AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Ven 3 Jan 2014 - 13:56




Résolution(s) – Casey, Robert, Tancred

Mon idée était de faire appel à Tancred. Il était lui-même un drang-zorn mais par dessus tout un drôle de bonhomme. Je l'avais aidé et depuis nous avions sympathisé. C'est lui qui m'avait appris à me battre. Ce qui m'avait fait penser demander son aide tait sa capacité à se sortir d'emmerdes innommables. Il était bien plus souvent que moi en train de côtoyer la police et n'était pas un ange mais en même temps il rendait justice à sa manière. Il avait même contribué à aider la police, et même l'armée, dans certaines enquêtes, bien que celui-ci se dise contre tout système répressif. Au fond ce n'était pas un mauvais bougre. Le plus gros problème que j'aurais à surmonter serait le fait de lui faire avaler que je venais demander son aide pour ne Grimm. En effet personnellement je ne la voyais pas comme ça et je ne portais aucun intérêt aux distinctions dans ce genre. Lui était difficile à cerner de ce point de vu là. Il avait plutôt tendance à dire que tout le monde était pareil et ne faisait guère de distinction lui non plus, mais vu le nombre de Grimm qui ont reçu ses caresses aux visages je me demandais comment il allait y prendre.

Je ne dis quasi rien pendant le trajet, j'étais concentré sur ma route, les feux pour ne pas me faire arrêter à en passer un peu trop mûr, et ma vitesse. Tancred habite dans un quartier huppé malgré sa modeste « maison ». En réalité il avait achetait le terrain où il avait le droit de construire. Et lui s'est bâti un hangar où il pourrait faire de la mécanique, du bricolage... de quoi il vivait. La situation de cet homme était très paradoxale de celle de ces voisins avec villas, belles voitures et portails sécurisés. A mn grand étonnement il était respecté de ses voisins, voire même aimé de certains. Je ne comprendrais jamais vraiment ce spécimen.

Lorsque j'arrivais dans le quartier Casey me fit une drôle de tête. Elle devait se dire que j'avais des amis hauts placés, ou bien que je n'étais peut-être pas l'homme que je prétendais être. Je pensais l'étonné de toute manière avec ce gars, mais je ne voulais pas me faire passer pour un mafieux. Arrivés devant sa « maison », un hangar, loft un peu modifié, je me garais et coupais le contact. Je me retournais vers elle et lui devais un petit quelque chose d'explication :

« Mon idée est de faire appel aux services d'un ami. Il est un peu bizarre mais il a bon fond. C'est un gars franc et un peu réactionnaire, il est … contre le système... Il se dit un homme libre... Je l'ai aidé puis nous avons fais plus ample connaissance. Nous nous entraidons pour des trucs plus ou moins difficile à démêler et nous faisons partie de deux associations ensemble. Il saura nous aider dans cette situation pour la résoudre à sa manière. Je lui fais confiance. Le tout maintenant est de lui faire accepter ... »
 





Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Ven 3 Jan 2014 - 17:43

Résolution(s) - Casey, Robert et Tancred
J''essayais de marcher assez rapidement avec les béquilles sans trébucher, sans me retourner non plus. La voiture était juste devant et je regardais mes pieds puis le goudron et enfin la voiture de nouveau. Je n'avais pas tellement envie de rester dans les parages si ce Drung-Zorn était bien le tueur du serveur de la dernière fois. Et je n'avais plus aucun doute là-dessus, sachant que personnes, à part quelques « amis », savaient vraiment où j'habitais. J'étais consciente que j'étais en danger, mais pas au point de rester enfermé chez moi ou être suivis par quelqu'un pendant je sortirais de chez moi. J'en avais pour un moment avant de reprendre le boulot, donc j'étais contre l'idée d'être cloîtrée chez moi. J'allais ouvrir la portière et de nouveau il me devança, en soupirant je m'installais. Une fois qu'on eut quitté la place où on était, il prit une direction qui n'était pas mon appartement. Je fronçais les sourcils et j'allais lui faire la remarque quand il me dit qu'il connaissait quelqu'un qui pourrait nous aider. C'était moi qui était en danger, pas lui. Je roulais des yeux et croisais mes bras sur la poitrine. Avant de réaliser que je n'avais pas attaché ma ceinture. Après l'avoir sagement mise, je croisais de nouveau les bras en serrant les dents. Je ne dis rien pendant tout le trajet et il en fit de même. Je regardais par la vitre et par le pare-brise les bâtiments qui défilaient. Un quartier après l'autre, je voyais qu'on était plus vers mon appartement un peu plus loin peut-être. Mais ce n'est pas pour autant que je n'avais pas desserré les dents. Je soupirais, quoi, il allait m'enfermer dans un bunker de ces maisons chiques ? Il finit par ralentir devant une sorte de hangar. On était pourtant pas en dehors de Portland, mais j'avais du mal à reconnaître cet endroit. J'avais même l'impression que je n'étais pas de Portland quand il me montrait des endroits pareil. Je l'écoutais tout de même ce qu'il avait à me dire. Le pourquoi on se retrouvait là, c'est qu'il allait demander de l'aide à un ami un peu bizarre. M'expliquant qu'il lui en devait une car il l'avait déjà aidé. Qu'il lui faisait confiance. Je roulais des yeux en détachant ma ceinture et ouvrais la portière. Je n'étais pas contre le fait de demander de l'aide, mais ce n'était pas dans mes habitudes non plus. Comment retrouver un type que je n'avais jamais réellement vu à part son état naturel de créature.

« - C'est lui que tu as appelé tout à l'heure quand on était chez moi ? … Est-il... un Wesen... ? Mais je me doute que oui... Accepter quoi ? Que je sois une Grimm ? JE ne suis pas une véritable Grimm ! »

J'ouvris la portière en grand et levais les yeux vers le hangar, quelqu'un en sortait et se dirigeait vers nous.
©City pub




Dernière édition par Casey Dov le Sam 4 Jan 2014 - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Sam 4 Jan 2014 - 13:21




Résolution(s) – Casey, Robert, Tancred

Casey se détachait une fois le moteur coupé. Elle roula des yeux et ouvrit la portière. L'air plus frais du dehors s'engouffrait dans la voiture. Elle semblait un peu furax que je ne lui ai rien dis avant. Elle avait un regard suspicieux et me posait cette question, comme si j'étais calculateur et manipulateur. Je voulais couper court à ces sous-entendu avant que Tancred n'atteigne la voiture. Il était tant de lui dire à qui j'avais téléphoné :

« Non, c'est pas à lui que j'ai téléphonais tout à l'heure, c'était à un kiné ! Je voulais que tu vois quelqu'un et que tu aille mieux... »

Je baissais la tête sur mes doigts qui tenais mes clefs. Je tournais de nouveau la tête vers elle et mon cœur s'accéléra :

« Si je te l'avais dit tu n'aurais pas accepté. Je lui ai donné rende-vous vers 16h15, 16h30 chez toi. Il est deux heure et demi, donc on a de la marge. Mais je peux aussi le rappeler et lui dire de nous rejoindre à un autre endroit. Et c'est hors de question d'annuler »

Tancred portait son chapeau et était armé. Il devait bosser sur de la mécanique vue les taches sur son jean. Je sortais de la voiture, son arme était pendante sur le côté droit.

« Salut Robert ! Qu'est-ce qui t'amène chez moi ? »

Il passait son espèce de carabine coupée dans l'autre main et me serrais vigoureusement la mienne.

« Bonjour Tancred, j'aurais besoin de ton aide … attends »

Après cette poigne forte Casey sortit de la voiture. J'allais l'aider et lui donnais les béquilles. Pour éviter tout accroc je me retournais vers Tancred. Celui-ci pointait son arme sur elle et visait. Je m'interposais entre les deux et fis signe à Casey de ne pas bouger.

« Elle sent le Grimm. Écartes -toi ! Je vais m'occuper de son cas »

Je levais les mains et m'approchais d'un pas. J'avais peur qu'il tire malgré tout mais ne pensais pas à ce qu'il le ferait. Il leva son arme et tirait au ciel. Je baissais ma tête par réflexe. Avant que je ne puisse dire quoi que se soit :

« Putain, j'ai compris, t'es fêlé bonhomme ! Non ! »    

Et sur ce il retournait déjà vers chez lui. Je le rattrapais, et le stoppais au deuxième essai.

« Attends. C'est pas une vraie Grimm, elle est différente... "

Je vis ces lèvres vibrer. Il me répondis avec une voix puissante et qui se voulait autoritaire et tranchante. Son doigt venait appuyer ses propos sur ma poitrine :

T'es une tête brûlée sur cette action, mec. Merde, qu'est-ce qui t'prends ! Y'a un boulon desserré la dedans ? C'est pour ça qu't'veux mon aide ? Non ? Alors c'est kniet ! Je traite pas avec les Grimm !

Et il continuais de nouveau sa progression vers chez lui avant que je ne l'arrête de nouveau :

Oh arrête toi ! Tu sais même pas ce que je veux te demander ! C'est une histoire qui comprends des drang-zorn, des …

Je voulais faire référence à sa nature propre. Il haïssait ses semblables et ne partageaient rien de leur valeurs, mise à part ce sale caractère de fonce dedans. Et cela fonctionnait :

Des bêtes comme moi ? C'est ça qu't'allais dire ? ! Je ne suis pas comme eux !

Bingo, j'avais réussi :

Alors pourquoi serait-elle comme les autres grimm ?

Si ses yeux avait été mitraillette je serais mort dix fois. Il la regarda avec le même regard. Son souffle était court, il était énervé. Puis il soupira profondément et bruyamment :

Suivez-moi, qu'on aille au chaud.
 
Nous le suivions jusqu'à la porte de son hangar qu'il ouvrait pour nous laisser passer. Je restais à côté de Casey tout ce temps au cas où pour la défendre s'il changeait d'avis. Nous entrâmes dans son atelier chauffé. C'était un espace de vie où on ne se sentait pas véritablement dans un hangar. Le sol était bétonné.

« Une bière ? Et j'écoute la demoiselle... pas toi. »

Il allait vers son frigo pendant que Casey regardait cet intérieur un peu particulier.  
 





Revenir en haut Aller en bas
Je suis une créature neutre.
Messages : 133
Date d'arrivé : 19/08/2013
Je suis une créature neutre.
Tancred Henferger
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Sam 4 Jan 2014 - 13:56


Résolution(s)
Cet après-midi, après m'être enfilé mon repas pépère, il fallait que je m'atèle à bosser sur le tracteur de Roger. Il habitait à l'autre bout de la ville mais celui-ci me payait bien à chaque fois. Il disait que j'étais le meilleur pour réparer son tracteur. Je ne l'avais pas à chaque saison mais devais bien réviser de ses pièces une fois par an au moins. Sinon je m'occupais de retaper la voiture du voisin. Ces gens là étaient pété de tune mais devaient bien faire appel à des gars comme moi quand il s'agissait de réparer leur affaire. J'avais glissé un bon disque de métal dans la chaîne et travaillais son le tracteur tranquille.

C'est entre deux morceaux que j'entendais le moteur d'une voiture s'arrêter sur ma propriété. Je n'attendais personne aujourd'hui. Je sortais de là-dessous et pris mon pétard posé sur le coin du bureau. J'ouvrais la porte et plissais des yeux pour identifier à qui appartenait cette voiture. Je fus étonné de savoir que c'était Robert. Oh ce mec, si seulement il voulait me vendre sa bagnole. Ce con avait conscience que c'était du luxe dans ce foutue pays de conduire avec un levier de vitesse et trois pédale, mais impossible de négocier avec lui. Je lui en devais une, mais qu'est-ce qu'il pouvait bien foutre par là avec quelqu'un en passager ?

