AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le passé décidera de l'avenir [ //Casey// Taylor & Tancred]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis un hybride.
Masculin
Messages : 495
Date d'arrivé : 21/06/2013
Age : 20
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Psychologue
Relations avec les personnages:
Je suis un hybride.
Taylor Stewarts
MessageSujet: Le passé décidera de l'avenir [ //Casey// Taylor & Tancred]   Ven 16 Aoû 2013 - 17:55



Le passé décidera de l’avenir

Casey & Taylor


La sirène retentit dans les rues de Portland, je n’aurais jamais douté que je me retrouverais dans une de ces voitures. Je regardais dehors, les gens étaient si calmes, regardant passer la voiture dans la rue. Trois agents dans la voiture, il ne voulait pas que je m’en aille. Le chauffeur était très expérimenté et nous gagnions la route avec une grande rapidité, est-ce que j’étais si dangereux que ça qu’il fallait que je sois au commissariat en si peu de temps.  Je repense à Casey qui avait regardé la voiture s’éloignait au loin avant de disparaître au carrefour. J’essayais de remettre mes menottes d’une manière moins gênante et qui pourrait me faire moins mal mais je n’y arrivais pas. Une fois de plus, je souffrais en silence sans dire un seul mot alors que l’agent à côté de moi essayait de me faire dire quelques choses. Je ne disais rien, je connaissais très bien mes droits et je savais bien qu’un avocat ne serait pas du luxe dans mon cas, je devais dire la vérité et sans un avocat, je serais vite derrière les barreaux de manière définitive. Tous les flics dans cette voiture me jetaient des regards plein de haines dont je ne prêtais aucune attention mais comment peut-on en arriver à en vouloir à quelqu’un sans même le connaître, l’être humain a parfois de drôles de réactions, et j’étais le premier à le savoir. La voiture perdait de son allure et nous rentions dans la cour du commissariat après un grand coup de frein qui me fit taper dans le siège avant, la ceinture étant un peu trop lâche. J’avais l’arcade ouverte, ce n’était vraiment pas mon jour aujourd’hui. Le flic se sentait gêné, il pouvait l’être. Malgré cet incident, je gardais les lèvres fermées et ne montrait aucun signe de la douleur que je pouvais vraiment ressentir. Un officier échangea quelques paroles avec un autre, ils allaient d’abord m’emmener à l’infirmerie. Ils étaient tous très sympas avec moi. Un d’eux commença à me faire du chantage, je gardais le silence sur les leurs mains un peu lourdes lors de l’intervention en échange d’une belle somme d’argent. Je leur dis que je ne dirais rien mais ne prit pas l’argent, j’avais assez de problèmes pour le moment. Arrivée à l’infirmerie, une jeune femme m’accueillit avec un grand sourire. Cela me faisait du bien de voir un sourire parmi toutes ces brutes. Elle désinfecta la plaie et me mit des steri-stripes,  meilleur moyen pour ne pas laisser de trace de cet incident. A peine eut-elle le temps de finir de poser le dernier, le chef de la brigade vient me voir. Il s’excusa du comportement de ces hommes sans parler pour autant de sanctions et me conduisit directement en garde à vue. Après ma sortie de l’infirmerie, il m’accompagna et avant de passer dans la salle aux quelques vitres blindées, je devais décliner mon identité, j’avais déjà un casier judiciaire, il n’avait plus qu’a le chercher pour avoir toutes les informations sur moi, c’est ce que je leur dis. Il m’accompagna alors en garde à vue, cette salle blanche et sans rien, un banc avec une petite paillasse et de grands vitres qui donnent sur le couloir. C’était l’heure du repas, un plateau me fit remis, c’était  une soupe, je pris le verre d’eau, et goûtais après la soupe, celle-ci était vraiment immonde, je préférais la laisser et me nourrir du bout de pain qu’il m’avait donné, il était pas terrible mais je devais faire avec. Il était assez tard, trop tard pour qu’il puisse m’interroger. Je demandais juste à passer un coup de téléphone. Après le traitement que j’au subi, ils acceptèrent sans rien dire. Je composais le numéro de Casey d’après le numéro de l’annuaire.

