AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [TERMINE] Récupération – Casey et Robert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Je suis une créature neutre.
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Dim 15 Sep 2013 - 17:46




Récupération – Casey et Robert



Elle donna à manger à Fanny sur ces genoux. Après avoir hésitait, je trouvais qu'elle se débrouillait très bien. Repue la petite commençait à se rendormir. Je voulais sourire à cela mais Casey, fixant le vide devant elle, se mit à parler, enfin. Je l'écoutais avec attention. Elle hésitait mais continuait son histoire de façon saccadée. Sa voix me faisais sentir son émotion. Elle se livrait un peu, et même bien plus que je ne l'avais espéré. Je suivais le cours de ces mots en pensées et ressentais ce qu'elle me faisait parvenir avec sa voix peu sûre. J'ai su très tôt ce que j'étais et le fait que je sois différent. Avec le temps je me suis forgé une carapace contre toutes insultes ou influences d'autres Wesen. Je connaissais une autre personne, wesen, à qui c'était arrivé de connaître sa vraie nature plus tard. Et pour lui aussi ça a été difficile. Casey me racontait sa mésaventure avec les Wesen et la manière dont elle apprit qu'elle était Grimm. Puis elle me raconta l'histoire dont elle parlait tout à l'heure et qui l'avait mise dans cette situation. Je hochais la tête légèrement. Elle ne me regardait pas mais elle voyait au moins du coin de l’œil que je faisais attention à ce qu'elle disait.
Son élocution me serra la gorge et je peinais à savoir ce qui la tourmenté. Je n'avais pas le temps de trouver une solution à un problème qu'elle m'en énonçait un autre. Je continuais donc de l'entendre et je ferais un bilan plus tard. Je comprenais qu'elle ne veuille pas parler de tout cela à n'importe qui.


Et... pas que je m'en enorgueillisse, mais j'étais content qu'elle me fasse enfin assez confiance pour cela. Je me promettais de chercher des solutions à ces problèmes. Mais avec tout ce qu'elle venait de me dire je me rendais compte qu'elle était bien plus en danger que je ne l'aurais préalablement pensé. Je ne pouvais pas la retenir ici, ni même me montrer trop protecteur. S'il lui arrivait quelque chose parce que je n'aurais pas été là, je m'en voudrais. * Encore à penser le pire et loin*. Je ne savais plus quoi faire. Ma gorge était serrée et j'aurais été incapable de parler. Je restais ainsi un instant à avaler tout ce qu'elle venait de me dire et j'allais chercher des solutions. * Non, le premier truc à faire c'est dédramatiser. On est en sécurité là après tout. Ils n'ont qu'à venir ces abrutis et ils verront un quartier solidaire ! *. Cette pensée me réconforta et me fis reprendre la réalité. Je relevais la tête et me raclais la gorge. Je parlais alors avec difficulté :


« Je … Hum... pas... Je sais pas quoi dire. »


Et je laissais un instant avant de sourire.

« Tu es en sécurité là. Ils ne viendront pas te chercher, et quand bien même il le fasse ils seront bein accueillis »


Je la regardais, elle ne souriait pas encore...


« Ouais, je suis nul... dis le. Je suis nul pour réconforter quelqu'un. Je t'aiderais. »


Elle leva les yeux et je cru voir un sourire. N'en profitant pas pour autant... Je me levais et pris doucement Fanny sur les genoux de Casey. Je la levais, un peu plus lourde et la déposais dans son landau. Et je lui disais, plus dans l'intention de détendre l'atmosphère que pour un bébé :


« Ronfles pas... »


Je me retournais et pris la casserole au passage que je posais sur mon dessous de plat au milieu de la table. Les patates n'étaient plus chaudes. Je remis la casserole sur le feu. Je ne pensais pas à manger mais il le fallait. Nous aurions au moins quelque chose dans le ventre. Et elle n'allait pas rester ici sans manger... Je me retournais et elle se levait pour venir vers moi. Que voulait-elle ? Que faisait-elle ? * Elle ne pouvait pas demander plutôt... *


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Dim 15 Sep 2013 - 21:38


Récupération – Casey et Robert
Je ne sais pas. Tout est sortie d'un seul coup. J'avais vidé mon sac à un homme que je connaissais à peine. Le vider m'avait fait du bien, me souvenir de comment j'ai apprit que j'étais une Grimm me rongeais. Je repensais à la façon qu'Alex me l'avait appris. À croire que c'était une question de vie ou de mort. Savoir que j'étais une Grimm m'avait fait pleuré, m'avait fait douté sur ce que je voyais puis j'avais accepté le fait que c'était la seule possibilité. Qu’Alex ne se moquait pas de moi. Puis le type au bar, l'enquête qui traînait sur le meurtre. Mon « ami », toujours en garde-à-vue. Je devais agir c'est certain. J'avais une boule dans la gorge suite à tout ce récit. J'essayais de la ravaler avec peine. J'allais pas pleurer ici et maintenant. C'est n'importe quoi, j'avais déjà pleuré devant mon avocat et ça remonter à loin. Pleurer devant un inconnu n'était pas mon genre. Je montrais plus le côté fort que le côté faible. Comme mon dos, il me faisait mal mais je ne faisais rien transparaître. Et je ressentais vraiment une douleur dans le bas du dos.

Je bloquais ma respiration et avalais ma salive. La boule me faisait mal et j'avais dû mal à reprendre la parole. Pendant que je parlais j'avais regardé en biais Robert, qui m'avait écouté. Je ne pensais pas qu'il allait m'écouter jusqu'au bout. Je repensais au type que j'avais suivit dans la ruelle et j'eus un frisson. La boule dans ma gorge disparut enfin. La petite s'était finalement endormit dans mes bras. Je reposais le biberon sur la table et la regardais. Il finit par briser le silence. En me disant qu'il ne savait pas quoi dire. Je n'attendais rien. Le silence de nouveau puis une reprise, comme quoi j'étais en sécurité ici. Le serais-je encore quand je rentrerais chez moi ? Est-ce que le Grimm avait des wesens qui venait jusqu'à chez lui ? Et quand bien même s'était le cas, je pense qu'ils les accueilleraient avec des armes, telle que une massue ou autre du même genre. Armes que j'ai vue dans le livre de l'avocat.

Il ajouta ensuite que si les drang-zorn venaient par ici ils allaient le regretter. Je le détaillais sans bouger cherchant à savoir si c'était drôle ou pas. Il reprit alors en disant qu'il était nul pour consoler les gens. Et moi donc, ça n'était pas dans mes gênes de consoler quelqu'un. Je n'attendais rien en retour, mais il voulait m'aider. J'eus tout de même un sourire en coin. Il se leva et vient prendre Fanny. La mis dans le landau et lui dit de ne pas ronfler. Je secoues la tête en souriant. Il déposa alors les pommes de terre sur la table avant de les remettre à chauffer. Rien que ça, je n'avais vraiment plus faim. Les couverts étaient toujours dans l'assiette. Suite à tout ça, je ne savais pas quoi dire pour rompre le silence. Quand je finis par me redresser pour me lever. Je devais faire craquer mon dos, la douleur m'était maintenant presque insupportable et je voulais aller m'installer ailleurs. Je fis quelque pas vers sa direction. Je boitais encore avec cette foutue cheville.


« - J'ai... Juste mal au bas du dos... Et j'ai plus très faim...»

J'avais grimacé de douleur en me penchant un peu en avant pour soulager la douleur. En essayant de ne ps m'appuyer sur ma cheville.


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Mar 17 Sep 2013 - 10:07




Récupération – Casey et Robert



« - J'ai... Juste mal au bas du dos... Et j'ai plus très faim...»
Elle boitait jusqu'à moi et grimaça de douleur. Restée assise sur cette chaise lui causait des douleurs dans le dos. J'avais moi même quelques douleurs et je ne savais pas quoi y faire. Je ne pouvais donc pas lui donner de conseils. Je serrais des dents et n'avais rien pris. Ma constitution me permettrais peut-être de m'en remettre plus vite qu'elle. Je pouvais quand même lui proposer de s'installer autre part pour qu'elle soit plus confortablement installée avec son dos qui lui faisait mal. Elle était à côté de moi a tenter de ce délecter de sa douleur, mais ce n'était pas en tendant ces muscles qu'elle y parviendrait. Je souriais à la voir faire. Les pommes de terres étaient prêtes. Il lui fallait aussi manger pour reprendre des forces...

« Euh... Vas t'installer dans le canapé si tu veux, ou un fauteuil. Tu y sera mieux installer pour ton dos que sur ma chaise. Et... »

Je voulais lui dire qu'il fallait manger mais je commencé par son dos.

« Et, il ne faut pas tendre tes muscles comme ça sinon ça va pas s'arrêter. Au contraire … oui, plus facile à dire qu'à faire : détends toi. »

Je soupirais et elle posait sa main sur mon épaule pour pas tomber. Je pris alors les béquilles et lui donnais pour qu'elle aille se mettre où elle voulait.

« Vas t'installer. Et … Casey (déjà partie elle se retourna) : il faut manger, au moins mes pommes de terre, s'il te plaît. »

J'avais pris un air de petit garçon suppliant, et d'homme mesquin en esquisse.

« Je peux t'apporter ça à côté ça me dérange pas... Mais si tu manges rien tu tiendra pas... »

Elle me répondit et partait à côté. Je soupirais et me retournais vers ma préparation. Je réfléchissais alors à comment l'aider en premier lieu. Pour moi la priorité était ce soir. Il fallait que je fasse de mon mieux pour la soigner, surtout physiquement puisque mon accès à son cœur était limité. Je penchais la tête puis en semi-conscience je pris le plateau dans mon meuble et posais ces affaires dessus. Je continuais mon cheminement en pensées. Pour demain je n'allais pas la laisser seule. Je ne dormirais sûrement pas beaucoup se soir à la surveiller malgré moi. Puis demain … il me faudrait me plier à sa décision. Si elle voulait passer par chez elle j'appellerai mon copain de la police, au cas où des drang-zorn ou autres abrutis traînent dans ou vers son appartement. Une fois à peu près sûr je pourrais l'accompagner au travail... comme une gamine... Que dirait-elle de tout ça ? Que je ne suis pas son père... Qu'elle ne me connaît pas assez... Et après ? …

Fanny me tira de mes pensées. * T'es réveillait toi *. Je la regardais et poussais le landau jusque dans le salon. Je relevais la tête en écoutant la voix de Casey...




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Mar 17 Sep 2013 - 15:28


Récupération – Casey et Robert
J'avais mon dos qui me lançait. Je n'aurais pas dû me lever, je ressentais une décharge dans la cheville. Je n'étais pas en sucre, mais là ça me faisait vraiment mal tout de même. Je regardais le sol en me maudissant d'avoir suivit ce type dans la ruelle. Mais bon c'était fait, on ne pouvait pas l'effacer. Il finit par me dire d'aller m'installer dans un fauteuil ou le canapé et il ajouta de pas tendre mes muscles et de me détendre. Plus facile à dire qu'à faire, je soupirais doucement et posait ma main sur son épaule. J'avais pas prit les béquilles. Il me les donnait alors, je les saisis et m'éloignais un peu. Avant que je m'éloigne vraiment il annonça qu'il fallait que je mange. Je roule des yeux et soupire encore avant qu'il ne dise que ça ne lui dérangeait pas de m'apporter tout ça à côté.