Je décidais de m'approcher pour en voir plus. Je refermais ma porte et avançais dans leur direction. En plus c'était une gonzesse. Que foutait-il ici avec elle ? Je le voyais lui parler. La porte du côté de la fille était ouverte. Qu'est-ce qui peuvent bien me vouloir ? Je tenais mon arme de la main dorite. A quelque pas de sa voiture il descendit me dire bonjour. Empêtrais par mon fusil, et n'en ayant pas l'utilité face à lui, je la changeais de main et lui serrais celle qu'il me tendait. Il alla aider la fille à sortir de la voiture. Elle était bizarre et me faisais frissonner le wesen comme je disais. Je plissais les yeux et sentais que c'était une grimm. Je levais mon arme prêt à abattre cette erreur. Cet abruti se mit entre nous.

« Elle sent le Grimm. Écartes -toi ! Je vais m'occuper de son cas »

Mais il devait en être parfaitement conscient. Se devait être pour cette raison qu'il venait me voir. La grimm avait des embrouilles et il voulait que je l'aide. C'était hors de question que je puisse aider un grimm. Je tirais en l'air. Robert allait se débrouiller cette fois, je lui rendrait mon service une autre fois. Non mais il attendait quoi ? Il délire !

« Putain, j'ai compris, t'es fêlé bonhomme ! Non ! »    

Je rentrais chez moi. J'avais bien assez de boulot pour écouter ces conneries. Il me rattrapa, voulut me stopper mais je continuais. Il me dit qu'elle était différente,mais ce sont tous les mêmes, des fourbes, des dangers, des tueurs de wesens. Il voulait me foutre en rogne ou quoi ?

T'es une tête brûlée sur cette action, mec. Merde, qu'est-ce qui t'prends ! Y'a un boulon desserré la dedans ? C'est pour ça qu't'veux mon aide ? Non ? Alors c'est kniet ! Je traite pas avec les Grimm !

Il ne s'arrêta pas pour autant. Je le savais tenace mais là ça touchais mes limites. Il parla de drang-zorn et allait m'associer à eux car j'en étais soit-disant un. Je l'arrêtais et tombais dans le panneau comme un gamin. Je dois avoué qu'il m'avait bien eu sur ce coup là, et le prof avait encore dégommé un de mes préjugés en quelques mots. Ce type m'énervait. Je les regardais l'un après l'autre. Bon Dieu, c'est du suicide. Je pouvais bien l'écouter. Pas Robert, elle. Si elle me racontait son histoire comme il faut je verrais si je peux faire quelque chose. Il était doué pour les ordres, pour me faire changer d'avis. Sur les chantiers de l'assos' c'est souvent lui qui organisait le boulot et qui nous disait par où nous y prendre, et c'était pas un fainéant. Je soufflait tout l'air que j'avais dans les poumons pour montrer qu’il avait raison et que je n'étais pas spécialement content qu'il est raison.  Je m'adressais alors à la blonde :

Suivez-moi, qu'on aille au chaud.
 
Ils me suivirent et je refermais la porte alors qu'ils passaient tout les deux devant moi. Je leur proposais de boire une bière et allais les chercher dans mon frigo avant même que je n'eus une réponse. Au remarque s'ils voulaient autre chose je n'étais pas démunis de ce côté là vue le stock dans le placard. Je la voyais regarder mon intérieur. Je ne comprenais pas Robert. C’est vrai qu'elle était pas mal, mais il devait tenir à elle pour qu'il fasse appel à moi. Il allait la rouvrir quand je fus de retour. Il soupirais après mon regard de « la ferme ».
Je tendais la main vers mon salon, mon canapé et mes trois fauteuil posé dans le coin fasse à ma télé pour qu'ils aillent s'y asseoir. Une fois le cul posé là je donnais une bière à chacun et me tournais vers elle :

« Donnes moi ton prénom et racontes. »  





© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia


Dernière édition par Tancred Henferger le Dim 5 Jan 2014 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Sam 4 Jan 2014 - 17:28

Résolution(s) - Casey, Robert et Tancred
Alors que l'homme se dirigeait vers nous, j'écoutais d'une seule oreille ce que Robert me disait. Je retiens un soupir en guettant du coin de l’œil le nouveau venu. Je me doutais un peu que c'était ce type qu'il avait appelé, un ami, ça ne pouvait être que lui. Mais à ma surprise, il finit par me faire une sorte d'aveu, sur le fait qu'il avait appelé un kiné. Je levais les yeux vers le plafond de la voiture. Je secouais la tête en grimaçant, quand il ajouta qu'il voulait que j'aille mieux. J'allais ouvrir la bouche mais il reprit assez rapidement que je n'aurais sûrement pas accepté s'il me l'aurait dit. Précisant ainsi qu'il ne voulait pas annuler et que, peut importe où on sera, il le ferait venir. Je serrais les dents et fixait droit devant. J'étais vraiment maudite. Je jetais un coup d’œil vers Robert qui sortait de la voiture, et repris mon attention sur le nouveau. Il serra la main de Robert et le salua. Je sortis de la voiture après un moment d'hésitation. Il avait un fusil dans une main et ne semblait pas du tout amical pour ma part. Robert revient sur ses pas pour m'aider, j'avais bien envie de l'envoyer balader mais rien que le fait d'avoir vu l'arme, je m'abstiens de le faire. Il me tendit les béquilles et je me mis debout. À peine que j'avançais un pas, l'homme braquait son arme sur moi. Mon cœur se mit à battre à tout rompre, une seconde fois je vivais ma fin. Mais Robert se plaçait entre nous. Je l'observais alors et entendis ce que l'homme étrange nous lança. C'était un wesen rien qu'à la façon dont-il annonça les fait que j'étais une Grimm. Pourtant, je n'avais pas encore vu son état naturel. Il avait l'air serein, ni nerveux dans ces cas là. Un sang froid pour vouloir abattre quelqu'un de la sorte. L'homme tira en l'air et mon cœur s’accéléra, je regardais d'instinct s'il avait finalement réussi à me toucher. Il ajouta que Robert était fêlé. Moi pour ma part je ne savais rien des lois des Grimm contre les Wesens. Robert lui dit alors et j'écoutais pratiquement pas, j'étais plus sur l'arme que je voyais rien qu'en me penchant sur le côté. Mais j'avais bien entendu, différente ? Ils étaient un peu plus loin, et je n'entendais presque pas ce qu'ils se disaient. Le type ne semblait pas d'accord de m'aider. Moi ça m'aller et je le comprenais amplement. Enfin j'essayais de comprendre, il avait eu peur en me voyant et avait été capable de me tuer dans la seconde. Je soupirais en voyant Robert insistait. L'homme se tourna vers moi le regard sévère et nous dit de le suivre. J'avançais en traînant, s'entend Robert près de moi, ça me rassurais. Une fois à l'intérieur, je regardais autour de moi. C'était dix fois mieux que mon habitat. Il proposa alors une bière, je grimaçais à cette idée, le mieux pour ce moment c'était un whisky. J'allais m'asseoir en suivant Robert, me laissant tomber sur un fauteuil. Il revient finalement avec trois bières qu'il nous tendit. Sa voix me fit sursauter quand il s'adressa à moi. Je regardais la bouteille de bière, hésitante de tout raconter de nouveau à un parfait inconnu, sachant qu'il avait tenté de me tuer y a 2 minutes de cela. Je me demandais quel wesen il était. J'optais de lui dire par des bribes l'histoire en question.

« - Mon prénom ? Casey... Et l'histoire c'est que... Un Drung-zorn cherche à me tuer... Je l'ai vu dans un bar et je pense qu'il a vu que j'étais une Grimm... Il était là ce matin dans mon appartement... Enfin, je suis sûr que c'est lui, il a dû me suivre du bar jusqu'à chez moi... Et... il était encore là dans le lieu où je travaille... »

Je continuais de regarder la bouteille de bière.

« - Tu... n'aurais pas quelque chose de plus fort que de la bière ? Du whisky ? »
©City pub


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Messages : 133
Date d'arrivé : 19/08/2013
Je suis une créature neutre.
Tancred Henferger
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Dim 5 Jan 2014 - 17:06


Résolution(s)
Je savais que je pouvais être terrible mais ce n'est pas quand je parle avec ma voix forte qu'il faut avoir peur de moi. Elle avait sursauté comme si je n'allais pas la rouvrir. Elle prit ma bière et la regardait bizarrement. * Je sais pas c'qui t'faut, mais elle est plutôt bonne celle-là*. Je fronçais les sourcils mais faisais attention à ce qu'elle me racontait à demi-mot. Je ne m'étais pas présenté tiens. Elle me dit s'appeler Casey. Ce prénom me disait quelque chose.... A oui, mais c'est un mec qui le portait. Elle me parlait vaguement d'un abruti qui la fait chier par chez elle et même au taf'. Je soupirais. C'était pas à dormir debout mais enfin elle pouvait me dire ce qu'elle avait ma bière ! J'écoutais la suite après qu'elle ait refixé cette bière. Elle me disait enfin ce qu'elle voulait. J'allais finir par croire qu'elle flippait vraiment. Je me levais.

« Ah, bah voilà ! Tu pouvais pas l'demander avant. Pauv' bière... Ouais j'ai c'qui t'faut bouges pas ! »

Je ne pris conscience de l'ironie de mes mots qu'une fois debout. Je me dirigeais vers le bureau et lançais un décapsuleur à Robert en premier. Je me penchais et ouvrais la porte su placard sous mon bureau immense (il fait tout un pan de mur). C'est mon bureau d'affaire, d'atelier, de bricole, et même de décos au bout. Puis je sortais tout ce que j'avais qui s'apparentait à du whisky.

« Bon alors voilà, sans citer de marque : de l'irlandais, de Virginie, d’Écosse, du Pays de Galle... Et dire qu'on leur à fait la guerre. Et encore du canadien, du japonais, du Kentucky. Tiens et c'est quoi celui-là. .. »

J'analysais l'étiquette pour savoir d'où il venait celui-là. Impossible à déterminer. Content de ma conneries je décidais d'en prendre plusieurs, parmi les plus réputés et les emmenais sur la petite table devant eux. Je fis trois allers-retour et elle les avait tous sous les yeux. Je n'étais pas riche qu'en whisky, mais qu'est-e qu'on pouvait m'en offrir pour service rendu...    

« Bon voilà, choisis. »

Je me levais de nouveau pour aller chercher un verre à whisky, dans la placard de l'autre côté de la pièce. Je lui déposais devant elle une fois de retour. Robert souriait parce qu'il s'attendait à ce que je sorte tout ça. Je lui avait fait le coup avec quelques bières, mais j'en avait juste autant. Je repris mon attention sur elle :

« Je m'appelle Tancred. Sers-toi de celui qu'tu veux. Si t'veux qu'j'puisse t'aider faudra être plus claire. J'aimerais des détails, s'il-te-plaît... Et si tu veux des glaçons demandes au lieu de grimacer, ou autre chose... »  


© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Dim 5 Jan 2014 - 18:37

Résolution(s) - Casey, Robert et Tancred
J'avais demandé du whisky. La bière n'était, pour ma part, pas assez forte. L'homme se leva et fit plusieurs allers-retour, rapportant toute sorte de marques de whisky après me les avoir toutes citées une par une. Il dit enfin de faire mon choix, qui était assez difficile. Il me rapporta alors un verre à whisky. Il se présenta enfin. Et me demander d'en dire un peu plus. Son nom me disait quelque chose. Je suis sûr et certaine de l'avoir déjà entendu quelque part. Ce n'était pas un nom si commun. À y réfléchir je pensais bien que c'était Taylor qui m'en avait parlé quand il était encore en garde-à-vue. Je lançais un regard en coin à robert. À lui j'avais tout de même réussi à dire le tout, mais je ne voyais pas comment faire plus que ce que je venais de lui dire à lui. Mais s'il y tenait vraiment, je devrais jeter aux orties le fait que je ne faisais confiance à personne et que c'était cette personne qui devait m'aider. Je soupirais en observant toutes les bouteilles de whisky devant moi. J'avais l’impression d'être déjà au paradis. Je devais avoir les yeux qui brillent rien que de regarder des bouteilles. Je me mordis l'intérieur de la joue et retint ma respiration une seconde pour ne pas soupirer et relevais les yeux vers mon interlocuteur. Je roulais des yeux, autant dire ce qui est et en finir.

