine sur laquelle appuyer quand il l'aura sous le pied. Si tu ne comprends pas l'image, ce que je voudrais trouver est une sorte de hic dans sa vie professionnelle ou, privée. Je pense à une maîtresse, un trafic d'objets, une connerie de jeunesse, ou d'aujourd'hui... Ce genre d'homme a forcément une faille, que l'on peut élargir, fouiller, et finir par le faire tomber. Le tout est de trouver cette faille et l'exploiter... »

Je commençais par rechercher son nom sur un moteur de recherche. J'ouvrais toutes les pages qui me semblaient intéressantes dans de nouveaux onglets. * A nous deux à présent ... »







Dernière édition par Robert Wunsch le Lun 10 Mar 2014 - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Dim 9 Mar 2014 - 20:54


Résolution(s)
~ Casey & Robert ~

J'étais un peu fatiguée et réfléchir à comment avoir un idiot dans ses filets, n'était pas du tout mon fort pour le moment et même, je n'avais jamais fait ça. Je roulais des yeux en soupirant. J'allais faire perroquet à répéter inlassablement que je n'en avais aucune idée du comment on pourrait s'y prendre ou régler tout ça. Je n'allais tout de même pas dire de le tuer, justement, il ne voulait pas faire ça. À quoi bon le lui dire ? Je ne savais pas comment le retrouver, je n'étais pas du tout une grande fan d'informatique, pirater la police pour avoir des infos n'était pas dans mes cordes et je n'étais pas vraiment une chasseuse. Des infos chez la police, était une idée, ce type a dû faire de la prison dans sa vie. Et puis, en clair, je n'étais pas vraiment d'une grande utilité pour le moment et peut-être jamais... Je le regardais longuement, il semblait plongé dans ses pensées ou dans je ne sais quelle chose pour arriver à ses fins. Il était un peu trop obstiné, je l'étais aussi, enfin, parfois, quand j'en avais les moyens, mais là, je ne voyais vraiment pas quoi faire. À chaque réflexion, il buvait une gorgée de sa tisane avant de boire tout le contenu. Il se leva et je le suivais du regard se rendre dans la pièce d'à côté. Pour ma part, je restais là, à contempler les tasses vides et le sol. Il finit par revenir enfin, avec son ordinateur, qu'il brancha sous la table. Il pianotait alors sur le clavier après avoir rajouté le matériel nécessaire pour naviguer. Je suivais ses gestes sans rien dire pour autant. Il regarda finalement dans ma direction après m'avoir un peu oublié. J'avais l'impression qu'il pensait que je m'en foutais pas mal de ce qu'il disait, ce qui n'était pas du tout le cas. Ça m'intéressait, mais le hic, c'est que je ne savais jamais quoi répondre ou ce qu'il voulait entendre. Comme maintenant, il voulait savoir ce que je pouvais faire. Il poussa la tasse vide et décalait sa chaise vers moi pour me faire voir ce qu'il était en train de faire avec son ordinateur. C'est alors que, je restais silencieuse à l'écouter déverser un plan quelconque. Il avait eu accès, sûrement grâce à Tancred, au nom du Drang-zorn. Je regardais l'écran, ne sachant pas quoi faire d'autre que d'observer ce qu'il était en train de faire comme recherche. Il ouvrait et fermait plusieurs onglets, lisait des articles et il m'expliqua enfin ce qu'il faisait, voulant à toute fin, trouver un hic dans la vie de ce type. Au moins, cela me faisait un peu oublier ma cheville. Elle me faisait moins mal depuis que je ne bougeais plus d'ici.

« - À part le traquer pour savoir ce qu'il trafique, mais ça, ça nous prendrait des jours, je ne sais pas comment on pourrait trouver autre chose pour l'arrêter ! »





Dernière édition par Casey Dov le Lun 10 Mar 2014 - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Lun 10 Mar 2014 - 13:34



Résolution(s) – Casey, Robert, Tancred

Se penchant légèrement sur mon épaule droite, elle m'avouait ne pas savoir comment s'y prendre une fois de plus sans y passer trop de temps. Je constatais une fois de plus son défaitisme avant toute tentative. J'étais peut-être pour ma art un peu trop optimiste, mais je restais convaincu que ce genre d'homme n'était pas sans avoir fait d'erreur dans sa vie. Erreur qu'il nous soit impossible d'entrevoir. Pour lui signifier que je l'avais écouté, je lui glissais un énième « hum ». Mon attention était tournée vers ses pages internet que je fermais à mesure de constater que je ne trouvé rien de plus que sa biographie, ou une simple allusion à son nom. Je trouvais également qu'il faisait partie d'une œuvre caritative. Je n'eus pas de chance, en faisant des recherches sur celle-ci, en constatant qu'elle était bien réelle et que rien ne semblait louche. Je continuais de lire de nombreux articles en m'apercevant bientôt que tous se ressemblaient... Je soupirais en laissant les trois plus riches ouverts. De mon point de vue, ces trois articles résumaient ce que je venait de lire pendant un quart d'heure. Elle avait suivie ce que je faisais et avait sûrement lu en même temps que moi.