« - Ça sert à rien... Je n'ai vraiment pas faim... »

Je continuais d'aller dans la pièce d'à côté en grimaçant, plongé dans mes pensées. Ce n'était pas simple de se confier à quelqu'un qu'on connaissait à peine. Pourtant en ce moment je me confiais trop facilement. Je n'avais pas beaucoup d'amis à Portland, mis à part Julia, une collègue. Mais elle ne savait pas que j'étais une Grimm. Savait-elle au moins que Taylor était une créature ? Savait-elle qu'il avait tué ? Mon ancien avocat, c'était simple de se confier à lui, il m'avait annoncé que j'étais différente en me montrant son véritable visage. Du coup, je lui racontais ma vie comme une idiote. Sachant que, sûrement, il s'en moquait. Même s'il s'intéressait à ce qui s'était passé dans le cimetière. Il y avait aussi Burkhardt, un flic de portland, il est un Grimm. Je ne me confirais pas à un policier. Quand j'ai tout raconté à Taylor, il m'avait finalement montré sa véritable identité pendant notre entretient.

J'avais fait comme ci je n'avais rien remarqué ou que je maîtrisais bien la chose. Ce n'était pas vraiment le cas sur le moment. Me confier à des inconnus n'était pas mon genre, avec Julia je devais me comportais différemment, sachant qu'elle ne sait rien de moi. Je devais être bizarre à fuir les gens comme la peste pendant qu'on bossait ensemble. Maintenant c'était différent, avec certaines personnes je reste moi-même et avec d'autre je devais leur mentir. Cependant là, je me voyais me confier à quelqu'un que je connais très peu et rencontré par hasard. C'était un wesen, et voilà que je lui raconte mes mésaventures. Je pensais qu'il allait me demander pourquoi un simple avocat m'avait annoncé que j'étais une Grimm et pas tout simple un membre de ma famille. Au lieu de ça, il avait détendu l'atmosphère. Je finis par m'installer sur le canapé en serrant les dents. Il apparut alors avec Fanny dans le landau. Je repensais alors au cimetière. J'avais fuit après mettre fait attaquer... J'y repensais à cause de ma malchance.


« - Entre ce que j'ai eu dans la ruelle et le cimetière, je ne suis pas faite pour être une Grimm... »


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Sam 21 Sep 2013 - 16:11

Récupération – Casey et Robert



Elle s'était installée dans le canapé à peu de chose près dans la même position que quand nous étions arrivé. Elle était assise là confortablement. En me voyant arrivé dans la pièce elle avait tendu le cou dans ma direction et me disait :

« - Entre ce que j'ai eu dans la ruelle et le cimetière, je ne suis pas faite pour être une Grimm... »


J'attendais d'être à sa hauteur et positionnais le landau entre le fauteuil et le canapé, à côté d'elle. Je lui souris pour lui faire comprendre que je l'avais écouté, puis je m'assis à côté d'elle. Je m'assis mais pas pour y rester, je m'assis au bout de coussin. Puis je la regardais et lui adressais la parole :


« Tu n'est pas faîte pour aller dans les cimetières ou dans les ruelles pour enquêter. »


Cette petite rectification avait pour but de la réconforter et encore une fois de lui dédramatiser sa situation. Je voulais lui faire comprendre que, bien qu'elle soit spéciale à cause de ça, elle était comme tout autre être vivant.


« Tu es une Grimm, ouais. Je suis un Wesen... et alors ? Ce n'est pas parce qu'on est président des États-Unis qu'on ne mange, dors et pisse pas comme tout les autres êtres de cette terre. »


Je penchais la tête en souriant de ce simple constat qui m'était venu comme ça. C'était aussi ma façon de penser... un peu trop français peut-être, d'homme et de femme libres et égaux. Puis je voulu me rattraper, sans que j'ai véritablement à le faire :


« Tu es déjà bien assez courageuse. Ce que tu as fait n'est pas du fait que tu soit Grimm ou pas... Tu crois que j'agis en Wesen là ? Tu es … tu le sais … enfin.. tu sais ce que je pense de toi. Je n'ai pas encore à te le dire... Juste : quand tu croise une femme dans la rue qui promène son chien... elle en sais rien que tu es Grimm.. Et même si cette personne est Wesen et qu'elle le remarque... Elle aura peur … (je la regardais)... oui ou t'agressera... mais pas sans raison. Hum... Je me reprends tout de suite. Que tu sois Grimm à rien à voir avec ce qui t'es arrivé, bon.. un peu. Mais imagine que tu es perturbée un trafic de drogue, ou une transaction diverse ou variées un peu louche... Malheureusement tu serais dans le même cas... De mon humble avis. »


J'avais haussais les épaules et mis toute la conviction qui était dans mes mots pour lui faire comprendre ce que je pensais vraiment. Puis je lui pris l'épaule opposé et la tirais vers moi de façon plutôt amicale et doucement. Histoire de me détendre et la détendre du même ressort.


« Aller, laisse ça pour le moment. Bouges pas je reviens. Surveilles la bête qui est là. »


Je désignais Fanny. Je voulais ramener de quoi manger. Je ne sais pas à quoi était du les gargouillis de son ventre (à Casey), mais moi j'avais encore faim. Je retournais dans ma cuisine et repris l'installation de mon plateau. Je rajoutais mes couverts et prenais le nécessaire pour nous deux. *Je reviendrais pour la casserole ? * . Je pris la casserole et nous servit directement. Puis je pris le fromage dans le frigo, le pain. * Vive la France !* Je souriais et allais amener tout ça à la cuisine. * Manque l'eau*. J'ajoutais la bouteille sur ce plateau déjà bien chargé. Puis je le pris doucement et l'emmenais à côté avec précaution et en marchant doucement.
J'allais à pas de tortue. J'entendis un soupire et un petit rire. Je m'approchais sans relever la tête et posais le plateau sur ma petite table en évitant le pied de Casey.


« Non c'est bon bouges pas. »


Puis je m'installais à côté d'elle de nouveau. Je lui présentais le plateau avec un petit sourire en coin.
Je servais deux verres d'eau. En passant la main je sentis la chaleur des patates dans nos assiettes. La senteur me faisait envie...et elle ? Je lui donnais le verre qu'elle avait prise tout à l'heure. Puis je l'interrogeais sans véritablement de mot pour l’inciter à manger. * Comprendra-t-elle que je ne lâcherais pas le morceau ?... Jeu de mot imprévu *


« Hum ? »


Je montrais avec un signe de la tête, et désignais par ce geste du menton mon intention de manger ensemble.






Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Dim 22 Sep 2013 - 11:09


Récupération – Casey et Robert
J'étais là, sur le canapé. Au moins je ne ressentais pas les ressors comme sur mon propre sofa. Il traîna le landau pas loin de moi et me sourit avant de s'installer près de moi. Enfin il me dit ce que je savais déjà, que je n'étais pas faite pour enquêter dans des lieux sombres. Je haussais le sourcil, je n'avais pas non plus de super pouvoir non plus, mais je sais où sont mes limites... Il me fit alors comprendre que ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est pas comme tout les autres. C'est certains. Il repartit dans un flot de parole que j'essayais de comprendre. M'expliquant certain fait d'être Grimm ou pas. Je n'avais pas suivit ce wesen juste pour le plaisir de le chasser, mais pour aider un ami. C'était logique, le wesen n'avait sûrement pas vue que j'étais un Grimm. Ou peut-être juste après. Il a certainement cru que je voulais le tuer. Super, je pouvais plus me balader tranquillement sans me faire attaquer. En même temps ça m'apprendra à le suivre. Mon dos me fit souffrir un instant. Je dissimulais une grimace en me mordant la langue. Il finit son récit avant de me prendre par l'épaule et m'attirer vers lui. Je soupirais sans rien dire. Il continua en me disant de laisser ça de côté et qu'il revenait.

Et que je devais surveiller Fanny, qu'il me montra. Il quitta la pièce. Je fixais à présent le vide, un peu ailleurs. Je repensais à ce que j'avais dit. J'avais raconté le but de mon aventure et mes doutes sur ce que je suis. Je commençais encore à raconter ma vie à des gens que je connaissais à peine. Je devenais pathétique. Encore je n'allais pas raconter tout cela à la compagne de mon psy. C'était l'interrogation que je me faisais, mais que je n'osais pas exposer. Est-ce qu'Alex était vraiment sûr que j'étais une Grimm ? J'avais vraiment ça dans le sang ? Rien que le fait de mettre fait attaqué deux fois me faisait me poser des questions. En même temps, je ne sais pas encore me défendre, c'était peut-être ça. Et puis ce message dans le livre. Il refit son apparition, plateau en main, marchant doucement. Je soupire et j'eus un rire. Il posa le tout sur la table base et je bouge légèrement. Derechef, il s'installa près de moi. Il me présenta alors, le plateau. Que je regardais sans grande envie. Il me servit un verre d'eau et me le tendit. Je le pris et bu une gorgé sans grande conviction. Il me fit ensuite comprendre que je devais manger.


« - Je n'ai plus faim... Je ne vais pas me forcer... »

Je fis un sourire en coin. J'étais têtu, je dois bien l'admettre. J'étouffais un bâillement. Avant de reprendre la conversation. Je me surpris à lui dire :

« - Je voulais dire par là... Qu'on s'est peut-être trompé... Je ne suis peut-être pas une Grimm... Mais à y réfléchir, ça explique le fait que je vois les... créatures... D'ailleurs c'est la seule explication plausible à toute cette bizarrerie... Et si je l'aurais apprit plus tôt, je n'aurais pas fait de prison... Manque juste à savoir me défendre... »

Je venais de faire une gaffe. Je fixais alors autour de moi gêné. Il n'aurait pas du le savoir de cette manière là. J'avais agressé quelqu'un mais tout le monde n'était pas censé l'apprendre.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Dim 22 Sep 2013 - 13:11



Récupération – Casey et Robert



C'était bien Casey que j'avais entendu rire. Elle me disait qu'elle n'avait pas faim. Elle me pris tout de même le verre d'eau. Elle me fis un sourire en coin : * Taupe ! * 

Je haussais les épaule et pris mon assiette. Je commençais de manger en l'écoutant. Elle me surpris à reprendre la parole d'elle-même, et continuer notre conversation. Je posais mon verre sur la table. Puis je me redressais et fut surpris de son aveu involontaire. Elle m'avait coupé dans mon élan. Je restais statique et je ne savais pas quoi faire. * « Et si je l'aurais appris plus tôt, je n'aurais pas fait de prison... », quoi ? Pourquoi ? Quand ? haaa * . Mon esprit n'arrivait pas à comprendre ça sur le coup. Mille questions fusaient et je criais face à cette situation, dans ma tête. 

Elle regardait tout autour, se rendant compte, confuse, de son aveu. Je la reconsidérais. Je ne savais pas quoi penser sur le moment. Pourtant j'étais persuadé, je ne sais comment, ni pourquoi, que je commençais à la connaître. Elle ne m'avait pas dit ça pour rien. Et si cet aveu était inconscient c'est bien qu'elle voulait m'en faire part. Je voulais tout savoir dans la seconde, mais je savais bien que je ne pourrais pas. Il me fallait bien en apprendre plus. Je la regardais, mon cœur battant à toute allure. Elle était là, gênée et blessée. Je ne sentais aucun danger, et je me demandais dans quelle circonstance était elle arrivé à faire de la prison. Elle ne paraissait pas méchante, ni violente. Je pensais alors que son passé la rongée et qu'elle voulait se débarrassé de tout ça. Je posais mon assiette dans le plateau. Le silence avait pesé le temps de mes réflexions. Je bus une gorgée d'eau et me détendis malgré tout. Je soupirais et me calmais. Mon cœur battait encore fort. 