- Allô, Casey ? Bon, comme vous pouvez vous en doutez, je suis en garde à vue, je n’ai donc que peu de temps pour vous dire tous ce que je veux vous dire mais j’aimerais que vous appeliez votre avocat, pour moi, comme ça je pourrais tout vous dire, à lui et à vous, vous n’avez qu’a dire que vous êtes son assistante pour qu’ils vous laissent entrer. Je vais bien mise à part trois bandes de steri-stripes sur l’arcade, un bon bleu au niveau des côtes !  Il est trop tard pour m’interroger mais dès demain matin, vous pourrez venir, . . .

Un agent restait prêt de moi avec une montre, j’avais réussi à obtenir cet appel mais je devais pas abusé sur la durée, je voulais lui raconter toute la vérité, à Casey, je lui avais donné toute ma confiance et je savais qu’elle était quelqu’un de bien, de sincère malgré toutes les tourments qu’elle a pu connaître. De plus, elle était bien placée pour contacter l’avocat dont elle m’avait parlé, j’espère qu’il acceptera de mentir, sinon Casey devra venir en tant que visiteurs mais ce n’était pas évident. J’espère que je pourrais voir l’avocat avant qu’il ne m’interroge mais je ne sais pas si ça serait possible. Je m'étonnais de ne pas voir Nick, peut être qu'il était déjà parti.

holliday creation




Dernière édition par Taylor Stewarts le Mer 21 Aoû 2013 - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: Le passé décidera de l'avenir [ //Casey// Taylor & Tancred]   Ven 16 Aoû 2013 - 18:40


Le passé décidera de l'avenir [ Casey, Taylor, Tancred]


J'allais m'éloigner quand le téléphone sonne. Je m'arrête net, écoutant. Ce n'était peut-être pas le mien après tout. Madame L. a un téléphone, mais je l'ai très peu entendu depuis que je suis ici. Une seconde sonnerie, il allait bien finir par arrêter de sonner. Mais non, il sonna pour une troisième fois. Je mis ma tête en arrière pour fixer le plafond en grimaçant et d'un pas traînant j'allais de nouveau dans mon appartement. J'étais vraiment pressé. Pas le temps de perdre mon temps à répondre à un téléphone. Mais apparemment ça semblait urgent. En soupirant j'ouvris la porte d'entrée, qui resta coincé sur ses gondes avant de s'ouvrir vraiment.

Je me saisis du combiner après avoir déposé ce que je tenais. Portable, veste et calepin. La voix de Taylor se fit attendre à l'autre bout. Il avait le droit à un seul appel, et il m'appelle. Il aurait dû appeler un avocat. Mais je ne pense pas qu'il en connaisse vraiment un. Je n'imaginais même pas ce qu'il vient de vivre, je l'avais vécu tout ça. Je ferme les yeux et me pince l'arrête du nez quand il me dit de prévenir mon avocat. Et que je dois me faire passer pour l'assistante de mon avocat. C'est une blague ? Personne ne serait dupe. Alex allait rire de ça. J'eus un sourire en coin en fixant le mur d'en face. Ça sera possible ou peut-être pas. Il me raconta qu'il avait des steri-stripes sur l'arcade et un bleu au côte. Je sers le combiner que je tenais.


« - Je vais essayer de contacter Powell, mais je ne vous promets rien... »

Je raccrochais. Je devais tout expliquer à Alex. Toute l'histoire de  A à Z. Le pourquoi du comment. Qui était Taylor. Peut-être qu'il le savait. Il le savait que Taylor était un Balam ? Je verrais bien. Je devais lui dire pour le meurtre au night-club. Le témoin qui avait soit disant, vu Taylor tuer le serveur. Je devais me mettre à dessiner maintenant, le visage de l'homme avec qui j'étais. Je décroche de nouveau le téléphone. Ce genre de conversation ne se fait pas par téléphone.