Je soupirais en m'éloignant de l'écran, trouvant le confort du dossier de ma chaise. Je la regardais alors encore un peu penchée, avant qu'elle ne se redresse à son tour.

« On dirait que cet escroc est un ange ! Y'a rien qui puisse nous conduire à un indice dans sa, ses, bios. On dirait que tout est bien huilé et parfait. Oui, la vie de cet homme semble sans encombre... »





Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Lun 10 Mar 2014 - 20:39


Résolution(s)
~ Casey & Robert ~

Une fois installé près de moi, j'observais l'écran d'ordinateur et m'intéressais de près comme de loin, à toutes les pages qui s'ouvraient. Je lisais chaque petit article qui défilait sous mes yeux. Il n'y avait absolument rien sur ce type, pas même un petit accroc avec la justice. Il opérait vraiment dans l'ombre celui-là, envoyant ses sbires faire le boulot. J'avais l'impression de faire partie d'un top show ou du moins, une série quelconque, où le gars envoi un homme de main car il ne voulait pas se les salirent. Je secouais la tête, je partais dans un autre contexte là et se n'était pas bon. Je soupirais en le voyant s'éloigner de l'écran, je continuais dans ma lancé de lire la fin d'un article qui venait d’apparaître à l'écran, mais toujours rien, on pataugeait dans la semoule puis je m'éloignais un peu moi aussi, de l'écran.

« - Et remonter sur le type là, le serveur, il a peut-être un lien avec ! Je ne sais pas moi, peut-être qu'il faisait partie du groupe de wesen et qu'il voulait partir ou bien qu'il était un témoin gênant ! C'est étrange qu'il n'ait pas fait de prison... Si on pouvait trouver l'adresse du serveur, on remontrait certainement vers l'autre ! Enfin... je ne sais même pas si cela est possible... Je n'ai jamais filé quelqu'un ! »

Je m'installais de nouveau confortablement sur ma chaise en espérant ne pas avoir dit une connerie quelconque sur tout ça. Je soupirais en pensant à ce pauvre serveur qui devait être enterré depuis le temps ou encore à la morgue car l'affaire traîne. Je me demandais comment s'y prenait la police pour mener à bien une enquête en ayant rien sous la main. J'avais juste proposé ça, mais peut-être que ce n'était pas bon ou pas cohérent. Après tout, je n'étais que serveuse avec un truc en plus.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Mar 11 Mar 2014 - 18:08



Résolution(s) – Casey, Robert, Tancred

Dépité par mon infructueuse recherche, je me demandais comment je pouvais m'y prendre à présent. J'étais plein d'espoirs au début de la recherche. Je me disais qu'un homme comme ça devait bien avoir un point noir dans sa vie, ou rien qu'une ombre, visible. Il n'y avait rien à faire, tout revenait plus ou moins à la même chose. Mon regard en direction de l'écran ne le voyait que vaguement, j'étais en train de réfléchir à autre chose. Même les sociétés, ou les associations, derrière lesquelles il pouvait opérer n'avait rien d'illégal ou de suspect dans leur fonctionnement.

Casey s'éloigna à son tour de l'écran, tout aussi satisfaite que moi. Peut-être étais-je parfois un peu trop optimiste... J'attendais une seconde et au lieu de repartir sur une idée nouvelle, j'écoutais ce qu'elle avait à me dire. Je me plaignais de ne pas avoir sa participation, et elle me sortait une idée nouvelle à laquelle je n'aurais pas pensé. Avec sa modestie habituelle, et sa confiance en soi sans faille, elle me soumettait cette idée que je trouvais somme toute cohérente et intelligente, compliments que je ne tardais pas à lui faire en retour de ces mots à elle :

« Non, non, au contraire, c'est cohérent. C'est une très bonne idée, intelligente... Voyons où cela nous mène »