« - Je... j'étais dans un night-club le « Dark Sparks », je ne savais pas encore que j'étais une Grimm mais j'étais focalisée sur un homme étrange, un drung-zorn ! Il est sorti par derrière avec le serveur. Le lendemain, un détective m'a appelé et m'a dit qu'il y avait eu un meurtre là-bas. J'ai cru un instant que j'étais accusé sachant que je ne me rappelais plus comment je suis rentrée chez moi. Quelques temps plus tard, un de mes amis est venu me voir... il se souvenait d'une soirée dans un night-club et il pensait avoir tué quelqu'un... il a eu un petit séjour en garde-à-vue et pendant mon congé, j'ai voulu suivre un drung-zorn, j'ai été attaquée par ce dernier... Je suis peut-être Grimm mais on ne se dit pas Grimm juste en prononçant le mot... J'ai la certitude à présent que s'est lui qui m'a raccompagné ou attendu que je rentre, puis il m'a suivi chez moi. Il a dû voir que j'étais une Grimm et que sûrement j'étais entrain de le traquer. Ce qui n'était pas du tout le cas ! »

Je repris ma respiration et regardais quelques étiquettes des bouteilles face à moi avant d'en sélectionner une. Peu importe la marque, il me fallait un whisky sec. Je l'ouvris et versais dans le verre, reposais la bouteille et portais à mes lèvres. J'avais dit tout ce que je pouvais. Mais s'il en fallait plus je ne voyais vraiment pas quoi.
©City pub


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Messages : 133
Date d'arrivé : 19/08/2013
Je suis une créature neutre.
Tancred Henferger
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Lun 6 Jan 2014 - 22:58


Résolution(s)
Son expression me fit sentir qu'elle aussi connaissait vaguement mon nom. Je n'arrivais toujours pas à savoir comment j'avais pu le savoir, elle, ne me disait rien. Elle jeta un regard à Robert. Je n'étais pas un expert en psychologie mais j'en connaissais assez en relation humaine pour dire qu'elle avait au minimum confiance en lui, voire même un peu plus, de l'amitié ou je ne sais quoi. Ils sont bizarres ces deux là. Mais j'allais bientôt en savoir un peu plus. Elle semblait ravie de voir autant de bouteilles sous son nez. Elle ne choisit même pas avant de me raconter son histoire. Ces yeux brillaient à l'envie d'en prendre une, voire les gouter toutes.

Alors qu'elle démarrait je m'enfonçais dans mon fauteuil en face d'eux avec ma bière à la main. Je l'ouvrais avec les dents alors qu'elle prononçait ces premiers mots. Contrairement aux humains je ne ressentais aucune douleur aux dents de part ma nature. Je penchais la t^te, attentif à ces dires. Je trouvais cela intéressant. Elle paraît d'abord d'un club de nuit et lorsqu'elle prononça le mot désignant ma nature de wesen cela me parut plus clairement. On aurait dit qu'à cette seconde elle regrettait sa nature, et qu'elle avait peur de ces wesen. Elle se dédouanait ensuite d'être une grimm et devait espérer me faire repenser à mon acte. Je n'avais rien à pardonner sur ce que j'avais fais, mais je pouvais changer d'avis si elle continuait d'être honnête, et ça je le santais. Après elle me raconta l'histoire du meurtre et le réel problème. Puis elle me parle d'un de ces amis. C'est là que ça fit tilt. L'ami en question c'était le Taylor de la taule. C'est là que j'avais entendu son nom à elle, quand lui m'en avait parlé. Le monde est petit. Puis le second problème était qu'elle avait voulue se prendre pour une grimm détective professionnelle. Son affaire m'intéressait et c'est quand elle dit « jai été attaqué par ce dernier » que je décidais de lui offrir mon aide.

Alors qu'elle finit son récit et choisissait un whisky je réfléchissais à comment pouvoir agir, à ma méthode. Je prenais le goulot de ma bière et la tournais dans ma main gauche alors que j'élaborais l'ébauche d'un plan. C'est alors que je me tournais vers Robert qui me disait pouvoir reconnaître l'homme en question. Un éclair me traversa alors. Rien de pus facile alors pour régler ce merdier, commencer par la base et remonter le plus haut possible dans la pyramide. Je lui répondais alors :

« Prenons alors le meilleur site d'espionnage jamais réalisé dans le monde ! »

J'avais à peu près tout les drang-zorn de cette ville en contact, c'était malgré moi et depuis longtemps sans leur décocher un seul mot. J'avoue que dans certain cas c'est très utile. Je me levais et allais chercher mon ordinateur. Au passage je rangeais le Cd dans sa boîte et tirais la prise pour la mettre hors de courant. Je ramenais mon ordi portable et le posais sur mes genoux alors qu'il s'allumait. Je relevais la tête vers elle :

« Je vais t'aider... On va t'aider, mais c'est elle et moi qui réglons l'affaire.. S'il te plaît Robert. J'ai changer, et je vais t'le montrer avec cette affaire. »


© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Lun 6 Jan 2014 - 22:59




Résolution(s) – Casey, Robert, Tancred

Tancred était un mec bien et je savais à peu près m'y prendre avec lui. Il n'avait pas toujours été aussi « sympathique », je lui avait appris à régler quelques unes de ces affaires en étant honnête, et assez juste. Quand Casey lui demandait du whisky je m'attendais à ce qu'il lui sorte tout ce qu'il avait. Pour moi cela voulait dire deux choses : il l'avait acceptais, et il a appris à recevoir. En l'échange de quelques liens de sociabilité et savoir-vivre en société il m'avait appris à me défendre, à reconnaître des signes de gangs, me cacher et avancer dans des milieux difficiles ou sombres. Je me rendais compte que j'avais passé pas mal de temps avec ce gars, d'autant plus que nous appartenions a deux associations ensemble. Il m'avait appris des trucs en mécaniques aussi. Je crois que nous avions autant appris l'un de l'autre au final.

J'écoutais leur échanges avec attention sans rien dire. Je laissais Casey se débrouiller avec le récit de son histoire. Elle avait recherché un soutient par son regard en coin. Je lui souriais pour la rassurer. Elle s'était lancée après ça. Je ne voulais rien dire, je n'avais aucune raison d'ouvrir la bouche. Je regardais Casey lorgner sur les bouteilles. Elle me faisait rire avec ça. Je regardais ensuite Tancred l'écouter avec attention et changer d'expression. Rien n'était jamais gagné avec lui mais je savais qu'il venait de lui accorder son service. Alors qu'elle finit je voulais ajouter :

« Je serais capable de reconnaître cet homme. »

Il eu comme un éclair de génie à mes mots. Il se leva, retira le Cd de sa chaîne et la débrancha (un peu à cause de moi ça)
De retour, il se rassis avec son ordinateur sur les genoux. Il tourna la tête vers elle pour lui dire qu'il acceptait de l'aider et vers moi pour me dire qu'il voulait agir avec elle à sa manière. Je décidais de lui répondre pendant qu'il tapait son cade pour l'allumage :

« Je sais que tu peux traiter cette affaire, mais je veux garder un contrôle là-dessus... »

Il hochait la tête positivement en grognant un peu. Il retournait son ordinateur vers nous ayant démarrait le site. Je souris en voyant que son site d’espionnage le plus performant au monde était bien ce que je pensais : un réseau social bien connu. Il me dit d'aller dans sa liste de contact. Casey regardait la scène. Elle aussi avait vu le gars je crois... Je passais les photos de profils une à une.
 






Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Mar 7 Jan 2014 - 12:55

Résolution(s) - Casey, Robert et Tancred
Le whisky était fort et c'est bien cela qu'il me fallait. Je m'étais pourtant promis intérieurement du moins, de ne plus y toucher. À présent que je savais qui j'étais. Mais on arrête pas comme ça du jour au lendemain, et puis, une fois par jour, cela ne risque pas de me tuer. Enfin j'espère. Je fixais le vide un instant essayant de me rappeler par bribe comment j'étais rentrée chez moi. Le pourquoi j'étais là-bas, je m'en souvenais, l'alcool que j'avais bu, bien sûr était le whisky. Je me souvenais clairement la vraie nature de l'homme au comptoir. Mais son côté humain ne me disait rien, je ne l'avais pas tellement regardé quand il était venu me rendre « visite » ce matin. Il était partie très vite. Et j'étais surtout sur mes voisins, trop pressée de les faire partir. Je relevais le regard vers eux et entendis Robert nous dire qu'il pourrait reconnaître l'homme. Il l'avait vu apparemment au restaurant avant qu'on ne sorte. On allait vite en finir avec cette histoire, si c'était le cas. Je bus une autre gorgé de whisky en haussant un sourcil et les écoutant. Tancred lança finalement qu'il allait prendre un site d'espionnage. Je soupirais sans rien dire pour le moment. Tancred se leva ensuite, s'éloignant, je ne fis pas trop attention, j'étais encore sur mon verre de whisky, un peu plongée dans mes pensées. Il revint finalement avec son ordinateur portable et rajouta ensuite qu'il allait m'aider. C'était une bonne ou une mauvaise idée ? Je n'allais pas lui dire qu'il n'était pas obligé de faire ça, mais m'abstiens de le faire. Après tout à quoi bon lutter là-dessus. Disant ensuite qu'il voulait le faire à sa manière. Robert n'était pas d'accord sur ce point. Je les regardais à tour de rôle en soupirant. Qu'est-ce que je foutais là déjà ? Ah oui, j'avais des ennuis. Je bus mon whisky cul-sec et le reposais devant moi. Sans me faire prier je m'en resservais à autre. Après celui-là, j'arrête. Une chose que je n'étais pas sûr de tenir. Avant que je ne bois la première gorgé, déjà il tendait le PC face à nous. Nous montrant quelques photos. Je ne connaissais pas ce site en question où dû moins, je n'y avais pas de compte n'y même mis les pieds une seule fois. Je regardais les photos défiler, mais aucune d'elles ne me disait quoi que ce soit.

« - Je n'ai vu que sa véritable nature ! Et quand il était devant moi, je n'ai pas vraiment fait gaffe à son physique ! Je me souviens par contre de son tatouage, une sorte de barbelé qu'il avait au cou ! Je l'ai dessiné... et montré au détective... Et ça vient d'un gang... »

Je repris mon souffle. J'avais oublié cette partie là de l'histoire. Je l'avais signalé au détective, lui avait même dessiné sur une serviette. S'il fallait le refaire, je le redessinerais, j'arrivais toujours à reproduire un truc même en l'ayant vu une seule fois. J'observais l'ordinateur puis repris mon attention sur mon verre avant de boire une gorgée.
©City pub


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Messages : 133
Date d'arrivé : 19/08/2013
Je suis une créature neutre.
Tancred Henferger
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Mer 8 Jan 2014 - 14:01


Résolution(s)
Je finissais ma bière et écoutais la précision de la petite blonde en face de moi. Avec cette information je reconnus de qui il s'agissait. En fait y'en avait deux que je connaissais qui portais ce tatouage, cela allait nous gagner du temps.