« - Alex il faut que je te parle... mais pas au téléphone... »




Dernière édition par Casey Dov le Jeu 5 Sep 2013 - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis un hybride.
Masculin
Messages : 495
Date d'arrivé : 21/06/2013
Age : 20
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Psychologue
Relations avec les personnages:
Je suis un hybride.
Taylor Stewarts
MessageSujet: Re: Le passé décidera de l'avenir [ //Casey// Taylor & Tancred]   Sam 17 Aoû 2013 - 13:24



Le passé décidera de l’avenir

Casey & Taylor


J’aimais bien écouté sa voix, ça me donnait un peu d’espoir dans ma situation. Je repensais à tout ça et je devais attendre, seul dans cette salle de gardé à vue. Je n’avais pas le choix en même temps. Elle avait mis du temps à répondre mais je savais que je pouvais lui faire confiance. Je ne doutais pas un instant qu’elle avait pris les clefs de son appart et qu’elle était parti me voir, peut être que je l’avais coupé dans son élan. Je n’avais pas besoin de lui dire quelques choses de plus, elle avait compris ce que je voulais, elle allait contacter pour moi Alex, et j’en aurais bien besoin, je devais tout lui raconter avant qu’elle ne recherche quoique ce soit sur moi, tout ce qu’elle pourrait trouver serait de simples journaux mensongers et beaucoup de rumeurs sur mon compte mais au final, parmi toutes les gens présents durant ce soir de drame, j’étais le seul à pouvoir rétablir la vérité. J’étais en quelques sortes le seul survivant de cette terrible tragédie, en quelques sortes  car les personnes à l’origine de cet enchaînement mortel n’étaient jamais réapparus, sans doute exilé dans une contré lointaine. Ma gorge se serrait lorsque leurs visages me revenaient en mémoire.

- Merci Casey, ça me fait plaisir que vous soyez là pour moi, je compte sur vous, Il me dit de raccrocher, au revoir..

J’étais obligé de couper court à la conversation avec Casey bien que j’avais tellement de choses à lui dire mais je devais lui dire en fasse, mais comment attendre ici. Le gardien me reconduit dans ma cellule. Les heures passaient et je ne savais pas trop quoi faire. Je ne pouvais pas m’allonger car une forte douleur me prenait sur le côté droit. Je restais donc assis où  tournait en rond dans la pièce. Je réfléchissais à tous ces événements passés, est-ce que je pourrais précisément lui décrire ce qui c’est réellement passé ce jour là. Je pensais à comment y tourner, je parlais tout seul dans cette pièce, je me sentais terriblement seul, je commençais peut être à devenir fou. Mon corps me poussait à me transformer mais j’essayais du mieux que je pouvais de lutter contre ça. Les lumières s’éteignaient les unes après les autres. Les derniers agents partaient et seul le gardien de nuit restait là, il passait à côté de la cellule, j’essayais de me calmer. Il ne parvenu pas à découvrir ce que j’étais vraiment. J’étais un peu claustrophobe sur les bords et ça n’arrangeait rien à ma situation. La transformation prit finalement le dessus, c’était vraiment étrange de me retrouver ainsi, je voyais différemment et je sentais le parfum du gardien qui était pourtant assez loin. Je regardais mes mains, elles avaient gagné un peu de pilosité et avaient doublé de taille. Pour la première fois, je mettais transformé, en entier, je voyais mon reflet dans la vitre, ce n’était pas si mal que ça un balam, une panthère, je suis bien plus beau comme ça. Je commençais à découvrir mes facultés en tant que tel. Je posais ma main, ou ma patte, je ne sais pas trop comment dire, sur les vitres. D’un bond, je me plaquais contre le plafond, pas mal la vue. Je me découvrais moi-même et je dois dire que j’aimais bien ce petit chaton qui dormait jusque là. Je vis aussi la force et l’agilité que je pouvais avoir dans de tels moments, et c’est bien ça qui m’effrayait me rappelant le passé. Je craignais me transformer mais je crois qu’aujourd’hui j’étais prêt. La nuit commençait à peine et c'est alors que j'écoutais un bruit. Je vis un agent emmener un homme, plus vieux que moi avec une certaine haine dans le regard. En passant, il me regardait droit dans les yeux. Quelques instants après, plus un bruit, je revis passer le policier, il devait être dans la garde à vue, juste à côté de la mienne.

holliday creation


Revenir en haut Aller en bas
Je suis une créature neutre.
Messages : 133
Date d'arrivé : 19/08/2013
Je suis une créature neutre.
Tancred Henferger
MessageSujet: Re: Le passé décidera de l'avenir [ //Casey// Taylor & Tancred]   Mer 21 Aoû 2013 - 13:09