Nous nous repenchions au dessus de l'écran. Ma mémoire n'étant pas très bonne, je ne me souvenais plus du nom du type. Alors que je le demandais à Casey, elle me dit vaguement son nom et prénom. Je me dis qu'un article sur internet, voire des dizaines, avaient été écrit sur le sujet. Je tapais donc « affaire, Portland, boîte de nuit ». Le deuxième résultat fut le bon. Un journaliste avait publié tout les renseignements qu'il avait rassemblé sur l'enquête. L'idée de Casey commençait à nous apporter des informations. Au fil de la lecture nous apprenions les zones noires de cette enquêtes, des indices laissés de côté, des personnes disparues au cours de l'enquête... Le nom du gars apparu au cour de la lecture, elle n'en avait pas été loin quand elle avait tenté de me le dire. Mais ce nom passa de nouveau en second plan quand nous arrivions à moitié de l'article. Je lui montrais les lignes que je trouvais les plus intéressantes avec mon doigt proche de l'écran. Je m'excusais auprès de Casey qui était en train de lire. Je remontais prendre le nom du journaliste et ouvrais un nouvel onglet pour savoir s'il s'agissait d'un homme de renom, ou un spécialiste d'entourloupe. En lisant une biographie d'auteur à son sujet, déjà signe qu'il n'était pas inconnu, nous apprîmes qu'il était journaliste d'investigation. Autrement dit cet homme était le genre de journaliste que les forces de l'ordre n'aime pas avoir dans les pieds car ils enquêtent de leur côté et amènent des preuves pour appuyer leur propos. Je souriais en apprenant cela, c'était plutôt bon signe de savoir que la source était assez fiable. Je fermais l'onglet et continuais de lire l'article. Après avoir relaté tout les fait il s'employait à citer toutes les personnes concernées de près ou de loin à cette affaire. De près, nous retrouvions le nom du gus que nous voulions faire tomber, la famille de la victime, son employeur et le personnel. La liste était encore longue, mais pas incompréhensible. On aurait dit une sorte de fiche de casting où figurait le nom et prénom de la personne et son rôle. Je trouvais bizarre que l'on ait laissé un tel article sur le net. De loin, nous retrouvions, parmi de nombreuse personne, les noms de Casey et Taylor. Il expliquait que des personnes parfois dans l'ombre pouvait être plus important qu'on ne voulait le croire, en évoquant par exemple la suspicion de Taylor, à laquelle il n'avait pas cru. Tout cela nous aidait à mieux comprendre l'affaire, voire en éclaircir les points les plus pointus. Il n'y avait pas grand chose qui puisse vraiment nous aider à coincer le gars que nous visions. C'est alors que Casey, toujours bien présente et attentive, me montra un lien en bas de page, que son auteur disait pourtant de suivre pour les intéressés.

Sur cette page web parurent un article moins long, mais surtout des photos, ce que ne comportait pas le premier. Il expliquait ici les différents endroits concernés par ce crime. Au travers de jugements de valeurs à propos des mœurs déviants, et d'une société de plus en plus violent, il en venait à décrire un endroit qu'il trouvait inexploité par les recherches policières. Il disait ne pas avoir pu s'en approcher à cause d'un homme à la tête de dragon. Je dois avouer que cette remarque, en contexte, me fis d'un coup douter de la véracité de cette source. Mais en fin de compte il reliait différents éléments de l’enquête, dont de nombreux « points noirs » évoqués avant. Il faisait différentes suppositions, plus ou moins rocambolesques sur cet endroit. Je ne portais pas grand intérêt à ces fantaisies, mais plutôt au fait qu'il y ai là-bas quelque chose, ou quelqu'un à caché. Je dis alors à Casey que j'allais regarder à quoi servait ce bâtiment. Il était visiblement à la disposition d'une association. L'homme tué au night club y travaillait. Cette association était cofinancée par Alfredo …  Tout finissait par se rejoindre. Je souriais à cette semi-réussite.

« Ton idée était bonne. Nous venons de trouver ce que j’appellerais une faille. Tu as raison, il nous faudra nous renseigner un peu avant d'établir un plan et d'agir. Mais tu ne trouves pas que c'est mieux quand on sait où on va ? Oh, merci. T'es géniale ! Que dirais-tu si je t'offrais une bonne bière ? J'ai que ça en stock. »

Je m'étais redressé, comme elle. J'étais content. Je regardais l'heure, nous venions de passer un peu plus d'une heure là-dessus, mais les choses ne furent pas vaines. Je regardais son visage, attendant son impression.  





Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Mar 11 Mar 2014 - 20:19


Résolution(s)
~ Casey & Robert ~

Je prenais tout à coup, l'affaire très à cœur. Je ne sais pas pourquoi, mais tout comme l'histoire de Taylor, j'avais envie de voir le fin mot de l'histoire. Je ne savais pas encore si mon idée était fiable ou pas, mais j'avais au moins osé dire ce que je pensais. J'avais eu peur de dire une simple bêtise sur le sujet, ce qui n'était pas du tout le cas quand il annonça que cela était assez cohérent et intelligent. Pas à ce point là tout de même ? Je haussais un sourcil de surprise et soupirais de soulagement à cette confirmation. On se penchait derechef sur l'écran et Robert reprit un peu les recherches en ayant une hésitation soudaine. Il ne se souvenait plus trop du prénom et du nom du jeune serveur en question, moi-même je ne savais plus avant de m'en rappeler et de lui en faire part. Je suivais ensuite ce qu'il était en train d'écrire sur la zone de recherche du web. Je ne pensais pas trouver quelque chose de valable sur internet, mais à vrai dire, je ne savais pas qu'on pouvait autant trouver de choses sur internet. Je ne m'en servais jamais, je n'en voyais pas l'utilité, et puis, je n'étais pas vraiment technologie. Pourtant, il y avait pas mal de chose qu'on m'était en ligne pour le plaisir ou pour ceux qui étaient curieux. Je vis un article sur le serveur, toute l'enquête. Pas de A à Z, mais c'était tout comme. Alors que je lisais en fronçant les sourcils, Robert me montra une ligne intéressante et j'en perdis un peu le fil, mais cela ne me dérangeais nullement. Je continuais de suivre les sources sûrs et d'autres pas vraiment fiable à mon goût. Il ouvrait déjà un nouvel onglet pour faire une recherche plus poussé sur le journaliste qui avait posté cet article. J'avais donc vu juste, le journaliste semblait être une bonne source, en continuant dans le même sens, on découvrit pas mal de chose au sujet de la victime. Voilà que je commençais à résonner comme un flic ou alors comme un Grimm. Je soupirais en lisant la suite du sujet assez rapidement puis repérais un lien en bas de page que je désignais machinalement. La page chargea en quelques secondes et nous en découvrîmes encore pas mal. J'étais plongée dans ma lecture, quand Robert me dit qu'il allait chercher à quoi pouvait bien servir le bâtiment en question. Après mainte recherche, tout porta enfin ces fruits. Le bâtiment était cofinancé par le type de tout à l'heure. J'eus un frisson dans le dos rien que d'y penser. Robert reprit la parole après quelques minutes de silence auquel on avait fait des recherches approfondies. Il me lançait des fleurs alors que je haussais un sourcil en le détaillant, j'avais juste fait part d'une idée. Tant mieux si cela ait marché. J'eus un sourire en coin à l'évocation de la bière, je n'étais pas vraiment pour cet alcool, mais je pouvais bien faire un effort... Pour cette fois du moins... Je m'étais redressé un peu.

« - On a tout de même pas mal avancé... Je trouve... Pour la bière... Pourquoi pas ! »

Depuis combien de temps on était penché sur ce cas ? Une heure ? Peut-être moins. En tout cas, j'en avais oublié ma cheville et pourtant je devais aller nettoyer ce que le kiné avait mis dessus.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Ven 14 Mar 2014 - 13:40


Résolution(s)
Transporté dans cette quête d'indices, j'en oubliais sa situation moins joyeuse. J'y pensais alors que mes yeux furent aimantés par les siens. Je soutins son regard dans un instant de silence suivant sa réponse. Elle voulait bien partager autre chose à boire avec moi. Mais j'aurais voulu que ce moment où nos regards étaient liés dura encore un peu. Je souris et me leva d'un bond vers le frigo. Je l'ouvrais et pris deux bières anglaises de 50 cl. J'offrais souvent de la Hobgoblin à mes amis lorsqu'ils venaient chez moi. Cette ois j'hésitais un peu. Cette bière rubis, rouge, n'était pas pour n'importe qui, dans le sens où il fallait être amateur et tenir un peu (point dont je ne doutais pas d'elle). Je les pris quand-même et refermais le frigo. J'allais cherché le décapsuleur dans mon tiroir, oubliant celui sur la porte de mon frigo. Je retournais à la table les posant à côté de mon ordinateur. Je ne les avais pas secoué ce qui ne posa pas de problème à l'ouverture. Je pensais qu'une fois ça dans le ventre nous serions moins frais qu'à présent. Une fois passé le pschitt de la capsule enlevée, je posais le décapsuleur et les capsules sur la table. Je ne débarrassais pas mon ordi et me contentais de le pousser pour poser mon coude. Je pris la bière dans ma main et trinquais avec elle. Ce n'est qu'après la première gorgée que je lui proposais une verre. Elle hocha positivement la tête. Je me levais et lui en donnais un. J'en sortis également un pour moi et versais de ma bière dans mon verre. Elle en fit autant.