« Ça c'est très intéressant, attends. »


Je repris l'ordi à Robert et tapais directement le nom dans la barre de recherche. En ouvrant un autre onglet je faisais de même avec l'autre type qui portait le tatouage. J'entendais Robert éternuer. J'avais posé ma bière à côté de l'ordi. Au moment de le retourner vers Robert je rattrapais la bouteille vide de justesse. Robert regardait les deux profils et reconnu le gars qui l'avait menaçait à la sortie du resto'. C'était le pire des deux évidemment. De toute façon ces deux gars là fonctionnent de paire et c'est pas des doux. Les premier est tueur à gage à ses heures perdues de vigile, l'autre est un peu de la même trempe avec un peu moins de morts à son actif. Bien sûr c'est le premier qu'il venait de désigner. Il me fallait un plan pour me rendre chez lui tout en gardant l'autre à distance. En prendre un par surprise ok, deux, non. Je le regardais tourner l'ordi vers la blonde qui commençait à être aux anges. En même temps, avec déjà deux verres de whisky descendus si vite moi aussi ça tournerait. Je lui souris en coin et me levais ranger mes bouteilles. J'expliquais leur expliqué la situation en même temps :

« C'est le pire des deux... pas de bols. C'est un tueur à gage à ses heures perdues. C'est un vigile le reste du temps, de nuit. Ça veut dire qu'on peux l'avoir dans la journée. Le problème c'est qu'les deux là fonctionnent ensemble. Alors faudrait surveiller l'autre pendant qu'on s'tape la causette chez l'aut'... Les détails pour c'con j'm'en charge, mais faudrait pas qu'l'aut' débarque. Qu'en dis-tu « Casey » ? Robert surveille la porte du second, s'en charge si problème, et nous on va chez l'autre fêlé, on cuisine et on boit le café, j'te sors de ce merdier et tu repars tranquille après qu'on ai tenu Robert au courant. Deal ? »

Je ne laissais pas le temps à Robert d'en placer une ou de protester, après tout c'est avec elle que je fais affaire...


© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Mer 8 Jan 2014 - 19:36

Résolution(s) - Casey, Robert et Tancred
Je bus une autre gorgé de whisky et observais les bouteilles encore posées devant moi. Je soupirais à ce que je venais de signaler. Un tatouage comme celui-là ne devait pas être courant. Enfin, j'en avais vu en prison, oui, sur certaines femmes. Mais je m'arrangeais toujours pour ne pas les avoirs face à moi ou même les chercher. Par contre je ne savais pas si elles-mêmes étaient des drangs-zorns ou quoi que ce soit d'autre. Tancred me dit finalement que ce que je venais de leur dire était intéressant. Il se leva pour se saisir de l'ordinateur que Robert avait. Il posa sa bière et il semblait concentré sur sa recherche, il tapa quelque chose sur le clavier avant de montrer deux photos à Robert. Ce dernier regardait les deux profils avant d'en reconnaître un. C'était celui qu'il avait vu dans le restaurant où je travaillais. J'eus un frisson rien qu'en regardant la photo quand Robert me le montra enfin. Super, déjà en wesen il me faisait peur alors là avec sa cicatrice sur sa joue, et le reste, c'était pire. Mais au moins, j'eus un petit sourire sur les lèvres, sûrement dû à l'alcool, on allait en finir rapidement et j'allais pouvoir rentrer chez moi. Enfin, changer la porte, si le propriétaire le voulait bien. Je bus mon whisky cul-sec de nouveau et posais mon verre sur la table basse. Je relevais les yeux vers Tancred qui rangeait déjà les bouteilles et tout en rangeant, nous expliquait toute la situation. Ce que nous allons faire, comment allons nous procéder. Précisant que c'était le pire des deux, un véritable tueur à gage. Je me demandais ce que ce serveur a bien pu lui faire ou faire à quelqu'un pour avoir un tueur à gage et se faire assassiner derrière un club. Il conclut son explication en me demandant mon avis. Si je comprenais bien je faisais partie de la fête. Je hochais la tête pour conclure le deal.

« - Pour ma part je suis d'accord... J'ai hâte d'en avoir fini... »

Je regardais le verre de whisky qui était vide, il m'en fallait plus que deux pour avoir la tête qui tourne et là ça allait. Je me levais, j'avais hâte d'en avoir fini et de rentrer chez moi.
©City pub


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Messages : 133
Date d'arrivé : 19/08/2013
Je suis une créature neutre.
Tancred Henferger
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Jeu 9 Jan 2014 - 18:06


Résolution(s)
Son verre était vide ais c'était hors de question que je lui en resserve un autre. En plus j'avais le regard entendu de Robert. Si je voulais qu'elle soit de la partie je n'avais pas besoin d'un zombi. Elle semblait pas mal cogiter quand même. Ou peut-être qu'elle en avait tout simplement ras le bol. J'étais pas vraiment doué avec les femmes. Celles que je croisais n'en valait pas la peine, de vraies harpies ou des piliers de comptoirs la plupart du temps. Et puis c'est pas moi qui allait discuter de choses futiles avec elle. A l'occasion si un jour Robert, quelqu'un d'autre, ou elle seule revenait, alors je ferais la causette. Là je payais ma dette, même si s'en était pas vraiment une. A vrai dire ça faisait longtemps que je ne comptait plus les points avec Robert. Casey était partante, ok. Je lui tendais ma main et serrais la sienne. Robert marmonnais un peu mais acceptait de surveiller l'autre bonhomme. Je lui expliquais où il habitait et lui dis de me prévenir sur mon portable direct que je donnerais à la fille. Alors que nous nous apprêtions à partir il me recommandait de ne pas essayer de toucher à elle, etc. Les recommandations que l'on me faisait habituellement. Il me disait aussi de ne pas être trop injuste mais de tirer les verres du nez à cet enfoiré. Il partit en premier. Il dit à Casey d'être prudente et ne pas hésiter à l'appeler en cas de problème. Ce mec était vraiment standard et en même temps hors du commun parce qu'il pensait ce qu'il disait, la moindre paroles anodines ou de courtoisie avait un sens pour lui. J'ai bien cru qu'il allait lui faire la bise avant de partir. Au lieu de ça il me fis un petit salut de la main sur le front, comme les militaires. Cela me fit sourire malgré mon passé. Je portais mon attention sur la fille debout sur une jambe.

« Tu peux te rasseoir cinq minute, j'ai besoin de préparer du matos. Et Si t'en fout et qu't'en a marre alors t'peux ben m'suivre si çà t'chante tant qu't'me gêne pas »

Sans plus de politesses j'allais chercher un bidon d'essence vide dans une armoire de mon coin atelier. Je revenais pour prendre un briquet dans le tiroir de mon plan de travail. Je pensais à prendre une arme à feu. Je traversais la pièce et ouvrais à l'aide d'une clef le cadenas de mon armoire métallique. J'ouvrais les deux portes sur toutes mes armes. Je pris un couteau et le mis dans ma poche. Je déposais les clefs et pensais que mon fusil serait un peu trop voyant dans une résidence. J'avais aussi le beretta, mais trop bruyant. J'optais pour un silencieux à moitié bricolé par mes soins et vérifiait par un copain armurier. Je refermais mon armoire et retraversais pour prendre une petite corde, histoire de pouvoir l'attacher. Ça allait être marrant. J'allais apprendre à cette jeune femme comment obtenir à coup sûr des informations par la brutalité, la ruse et le bluff. Je mis toutes mes affaires dans un grand sac kaki que j'avais récupéré de mes années sous les drapeaux. Je pris mes clefs de voiture et me retournais. Je n'avais même pas fais une seule seconde attention à ce qu'elle faisait. Je me retrouvais nez à nez avec elle. Je reculais de deux pas.

« Des questions ? »


© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Ven 10 Jan 2014 - 13:46

Résolution(s) - Casey, Robert et Tancred
J'avais accepté, je ne sais pas par quelle folie je l'avais fait, mais tant pis, c'est fait. J'hésitais un instant de serrer la main de Tancred, en entendant Robert marmonner dans son coin. Je l'entendis tout de même assurer qu'il allait surveiller le second. Je serrais alors la main de Tancred et ce dernier fini par donner l'adresse et quelques explications supplémentaire à Robert. Finalement, je n'attendis pas la suite de leur discutions et après m'avoir dit d'être prudente et de l'appeler en cas de souci, il fila. Je levais les yeux au plafond, j'avais la manie d'attirer les ennuies, mais pas encore au point de me faire tuer. Enfin, pas pour le moment du moins. Je l'avais regardé partir, me laissant toute seule avec son ami. J'avais oublié que j'avais mal à la cheville et bien entendu, j'avais posé la plante du pied sur le sol et une décharge l'avait parcouru quand je mettais levé. Je grimaçais et me tenais debout sans bouger. Tancred me lança de me rasseoir alors que j'étais en train de prendre mes béquilles qui n'étaient pas tellement loin de moi. Il devait se préparer avant toute chose. Je ne me rassois pas pour autant, préférant attendre, écoutant ce qu'il disait en haussant un sourcil. Je l'observais sans rien dire, pendant qu'il préparait ce qu'il devait prendre ou pas. Mettant le tout, cordes, armes, dans un grand sac. J'avais entraperçu dans le livre de mon ancien avocat, quelques armes utilisées pour tuer un Wesen et j'eus un frisson. Mon instinct de Grimm me disait d'y aller et mon autre instinct, celui de serveuse ou bien, je ne sais quoi, me disait d'aller me planquer. Bien entendu, mon instinct de Grimm avait pris le dessus, quand j'avais accepté le fait de faire partie de tout ça. Maintenant, j'en avais la certitude. J'avais un peu peur, comme tout être humain, mais j'étais en danger et je ne pouvais pas toujours compter sur les autres pour avancer dans mon état de Grimm. J'avais sûrement besoin de cours de Grimm et je ne sais même pas si cela existait. Il prit finalement ses clefs de voiture et j'avançais, croyant qu'on y allait. Quand je relevais la tête pour voir où était la sortie, on se retrouva nez à nez. Tancred recula d'un ou deux pas et j'en fis autant avant de me lancer si j'avais des questions.

« - Non, je n'en ai pas pour le moment ! Comme je l'ai dit j’accepte de suivre car j'ai hâte d'en avoir fini ! »

Je n'attendais pas et passais devant, me dirigeant vers la sortie sans me retourner. Une fois dehors, je repérais directement la voiture qu'il utilisait. J'hésitais un instant avant de me lancer et d'ouvrir la portière, elle était ouverte et j'y montais déjà sans attendre. Il ne fut pas tellement surpris de me voir déjà installé et monta dans l'habitacle après avoir mis le sac dans le coffre et avant de mettre de la musique. On quitta enfin les lieux, direction, je pense, vers l'endroit où habitait le fameux Drang-Zorn.
©City pub


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Messages : 133
Date d'arrivé : 19/08/2013
Je suis une créature neutre.
Tancred Henferger
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Jeu 16 Jan 2014 - 21:58



RESOLUTIONS



J'avais posé cette question par pure forme. Je le faisais et me rendais compte que cela faisait bouger les choses. Qui aurait le culot de palabrer sur les évidentes suggestions de mes affaires ? J'allais à la pêche, tout le monde aurait pu le deviner. Quelques pensées sadiques me traversèrent l'esprit à l'idée d'avoir un pourri en face de moi, et lui faire pleins de chatouilles. Mais ce n'était pas le but de la « mission ». Je suivais la blonde qui se dirigeait déjà vers la sortie. Au moins elle je n'avais pas besoin de lui faire de dessins. Elle allait vers la voiture. En même temps je n'avais pas sortie l'autre ou ma bécane donc y'avait pas trop à hésiter. Je m'installais en même temps qu'elle. Je regardais qu'elle soit attachée. J'en avais rien à faire de comment elle s'installait mais qu'au moins elle ne vole pas dans le pare-brise quand j’accélérais. Et puis je venais de faire un marché avec un scwharz büffeln, je ne devais pas trop blaguer avec ces bêtes là. Bien que leurs référents soient des brouteurs je m'en méfiais quand même. On est jamais trop prudent comme on dit.