La journée fut chargée de travail dans mon atelier aujourd'hui, mais elle était loin de se finir pour moi ...
J'avais mis ma musique à fond comme d'habitude. Je regardais mes messages de temps en temps, si jamais une nouvelle affaire se présentait... Je sortis de sous une voiture que je réparé et tuner. J'allais sûrement la vendre un bon prix. Mes yeux ne voulaient plus de se travail de précision et ce n'était pas la peine que je fasse du mauvais boulot pour si peux. Je m'essuyais les mains fier du travail que je venais d'accomplir dans la journée. C'était loin de l'épave que j'avais récupéré. Je pris alors mon téléphone, il y avait un appel, le numéro était identifié. J'écoutais le message qui me disais de rappeler dans les plus bref délais sur une affaire à prime. Je connaissais cette voix. C'était un homme dont le ton était bouffé par le tabac et qui m'avait filé une belle somme pour tuer une soirée, et m'avait fait libéré peu après... C'était sympa .. Je souriais à l'idée d'un autre contrat avec lui.
Je me lavais les mains, changé de tee-shirt et le rappelé. Il fut bref et concis. Mon but était de me faire embarquer au commissariat... rien de plus facile; trouver un certain Taylor Stewards et attendre un courrier là-bas. Je trouvais cela donnait.

J'enfilais ma veste en cuir. J'éteignis mon poste et fermais mon hangar. Je montais sur ma moto et mis la musique à fond. Je partis sans la faire ronfler dans le centre. Je grillais tout les feux en chantant à tue-tête. Je ne réussi pas à faire réagir un flic. Je les croisais trois fois en passant des feux ainsi et aucun n'osa m'arrêté. Cette situation me fit rire. Je devais trouvé autre chose...
Je pris une poubelle sur le trottoir et la mis au milieu de la route. J'allais plus loin et j'en vidais une autre. J'entrais ensuite dans un bar et m'assis sur les genoux d'un riche client plus âgé. Je pris son verre et le vidais d'une traite, pas un mauvais cru d'ailleurs. Je ressortis enchanté et pris ma moto. Je fonçais au poste de police. Arrivé sur place je garais ma bécane et l'attachais devant. Les policiers partaient me cherchaient. Je leur criaient alors :

"Hé je suis djà là d**on ! "

Ils ne mirent pas longtemps à me mettre au sol et m'embarquer à l'intérieur. Je ne résistais pas. Un truc de fait. Je les regardais tous avec la même haine qu'il me donnait. Je passais dans les couloirs et voyais qu'il n'y avait pas beaucoup de gardé à vu, d'autant plus facile pour moi. Il allait bientôt faire nuit.
Ils m'enfermèrent en me poussant dans la cellule. Je me retournais une fois les mains libres et leurs fis :

"Bouh !"

Je m'assis pour pas me faire remarquer de plus et dix minutes plus tard je bondis vers les barreaux et me collant à ceux-ci je gueulais:

"Taylor Stewards ! t'es où bonhomme ? !"

Une fois qu'il m'aurait répondu je lirais ce que je dois recevoir. J'aviserais la suite. La première réponse fut celle du gardien:

"La ferme s***ard !"

Je restais debout derrière les barreaux et attendais attentif à tout son. Je regardais mes pieds. C'était étrangement calme pour des gardes à vu et un poste de police la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un hybride.
Masculin
Messages : 495
Date d'arrivé : 21/06/2013
Age : 20
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Psychologue
Relations avec les personnages:
Je suis un hybride.
Taylor Stewarts
MessageSujet: Re: Le passé décidera de l'avenir [ //Casey// Taylor & Tancred]   Mer 21 Aoû 2013 - 13:43