Je sentais que mon silence et l'atmosphère pesant allé la faire pleurer. Je me rassis plus près d'elle et passais mon bras autour de ces épaules. Je ne savais pas et je n'avais rien à penser. Je devais donc faire en présence de cette belle personne que je connaissais à présent, qu'importe son passé. Je voulais tout de même en savoir un peu plus maintenant.
Je la rapprochais de moi. Elle n'était apparemment pas bien. Je lui dégageais le visage des cheveux qui y était tombait. J'essayais de la réconforter :

« Tu as décidé qu'à chaque fois qu'on se verra on ne finira pas de manger... Aller, je t'en veux pas... Je veux juste une petite explication. Je ne suis pas là pour te juger. Encore moins sans rien savoir de ça. Expliques moi... »

Je la relâchais doucement à sa volonté. Je la regardais me regarder les yeux pleins de larme, souriante. J'eus un petit pincement de cœur. Si elle ne savait pas qu'elle était hors du commun...    





Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Dim 22 Sep 2013 - 19:59


Récupération – Casey et Robert
J'étais encore un peu gêné. Je l'avais dit sans vraiment en prendre conscience. Encore ce n'est pas comme si je lui avais annoncé que j'avais tué quelqu'un et laissé le corps dans ma salle de bain. Et encore, ce n'était pas le plus pire. J'avais juste fait un peu de prison. Rien de plus. Mais je ne voulais pas qu'il le sache. C'était idiot. Seul le détective, mon avocat et mon psy le savent. Et à y réfléchir, même mon patron. Il craignait parfois que je m'en prenne à un client du restaurant. Vu la réaction que j'avais produit en disant ce que je venais de dire, je n'osais plus ouvrir la bouche. J'hésitais entre l'envie de tout lui expliquer le pourquoi j'en étais arrivé là et l'envie de partir. Avant qu'il ne me juge, et pense le contraire de ce que je suis. Le silence était pesant. Restait soi-même, rien que ça. Je crois que j'avais déborder, plutôt. Je crois aussi, que je pouvais tout dire, mais pas à ce point là. Je pensais pas que j'étais ce genre de personne à raconter sa vie. En même temps, je m'y attendais, je savais bien que j'allais faire une gaffe.

Si c'était pas maintenant, ça aurait été plus tard. Autant qu'il sache maintenant que je suis pas une fille bien. Il reposa son assiette sur le plateau puis il bu une gorgée d'eau. Je lui avais sûrement fait peur avec ce que je venais de lui dire. Il allait me mettre dehors. Je fus un peu surprise quand il me reprit par les épaules. Sans que je puisse vraiment en prendre conscience il m'attirait vers lui. Il retira les quelques mèches de cheveux qui était tombé sur mon visage. J'eus un frison. Avant qu'il ne finisse par parler et rompre enfin le silence. Un genre de blague sur le fait qu'on ne finissait jamais nos assiettes. Rajoutant qu'il ne m'en voulait pas. J'en fus soulagé. Et bien entendu, il voulait savoir le fin mot de l'histoire. Le pourquoi du comment. C'est sûr, quand on apprend qu'une personne à fait de la prison, certaine personne pense tout de suite qu'on a tuer quelqu'un ou pire. C'est tellement plus simple d'inventer une histoire que de demander à la personne concernée. Il ne voulait pas me juger. Je devais vraiment répéter ce que j'ai dit à mon psy et aux autres ? Je soupirais. Je fis un geste pour qu'il me lâche. Je sentis ma boule dans la gorge encore. J'essayais de retenir des larmes. Soupirant derechef je finis par dire.


« - Comment dire... pour faire simple sans reprendre mot pour mot de ce que je t'ai dit tout à l'heure... J'ai attaqué une personne, alors qu'elle était en... wesen... Je ne savais pas pour quelle raison je les voyais et... J'ai juste pété les plombs en m'attaquant à cet homme... qui doit être encore à l'hôpital ou pas... Voilà pourquoi j'ai un ami avocat. »

J'avais dit la dernière phrase d'un ton ironique.
©City Forum


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Lun 23 Sep 2013 - 21:46



Récupération – Casey et Robert



Elle repris la parole, avec une gêne certaine et perceptible. Mais pour moi c'était important : elle me parlait. C'était pour moi l'essentiel, elle avait trop était silencieuse. Je n'avais moi-même pas supportais mon propre silence.
Elle compléta son histoire avec franchise et même une pointe de sarcasme en fin de phrase. Je me détendis à ces mots. La situation était encore une fois paradoxale : d'un côté elle avait quand même agressé un homme, et d'un autre les « circonstances atténuantes », comme on disait chez moi en France, me suffisaient. Sa nature et la condition qu'elle s'était faite d'être Grimm malgré elle l'avait conduite à ne plus agir comme une personne normale. En même temps cette situation, et découverte étrange, doit être difficile à vivre. Je n'ai jamais été éduqué dans la peur de l'altérité et je me rappelé de ma première fois en face d'un grimm. Pour lui prêter à rire et essayer de passer à autre chose je lui racontais :

« Ouais, je souris encore. Je n'ai pas de raison de te faire la tête de toute façon... Un souvenir m'ai revenu : ma première rencontre avec un grimm. Je ne sais pas comment ça se fait, pas plus que toi au fait, mais vous avez une odeur particulière, même pas désagréable, et on a aussi un ressentiment...Là partout dans les poils, comme un frisson. Enfin... pour moi. C'était à la gare, une des nombreuses gare de France, un peu perdu pour quelqu'un comme toi. Bref. J'attendais un ami qui sortirait du train qui arrivait, et là y'avait un homme, assez grand, avec un long manteau... Et J'ai eu cette sensation bizarre d'être en danger. J'étais à peine plus jeune et c'était un viel homme. Il ne paraissait pas violent, ni même me portait attention, pourtant quelque chose me faisait sentir bizarre et sur mes gardes. Je savais... Je connaissais ma nature... et j'étais le même : tout aussi boulet en relation sociale. Croyant qu'il s'agissait d'un Wesen lui aussi je m'approchais de lui et me raclais la gorge pour lui adresser la parole. Puis je lui demandais s'il avais entendu parler de créature, tu penses bien que oui ! I fut franc avec moi et quand je lui demandais sil était Wesen il m'expliquait qu'il était grimm. Fort heureusement pour moi il avait rendu les armes. Le chef de gare annonçait que le train aurait du retard. Cet homme m'expliqua alors les différences entre grimm et Wesen comme pour à un enfant. Et pourtant, tu vois son explication était celle d'un père qui explique le monde avec ces nuances à un fils, plus que celle d'un monde bipolaire dangereux. Cet homme m'a beaucoup marqué... Et … (je soupirais)... J'ai perdu le fil de ce que je voulais dire... C'est comme ça quand on parle trop...Je comprends ce que tu m'as dit... Je ne peux pas comprendre ce que tu as vécu. »

J'avais encore parlé beaucoup et soûlé cette belle femme avec du quasi-rien. Je détournais le regard et baissais les yeux sur le plateau. Pourquoi m'acharner à parler pour rien dire avec elle qui appréciait tant le silence ? Je la regardais de nouveau : * Est-il possible de mener une conversation avec elle si je me perd moi-même. *
Je repris mon assiette mais ne l'entamais pas de suite. Mon ventre continuait de gagner. J'avais de nouveau faim... Je bus d'abord puis m'affalais au fond de mon canapé. Je me réconfortais dans les coussins. J'attendais qu'elle me dise autre chose : que dire je n'ai rien demandais... Je repris donc a parole sur le moment présent et le futur proche :

« Tu te sent bien là ? Enfin j'aimerais savoir ce que tu veux... Tu restes là sans rien faire... J'aime l'idée que tu te confie, pour que je puisse t'aider... Mais … Comment le dire... »

Je pris deux secondes de réflexion.

« Réfléchissons ensemble au futur proche et tes idées, propositions pour démêler cette situation... Sans boxe... ou pas volontaire »

Je lui souriais et attendais ces réponses. Il était temps de faire quelque chose de constructif. Peut-être verrais-je aussi comment elle prenait le fait d'une nécessaire récupération de ces moyens... avec ou sans moi également …  






Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Mar 24 Sep 2013 - 19:37


Récupération – Casey et Robert
Je n'avais pas l'habitude de raconter ma vie comme ça. Sauf à un psy. À moins, qu'il faisait dans le psy aussi ? Même à un psychiatre, j'avais du mal à me confier vraiment. Et là, comme ça, dire ce que j'ai fait été assez difficile. Pourtant j'avais fini par le dire. Si je ne serais pas tombé sur Alex Powell pour le procès, j'aurais raconté une histoire de mouche géante, je serais carrément en maison des dingues et non pas ici. Une chance qu'il ait été mon avocat ce jour-là. Raconter qu'on voit des bestioles étranges, n'est pas une chose à dire à n'importe quoi. À moins qu'ils soient des wesens, savent qui on est ou bien un ami « normal », qui ne pense pas que vous êtes dingue. Dû moins, qui ne vous pose pas mainte et mainte questions sur le pourquoi du comment vous voyez des créatures. Et ne vous dit pas par la suite que vous imaginez tous ça. J'étais sûrement en danger en ce moment même, peut-être que quelqu'un me rechercher. Je ne pense pas que mes parents m'aient abandonné. Pourquoi j'y pensais en ce moment, alors que, quand j'en ai parlé avec mon avocat à l'appartement, je pensais pas les rechercher ou quoi que ce soit d'autre. J'avais imaginer sur le coup, que s'ils savaient qui j'étais, ils ne m'auraient pas abandonné.

Surtout que, le mot dans le livre, me faisait douté sur ma famille. Les Grimm sont constamment en danger, pourquoi en laissait un en arrière ? Ce n'était pas trop l'endroit pour me remettre en question, mais rien que d'avoir raconté mon histoire à un wesen, me faisait douter sur ma condition de Grimm. Robert me tira de ma rêverie en me racontant une histoire. Une rencontre avec un Grimm. C'est plus rassurant que la première fois que j'ai vue une bestiole. Ça semblait gentillet par ma rapport à moi. Découvrir qu'on est Grimm, n'est peut-être pas la même chose que, quand on découvre qu'on est un Grimm. Je l'avais écouté jusqu'au bout, mais je trouvais pas de mot à lui dire. Il semblait gêné et détourna la tête avant de me la tourner de nouveau vers moi. Il reprit son assiette sans rajouter et moi qui ne savait pas trop quoi répondre à tout ce récit. Je l'observais en fronçant les sourcils, il but une gorgé d'eau avant de s'installer dans le sofa. Le silence semblait interminable sur le coup, avant qu'il ne reprenne la parole. Je méditais sur ces questions un instant. Alors c'était ça, je me confie, il se confie... Je soupirais. Je bougeais un peu, discrètement, pour voir si j'avais mal au dos. Devrais-je mentir ou bien, lui dire simplement que j'avais un mal aiguë dans le dos. Et... profiter de son hospitalité et de sa gentillesse ? Je n'étais pas du genre à profité, ni déranger encore.


« - Mon dos me fait moins mal, et ce ne sont pas quelques bleus qui vont m'arrêter ! »

Je serrais les dents en souriant. Bien sûr, que j'avais mal encore au dos et bien sûr que ma cheville aussi.