Je démarrais et la vis tenir ces béquilles et rechercher une position plus confortable. Un de mes voisins nous vis quitter ma sortie de propriété. Il me salua en levant la main avant de rentrer chez lui. Je ne m’attardais guère, lui hochant légèrement la tête. Je n'étais pas fait pour ces courbettes de bourges. J’adoptais ma conduite rapide, pas forcément saccadée ni mauvaise. J'étais souple, mais roulais franchement à pleine bille. Nous sortîmes vite de la banlieue et en arrivant en ville je crois bien avoir passé quelques feux bien mûrs. Je ne respectais absolument pas les limitations de vitesse. J'ouvris la fenêtre de mon côté pour faire de l'air. Je roulais à la vitesse que la route me le permettait sans être secoués ni déraper, je n'aimais pas ça. Je traversais le centre avec ma musique assez forte, mais pas trop. Je n'avais rien à lui dire. J'aidais un ami, une grimm en second plan. Je soupirais à cette idée. Elle était si peu grimm... un seul faux pas et couic. Après avoir traversé un bout du centre nous arrivions dans les immeubles où habitait les classes moyennes, et le drang zorn que je chassais. Le téléphone sonna et je répondais. Je cherchais une place pour me garer. C'était Robert qui me disait être en place et que le gars était dans l'appart', tout était tranquille de son côté. Je lui dis :

« Ok. Ben nous on arrive... Hum... Ouais... t'en fais pas... Ouais à tout à l'heure. »

Je raccrochais. Il ne croyait pas que j'ai fait le trajet en si peu de temps. J'avais souris et dis hum à cette remarque.  Il voulait savoir si elle était toujours entière et si elle allait bien. Je l'ai pas bouffé, ni buté, donc tout va bien. Il voulais qu'on le rappelle plus tard si lui ne nous avait pas interféré avant. Je finis par me garer en merde sur un bord de trottoir désert. Aucun panneau ne me l'interdisait. Je coupais le moteur et vis une fille monter dans sa voiture et se barrer derrière. Je redémarrais la voiture, attendis qu'elle passe et reculais dans la rue à sens unique. Quelqu'un venait pour prendre la place. Je mis mon clignotant et me posais au milieu dans un créneau largement loupé. Le gars m'insulta, klaxonna et passa en me montrant son plus joli doigt. Je lui tirais la langue en passant et souris. Je ressortis de la place et me garais avec classe. J'ouvris la portière en lançant à la blonde :

« Sors »

Elle ouvrit la portière en me tournant ses jolis yeux d'un air réprobateur à mon peu de courtoisie. Elle finit par obtempérer. Je fermais la portière à sa suite et sortais sur la rue. Une autre me klaxonna alors que j'ouvrais ma portière. Il avait la fenêtre ouverte :

« Relax ! »

Que les gens peuvent être peu courtois. En plus je ne voyais pas en quoi je gênais, il n'y avait le droit de ne se garer que d'un côté et ils avaient la place de passer un semi-remorque !
Je pris mon sac à l'arrière en soupirant. Et il faisait beau en plus. Je refermais ma fenêtre et rejoignais la grimm sur le trottoir. Une vielle se pointait. Un véritable bonheur si elle rentrait dans l'immeuble. Je fermais vite la portière et me pressais à la suite de la petite dame pour lui tenir la porte. Elle me lança en soupirant     :

« Trop gentil pour être honnête... »

Ce à quoi je répondais de suite :

« Vas te faire foutre la vieille si t'es pas contente. »

Son regard outré ne me fit ni chaud ni froid. Je tenais la porte pour que mon acolyte improvisé entre dans le couloir. Je lui dis en regardant les noms sur les boites aux lettres :

« Il n'y a qu'avec Robert que j'ai autant de bol. T'as du bol toi aussi. On aurait pu poireauter un moment dehors. »

Je repérais l'étage où habitait cet enfoiré. C'était au troisième. Heureusement pour l'autre handicapée y'avait un ascenseur. C'était une tour classique. Un ascenseur au milieu, un escalier autour et les appart' tout autour. J'entrais et elle me suivait sans poser de questions. Je l'attendais devant l'ascenseur.

« Tu vas au troisième et je t'explique là-haut  »

Je pris les escaliers rapidement. Je n'aimais pas les ascenseurs. En plus j'en avais un mauvais souvenir. Alors que j'étais en mission pendant la guerre, mes potes et moi sommes restés bloqué à trois dans celui de l’hôtel avant de rentrer au pays, pendant une demie heure. Je montais les marches vites et content de monter comme ça. En même temps ce simple fait évacuait un peu de ma rage et mon sadisme. Mais c'était dangereux parce que je devenais calculateur et pragmatique. Je finis par rejoindre vite le troisième. Elle était déjà là. Et en plus elle n'avais même pas eu à attendre l'ascenseur. Je reprenais mon souffle.


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Ven 17 Jan 2014 - 18:45

Résolution(s) - Casey, Robert et Tancred
J'avais peur, mais ne le montrais pas, à quoi bon faire ça quand on est une Grimm. C'était bien mon instinct de Grimm qui me poussait à avancer, tout comme cette fois où j'ai suivi le drung-zorn dans la ruelle. Je n'allais pas fuir à chaque petit accroc qui se passerait dans ma vie. Compter sur les autres n'était pas vraiment mon truc en plus, me débrouiller par mes propres moyens, ça, c'était moi. Mais là, j'avais vraiment besoin que quelqu'un m'aide. Ne sachant pas me défendre encore. J'espérais du moins, ne pas me faire tuer maintenant. La façon dont il m'a accueilli à notre arrivée, cela ne présageait rien de bon, donc en clair les wesens ne sont pas censés aider les Grimm. J'ai compris maintenant, c’était assez clair quand j'ai cru qu'il m'avait tiré dessus. Pourtant, il y a ceux qui aident une Grimm paumée et ceux qui veulent me tuer. Je commençais à comprendre le sens exact du mot Grimm. Chasser ou être chassé, super. J'avais lu des contes étant enfant, vu le film aussi, des frères Grimm, sans me rendre compte vraiment qu'ils avaient réellement chassé des créatures dans leur vie et que j'étais une descendante directe de ces gars-là. J'aimais les histoires de Grimm, mais en faire partie étais-je vraiment prête à faire partie de tout ça ? La question ne se posait même plus, c'était ancré en moi, on me l'avait dit et il était trop tard pour faire demi-tour. J'étais dans la voiture, qui roulait vite par ailleurs, mais je ne fis pas trop attention, retenant les béquilles pour ne pas quelles ne gênes, regardant droit devant sans dire un seul mot. Et puis j'aurais  pu dire quoi ? Considère-moi comme quelqu'un de normal ? Quand bien même j'étais normal. D'ailleurs je me demandais encore qui il pouvait être. Il était plutôt calme malgré qu'on s'engageait dans une affaire effrayante. J'avais vu le côté de mon avocat, celle de ma collègue et celle de Robert aussi, ainsi que l'homme que j'ai attaqué. Puis aussi ceux que je voyais et dont je préférais éviter à tout prix. Après tout, je verrais bien en avançant dans la journée. Je songeais à notre arrivée là-bas, la tête qu'aller faire le Drung-Zorn. Avec les béquilles je pouvais oublier le fait de partir en courant sauf à cloche-pied, et, comme je suis maudite, je risquerais de m'écrouler ou autres. Je chassais toutes ses idées bizarres alors que son téléphone portable sonnait. Il décrocha et répondit des bribes de réponse à son interlocuteur puis raccrocha. Il se garait presque « normalement » et j'allais sortir de la voiture quand il recula la voiture pour prendre la place juste derrière. Un type l'insulta et j'eus un sourire en coin en regardant le gars partir après avoir lever son doigt d'honneur. Après être bien garé, je l'entendis me lancer de sortir. J'aime bien ce type, pas de prise de tête et je peux me débrouiller toute seule. Je levais tout de même les yeux au plafond avant de sortir de l'habitacle. Alors qu'il sortait à son tour, une voiture klaxonna. Il vint alors sur le trottoir me rejoindre et je le suivais sans mal, il accourut vers une vieille qu'il aida, mais cette dernière n'était pas d'un air heureux. Elle me rappelait un peu la commère qui me servait de voisine, peu commode et toujours derrière son judas. Savoir qu'elle était un wesen, c'était moins pire qu'avant. Il lui lança une remarque qui me fit sourire et je rentrais alors dans le couloir en soupirant. Alors qu'il regardait les noms sur les boîtes, il me lança que j'avais du bol et que d'habitude, il en avait avec Robert. Je finis part le suivre jusqu'à un ascenseur, j'allais protester que je n'étais pas trop pour ce genre d'engin mais déjà il me lança de monter au troisième. Une fois dedans, j'actionnais le bouton 3 et regardais déjà les chiffres défiler sur le panneau au-dessus de la porte. Quand le chiffre tant attendu sonna, les portes s'ouvrirent et je m'empressais déjà de sortir de là-dedans. Je le vis alors arriver et reprendre son souffle. Je ne savais pas du tout qu'elle porte s'était, ni qu'elle rôle, j'allais jouer. Mais peu importe, je n'allais pas faire marche arrière, j'étais armé de mes béquilles, je l'avais déjà assommé, je pouvais recommencer. Une porte s'ouvrit doucement non loin de nous et je me tournais vers cette dernière alors qu'un type en sortait.
©City pub


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Messages : 133
Date d'arrivé : 19/08/2013
Je suis une créature neutre.
Tancred Henferger
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Dim 19 Jan 2014 - 18:27



RESOLUTIONS



Une fois en haut j'allais lui donner mon plan d'explosion de tronche en règle pour tirer des infos et lui donner son rôle. Je regardais vite fais quelle était la porte à laquelle je devais frapper pour commencer... La porte avec le bon nom s'ouvrait déjà doucement. *C'est pas vrai ! * J'avais oublié que nous avions un sens de drang zorn qui captait les emmerdes. Le gars que nous venions voir était en train d'ouvrir la porte. Pas le temps de lui expliquer il fallait que j'agisse avant même qu'il puisse réagir.  Il allait refermer la porte alors qu'il m'avait vu. Pas le temps de sortir mon flingue. Heureusement je n'étais pas très loin de la porte. Je pris à peine d'élan et mis un grand coup de pied dans la porte. Le type était toujours derrière. Le choc fut assez violent et je vis le gars à terre. Je sautais sur lui. Alors qu'il essayait de se relever je le assénais un coup de sac dans la tête en visant la joue. Le coup fut assez fort pour qu'il s'affale sur le sol. Je devais vérifier s'il était conscient ou non. Je posais mes pieds de part et d'autre de son corps et le tirais par le col. Il n'eut aucune réaction. Je le soulevais et le relâchais sur le parquet. Je me tournais alors.

« Entres et fermes la porte »


Heureusement aucun voisin n'était venu. Je tirais le mec pour qu'elle puisse entrer et refermer cette porte. Elle était lourde quand même. J'avais appris à défoncer une porte, sinon je me serais fais mal. Bref je continuais à être pragmatique et recherchais maintenant une chaise. J'avais laissé le gars comme ça. Après tout il était bien là sur le sol. L'intérieur de cet appart' était plutôt nickel. Je regardais un peu plus précisément uns fois une chaise en main. C'était même un peu trop nickel. On aurait dit un appartement de planque. Ce mec était un maniaque. Un appart' de planque n'avait pas l'entrée comme ça ni les fenêtres orientées n'importe comment. Ce n'était pas la question. Je posais la chaise dans la cuisine. J'étais concentré sur mon idée de l'attacher. Après lui coller de l'essence sous le nez et le réveiller à grand coup d'eau et faire marcher le bluff avec un briquet. Je posais la chaise au milieu de la cuisine à côté. Je posais mon sac sur la table après l'avoir récupéré à l'entrée. Lorsque je recroisais la blonde.