Le passé decider de l’avenir

Le silence se brisa, moi qui croyait que tout allait resté calme Durant la nuit. Je m’étais tranquillement allongé sur le dos et j’attendais que le sommeil vienne. J’inspectais le palfond pour voir si je ne voyais pas quelques formes qui pourraient ressembler à autres choses, je ne savais pas comment m’occuper autrement. J’écoutais alors du bruit, le nouveau gardé à vue n’était pas aussi calme que moi. Je me levais donc et regardais par la fenêtre de ma cellule, j’apercevais le gardien de nuit, il semblait en colère. Un homme criait sans doute le type qui venait d’entrer en garde à vue, je tendais l’oreille, c’était bien mon nom qu’il prononçait, enfin presque mon nom.
En réponse à ce cri, le gardien lui proféra une insulte, il n’y allait pas de main morte, mais c’était qui ce type et pourquoi il me voulait quelques choses. D’après ce que je pus entendre, il ne se trouvait pas loin de moi, il a une voix qui porte bien. Je m’approchais alors du coin opposé de la cellule et tapais brièvement dans le mur, suffisamment fort pour que le gardien ne puisse pas l’écouter et assez pour que l’autre homme l’entende de l’autre côté. J’écoutais alors ses pas qui se déplaçaient dans la cellule d’à côté. Je ne savais pas trop ce qu’il me voulait mais on allait vite en avoir le cœur net. D’un côté, une vitre et un mur me séparait de lui, il fallait que j’arrive à me faire entendre sans non plus attirer l’intention du gardien, quoiqu’il soit très occuper par un magazine.

- Comment vous savez mon nom ? Vous êtes qui et surtout qu’est-ce que vous me voulez ???

En cinq minutes, j’avais tant de questions à lui poser, j’avais bien vu son visage et il ne me disait rien du tout, je ne l’avais jamais vu. J’étais arrivé que depuis très peu de temps en ville, je n’avais pas assez de renommée pour qu’un quelconque inconnu connaisse mon nom. En espérant qu’il ne m’amène pas plus de soucis que j’en ai pour le moment.








Revenir en haut Aller en bas
Je suis une créature neutre.
Messages : 133
Date d'arrivé : 19/08/2013
Je suis une créature neutre.
Tancred Henferger
MessageSujet: Re: Le passé décidera de l'avenir [ //Casey// Taylor & Tancred]   Jeu 29 Aoû 2013 - 14:23

La réponse ne tarda pas. Il me répondit en me demandant comment je savais son nom, qui j'étais et ce que je lui voulais. Ce que j'avais surtout obtenu c'était de savoir où il était. Et ce qui m'arrangeais pas c'est qu'ils l'avaient mis dans la cellule protégée par une vitre blindée. Je pensais que cette mission n'était pas si simple que ça en avait l'air au début. *Qu'est ce qu'il à fait ce mec pour être enfermé là ? *
Je me demandais s'il y avait une manière plus simple que de gueuler pour communiquer avec lui.
Je me mis à chanter. Chanter fort pour qu'on me mette soit dans la même cellule pour ne plus m'écouter, soit une cellule à côté.
Je chantais à tue tête et un garde ne mis pas longtemps à venir me dire de la fermer. Je continuais par provocation. Il appela un de ces collègues et il ouvrit la porte. Ils m'emmenèrent dans la cellule avec le gars. Puis ils me crachèrent :

"Chante mon gars. Avec ça je t'écouterais plus."

Il tapait sa matraque sur la paroi blindée. Je souriais et continuais de chanter.

"Et vous avez pas intérêt de vous battre !"

Et il referma la porte. Ils nous surveillaient. S'ils ne pouvaient pas nous entendre l'inverse était pas vraie.
Je continuais à chanter mais pas les paroles de la chanson:

"Je suis Tancred et t'es dans la merde babe. Mon patron m'a app'lé et m'a dit qu'une bonne femme avait b'soin. J'sais pas la merde, mais j'y vais. C'est simple, suffisait d'me faire embaucher. Facile ! j'suis là avec et j'fais c'qu'on m'dit. C'est pas dur. J'attends le son et je transmet. T'es pas fauché babe, t'as juste besoin d'justice !"

Je lui avais balancé tout le message en sens métaphorique et déguisé. Ils ne comprendraient rien et croyais que je chantais toujours la même chose. Lui avait remarqué la nuance, fort heureusement. Puis un des deux devant la porte me fit terminer.

"Courrier pour toi."

Il collait le papier à la fenêtre de la cellule et me laissa lire. Il s'agissait de mes instructions suivantes. Je devais connaître l'exactitude de ces mouvements et heures pendant la nuit de telles dates... sûrement que ça lui dirais pus de chose à lui qu'à moi. Puis je devais réfléchir à un alibi pour le faire sortir. Le patron disait que le crime avait été commis par l'un de ces hommes et qu'il me fallait obtenir le montant de la caution. Puis en faire part à son avocat... La tâche était de plus en plus complexe. Dans quoi je venais de me fourrer. Je continuais à lire les détails. La lettre était écrite de manière dérivée, ne me facilitant pas la tâche. Si on la lisait telle qu'elle était, c'était de simple vacances au soleil. Mais tout les mots avaient une image.
Une fois terminée je lançais:

"Ma tante va bien. Merci. Tu peux te torcher avec !"