« - Pour ce qui est de la situation actuelle... J'en ne sais rien, je n'y ai pas encore réfléchit, puisque, avec ce qui vient de m'arriver... Mais franchement, je ne sais pas vraiment par où commencer... Je me suis déjà aventuré et j'ai pas eu trop de réponse, vue que je suis là dans un sale état... Je pense que l'enquête du serveur va changer.. Ils vont bien comprendre que se n'est pas mon ami avec les analyses du labo... Ils vont avancé... J'espère, au pire je retournerais sur la scène de crime... bien sûr je suis pas comme ça. Je ne sais déjà pas me défendre alors mener une enquête... Déjà rechercher mes vrais parents ce n'est pas gagné... »

Je devenais trop bavarde.
©City Forum


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Jeu 26 Sep 2013 - 20:45



Récupération – Casey et Robert



Elle bougeait un peu avant de me répondre et je vis qu'elle ne trouvait pas de position mieux qu'une autre pour taire son mal de dos. Contre ça je ne pouvais pas faire grand chose... La petite dormait bien. Je regardais l'heure, ces parents avaient encore quelques heures devant eux.
Je mangeais en écoutant Casey me répondre. J'étais content d'avoir de la compagnie ce soir, bien que les conditions préalable de celle-ci ne soit pas tout à fait conventionnel. Ne dit-on pas qu'on doit faire avec les imprévus ?
Elle mentait très mal pour ce qui concerné son mal de dos. Si elle avait pris un comprimé la douleur s’atténuerait un peu. Elle ne me parla pas de sa cheville. Je regardais celle-ci un instant pour voir si elle n'avait pas grossit à vu d’œil : non, ce n'était pas le cas. Il faudrait bien qu'elle voit quelqu'un pour savoir si c'était cassé ou foulé...
Elle m'avoua être un peu confuse et n'avait pas réfléchis à l'avenir de cette mésaventure. Elle me parlait de ces hypothèses, ces espoirs concernant l'enquête, de sa conviction et sa détermination enfin. Elle parla confusément et réfléchissait à une projection au fur et à mesure. Quand elle finit j'avais terminé mon assiette. Je la reposais dans le plateau.
Elle avait ces craintes : ne pas savoir bien démêler cette enquête et mal s'y prendre, ne pas savoir se défendre et enfin la recherche de ces vrais parents. Je fus surpris par ces derniers mots. Je ne recherchais pas mes parents mais j'enquêtais depuis mon arrivée aux États-Unis sur mes origines familiales et ma « nature ». Nous avions un point commun : nous ne connaissions pas nos origines.
Je lui répondis en étant assis sur le bord du canapé. Je me tournais vers elle :

« Je ne sais pas à quoi répondre en premier... Tout ce que je peux te dire, si tu l'accepte, c'est que je peux t'aider pour pas mal de chose. Je sais à peu près ce que tu peux penser : tu n'as pas envie de rester et déranger. Alors je réponds à cette question : non. Non tu ne me dérange pas, au contraire... Bon alors voilà ce que je te propose, à peu près dans l'ordre. Un : tu dors ici ce soir... on ira préparer la chambre, faudra que je fasse le lit de la chambre d'ami. Après pour l'enquête j'ai pas d'idée, je pense que le temps sera ton premier allié... Hum... Sinon je peux t'aider à enquêter si le malheur continue. Je peux aussi t'apprendre à te défendre, le plus facilement du monde en plus. Ah aussi... tu mens très mal. Je te demande pas de hurler, mais tu as mal au dos et ça se voit. Bref... Ensuite pour l'avenir proche on verra ta santé demain matin et tu décideras, sans faire la mule, d'aller bosser ou pas. Il faudrait aussi que tu trouve le temps... non, plus la volonté te concernant, d'aller voir le médecin. Pour ce qui est de ta famille enfin je peux tenter de te mettre en relation avec des personnes qui m'ont aidés pour retrouver des traces sur mes origines. Si tu as un ami avocat pour un mec aux hosto j'ai des info pour triner dans les cimetières... Enfin la prochaine fois que tu fais ton enquêtrice préviens des renforts minimum. Bon, je parle trop. Action maintenant. »

Je me levais et me mis devant elle.

« Imagine que je te veuille du mal maintenant. Je vais t'apprendre à regarder et tu le fera vite et systématiquement après. On le fais pas en temps réel. Alors voilà, je suis devant toi comme ça. Un : ne te fis pas à la taille de ton adversaire mais sa nature. Tu répondra donc à cette question. Deux et plus important même. Tu regardes ce que tu peux mobiliser autour de toi. Si ta vie est en danger ou si ta … ton intégrité physique est en danger tu as le droit de te défendre. Et ne te ménage pas... On reverra ça. Alors, bien, vas-y, décris moi, moi puis la situation. Quelle est la première chose que tu remarque si je te prends par là et après dis moi ce que tu peux utiliser ou faire.Prends ton temps et dis en même trop, toutes les possibilités qui s'offrent à toi... »

J'étais debout devant elle puis je me penchais sur elle en mimant un étranglement, au ralenti. Je me redressais ensuite pour attendre ces réponses. Elle prenait l'exercice au sérieux et me détaillait. Elle regardait tout autour d'elle. Elle analysait les différentes possibilités... Je regardais aussi pour anticiper ces réponses, la bombarder de questions. Je lui apprenais la façon la plus facile pour se défendre. Avant même d'apprendre des techniques de combat, ou je ne sais quoi de plus difficile, le bon sens faisait souvent office de la meilleure arme dont on dispose rapidement dans les situations les plus incontrôlées.




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Ven 27 Sep 2013 - 16:02


Récupération – Casey et Robert
Qu'est-ce qui m'a prit de parler de mes parents ? Seul le Grimm était au courant de cette partie de mon histoire. Je m'étais longuement posé des questions sur mes parents. Étaient-ils des Grimm eux-même ? Et la réponse, je l'avais obtenu du Grimm et sans le vouloir par Alex. Qui plus est, ce dernier n'était pas au courant de ces messages dans le livre qu'il m'avait passé. Burkhardt me l'avait montré et là, j'ai su. Mes parents étaient bien des Grimm et bien sûr, j'avais ça dans le sang. Mais on ne devient pas Grimm juste on le disant à quelqu'un ou quand quelqu'un fini par vous le dire. Ça j'avais comprit, merci. Je n'avais alors, plus de tout à me faire la dessus. Mais l'habitude, je me pose encore des questions sur le fait, d'être ou pas une vrai Grimm. Comment le devient-on ? Ça, c'est une question à poser à ce cher Grimm. Je ne pense pas qu'on le devient du jour au lendemain, comme ça, en un claquement de doigt. Il doit bien ce passer quelque chose. Comment a-t-il su qui il était ? Enfin, sa tante ou ses parents lui on dit sa condition. Il a dû avoir un entraînement et le reste. Mais pas moi. J'avais demandé à Alex de m'apprendre, sur le coup c'était le seul en qui j'avais entièrement confiance et même encore.

Mais à vrai dire, je n'avais plus vraiment de nouvelle. Lui qui s’inquiétait de moi à, comme qui dirait, disparut de la circulation. J’espérais qu'il ne lui soit rien arriver de grave ou alors, il était sur un dossier important. En même temps, il ne va pas être tout le temps à ma merci non plus. Je soupirais et attendais une réaction avant qu'il ne finisse par me répondre en se tournant vers moi. Je soulève un sourcil en l'écoutant sans rien dire. Il me proposait son aide. Il me l'avait déjà proposer. Mais je le mettrais sûrement en danger. Avec les Faucheurs de Grimm. Qui était-il pour les wesens ou pour les Grimm ? Je n'avais pas tellement lu l'histoire de ces créatures, mais ça n'apportait rien de bon si on était face à eux. J'eus un frisson rien que de penser qu'ils peuvent être après moi. Je l'écoutais de nouveau, que je ne dérangeais pas. Que je pouvais dormir ici. En même temps, je n'avais pas trop le choix. Je ne conduis pas, et quand bien même j'avais le permis, je ne pourrais pas, avec ma cheville. Et que je mentais très mal. Ça, ça dépend des moments. Je pouvais très bien menti parfois, mais là, je n'avais pas trop le don. Je repris le cour de la conversation, il reparla de l'enquête avant de me proposer à me défendre. C'était le troisième à me proposer.


Alex, un vampire auquel je n'avais nulle envie de fréquenter, je n'avais pas confiance aux vampires. Qui aurait cru qu'ils existaient... Et lui. Je secouais la tête en grimaçant. Puis il me parla de demain, travailler ou non. Pour moi c'était clair, j'allais devoir allez voir mon patron ou pas. Je lui ai dit que je passais pour qu'il voit mon état. Il insista pour que j'aille voir un médecin. Je roule des yeux en secouant de nouveau la tête. Et il continua en parlant de ma famille. Je n'avais juste que le nom de famille. Et je ne savais pas s'ils étaient encore en vie. Il me proposa de demander à des personnes pour m'aider, que lui même en avait eu besoin. J'avais oublié, au cimetière, il semblait chercher des infos. À présent, j'avais envie de savoir le pourquoi, ils m'avaient abandonné. On ne laisse pas un Grimm derrière. Il conclu son flot de parole en me disant que maintenant on devait passé à l'action. Action ? Et sur ses mots, il se leva et se plaça face à moi. Je ne pensais pas qu'on allait commencer maintenant. Il se pencha pour mimer un étranglement. À quoi il jouait, je viens de me faire étrangler pour de vrai aujourd'hui. Je regardais autour de moi, ne sachant pas quoi faire. Je fronçais les sourcils.

« - J'ai mal partout et je suis fatigué... J'ai dû mal à réfléchir pour ça... J'aurais un plateau j'aurais assommé... Sinon un coup de béquille ? Mais je ne pense pas que j'en aurais si je me faisais de nouveau attaquer... Mais pour l'enquête de retrouver mes parents, je ne porte que leur nom de famille, qu'on m'a gentiment donné... »
©City Forum


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Lun 30 Sep 2013 - 16:47



Récupération – Casey et Robert



Elle était las de cette journée et regardait autour d'elle fatiguée. Puis elle me répondit quelque chose de vague et désintéressé. Je crois que je n'ai pas pour vocation de dire les mots utiles, ceux qui marquent. Ils doivent être noyer dans le flots de mes paroles et broyés par le reste de leur contenu. En d'autres termes il y a bien des fois où j'ai l'impression, non pas de parler dans le vide, mais que mes paroles ne soient pas dites au bon moment.
Je comprenais tout à fait sa réaction, surtout après la journée qu'elle venait de vivre. Je voulais lui montrer ma volonté concrète de l'aider et je n'avais même pas réfléchis au contexte dans lequel nous étions. Elle ne m'avait pas répondu dans le vague volontairement, ni même méchamment. J'avais du moins compris de manière efficace que ce n'était pas le moment.
Je n'allais pas insister sur le fait qu'elle apprenne à se défendre par mon exemple involontairement inapproprié et mal venu. Je m'assis de nouveau à côté d'elle et l'écoutait terminer sa phrase. Je notais tout de même qu'elle m'avait avouer avoir mal explicitement. Elle m'avoua aussi son scepticisme envers mon optimisme que mes contacts pourraient l'aider.
Je soupirais et grimaça de douleur dû à une mauvaise position. Je n'avais plus mal mais si j'appuyais là où j'avais encore des douleurs...
Je me repositionnais et souris en la regardant et pensant * Non je n'ai pas mal* :

« Si tu savais tout ce qui nous ai donné avec un nom … Euh... sinon je te comprends et même plus. Désolé d'avoir pris cette situation. Je voulais te montrer que je serais là. »

Et là, je ne sais pour quelle raison, je pensais à un dessert :

« Veux-tu une glace ? »

Dans mon esprit je ne pense pas que plus maladroit on puisse faire. Je ne sais pour quelle(s) raison(s) j'avais sortie ça comme ça. Elle allait finir par croire que je la prenais pour une gamine. Pourtant là non plus ce n'était pas le cas.