« Vas à la cuisine et sors les cordes du sac. Discute pas... Merci »

Je prenais déjà le mec par dessous les bras. Elle était passé. Je le traînais jusqu'à la cuisine et le soulevais avec un effort supplémentaire pour lui poser le cul sur cette chaise. Il faisait son poids le cochon. Je finis par le faire tenir sur la chaise. Je tendais la main droite attendant une corde. Elle finit par arriver. J'attachais d'abord ses mains avec un noued qu'il sera préférable de couper plus que tenter de le défaire. Je m'agenouillais pour lui attacher les deux pieds. Je serrais fort tout les noued et me redressais. Je pris un torchon de vaisselle juste à côté et le bâillonnais.

« Voilà. Il est pas beau comme ça ? »

Je regardais la blonde qui était surprise.

« Je t'explique la suite : t'vas prendre le peu d'essence qu'y reste au fond du bidon et t'vas imbiber du coton. T'lui badigeonn'ra le d'ssous du pif. Après je vais remplir le bidon d'flotte et j'lui fout sur la gueule jsute après c'que j't'ai dis d'faire. La première inspiration qu'il vas prendre sera une bonne bouffée d'essence. Comme il s'ra tout trempé il croira qu'c'est du pétrole. J'allume le briquet et on joue au poker ! »  


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Dim 19 Jan 2014 - 23:02

Résolution(s) - Casey, Robert et Tancred
Je ne quittais pas des yeux cette porte qui venait de s'ouvrir ou plutôt, elle était entrebâillée. J'avais lu dans le livre d'Alex que les Drang-Zorn étaient du genre casanier ou encore quand ils étaient en danger, ils vont se réfugier dans une tanière pour se tenir loin de tous. Ils étaient surtout du genre extrêmement violant et colérique. On allait sûrement bien s'amuser, enfin, j'espérais que je ne devrais pas courir non plus. Quand l'homme nous aperçut sur le palier, il referma la porte. Apparemment, rien ne pouvait résister à l'ami de Robert, qui avait déjà défoncé cette dernière d'un simple coup de pied. J'hésitais entre, rester en arrière ou avancer. Je déposais une des béquilles sur le mur pas loin et marchais avec une seule jusqu'à l'appartement. Finalement, en arrivant, les drangs-zorns s'étaient bien défoulés et déjà, l'homme qui me suivait, était KO. Cela avait été du rapide. Je regardais son véritable visage revenir de Drang-zorn à humain sans faire attention à Tancred. Ce dernier soulevait alors le corps inerte de l'homme par le col avant qu'il ne se tourne vers moi pour me dire de rentrer et de fermer la porte. En boitant, je me tournais vers le couloir désert et, alors qu'il tirait le corps à l'intérieur, je fermais la porte sans la claquer. Elle fermait mal tout comme la mienne à présent. Je reprenais mon attention sur Tancred semblant de chercher quelque chose d'important. Je regardais le corps, là, sur le sol. Je n'avais jamais participé à ce genre de chose, frapper quelqu'un oui, mais directement chez lui, non. Et mon instinct de Grimm ou alors mon adrénaline me soufflait que cela en valait la peine. On pouvait certainement s'en prendre au plus méchant et comprendre ceux qui sont abordables. Celui-là ne semblait pas vouloir discuter ou bien même apprendre qu’enfaîte, je ne suis pas véritablement une Grimm, mais que je cherche encore à savoir ce que je dois réellement faire. Au lieu de ça, il m'avait suivi et était venu chez moi avant de lancer une menace à un ami, à mon intention. Et puis, comment aurait-il pu le savoir, sachant que, s'il devient un wesen il doit sentir que je suis une Grimm, donc en conclure que je suis une chasseuse de son espèce. Je ne fis pas vraiment attention à l'appartement, j'avais qu'une envie, c'était d'en avoir fini avec tout cela. Pour une fois qu'il m'arrivait quelque chose dans ma vie. Enfin, il m'est arrivé pas mal de choses mais pas au point d'arriver chez quelqu'un pour mettre les points sur les I. Je relevais la tête pour voir que Tancred avait trouvé ce qu'il cherchait, une chaise. Rien que ça. Il la déposa dans la cuisine non loin de là. Il vient finalement récupérer son sac avant de me lancer d'aller dans la cuisine et de sortir les cordes sans discuter. Pourquoi j'aurais envie de discuter dans un moment pareil ? Je soupirais et en grimaçant, me dirigeais tout simplement vers la cuisine. De là, j'ouvris le sac et n'eus pas longtemps à chercher, les cordes me tendaient les bras. Je prenais alors les cordes et les tendais à Tancred qui semblait les attendent. Je l'observais attentivement, pas que je devrais faire ça dans un futur proche, mais le regarder attacher un type à moitié dans les vapes, j'allais certainement  apprendre quelque chose. Il bâillonna l'homme en me demandant si ça faisait joli. Je le détaillais sans rien dire alors qu'il reprenait tout simplement la parole et m'indiquait la marche à suivre. C'était un peu sadique de faire ça, mais je n'allais pas en faire tout un plat, autant faire ce qu'il y a à faire. Après, on verra par la suite ce qui arrivera. Je n'allais pas contredire ce que je devais faire. Je retournais sur mes pas, histoire de prendre le bidon et machinalement, le secouer. Je retournais dans la cuisine et cherchais un chiffon quelconque. Je me saisissais de celui sur la porte de la gazinière et ouvris le bidon. Me mettant contre la table pour ne pas tomber, j’imbibais déjà le torchon. Je reposais le baril et repris la béquille avant de me diriger vers l'homme. Mon cœur battait à tout rompre, mais je fis comme si tout allait pour le mieux. Je retenais ma respiration avant de badigeonner la lèvre supérieure et le dessous du nez avec le chiffon. Je reculais doucement en jetant ce que je tenais dans l'évier. Je ne sais même pas si un Grimm est censé faire cela ou pas et puis, ce n'était pas le moment de se poser des questions, il était temps d'agir et au plus vite. L'homme sur la chaise, commençait déjà à bouger. Je reculais de quelques pas, laissant Tancred s'en occuper.
©City pub


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Messages : 133
Date d'arrivé : 19/08/2013
Je suis une créature neutre.
Tancred Henferger
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Mar 21 Jan 2014 - 21:44



RESOLUTIONS



Ce qui était bien avec cette fille c'était qu'elle n'avait pas besoin de parlementer. Je ne sais pas parce que c'est qu'elle comprenait ce que je faisais ou si elle n'osait pas poser de question par peur de représailles. Si elle savait comme là j'en avais rien à faire qu'elle soit une espèce de grimm. J'avais bien plus de profit à faire chier ses abrutis et tirer cette affaire au clair. Je crois que cette satisfaction, cet objectif de but je le devais en partie à des gens comme le bison. Je tirais un malin plaisir, une montée d'adrénaline entière, à avoir un résultat, un but, même partiel.

Elle trouva un torchon derrière et l'imbibait d'essence comme je lui avais dit. J'allais à l'évier et commençais à remplir le bidon d'eau. Il était déjà à moitié quand elle commença de lui faire les lèvres et la moustache. Je souriais. J'aimais quand les choses allaient bien comme ça. Il n'y avait personne pour nous déranger, personne ne nous avait vus. La situation aurait pu être bien pire jusqu'à maintenant. Il commençait à remuer avec l'essence qui devait chatouiller ses narines. Je coupais l'eau, ça allait comme ça.

Il allait vite reprendre conscience. Elle s'écarta et je déversais tout le contenu du bidon sur sa tête. Il se réveilla, remua et le peu d'eau qu'il avala il la recracha. Elle avait bien dû faire son travail car il suffoqua et finit par cracher. Pour moi c'était signe qu'il venait de prendre une sacrée bouffée d'essence. Il se racla la gorge en nous regardant méchamment. Il cracha de nouveau malgré le bâillon. C'était franchement dégueulasse de le voir baver ainsi. Par mauvaise pensée on aurait cru un chien enragé. Mais je ne pouvais pas trop faire de critique sur ma soit disant « nature ». Je m'approchais une fois qu'il finit de se débattre. Il n'essaya pas de crier mais trouver un moyen de se détacher, ce qui était évidemment impossible. Je pris le briquet dans ma poche et il arrêta de bouger en me fixant. Je pris ses cheveux mouillés par une poigne forte avec ma main droite et allumais le briquet de la main gauche. Il toussa. Je souris. Il fit non de la tête. Le silence pesa un instant.

« Tu sais.... T'l'a connais la minette là. T'sais qu't'es dans des embrouilles à la con, et qu'j's'uis là pour ça. Tu sais aussi que je tremble beaucoup. J'ai des « émotions », des sautes d'humeur... Je suis un gars instable. Et en ce moment j'ai tendance à échapper quelques trucs. Oh, et tiens, je perds quelques amis dans des événements tragiques... »

J'éteignis le briquet et lui tapais derrière la tête. Je fis reculer Casey jusqu'à ce qu'elle soit appuyée sur le plan derrière elle. Je pris de nouveau ses cheveux pour qu'il relève la tête et la regarde.

« T'as un appart' pas mal... J'aimerais pas que tu sois dans le journal demain... C'est trop cher à payer le journal, mais pour un événement pareil... et pis faudrait que je t'amène des fleurs... J'aime les traditions... »

Je lui tapais de nouveau derrière la tête. Cette fois il était agacé et me regardait d'un air de défi. Je me retournais et regardais Casey, sérieux mais me voulant rassurant. Cet individu n'était pas des plus coriace. Je me tournais alors brusquement vers lui et dégainais de nouveau mon briquet. Je me penchais vers lui. La flamme apparut dans la seconde et je l'approchais de lui avant de l'éloigner de nouveau.

« T'as eu chaud. »

Je me redressais et me plaçais en face de lui. J'éteignis de nouveau mon briquet. Il était positionné de sorte à ce qu'il la voit, comme pour lui dire, « si je suis là c'est pour son histoire, cette affaire, et c'est ça que tu dois m'avouer pour rester en vie, ou en bon état outre mesure », et en face de moi pour que je puisse représenter l'appareil répressif, et dire « si tu es trop vague je rallume, et si tu coopères pas tu crames ».

« Ouais t'as compris. J'veux savoir pourquoi t'fais des embrouilles à cette fille. Qui t'as demandé ça, pour qui tu travailles, ou pour quoi tu travailles. Et qu'est ce que vous foutez avec l'histoire du night club. Une embrouille et on lira dans les journaux « il s'est éteins un beau jour d'automne ». C'est à toi de voir. »

Je m'approchais de lui et lui enlevais le bâillon.

« Fils de chienne... »

J'étouffais la fin de son insulte par un bon coup de poing dans la mâchoire. Surtout que son insulte était totalement inappropriée. Il releva la tête la bouche en sang. Il me sourit, se lécha les lèvres, avala une partie du sang et recracha sur le sol à mes pieds. Je lui tapais alors dans le genou gauche. Il serra des dents sans crier. Il toussa encore.