Je lui dis ensuite en profiter que mon ordi était allumé pour regarder mes mails. Ma boîte était pleine de n'importe quoi, comme d'habitude. Je triais cela. Mes parents m'avaient envoyés des bêtises en tout genre que je regarderais plus tard. Mais entre tous figurait un mail de mon patron. Je fus surpris pour plusieurs raisons. La première état le fait que je sois en congé ; la seconde qu'il ne m'ait pas appelé ; la troisième qu'il n'en avait que rarement l'usage, et enfin je me demandais bien ce qu'il pouvait bien me vouloir. J'avais laissé Casey regarder. J'haussais les épaules et lui dis seulement : « Mon patron ».
Je n'avais rien à lui cacher et ouvris le mail. Dans la forme, il était rédigé comme une lettre pour le corps, accompagné de deux pièces jointes. Je cliquais sur ces dernières pour les télécharger en attaquant, avec appréhension, la lecture. Il s'excusait tout d'abord de me déranger en mes débuts de congés. Je me détendis un peu en voyant le ton simple et conciliant de celui-ci. Ce n'était pas une remontée de bretelle, bien au contraire. Il me félicitait de mon travail et se réjouissait du bien-être de l'entreprise. Il m'annonçait, à la fin du premier paragraphe, que j'allais être augmenté et que mon contrat allait être revu. C'est cela qu'il m'envoyait en première pièce jointe. J'arrêtais ma lecture là en pensant à Casey. Je savais qu'elle ne s'était pas empêchée de lire quelques lignes. Au lieu d'essayer de m'excuser de ma situation en contre point de la sienne, ce qui ne ferait pas avancer les choses, je décidais de trinquer avec elle pour cette bonne nouvelle pour moi.

« Avec mon amie présente, je trinques à mon augmentation ! »

Je repris la lecture après avoir bu à cela. Un peu rouge sur ses joues, elle ne se pencha pas pour lire. Elle ne devait as en avoir honte et je ne lui en voulais pas de s'y être intéressée par curiosité. Je finis de lire ce message où le patron me disait qu'une secrétaire et comptable allait être embauchée. Depuis le temps que je le réclamais et que je me tapais une part du boulot, j'étais content que ces tâches soient enfin assumées par quelqu'un d'autre. Qui plus est cela offrait un emploi à quelqu'un. Ce qui m'allait moins en revanche était écrit dans les dernières lignes du message. Elles stipulaient qu'elle viendrait chez moi demain après-midi pour venir prendre les papiers de compte, et d'administration, que j'avais. Le boss tenait aussi que je lui fasse un topo complet sur la situation de l'entreprise et l'équipe. Je ne pus m'empêcher de lancer en : « Quoi ? » et finis de lire. Pour s'assurer que je ne refuses pas, il me disait que je disposerais d'une journée de congé future pour une demi-journée de prise demain. Je commentais alors : « Mais bien sûr... ». Je soupirais. En post-scriptum était précisé que la deuxième pièce jointe était une photo de la nouvelle employée. Je me redressais un peu. Je toucherais quelques mots à Casey sur cela juste après avoir ouvert les pièces jointes. La première était bien mon contrat qu'il me faudrait lire et voir plus en détail. La deuxième était une photo d'une femme de la tête à la taille. La photo sur l'écran présentait une belle femme, canon aussi. Au lieu de faire une petite recherche de profil, comme à mon habitude, j'expliquais en quelques mots la fin du message à Casey. Cette femme croiserait peut-être le chemin de Tancred. Je bus encore de ma bière. Je cherchais quelque chose à dire et ne trouvais rein à dire, ce qui n'était pas bon signe. Mon esprit venait d'être préoccupé par ce message.

Comme par miracle, e téléphone sonna. Je le pris et répondais ; le numéro n'avait pas été identifié parmi mes contacts. Je le collais à mon oreille et dis allô. La voix m'était familière. Il disait être le patron de Casey et avoir à lui parler. Son ton ne me disait rien qui vaille. Je lui demandait ce qu'il voulait. Il me dit vouloir lui proposer un compromis.

© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Résolution(s)   Aujourd'hui à 11:53

Revenir en haut Aller en bas
 

Résolution(s)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» Les maux qui ravagent Haiti: A la recherche d'une solution ou d'un remede
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Renverser le gouv haitien n'est pas une solution aux problèmes d'Haiti !
» Solution constitutionnelle, consensuelle et haïtienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Write as Grimm ::  :: RP's terminés-