« Je .. euk... »

Et impossible de revenir là-dessus. Je ne savais pas comment me rattraper, quoi dire pour exprimer le cheminement de mes pensées. Je ne sais même pas pourquoi je passais du coq à l'âne comme ça. Je ne soupirais pas non plus. J'étais là comme un c** à essayer de trouver quelque chose à ajouter, fixant ma table de salon. Même la petite ne me vint pas en aide et continuait de roupiller tranquillement.
Je pensais pouvoir me retourner et proposer un autre truc. J'avais des milliers d'idées en tête d'habitude et à aucune autre ne me vint. Étais-je saturé ou vidé de toute réflexion ?
Je finis par tourner la tête hésitant à sourire. J'avais peur de l'avoir … J'osais lever les yeux sur son visage...





Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Mar 1 Oct 2013 - 16:31


Récupération – Casey et Robert
Je me massais la gorge. Une chance que je puisse encore parler malgré qu'on m'ait étranglé. Je n'avais pas regardé l'état du cou tout à l'heure. Avais-je un bleu ? Je n'avais pratiquement plus mal là, même ci, quand je parlais j'avais tout de même mal encore. Mais pas au point de me tordre de douleur. Je n'y pensais presque pas d'ailleurs. Je savais bien que c'était pour mettre du sien, mais on n'étrangle pas une personne qui vient de se faire agresser. Pourtant, j'étais resté assez calme. Une chance qu'il ne l'a pas fait par surprise, je ne sais pas comment j'aurais réagi mais pour cette fois je pense que je me serais défendu. Les seuls personnes que j'arrive à battre s'est ceux qui si attende pas du tout. Comme l'homme que j'ai agressée. Sans attendre je l'avais attaqué, bien avant qu'il ne réagisse à quoi que ce soit. Robert se rassoit sur le canapé. Je vis bien qu'il grimaçait mais il me souriait. Je hausse un sourcil. Il me dit enfin qu'on pouvait trouvé n'importe qui avec un nom. Le hic pour moi, c'est que je ne connais pas les prénoms de mes véritables parents. Est-ce qu'ils voudront m'aider, sachant que je suis une Grimm ? Je vais finir par mettre tout le monde en danger avec toutes mes histoires. Il s'excusa alors.

« - Je suis désolé... Je vois bien que tu veux m'aider.. Mais je suis un peu ailleurs... quand je suis fatigué... Je veux bien faire un effort, mais là... Je vais pas passer ma soirée à me répéter là dessus mais... J'avoue que mon dos me fait encore mal... Je suis pas là pour me plaindre, loin de là... C'est la vérité... »

Il y eu un instant un silence avant qu'il ne soit briser par une demande de dessert. Je roule des yeux en regardant le plafond. J'allais pas passer ma soirée à refuser tout ce qu'il propose. Quoi que, ça me tentait de refuser. Je me demandais quand est-ce les parents de la petite Fanny viendrait la chercher. Je l'entendais respiré tranquillement. Elle avait de la chance de dormir comme ça. Je ne sais même pas si j'arriverais à m'endormir. Je risque d'être hantée par des cauchemars. Comme ci, l'attaque au cimetière ne suffisait pas. Il manquait plus que je rêve qu'on me suive jusqu'à chez moi. Il faut que je me vide la tête. Que je pense à autre chose. Mais c'était peine perdu, j'imaginais le pire à présent.

« - Pourquoi pas ! »

Je fixais le vide. Essayant de penser à des trucs plus joyeux, mais impossible. Je ne savais plus trop quoi dire.
©City Forum


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Mer 2 Oct 2013 - 21:15



Récupération – Casey et Robert



Elle me disait comprendre mes attentions mais ce n'était pas le moment. Elle me disait avoir mal au dos une nouvelle fois. Je ne savais pas quoi faire devant ça. Peut être rien, ou seulement la détendre et qu'elle n'y pense pas. Enfin cela étant sans lui rappeler comment c'était arrivé. Elle venait d'accepter mon offre de dessert aussi bizarrement que cela puisse paraître (tant la proposition que l'acceptation). Je me levais donc en deux fois. * Vas reprendre ton calme Robert* J'allais dans la cuisine sans bruit. J'ouvrais mon congel et ouvris le tiroir du haut. Et comme tout bon hôte qui se doit de proposer un choix je n'avais là qu'un type de glace : chocolat menthe. Je pris deux cornets faute de choix et refermais la porte. Je restais une seconde accoudé à mon plan de travail. Je m'étais relevé trop vite et ma tête tournais. Je fermais les yeux et les rouvris, ça allais étrangement. Je me sentais fatigué, sans avoir fait quelque chose de spécial. Je décidais de repartir dans le salon. Je me surprenais à partir un peu trop sur la gauche. En voulant redresser ma trajectoire je tapais mon épaule dans le cadre de la porte. Je fis une pause au seuil et regardais le canapé. J'avais l'impression d'être sur un bateau (ou bourré). Je soupirais et avançais jusqu'à hauteur du landau. Je trébuchais dans mes propres pieds en voulant éviter celui-ci. Je m'arrêtais de nouveau. Le monde tournais encore et je n'aimais pas ça. Je tendis les cornets à Casey en lui souriant.

« J'espère que tu aimes les glaces chocolat menthe »

Puis je fermais les yeux, l'impression de tourner était toujours là. Je rouvrais les yeux et contournais avec difficultés la petite table de salon. Je grimaçais à cette sensation désagréable. Je m'assis et ma ceinture appuya sur mon ventre. Un relent remonta de mon estomac et je sentais de la bile que je ravalais aussitôt. Je m'appuyais contre le dossier et me dressais pour enlever ma ceinture. Je l'enlevais et sentis un soulagement. Je calmais ma respiration et soupirais avant de reprendre un souffle normal. Je regardais Casey interrogative.

« ça va ... »

J'avais dis ça d'une petite voix étouffée qui n'était pas la mienne. Je me raclais la gorge et parlais d'une voix enraillait :

« J'rais pas ce qur … rah … J'ai ... »

Je me penchais et me servis un verre d'eau. Je me redressais et bu doucement. Je reposais le verre et déglutis avant de faire une nouvelle tentative en la regardant :

« Je vais plus parler … ça t'ira bien à toi ! »

Le tournis me passait doucement et j'avais prononcé ces derniers mots de manières à peu près claires. Je lui souriais de nouveau. Elle attendait un instant et me reparlait en me tendant la glace. Je la pris et elle commençait à déballer la sienne. Je revenais alors sur cette histoire de famille. Je parlais doucement pour ne pas que mon mal de gorge recommence.

« Oui... Et pour ce qui est de ta famille. Un nom c'est déjà beaucoup. Pour te le prouver je vais te dire. Je ne suis pas américain... Bon, ça tu le sais. Je suis venu ici pour en savoir plus à propos de … de … mon « être » disons. Je savais pas trop comment m'y prendre. Et j'ai trouver cette association, bon d'autres aussi, pour m'aider. Ces gens m'ont donner un bon coup de main et on a fini par trouver des pistes. Je leur ai donné mon nom... ils ont recherché d'après des hypothèses de sociologie dont je pourrais pas t'expliquer le fonctionnement. Ils ont trouvé une zone géographique, des noms qui sont proches de celui de ma famille sur un arbre généalogique... ces noms ont été recoupés dans des annuaires, des profils sur internet, des noms gravés sur des tombes... Bref tout un tas de chose qui m'ont permis de redéfinir une histoire, vague certes, mais une histoire de mes ancêtres sur ces terres... puis l'histoire de ma « famille » entre guillemets... et j'ai fini par en apprendre un peu plus sur les attributs des Swarz Büffeln. Et avec tout ça, en plus de toutes ces recherches j'ai finis pas me trouver une place ici, des buts, et même à comprendre en partie ce qui se passait dans mon entourage... Hum... Mais ces personnes ne t'aident pas sans confiance... »

Je me reprenais tout de suite :

« Je ne parlais pas de toi... En général... C'est à cause d'un type qu'à rien voulu dire sur lui et il était pas sympa pour deux sous. Et bien ce mec s'est pas mal foutu des gens de l'association … et le pire c'est que ce mec s'est trouvé de la famille... ça a marché et c'est comme s'il avait tout fait seul... Aucun remerciement... »

Et j'allais parler encore pendant des lustres. C'est en faisant ce constat que je m'arrêtais, de toutes façons elle avait compris. J'ouvris ma glace et commençais à l'attquer. Je rajoutais quand même :

« T'as compris quoi... Il faudrait qu'on aille préparer ta chambre après... Et tu … Je sais pas... à toi de parler »


Je goûtais avec plaisir au cornet et jetais un coup d’œil à la petite endormie. J'écoutais Casey à présent.




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Dim 6 Oct 2013 - 21:42


Récupération – Casey et Robert
Des trucs joyeux, ils m'en arrivaient pas tous les jours. Et je devrais dire, que je n'allais pas sauter de joie à l'idée d'avoir enfin su qui j'étais. Ce n'était pas du tout un instant joyeux. C'était plus un moment de dingue. Qui pourrait croire ça ? Mais il faut que je me vide la tête. Je me pinçais l'arrête du nez entre l'index et le pouce, je commençais à avoir mal au crâne. Peut-être dû à la fatigue ou bien d'autre truc encore. Ma tête était tellement surchargée d'idée et de pensée bizarre, qu'elle n'arrivait plus à suivre. D'où le mal de crâne qui me prenait à cet instant. Quand je me redresse, Robert avait disparut. Je regarde encore la petite qui dort avant de reprendre mon attention ailleurs. Je soupire en levant les yeux au plafond puis je regarde les murs sans les voir. Il revient finalement dans le salon. Je fronce les sourcils en le voyant débarqué, à croire qu'il avait bu. Mais à ma connaissance, l'eau ne saoul pas. À moins qu'on y est mis de la drogue. Je repensais subitement à Taylor et le fait qu'on lui ait donné de la drogue à une soirée. Il me tendit les deux cornets en me souriant. Mais je voyais qu'il n'allait pas bien. Me demandant si j'aimais bien la menthe chocolat. Je haussais les sourcils en regardant les glaces. Il s'installa en grimaçant avant de se relever. Je le détaillais sans vraiment comprendre avant qu'il ne me lance un « ça va... » d'une voix bizarre. S'en suivit une phrase incompréhensible. Il bu un verre d'eau, le reposa et me lança qu'il ne voulait plus parler et que ça allait m'arranger.

« - ça serait trop silencieux et je ne pense pas que tu tiendrais plus de 3 minutes... »

J'avais dit ça sur un coup de tête en lui tendant le cornet de glace. Et sans lui prêter attention j'ouvris le mien. Un moment de silence avant qu'il ne le rompe. Je roule des yeux. Je le savais qu'il ne pouvait pas tenir. Il me parla d'arbre généalogie, d'une association qui s'en occupé. Je soupirais quand il me parla d'aller faire ma chambre. C'était chez lui, à lui de voir.

« - Arbres généalogiques ? Ma famille doit s'étaler jusqu'en Allemagne, vu qu'il y a un Grimm ici à Portland plus moi, ça en fait deux.... Je pourrais lui en toucher deux mots, mais je crois qu'il a d'autre choses à faire que de répondre à des questions …. Ensuite, ça leur prendrait 1 siècle s'ils s'étalaient sur toutes mes vrais origines... Mais ça serait juste pour mes parents... »

Je commençais à dire n'importe quoi. Je regardais la glace avant de la commencer.