« Sssttt... Rahha. J'veux passer un deal. »

Je n'aimais pas vraiment cela mais pourquoi pas, après tout je n'avais pas décidais de le descendre. Restait à savoir si cela était acceptable ou non. Mais avant toutes choses je me retournais et m’approchais de Casey. Je lui demandais en chuchotant :

« Qu'en dis-tu ? On écoute ce qu'il a à dire ou je continus en plus trash ? »    

 





Dernière édition par Tancred Henferger le Jeu 23 Jan 2014 - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Mer 22 Jan 2014 - 16:27

Résolution(s) - Casey, Robert et Tancred
Je m'en moquais un peu si Tancred était, oui ou non, un wesen. On est tous pareils, à ma connaissance, les véritables monstres n'en sont pas réellement. On était tous des monstres, avec ou sans le côté wesen. Mes ancêtres étaient sûrement des personnes peu recommandables et avaient certainement fait bien plus pire que ce qu'on est en train de faire en ce moment. Je ne désirais pas être comme mes ancêtres, tuer un wesen et poser des questions après. Je n'étais peut-être pas la seule, le jeune détective faisait certainement la même chose que moi ou peut-être pas. Mais, à vrai dire, je ne jugeais pas les gens sur leur passé ou les véritables natures de wesen. Peut-être que Tancred avait tué avant ou autre, mais pour le moment, il m'aidait. J'observais l'homme, toujours assit sur la chaise. Tancred lui avait versé le bidon d'essence sur la tête. Même si, ce n'était pas vraiment de l'essence, mais de l'eau, l'homme lutta un temps pour se libérer. Comme convenu, il avait senti l'essence sur ses lèvres, recracha le liquide qui contenait encore un peu d'essence. Je retenais un peu ma respiration quand il nous lança un regard dur. Je détournais un instant mon regard avant de le diriger vers son cou. Cherchant son tatouage. Il était là, bien visible, une sorte de barbelé, comme je l'avais dessiné. Et la cicatrice sur la joue, était bien là elle aussi. C'était bien l'homme de la dernière fois, celui du night-club. Il bougea, essayant de se détacher encore. Il venait sûrement de me reconnaître. Tancred fouilla dans sa poche et en sorti un briquet. Le Drang-Zorn tournait alors sa tête vers lui et comprit ce qui allait suivre. Je suivais la scène, sans bouger de là où j'étais. Qu'est-ce que j'aurais pu faire ? Lui arracher les ongles jusqu'à ce qu'il parle ? Je ne sais pas faire ce genre de choses et d'ailleurs, je ne sais pas si les Grimm sont censés faire ce qu'on est en train de faire. Les Grimm torturent les wesen ou les tuent directement. Sûrement les deux et je ne voulais pas en arrivée-là. Je ferais partie de ces Grimm qui ne tuent pas sans raison. Celui-là, assit juste sur cette chaise, s'il a tué et ne compte pas s'arrêter là, lui, il pouvait mourir. J'observais Tancred le menacer avec son briquet, l'éloigner, lui remettre sous le nez. J'écoutais que d'une seule oreille ce que Tancred disait au Drang-Zorn, attendant patiemment que ce dernier daigne répondre. Je savais les réponses. Le pourquoi il me menaçait. L'homme lançait des regards en biais en serrant les dents. Tancred reposait de nouveau sa question, pourquoi il s'en prenait à moi. J'avais bien envie d'y répondre à sa place. J'étais une Grimm, c'était tout simplement ça. Il lui retirait enfin le bâillon et déjà les insultes fusaient avant d'être interrompu par un coup-de-poing. Il demandait finalement un deal. Je haussais un sourcil et Tancred se tournait tout bonnement vers moi. Il me chuchotait une question, à laquelle, je n'avais pas réellement de réponse. Je regardais l'homme puis reprenais mon attention sur Tancred.

« - Tu fais comme tu veux ! Il sait pertinemment que je suis une Grimm, n'est-ce pas ? Ce qui explique le fait qu'il me menace et veut certainement me tuer ! Je ne lui veux rien, sauf peut-être, savoir pourquoi il s'en est pris à ce serveur... »

J'avais repris mon attention sur le Drang-Zorn qui m'observait aussi d'un regard assassin. Je croisais les bras sur la poitrine et continuais de l'observer sans rien rajouter.
©City pub


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Messages : 133
Date d'arrivé : 19/08/2013
Je suis une créature neutre.
Tancred Henferger
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Jeu 23 Jan 2014 - 21:04



RESOLUTIONS



Le gars serrait des dents et nous regardait de travers le temps que je demande l'avis à Casey. Elle avait haussé les sourcils quand je lui demandais ce qu'elle en pensait. Je pensais qu'elle allait me donner une réponse mais elle se contenta de me redonner les commandes. Elle n'attendait pas grand chose de cet imbécile, sauf le fait que j'obtienne de lui le pourquoi il avait agressé ce serveur. Alors que j'allais me retourner tranquillement pour lui accorder ce deal il m’insulta de nouveau et dit après :

« Alors maman est d'accord ? »

S'en était trop pour moi. J'allumais alors mon briquet et l'approchais de ses lèvres qui prirent littéralement feu, puis son nez. Dans la seconde je pris le torchon laissé sur la chaise et lui mis de grandes claques pour stopper le feu. Une fois ma frénésie passée il avait la tête toute rouge striait de traits qu'avaient laissé le torchon. Il hurlait de douleur et bougeait comme s'il avait le diable dans le corps. Le dessous de son nez jusqu'à son menton était marqué par les brûlures. La sonnette de l'entrée se fit entendre. Je lâchais un soupir et jetais le torchon sur la table. Je le bâillonnais vite, avec un peu de difficulté tellement sa tête bougeait. Très rapidement j'ouvris le frigo, y pris une bière, instinctivement je savais qu'il y en aurait une, et me dirigeais vers la porte. Je fis signe à Casey de rester calme et de rester là. Je décapsulais la bière et me mis faussement à râler. Je bus une gorgée de la bière pour bien avoir l'haleine. J'ouvrais la porte. C'était le facteur.

« Bonjour monsieur, c'est pour quoi ?

« J'ai un colis pour monsieur... »

« Faîtes voir (je pris le papier de ses mains). Ouais c'est mon pote, on fait la bringue là. Il est avec sa copine dans la cuisine. Vous faut une signature ? Laissez on va pas l'déranger. J'vous la fait. Voilà, merci. Bonne journée ».

« Merci. Bonne journée à vous aussi. »  

Je pris le colis et vérifiais qu'il partait. Apparemment il n'avait rien remarqué. Je claquais la porte et retournais à la cuisine en pensant. « Bonne journée oui, si tu savais mon pauvre ». Je me postais de nouveau devant le gars. Je fis un clin d’œil à Casey. J'avais vu pire. Je ne voulais pas non plus la traumatiser alors je m'approchais d'elle en posant la bière sur le plan de travail derrière elle. Je lui murmurais alors en passant :

« T'es pas obligé de rester là. Je vais avoir les infos, et même le nom de sa sœur. Mais t'es pas obligé d'y assister »

Je me retournais et passais au vif du sujet. Je pris le paquet et l'ouvrais devant lui. C'était des poupées russes.

« Oh que c'est mignon... tonton penses à toi on dirait. »

Je laissais tomber le colis à mes pieds.

« Oups... tiens, mais ce serait pas ta marchandise le sucre là ? »

Je ramassais le gros de la drogue au sol et me dirigeais vers l'évier. Je la jetais dedans sans verser d'eau. Je tournais juste le robinet. Je me redirigeais vers lui et me postais devant lui. Je lui demandais en me penchant un peu.

« Pas de deal, fallait être poli. Maintenant tu vas me dire pourquoi tu as tué ce serveur et pourquoi tu fais chier la femme ici présente. »

Il me fusillait du regard. Je détachais son bâillon.

« Le gars là... c'est... je … p'tain t'es bien foutu d'moi avec ta flotte ! Non nan attends. J'vais tout t'dire.. J'lai buté sous contrat. C'est … Alfredo... la hässlig... J'pouvais pas refuser... Pis l'gars là il gênait...J'sais pas l'histoire, m'demande pas... J'sais qu'il avait vu qu'chose qui d'vait pas voir... il était d'venu trop dang'reux... Et comme ça plaisante pas avec Alfredo fallait enlever la gêne... Et pis v le blé qu'j'me suis fais c'était facile...Non... Et … Et .. Euh... La blonde là elle avait rien à foutre dans l'coin... et pis l'aut'gars non plus là... Alors le boss l'a su, j'sais pas comment et m'a rappelé... Il m'a passé un savon... MAIS LUI il m'a pas défoncé les lèvres à l'essence ! AH … Attends... Je t'dis la suite... Après j'ai été voir chez l'gars mais c'con était en taule. La fille gardait contact avec lui mais y'avait un d'ses Swcharz Büffeln qu'était là à chaque fois qu'pouvais la buter. Il m'a même fait dérouiller dans la rue l'aut' fois. Et pis au resto j'm'attendais à la voir arrivé, et à son apprt'. A chaque fois l'gars était là... j'ai pas pu finir l'travail.... Voilà, j'sais pas plus... Fais pas chier, j'dirais rien. J'peux pas t'façon... Et laisses moi la came c'est mon pain du mois... déconnes pas... »

Je lisais la peur dans son regard. A chaque fois qu'il digressait de l'histoire principale je le menaçais de lui en coller une. Finalement je pensais avoir toutes les informations qu'il me fallait.  Il n'était pas beau à voir mais j'en avais rien à faire, il n'a eu que ce qu'il méritait, et encore, il avait tué au moins un homme. Je reculais et le bâillonnais de nouveau avec son incompréhension. J'avais obtenu tout ce que je voulais de lui. Je repris la bière et emmenais Casey dans la pièce à côté. J'étais calme mais avais senti plus d'une fois des pics d’adrénaline. J'avais un peu transpirais et me détendais à mesure. Une fois à côté j'allumais la lumière. Les volets étaient fermés. C'était apparemment le salon. Je me mis en face d'elle et lui demandais :

« Ca vas ?... On peux s'en aller ou tu as besoin d'une info en plus ? »

Elle avait l'air dans un autre monde, sur sa petite lune comme on dirait. Elle semblait troublée, ou dubitative peut-être. Je l'avais peut-être aussi choqué... Je buvais ma bière dans le même temps.  






Dernière édition par Tancred Henferger le Dim 26 Jan 2014 - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Ven 24 Jan 2014 - 18:10

Résolution(s) - Casey, Robert et Tancred
Je regardais toujours le Drang-Zorn et je le vis sourire en coin quand j'eus fini ma phrase et il lança une pique à l'intention de Tancred. Sans m'y attendre, ce dernier alluma son briquet et l'approcha des lèvres de cet imbécile. Ce n'est pas pour autant que je bougeais, quand les flammes s’agrandirent, sans plus attendre, Tancred se saisit d'un torchon et éteignit le début de feu. L'homme bougeait dans tous les sens et hurlait comme un damné et comme possédé. Je l'observais et remarquais les brûlures que le briquet et le peu d'essence pouvaient produire. Je sursautais soudain quand la sonnette de la porte retentie non loin de nous. Je me tournais vers la porte de la cuisine puis vers Tancred qui avait lancé le torchon sur la table et remettait, tant bien que mal, le bâillon. Après avoir fouillé dans le frigo, il se dirigeait déjà vers l'entrée pour aller ouvrir avec une bière après m'avoir fait un signe de rester là. Je n'écoutais pas du tout ce qui se passait à l'entrée préférant regarder le Drang-Zorn qui saignait sous son nez et son bâillon était imbibé d'un peu de sang. Tancred revenait, une boite à la main et me lança un clin d’œil. Il posa sa bière juste derrière moi et murmura le fait de m'éloigner, enfin de ne pas rester dans la pièce. Ce n'est pas pour autant que je bougeais, je suivais la scène qui suivit. Le colis contenait des poupées russes que Tancred fit tomber au sol semblant d'être maladroit. Je voyais bien à la tête du gars, qu'il n'était pas tout à fait content. Un sachet de poudre se trouvait à l'intérieur, je haussais un sourcil de surprise alors qu'il apportait le tout dans l'évier avant de se planter devant le Drang-Zorn qui lui lançait un regard assassin après que Tancred lui ait posé une question. Il lui retira le bâillon. Je plissais les yeux et gardais les bras croisés tout en écoutant le récit du Drang-Zorn. Le tatouage venait bien d'un gang et le serveur avait dû être témoin d'un meurtre où je ne sais quoi d'autre, pour avoir un type comme lui à ces trousses. Je le détaillais un instant quand il me semblait qu'il parlait de Taylor. À cette soirée, Taylor m'avait dit qu'il avait semblé drogué et avait cru avoir tué quelqu'un, ce qui n'était pas du tout le cas. Je soupirais, avait-il remarqué que j'étais une Grimm, ou bien, était-ce réellement un contrat sur ma tête car j'étais « dans le coin » ? Mais à chaque fois qu'il essayait de m'approcher, toujours, il y avait Robert. Après son récit, j'avais su au moins, une bonne partie. Je savais le plus important, le reste, je m'en moquais un peu. Tancred m'emmena dans l'autre pièce et alluma la lumière alors que je le suivais. Je l'écoutais alors pour savoir si tout allait bien et si j'avais besoin de plus d'info.

« - Non... C'est bon... C'est tout ce que je voulais savoir ! Merci... Est-ce que tu penses que malgré tout ça, il s'en prendra encore à moi ou même à mon ami ? »

J'en doutais fortement et j’espérais ne plus tomber sur ce type en rentrant chez moi ou en me baladant dans la rue. J'avais tout de même appris pas mal.
©City pub


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Messages : 133
Date d'arrivé : 19/08/2013
Je suis une créature neutre.
Tancred Henferger
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Dim 26 Jan 2014 - 22:35



RESOLUTIONS



Avec la faible luminosité de la pièce Casey me semblait blanche. Je n'avais pas plus à lui montrer de mes compétences en persuasion. Je pensais qu'il était temps de partir. Ce n'est pas le gars qui allait me dire de rester, et je pense qu'elle en avait assez aussi. Elle me répondait qu'elle avait ce qu'elle voulait savoir. Elle me demandait à présent si elle allait avoir des représailles, ou bien son ami. Pour première réponse je lui souris. Même si cela en dit long je lui dis :

« Tu crois ? »

Je la regardais mon regard dans le sien. Elle était quand même secoué pour moi et nous pouvions partir, mais pas avant d'avoir remercié notre hôte.

« Reste ici. Je vais chercher nos affaires, on sortira ensemble. Attends moi. »

Je retournais à côté. Le gars bâillonné sur la chaise avait compris que je le laisserais là comme ça. Il était calme et soupirais alors que je rassemblais mes affaires et les mettais dans mon sac. Je le refermais. Nous n'étions pas si différent lui et moi dans nos méthodes et j'étais connu d'eux. Alors que je passais je ne pouvais pas m'empêcher à penser que ce salaud ne pouvait pas déroger à une pointe de sadisme finale de ma part.

« Si tu te débats je te bute sur place c'est clair ? »

Je tirais la chaise jusqu'à sa salle de bain. Il était vexait et ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Arrivés à côté de la baignoire je vis Casey qui venait d'entrer dans la pièce adjacente. Je posais mon pied sur son buste près à le pousser pour qu'il benne. Il me regardait surpris et baissait les yeux alors qu'il les avaient levé sur elle. Je pliais ma jambe pour aller lui glisser ces derniers mots :

« Si tu touches de nouveau de près ou de loin à cette affaire, je viens et notre entrevue sera beaucoup plus courte. Si même tu as la chance de voir ta mort »

J'appuyais ensuite et il passa par dessus le bord. Je passais ensuite les pieds de la chaise dans la baignoire. Comme ça il mettrait un bon moment avant de sortir. Et avec un peu plus de chance il se ferait mal en se débattant pour sortir de là. Il était toujours attaché et bâillonné. Je pense qu'il avait compris le message. Sinon je serais contraint de l'abattre de sang froid. Je ne pense pas me resalir les mains, j'avais quelques outils pertinents pour faire ça bien à distance à la maison... Je pris mon sac et tournais un regard à Casey de sorte à lui dire que cet homme méritait tout cela et que je n'avais aucune pitié pour ce genre d'homme. Je passais à côté d'elle et me dirigeais vers la sortie. Je l'attendais à la porte et lui tenais le temps qu'elle sorte. Je pris les clés sur le meuble. Je passais dehors et pris la hanse de mon sac pour qu'il tienne mieux sur mon épaule. Je me penchais alors pour tirer comme je pouvais et déclencher la serrure. J'insérais la bonne clef directement et fermais le verrou. Je souris en balançant la clef dans les escaliers. J'appelais alors l'ascenseur. Nous montâmes sans un mot. J'appuyais sur le bouton. Elle semblait un peu plus détendue, moi aussi. La porte s'ouvrait et nous croisions un homme assez louche alors que nous descendions. Pour que je le trouve louche, il en fallait, mais je n'en pas pris note. Je sortais à l'extérieur et inspirais l'air profondément. Je soupirais et me tournais vers elle.

« Ce n'est pas vraiment fini pour toi. Il faudrait s'occuper du pire. Si tu me le permet. Mais là n'est pas la question principale maintenant. Qu'est-ce que tu veux faire là ? »

Je recherchais mes clefs et les tenais dans ma main. La rue était clame et ma voiture à sa place sans problème visible de là où je me tenais. Je reportais alors mon attention sur elle sentant sa réponse venir.





Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Lun 27 Jan 2014 - 18:30

Résolution(s) - Casey, Robert et Tancred
J'avais tout de même vu, comment interroger efficacement quelqu'un. Si j'apprenais comment me défendre, je suis sûr que ce Drang-Zorn aurait passé un sale quart d'heure avec moi aussi. Mais, pour le moment, je laissais les professionnels s'en occuper. En espérant, qu'il ne revient pas dans le restaurant où je travaillais, seulement pour me menacer. J'étais une Grimm et je devais agir comme tel, en lui bottant les fesses. Je n'avais pas repris la béquille restée dans la cuisine. Tancred me lança un sourire avant de répondre à ma question. Je levais les yeux au plafond sans rien rajouter avant de le regarder dans les yeux. Il reprit en me disant qu'il allait chercher nos affaires et qu'on partirait après. Je soupirais en l'attendant dans cette pièce baignée de lumière, en pensant à ma béquille dans la cuisine et celle dans le couloir. En espérant qu'elle y soit encore. Il ressortit de la cuisine avec le type toujours assit sur la chaise. En fronçant les sourcils, je le suivais du regard. Il l'emmenait jusqu'à une autre pièce et je remarquais, que c'était la salle de bain. Je suivais la scène sans bouger de là où j'étais, que je n'entendis pas ce qu'il glissait au Drang-Zorn. Finalement, il posa la chaise carrément dans la baignoire avant de se tourner vers moi. Je n'étais pas du tout surprise, même si j'aurais préféré quelque chose de plus directe, l’assommer peut-être ou autre chose. J'avais cette sensation étrange, qu'il allait prévenir son ami une fois qu'il allait sortir de cet endroit. Et qui c'est, venir de nouveau chez moi, à deux, brûler mon appartement ou je ne sais quoi encore, ce que pourrais faire un Drang-Zorn en colère. Tuer, ça oui. J'eus un frisson à cette idée. Je finis par aller reprendre ma béquille et de le suivre en dehors de l'appartement. Avant qu'il n’appuie sur le bouton d'appel de l'ascenseur, je me saisis de ma seconde béquille. Cela avait été une journée pleine de rebondissement, pas de celle que je vivais d'habitude, mais cela changeait. Maintenant, après tout ces péripéties, j'allais devoir supporter un kiné. Une fois dans le hall de l'immeuble, un homme louche passa juste à côté de nous et son regard de travers me fis frissonner. Une fois dehors, je fus libéré d'un poids, mais, pour combien de temps. Tancred me lança que rien n'était vraiment terminé, j'en étais consciente. Et qu'il fallait s'occuper de bien plus pire plus tard, avant de me demander ce que je voulais faire. J'étais encore sur le type qu'on venait de croiser. Et si c'était l'ami de ce cher Drang-Zorn, qu'on était supposé surveiller ? Je ne pense pas, puisque, Robert nous aurait appelés, à moins qu'il ne lui soit arrivé quelque chose. Je regrettais de l'avoir mis là-dedans. Je chassais cette idée de ma tête.

« - Rentrer ! Me semblerait une bonne idée et prévenir Robert aussi... »

Je me tournais vers la voiture et m'y dirigeais déjà. J’espérais juste qu'on ait pas une mauvaise nouvelle ou autre.
©City pub


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Messages : 133
Date d'arrivé : 19/08/2013
Je suis une créature neutre.
Tancred Henferger
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Dim 2 Fév 2014 - 21:39



RESOLUTIONS



Le vent s'était levé et quelques feuilles passèrent à mes pieds, accompagnées de quelques déchets. Je soupirais, rien n'était bien agréable longtemps. Ou peut-être est-ce moi qui n'arrive plus à percevoir la beauté dans les choses les plus simples. J'essayais de me vider l'esprit après ce que je venais de faire. Je paraissais calme mais je devais le devenir. Peu à peu mon souffle avait repris un rythme normal. J'écoutais sa réponse alors que nous dirigions déjà vers la voiture. Je shootais dans un caillou en direction du mur de l'immeuble. Je redressais la tête une fois que nous n'étions plus qu'à deux pas de la voiture.

« Ok. J'temmene chez toi. Mais c'est toi qui téléphone à Robert. Aller montes... »


Ma voiture était heureusement nickel. J'ouvrais la porte de son côté et la laissais se débrouiller. J'étais en train de me demander comment je pouvais finir de régler le plus simplement la fin de cette affaire avec le gros bonnet. Je pensais à prendre un fusil et me poster, observer et en finir pour de bon avec une amie de cartouche. Comme je pouvais le faire dans l'armée après ma formation de tireur d'élite. Je faisais le tour de la voiture en regardant dans la rue. Rien ne me sembla suspect. Je rentrais et claquais la porte. Je jetais machinalement un coup d’œil dans le rétro central. Le gars louche ressortait de l'immeuble. Je levais ma main droite au cas où elle veuille me parler et l'en empêcher le temps que je sois concentré sur ce gars. J'avais retenu mon souffle. Il entra dans une voiture, démarra et nous croisa sans même nous regarder. Il n'en avait rien à faire de nous en fait. Elle claqua sa porte. Je baissais ma mais et relâchais mon souffle. Je fouillais dans ma poche. J'avais oublié que c'était elle qui avait le portable. Je perdais la tête en courant. Elle s'attacha en m'interrogeant du regard. C'est vrai j'avais oublié de lui dire que je regardais le gars et surveillais nos arrières.

« C'est rien. Tu peux appeler Robert... Et tu peux me donner ton adresse qu'on y aille ... »

Je posais mon sac sur le siège arrière et cherchais mes clefs que je tenais dans ma main gauche. Je soupirais et les passais dans ma mains droite pour les glisser dans le contact. J'attendais avant de démarrer.





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [TERMINE] Résolution(s) [A suivre]   Aujourd'hui à 11:51

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINE] Résolution(s) [A suivre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» Les maux qui ravagent Haiti: A la recherche d'une solution ou d'un remede
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Suivre ses origines
» Renverser le gouv haitien n'est pas une solution aux problèmes d'Haiti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Write as Grimm ::  :: RP's terminés-