« - C'est quoi le nom de cette association ? »
©City Forum


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Jeu 10 Oct 2013 - 21:10



Récupération – Casey et Robert



Mon mal de tête était en train de passer. Je résistais tant bien que mal et je n'était pas habitué à être aussi fatigué. J'avais eu cette dure journée et il m'avais fallu intervenir pour protéger une personne en détresse. Je crois qu'en faisant le compte, en plus de cette petite soirée à garder la petite, quoique là elle me dérangeais pas trop, et soigner un peu Casey, j'étais parvenu à trouver enfin la limite à mes forces hors du commun.
J'écoutais ce qu'elle me disait, pessimiste et perplexe. L'on dit chez moi que l'espoir fait vivre... Elle me demandait quand même, un peu intéressée, le nom de cette association.

« Connais-tu le phénomène du « petit monde » ? Non... En sociologie cette théorie met en évidence le fait qu'avec au minimum six relations sociales, les une reliées entre-elles, un individu connaît la terre entière... En gros une personne connaît une autre personne et comme ça on arrive à ce que tout le monde connaisse tout le monde par le moins d’intermédiaire possible. »

Je regardais son expression de « et alors ? » et riais à demi avant de continuer :

« Qu'est-ce ce qu'il me dit ? … Ce que je veux dire c'est que c'est pas parce que tu ne sais rien que tu ne peux rien savoir, l'histoire et la sociologie nous permettent aujourd'hui de belles avancées. Je dis pas que c'est du 100% mais ça peux te donner des pistes ou te permettre des hypothèses plus large. Je connais pas suffisamment les Grimm mais ce genre de recherches pourrait te permettre d'en apprendre plus sur leur mode de vie en Allemagne à cette époque... (je fis une pause d'une seconde pour répondre à sa question). L'association s'appelle « Roots ». »

Je mangeais un morceau de mon cornet et me levais doucement. Je fis attention de ne pas mettre de la glace partout et je constatais une fois debout que ça allait. Je me dirigeais vers mon petit meuble et fouillais d'une main dans le tiroir à la recherche de la petite carte de l'association. Je la trouvais enfin et refermais le tiroir avant de me relever en deux temps. Un arbre noir était représentait en arrière plan sur fond blanc. Le sol noir contenait de nombreuses et épaisses racines blanches. Elles étaient aussi importante que le feuillage. Je trouvais que ce symbole était assez fort pour représenter l'action de l'association. Dessus il y avait l'adresse et le numéro auxquels on pouvait les joindre, ainsi qu'une adresse mail maintenant. Au dos j'avais la signature de la patronne pour me laisser accéder à la réserve là-bas.
Je me retournais et allais me rasseoir sur le canapé. Je lui tendis la petite carte qu'elle pris entre ces mains comme quelque chose de fragile. Elle la regarda un instant.

« Si tu veux les contacter ils préfèrent toujours que les gens viennent les voir là-bas, même sans rendez-vous. Après si tu veux vraiment il te faudra faire quelques petites recherches en amont, s'il t'es possible d'accéder à ces infos... »

Ne sachant pas si elle était vraiment intéressée ou encore perplexe par rapport à ça je ne voulais pas continuer là dessus. Je ne voulais pas lui forcer la main avec mon rabâchage inutile. Si elle était intéressée elle me poserait des questions par elle-même. Comme ça je lui laissé le temps de réfléchir un peu. Je continuais de manger ma glace. J'étais en train de penser à comment j'allais organiser la chambre... « Où ai-je mis l'oreiller de rechange déjà ? » Je regardais l'heure... « Tiens il ne vont pas tarder... ». Casey se racla la gorge et je reportais mon attention sur elle.






Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Ven 11 Oct 2013 - 15:16


Récupération – Casey et Robert
Je me demandais s'il y avait d'autre Grimm dans les parages de Portland. Je fronçais les sourcils à cette idée. Déjà Burkhardt et qui d'autre ? On était combien dans le monde ? Ou alors des descendants qui ne savent pas qu'ils font partie des Grimm. Je ne voulais pas tous les retrouver, mais juste savoir le pourquoi on m'avait abandonné. Retrouver mes parents, ou quelqu'un qui les a connu. La tante de ce Grimm, pourrait peut-être m'aider. Mais quand j'avais discuté avec lui, je me rappelle qu'il avait dit « était aussi une Grimm ». Elle est peut-être décédée. Dans ce cas, cela ne m’avancerait à rien de le contacter pour la voir.

Elle les avait tout de même connu, avec ce message dans le livre. Alex qui me dit qu'il n'en avait jamais eu vent de cet écrit. Ça m'avancer beaucoup. Je soupirais avant d'écouter ce qu'il avait à dire de plus. Je m'étais intéressé au nom de l'association et au lieu de me le dire tout simplement, j'avais le droit à une grande explication de l'histoire de cette dernière. Il eu un rire quand je le dévisageais et il reprit encore un peu avant de me dire le nom de l'association. Il se leva et alla vers un meuble, fouilla dedans pendant un temps avant de revenir vers moi. Je pris la carte qu'il me tendait et je la regardais. Il y avait le symbole et l'adresse de l'association. Il rajouta que je pouvais les contacter. J'observais la carte en soupirant. J'allais y réfléchir, je verrais plus tard. J'étouffais un bâillement et finissait la glace. Je finis par me racler la gorge à la fin de cette dernière.


« - Merci pour la carte, je verrais plus tard ! Pour le moment, j'ai bien envie d'aller dormir et de passer à la journée suivante, histoire d'oublier celle-ci... non pas que je vais oublié cette journée... Mais comme j'ai dit je suis... fatiguée... »
©City Forum


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Sam 12 Oct 2013 - 16:15



Récupération – Casey et Robert



« Pas de soucis. Je comprends... je vais resté debout par nécessité *et anxiété * On va préparer ta chambre ? »

Elle avait fini sa glace avant moi. Je finis me manger ce qu'il restait de la glace. Je mis la fin dans ma bouche et me levais pour l'aider à se relever. Je lui tendis mes mains pour cela. Elle les prit après un petit instant. Elle fut vite debout. Puis je me penchais pour lui donner ces béquilles. Je repris le bout de cornet et le croquais en deux fois pour finir de le manger. En même temps je poussais le landau et invitais Casey à me suivre jusqu'à la chambre que j'allais préparer pour elle. Je passais de l'autre côté cette fois plutôt que par la cuisine. Je peinais un peu à tourner. Je secouais un peu la petite mais pas suffisamment non plus pour la réveiller. Casey me suivait, elle s'était bien faite aux béquilles.
J'entrais dans la chambre et mis le landau dans le coin droit à l'entrée de la porte. Le lit était dans le coin au fond à droite. La pièce carré paraissait grande pourtant il n'y avait que 20 mètres carré. La table de nuit était à côté avec une lampe de chevet et un réveil aux chiffres verts. Une grande armoire occupait le mur en face. Je ne savait pas quoi ajouter à cette pièce pour qu'elle paraisse moi vide, en plus cet effet était accentué par les murs peints en blanc. Il faisait bon, pas besoin de monter le chauffage... sauf si elle me le demandait. Un petit problème me vint à l'esprit : * Comment faire asseoir Casey le temps que je fasse le lit, sans chaise ? *

« Attends un instant »

J'allais chercher une chaise dans ma chambre à côté et revins quelques secondes plus tard. Je posais la chaise à côté de l'armoire. Elle pourrait me parler si elle le voulait et me regarder faire le lit. J'attendais qu'elle se soit assis et restais pas loin au cas où elle tombe. Puis j'ouvris l'armoire et pris les draps que je jetais à mesure sur le lit. L'oreiller n'était pas là. Je soupirais puis je réfléchis que la dernière fois que j'ai nettoyais ici il m'avait agacé. Je me souvins alors l'avoir mis sous le lit. Je me retournais et me baissais pour regarder dessous. Non il n'était pas là. Je soupirais.
Casey me regardais bizarrement. Je me relevais et lui dis ce que je faisais.

« Je cherche l'oreiller... »

Puis je sortais de la chambre et allais voir dans le coin de la machine à laver : bingo ! Je l'avais lavé tout simplement. Je retournais alors avec dans la chambre. Je souris en rentrant, je ne sais trop pour quelle raison …

Je posais les draps sur le sol et commençais à faire le lit. Quand j’eus presque finis je voulus mettre une taie à l'oreiller pour finaliser, mais quelqu'un frappait à la porte. Je regardais l'heure, on n'était plus très loin de minuit. Je savais donc que c'était les parents de la petite.

« Je vais ouvrir, je reviens »

Je posais l'oreiller sur le lit et me dirigeas vers la porte pour aller ouvrir. C'était bien les parents de la petite. Je les fit entrer direction la chambre. Le père repris les affaires et la maman prit la petite. Elle me demanda si ça c'était bien passé.

« Oui tout bien. J'ai pas voulu la réveiller...un ange comme d'habitude. »

Son père lança une blague comme quoi elle allait sûrement changer et que ça durerait pas longtemps vu e caractère de sa mère. Casey restait assise dans son coin et écoutait la conversation. Ils me dirent ne pas vouloir nous déranger plus longtemps et dix minutes plus tard je demandais à Casey si ça ne la dérangeais pas que je la laisse le temps de les raccompagner.

Je les raccompagnais avec plaisir et je parlais un instant avec eux avant qu'ils partent. Je rentrais de nouveau gelé. Je me dirigeais vers la chambre. Casey avait fini d'enfiler la taie et s'était couchée. Elle dormait pour l'instant. J'éteins la lumière et refermais la porte.

J'allais lire un article et faire quelques mots croisés en écoutant deux trois morceaux avec mon mp3 avant d'aller me coucher et me détendre. Puis je rangeais tout. J'allais me coucher quand j'entendis Casey dire « à l'aide » en passant devant sa porte. C'était un cauchemar.

J'entrais dans la chambre et m'assis au bord. Je lui touchais l'épaule et lui susurrais : « Je suis là ». Elle ouvrit les yeux et se redressa.  
 




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Lun 14 Oct 2013 - 20:03


Récupération – Casey et Robert
J'avais dit tout ça par la fatigue. Mais je le pensais. J'avais vraiment envie que cette journée se termine. D'accord je n'allais pas oublié le fait d'avoir été attaqué, mais au moins, on sera demain. Il me répondit alors qu'il allait rester éveillé et qu'on allait préparer ma chambre. Je ne demandais que ça. Il m'aida alors à me lever en tendant ses mains. J'eus un instant d'hésitation avant de les prendre et de me mettre debout. Puis il me tendit les béquilles. Mon dos me faisant mal mais moins je pense, je le suivais jusqu'à une chambre. Il laissa le landau à l'entrée de la chambre. Je regardais l'intérieur de la chambre. Au mur blanc, bien triche. Mais au moins se n'était pas un papier peint qui se décolle par endroit comme mon appartement. Il me dit de l'attendre et il revient avec une chaise. Je roule des yeux et m'assoie à contre cœur. Je le regardais faire. Mettre tout sur le lit et chercher quelque chose. Je haussait un sourcil quand il regarda sous le lit. Avant de me dire qu'il cherchait l'oreiller. Il s'éloigna et j'en profitais pour regardait la chambre. L'horloge indiquait presque minuit. Déjà ? Tu m'étonne que je sois aussi fatigué. Je regardais ensuite vers la porte puis de nouveau dans la chambre. Enfin il réapparut. Il fit le lit avant qu'on ne sonne à la porte. Qui pouvait bien venir déranger à cette heure aussi tardive. Il annonça qu'il allait ouvrir. Il ouvre vraiment à n'importe qui. Mais quand j'entendis les voix, c'était les parents de Fanny qui venaient la récupérer. J'écoutais sans plus leur conversation. Finalement il proposa s'il pouvait les raccompagner. Je haussais les épaules pour toute réponse. J'attendis qu'ils partent pour finir le lit. Je n'étais pas manchot non plus et n'allait pas attendre qu'il revienne. J'étais trop fatigué. Je me glissais dedans en grimaçant et remontais la couverture jusqu'en haut. Je finis par m'endormir enfin dans un sommeil sans rêve.

Je marchais dans une ruelle sombre, mes pas m'avaient conduit par ici. Où j'étais ? Là était la question. Pas de lumière, personne aux alentours. Comme avec le cimetière. Quelqu'un marchait juste à côté de moi. Quand finalement une personne sortie de nulle part en brandissant une faux. Je partie en courant dans l'autre sens. La personne avec qui j'étais me cria de l'aider. J'en fis autant en courant jusqu'au cul-de-sac. Pas d’échappatoire dans cette partie de la ruelle. Mais apparemment le faucheur en voulait après moi. La faux m'atteint au cou et je m'éveille en sursaut. Le souffle court, le cœur qui bat la chamade et les oreilles qui bourdonnaient. Je regardais autour de moi. Robert était là, dans la pièce. Avant d'essayer de me calmer. Ça m'avait semblait tellement réel. Je n'avais vraiment pas l'impression que c'était un cauchemar. Je faisais souvent ce genre de cauchemar qui semblait trop réel. Un faucheur de Grimm. C'était sûrement un rêve prémonitoire de Grimm. Si cela en était un, allait-il se réaliser ? Je n'avais jamais vu de Faucheur de Grimm sauf en photo. Pourquoi j'en rêvais bizarrement ? Là j'avais l'impression que j'en avais croisé un. Je secouais la tête et me levais avec un frisson qui me traversa l'échine. Je me dirigeais vers la salle de bain en boitant. Une fois à l'intérieur, je me passais de l'eau sur le visage et me regardais dans le miroir. J'étais pâle comme un cachet d'aspirine. Je m'essuyais avant de retourner dans la chambre en soupirant. Je n'allais pas réussir à me rendormir. D'habitude je me lève et je regarde par la fenêtre de l'appartement les gens qui passent en contre-bas pour me vider la tête ou je fais les cent pas attendant l'heure de partir au travail. Je soupirais en retournant dans le lit. Qu'est-ce qui pourrait me changer les idées ? Je fermais les yeux et l'image du Drang-zorn fit son apparition puis le Faucheur. Je les rouvrir avec la peur au ventre.
©City Forum


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Lun 14 Oct 2013 - 21:03




Récupération – Casey et Robert



Je ne sais pas de quoi elle avait « rêvé » mais elle ne semblait pas là. Je voulais la réconforter en lui disant que j'étais là et qu'elle n'avait rien à craindre, qu'elle pouvait dormir tranquillement... rien à faire elle ne semblait pas entendre mes chuchotements.
Sans plus me calculer elle se leva et sortit de la chambre titubant et respirant bien plus bruyamment qu'à son habitude. Elle se tapait un peu partout, pourtant je ne me décidais pas à la suivre cette fois. Je la surveillais quand même en écoutant ce qu'elle faisait et m'assurant de sa progression sans embûches, du moins sans chute, jusqu'à ma salle de bain. Je regardais la pendule et écoutais les secondes claquaient sans porter une réelle attention au temps qui passait là...

Je me levais et me dirigeais doucement vers la porte de ma chambre en écoutant l'eau couler. Je connaissais ce sentiment de faille que rien n'ébranle mis à part de l'aide d'un ami ou une remise en cause de soi-même par l'acceptation de la défaite. Pas la défaite en tant que telle mais le fait de savoir la dépasser par ce que nous sommes réellement. Rien ne peux empêcher ce désarroi, ce sentiment de faiblesse dans le renouveau de sa propre force. L'eau froide par la figure ne nous réveille pas plus face à ce monde, crier ne nous fait rien dire et se soûler ne nous fait rien oublier... Mais à quoi bon. Si je ne la laissais pas un peu seule j'allais la braquer contre moi et je serais ainsi au même niveau que le monde auquel elle essaie de faire face.

Je me couchais en continuant de penser à sa souffrance et mon cœur battait à la pensée de mon inaction... Je ne savais plus quoi faire. Il n'était pas intelligent de la laisser se détruire ainsi, physiquement et moralement. Je l'écoutais revenir avec autant de heurt qu'à l’aller.

Elle revenait dans la chambre et se recouchait. Elle ne pourrait pas dormir longtemps,si telle était sa volonté. Mais me lever maintenant et l'ennuyer par une nouvelle intrusion ne me pensais pas correct. Je me tournais sur le côté face au mur, appuyé sur mon épaule dont je ressentais la douleur d'un bleu. Je faisais davantage attention à sa respiration qu'aux tics-tacs de l'horloge à côté. Sa respiration était saccadée mais elle semblait rechercher le rêve. Puis je l'écoutais soupirer et ressortir en éveil d'un nouveau cauchemar. Je me remis sur le dos et me demandais si je pouvais la laisser ainsi, en même temps, qu'allait-elle penser en me voyant arriver de nouveau dans sa chambre ?

Je soupirais et m'assis. Je l'écoutais se tourner, grogner, et se tourner de nouveau. Je repensais à certaine chanson ou personne qui écrive que si tu te bat comme toi même et que tu regarde la réalité de ce monde u te perd à la fois à travers lui et à travers toi. Je ne pense pas que la vie soit d'une fatalité pessimiste ou rien ne peux rien différencier. En faisant cours, ce que me décida à me lever est la foi en l'être humain et sa capacité à s'adapter et surmonter toute épreuve, qu'importe le coût personnel dans une action.
* Aider les autres, aider les gens en général, être courtois, poli, c'est toujours ce que j'ai fait et c'est dans ça que je me reconnaît *
Je me levais et allais silencieusement dans le couloir. Le but n'était pas qu'elle m'entende mais je voulais préserver le calme de la nuit. Si cela ne lui avait pas été salvateur pour le moment autant ne pas déranger cette ambiante silencieuse par un bruit, de porte qui claque ou de heurt dans un mur par exemple. Je fus à sa porte en un pas. Je toquais doucement, sachant pertinemment qu'elle ne dormait pas et qu'elle me savais derrière la porte. Je n'avais pas besoin de lumière voyant très bien dans la pénombre (avec la lumière du réveil).

Je me raclais la gorge et lui dit à voix basse :

« Je peux entrer ? ...(un temps sans réponse).Je … On..(je soupirais)...Casey... C'est … oh, je voudrais te réconforter."
Je ne trouvais pas d'autre mots moins puérils, puis après une ou deux secondes
"Je peux entrer ? »

La porte était entrouverte et elle m'écoutait. Je le savais parce que sa respiration s'était calmée malgré elle et que j'avais une part de son attention. J'attendais respectueusement à la porte. Je pouvais ainsi me plier à sa volonté, ou me retirer, ou me mettre auprès d'elle pour la réconforter.






Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Mar 15 Oct 2013 - 13:46


Récupération – Casey et Robert
Je mettais mise sur le dos à fixer le plafond. En soupirant, je regardais de nouveau l'heure. Je me tournais dans le sens du poste radio à fixer les chiffres qui mettait trois heures à changer. Je me remis sur le dos en grimaçant cette fois. Puis me remit de l'autre côté en soupirant de nouveau. Impossible de retrouver le sommeil quand bien même je le cherchais. C'était qu'un cauchemar rien de plus rien de moins. Pour quoi j'aurais peur de fermer les yeux. Je les fermais et essayais de penser à autre chose. Tentant de chasser ses mauvais souvenirs. Rien à faire, je me redresse dans le lit au bout d'un moment. Je tourne ma tête vers l'horloge. Cinq minutes qui s'étaient écoulé. Juste ça. Encore ce Faucheur. Je me laisse tomber sur l'oreiller en me massant les tempes. Je me tournais encore dans tous les sens essayant de m'endormir. En vint. Je finis par repousser les couvertures et de faire le vide dans ma tête. C'est ce qu'on fait pour pas devoir faire de nuit blanche.

Ou du moins à prendre des somnifères pour pouvoir dormir. Pour moi c'était de faire les cent pas. Et encore ça marchait pas souvent. Pour quelle raison je rêvais d'un truc que je n'avais jamais vue encore ? Que je n'avais pas encore croisé dans ma vie. C'était étrange de voir leur véritable visage sachant que je les vue qu'en photo. J'hésitais de remettre mes affaires et d'aller marcher, je ne connaissais pas bien l'endroit. Et quand bien même je voulais le faire, j'allais encore me mettre en danger. J'observais de nouveau l'heure en m'arrêtant au milieu de la pièce. Puis je retournais vers le lit et me couchais. Je me redressais en entendant un raclement de gorge derrière la porte. Mon cœur battait à tout rompre. J'allais me lever et prendre mon courage à deux mains avant d'entendre une voix basse derrière cette dernière. Je ne répondis rien avant que la voix reprenne et me demande de rentrer. Je me calmais un peu. Je n'allais pas lui dire que je dormais, qu'il m'a réveillé et que j'allais bien. Ça serait mentir, et je pense qu'il m'a entendu. Il m'arrivait de parler dans mon sommeil. Qu'est-ce qu'il me veut ? M'aider ? On pouvait rien faire contre les mauvais rêves. J'avais tout essayé... du moins chez moi, mais là ? À part les cent pas... Je sortis de nouveau du lit et allais ouvrir en boitillant.


« - Je n'arrive juste pas à m'endormir... malgré que je sois fatigué... »

Je suis sûr qu'il a dû m'entendre parler dans mon sommeil. Je ne pense pas qu'il serait venu sinon la première fois.
©City Forum


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Mer 16 Oct 2013 - 21:54



Récupération – Casey et Robert



Je l'entendis se lever et venir jusqu'à la porte. Elle m'ouvrit et m'avoua ne pas réussir à dormir malgré la fatigue. Elle était ébouriffée et fronçait les sourcil pour me voir dans la pénombre. Elle était penchée puisqu'elle portait son poids sur son autre jambe.
En la voyant ainsi j'eus un frisson, pas un frisson de peur, mais un frisson entre le plaisir et le délit, quand on sens que l'on pense ou fait quelque chose de mal, ou de déplacé. Je la trouvais sexy comme ça. Je n'osais pas lui sourire ou lui dire quelque chose sur le moment. Je faisais revenir ces mots à mon esprit pour m'empêcher de la regarder comme je l'avais fais à cet instant. * Je n'arrive juste pas à m'endormir... malgré que je sois fatigué *. Je baillais avant de tenter une réponse. Par quoi commencer pour la réconforter. Je m'insultais moi-même en pensées. Je venais taper à la chambre de sa porte pour l'apaiser et une fois l'action entamée j'avais pensé qu'elle ne m'ouvrirait pas. Mais ce n'était pas le cas et en quelques sortes elle acceptait que je la réconforte.

« Hum... Je ne sais pas trop quoi te dire. »

Je souriais et entrais dans la pièce.

« Assieds toi. Déjà évites que la douleur persiste dans ta cheville, et autres part. »

Je m'assis sur le lit à côté d'elle. * Aller Robert, c'est partie … que lui dire ? ... t'es canon, non mais lol, mais c'est pas ce que je veux là... Tu vas bien ? , c'est très c** comme réflexion... Simple... fais simple... *

« De quoi as-tu rêver, enfin cauchemarder plutôt ? »

Une douleur dans mon dos du fait de ma mauvaise position assise me fis lever vite en grimaçant. Je me rassis après une minute mais ça allais recommencer. Je décidais donc de me coucher cette fois. Je m'allongeais le long du mur à côté d'elle.

« J'ai une douleur dans le dos qui me fais très mal assis. Debout ou couché ça va. Ça te dérangerais de t'allonger toi aussi ? Et raconte moi tes angoisses... tu n'est pas toute seule... Je ne doute pas de ta force, tu me surprends même beaucoup... et tiens, si ça peux te réconforter un peu, regardes l'heure : un nouveau jour démarre ! Aïe »

Le réveil indiquait minuit passé. J'avais une barre dans le dos qui m'empêchais de me redresser et il n'y à vraiment que dans la position dans laquelle je me trouvais que j'étais bien. Je cherchais à la détendre un peu et comme on dit « la mettre en confiance ». Je ne sais pas ce que ma position allongée si près d'elle pouvait lui faire penser, j'espère rien de pervers. J'aimais beaucoup cette fille et j'aimais aussi en apprendre sur elle. Je ne voulais pas être envahissant non plus et je ne savais pas où était la limite avec cette femme. J'avais dis « aïe » à cause que mon pied s'était coincé dans le bas du lit un instant. Décidément j'étais un vrai boulet aujourd'hui. Enfin bon comme je l'avais dit, heureusement un autre jour commençait alors.




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Jeu 17 Oct 2013 - 19:14


Récupération – Casey et Robert
J'aurais pu tout aussi bien l'envoyer balader. Ou lui dire que tout aller bien. Je ne me voyais pas encore le saouler avec mes histoires de cauchemars. Au lieu de cela, j'avais simplement dit que je n'arrivais pas à dormir. Il n'avait pas besoin de s'inquiéter, ce n'était que moi. Qui s'est fait attaquer, qui a mal partout, et qui plus est, parle dans son sommeil. C'est sûr, il m'a entendu. Mais qu'est-ce que j'ai bien pu dire ? Cela m'arrivait souvent de parler sans m'en rendre compte. Super, dans c'est cas là, ce n'est même plus la peine de dormir. Je soupirais, j'allais répliquer quelque chose et retourner à mes cent pas, quand il rentra dans la chambre après m'avoir dit qu'il avait rien à dire. Ok... Je n'avais pas vraiment envie de discuter, vue l'heure qu'il était à présent. Il finit par me dire d'aller m'asseoir pour reposer ma cheville. Je n'avais pas besoin de plus de conseil, je savais quoi faire. Je m'assoie un peu plus haut, vers les oreillers, attendant qu'il reparte. Je roulais des yeux quand il vient s'asseoir lui-même. J'étais plongé dans mes réflexions. Comme ce faisait-il, que j'avais rêvé d'un Faucheur de Grimm ? Sachant que je n'en ai jamais vue.

C'était des plus étrange. Rien de plus étrange aussi, qu'un type qui squatte la chambre dans laquelle je suis alors que j'essaie de faire le vide dans ma tête. Il reprit la parole après un silence en me demandant de quoi j'avais pu rêver. Je le savais, il m'avait entendu parler. Devrais-je lui dire pour l'effet que ça m'avait produit ? Une sorte de réalité. J'avais pensé que c'était réel et pas du tout un rêve. Que j'étais dans la ruelle. Ça semblait complètement dingue. C'était différent des autres fois, enfin des autres cauchemars que je faisais. Avait-il déjà vu un Faucheur de Grimm ? Je fus surprise de le voir se lever d'un bon, je regardais sa place, croyant voir surgir je ne sais quoi. Mais il n'y avait absolument rien. Il se rassit avant de s'allonger. Ok... Ça devient bizarre. Il m'expliqua qu'il avait mal au dos et qu'il était mieux comme ça. Puis proposa de m'allonger. Je hausse un sourcil et me recroqueville sur les oreillers. Il me demanda de raconter mes angoisses, et me parla de l'horloge. C'est vrai, on était demain et plus du tout hier. Mais on oubli pas le fait d'avoir été attaqué aussi facilement. Mes angoisses ? J'en avais des tonnes. En faire une liste n'était pas mon truc. Je pense qu'on en avait déjà assez parlé, qu'on en avait fait le tour. Du moins, je pense. En même temps, je ne parle pas des masses non plus, donc ça m'étonnerait.


« - Tu as déjà vue un Faucheur... de Grimm ? »

Cette question était stupide, mais je ne trouvais rien d'autre à dire. Je commençais à avoir mal à la tête à cause de ma fatigue. Je dirais même à cause de ce cauchemar et tout ce qui m'arrivait en ce moment.
©City Forum


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Sam 26 Oct 2013 - 11:55



Récupération – Casey et Robert



J'avais enfin trouvé une position convenable qui me permettait de ne plus ressentir la douleur. J'étais bien mieux comme ça et je ne sentais plus rien de la douleur intense des quelques secondes précédentes. En même temps je ne pouvais pas rester là trop longtemps. Je ne voulais pas qu'elle ai pus d'angoisse qu'elle n'en avait à cause de ma présence. Je frissonnais. Je ne bougeais plus et entendais calmement sa respiration. Elle s'était recroquevillé à côté. Elle me posa enfin cette question. Une étrange question à laquelle je ne m'attendais pas. Je ne connais pas grand chose des grimm mais je pense qu'en tant qu'être humain ils devaient leur être normal de rêver de leur peur. Oui j'avais déjà vu un faucheur, dans une drôle de circonstance d'ailleurs...

« Oui, j'ai déjà … vu pas vraiment, mais croisé un faucheur. Je devais livrer un carton dans la zone des entrepôts, là-bas. J'y vais souvent, enfin je veux dire que c'est pas anormal. Je m'y suis rendu, portant c'était la journée. Et quand je suis arrivé et que je suis entré dans le bâtiment deux hommes se battaient. Et c'est là que j'ai aperçu mon premier et seul faucheur. Il portait un grand manteau noir et cette faux au manche noir et à la lame brillante. Il s'est vite tiré, je ne sais pour quelle raison. Puis je suis allé aidé l'homme à terre. J'appris ensuite qu'il était grimm et que le carton que j'avais dans les mains était la cause de la fuite du faucheur. Je ne sais pas ce qu'il y avait là dedans, et j'aurais bien aimer le savoir. Mais le bâtiment pris feu, les pompiers arrivèrent une dizaine de minute à peine après... Je n'ai jamais revu cette homme, ni même d'autre faucheur. »

Je baillais et me relevais pour m'asseoir au pied du lit en évitant de la toucher. Il était indécent que je reste couché à côté d'elle. Je ne savais décidément pas m'y prendre avec les femmes. Je ne voulais pas plus l'importuner avec mes histoires. J'étais en train de revenir sur la pensée qui m'avais poussé à venir là. Je devais la laisser avec ses pensées ? Je soupirais et baillais encore. Ma conduite n'était-elle pas tout aussi indécente que de rester couché auprès d'elle ?

« Tu sais, dans tes rêves tu ne peux as mourir. Ça peut te paraître réel mais ça ne l'ai pas. Prouves-toi le en lu mettant une bonne raclée ! Je sais que dans la vraie vie se sera pas possible mais profites-en dans tes rêves. Si tout ce qui te soucis vient dans tes rêves c'est normal. Mais ce qui ne l'ai pas c'est que tu les laissent gagné dans tes rêves aussi... je ... »

Je soupirais encore et posais une main sur un de ces pieds doucement, sans lui faire mal, sinon elle l'aurais retiré avant que je retire ma main. Je la retirais vite et pensais que ce que je disais était inutile. Inutile comme dans les trois quart du temps. Et me voilà à vouloir la réconforter avec mes mots, pas bien sûr. Je n'avais pas à faire le psy. Je voulais l'aider à combattre ces fantômes mais je me sentais impuissant. Mon cœur s'emballa et je me sentais stupide. J'étais fatigué et j’avais peur de lui faire peur ou déballer plus de bêtises qu'à mon habitude. Mes yeux se fermaient d'eux-même et je me sentais mal. Je ne sais pas si en fin de compte j'avais eu une mauvaise idée. Je n'arrivais pas à me décider entre rester ou partir.





Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Sam 26 Oct 2013 - 16:13


Récupération – Casey et Robert
Étrangement je n'avais plus envie de dormir. Ou bien c'était à cause de ce cauchemar. Enfin, peut importe, en tout cas, je n'arriverais pas à me rendormir. Du moins, pas totalement, entre deux sommeil. Je fixais la couverture, toujours recroquevillé en haut du lit. Je me demandais ce que ferais un Faucheur de Grimm à un Grimm ou bien à ceux qui sont avec eux ? Les wesens. Pouvons-nous être ami avec des wesens ? On les mettait sûrement en danger. Enfin, un Grimm n'est pas supposer être aussi proche des wesens, du moins, je pense. Je n'ai pas demandé au Grimm s'il avait des amis wesens. Et quand bien même s'était le cas, qu'est-ce qu'il a fait pour s'en débarrasser ? Je soupirais et j'avais complètement oublié que Robert était dans la pièce. Il avait reprit la parole, me répondant, à la question que je ne me rappelais plus lui avoir posé. Est-ce que j'avais posé une question ? Je fronce les sourcils sans vraiment l'écouter. Il me racontait une livraison et un faucheur qui était partie, après une bagarre. Le sommeil reprenait le dessus et j'avais du mal à me concentrer vraiment sur ce qu'il me disait. Les faucheurs se comportaient bizarrement en clair. Si j'en voyais un, je ne serais même pas si c'était un faucheur de Grimm. Il se leva et s'installa au pied du lit, j'en profitais pour me remettre sous les couvertures. La remonter jusqu'au menton. Il allait bien falloir que je dorme. Il reprit derechef, la parole. Me parlant des rêves. Que je pouvais faire quelque chose, qu'on ne pouvait pas mourir. Je baillais en levant les yeux au plafond. Il posa sa main sur mes pieds avant de la retirer vivement. Je levais un sourcil.

« - Dans les rêves... On ne peut pas courir, ni crier... Enfin... C'est ce qu'on m'a raconté... »

Je soupirais et fermais les yeux. S'il croit que je vais lui demander de rester, je n'étais pas comme ça. J'allais sûrement pas me rendormir et peut-être j'allais encore me réveiller en sursaut en hurlant qui c'est. Je ne m'étais jamais rendormit après un cauchemar alors soit je refaisais le même, soit je me réveillerais. J'allais bien voir. Mais apparemment, le sommeil n'était plus au rendez-vous. Rien que le fait de faire encore ce rêve, je n'arrivais pas à me calmer. Je rouvris les yeux.
©City Forum




Dernière édition par Casey Dov le Dim 27 Oct 2013 - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [TERMINE] Récupération – Casey et Robert   Aujourd'hui à 11:51

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINE] Récupération – Casey et Robert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [ADMIN+MODO] Passation et récupération du compte fondateur
» [TERMINE] C'est dans l'adversité qu'on reconnait les vrais amis - Casey et Robert
» [TERMINE] C'est dans l'adversité qu'on reconnait les vrais amis [Casey et Robert] (suite 3)
» ["programation"] récupération var. pour traitement
» Les persos mythiques de la Nouvelle Ekoï [récupération V1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Write as Grimm ::  :: RP's terminés-