Je retournais m'asseoir à côté du gars.

"Tu peux me raconter tes vacances sur la côte et l'épisode avec la viande séchée sur le sol prêt du night club ?"

Je pense qu'il avait compris vu sa tête. J'allais pas dire dans le night club...

"La divine providence..."

Je répondais à sa question, comment vous savez ça sous ... J'attendais qu'il déballe un peu de son foutoir et que je sorte de ce merdier.  
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un hybride.
Masculin
Messages : 495
Date d'arrivé : 21/06/2013
Age : 20
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Psychologue
Relations avec les personnages:
Je suis un hybride.
Taylor Stewarts
MessageSujet: Re: Le passé décidera de l'avenir [ //Casey// Taylor & Tancred]   Mar 3 Sep 2013 - 14:36

∞ Le passé decider de l’avenir∞

CPlus un bruit, cet home m’avait interpellé et à present plus rien, je me demandais bien ce qui lui prenait. Le silence ne fut que de courte durée et il reprenait de plus belle en chantant une musique, rythme rock don’t je ne connaissais pas l’air, il faisait beaucoup de bruit pour une heure aussi tardive dans la nuit, j’essayais de fermer les yeux malgré ces cris qui brisaient le silence, mais impossible. Les lumières s’allument, le gardien était de retour, plus rouge que jamais et énervé comme une guêpe. Bien entendu se n’était pas pour moi qu’il se levait mais pour mon collègue de garde à vue. Lui aussi ne supportait pas sa voix pas très mélodieuse, et n’arrivant pas à le dissuader de s’arrêter, il prit les clefs de la cellule et j’entendis la lourde porte métallique s’ouvrir. Il la claqua derrière le gardé à vue et je les vis réapparaître face à ma cellule. La grande paroi de la vitre blindée s’ouvre et le gars est précipité dans ma cellule. Je n’avais même pas remarqué que celle-ci pouvait accueillir deux personnes, et pourtant, il y a bien de lit. Je ne sais pas si le gardien avait vraiment le droit de faire ça. Je ne bougeais pas, et ne disait rien, je n’avais aucunement peur de lui, je voulais juste la paix.

Contrairement à moi, il n’était pas aussi poli ni aussi calme d’ailleurs. Il continuait de chanter sa chanson dont les paroles parodiés m’éclaircissaient un peu sur qui était ce type. Un message parvient pour lui, il parlait de sa tante, enfin, sous ces mots se cachaient une plus grosse histoire. En réalité, il devait enquêter pour moi, je commençais de me douter de quelques choses, ce n’était pas un hasard si à présent il était dans ma cellule, ça l’arrangeait bien, sans doute aussi c’était-il fait enfermé exprès. Bien avant que je lui pose ma question, il me donnait une réponse, bien que général, je m’en contentais. Je ne voulais pas être impliqué dans une quelconque affaire, je suis clean point de vue de la justice et lui ça m’étonnerait, je savais que j’étais innocent pour le meurtre du serveur au night club, et d’après ce que j’ai pu comprendre, il connait le vrai meurtrier. Je ne faisais pas de souci de ce point de vue là, je savais que les preuves ramèneront la vérité, le temps de quelques recherches ADN. Je l’avais donné en toute honnêteté et je savais qu’il m’aiderait à me libérer. Cependant, si ce gars tenait vraiment à m’aider et qu’il enquête plutôt bien, j’aurais bien un petit service à lui demander. Je serais clean dans cette affaire mais prouver mon innocence pour le meurtre de ma famille d’accueil ne serait pas tâche aisée, cela remonte à loin et il n’y avait que peu preuves. Mais combien d’affaires ont été résolués bien après, il pourra sans doute m’aider…

- Bon, je ne sais pas qui vous êtes et je n’ai pas besoin de votre aide pour ce meurtre, les tests ADN qui arriveront demain m’innocenteront. Par contre, je suis impliqué dans un autre meurtre, à l’époque, l’affaire avait été classée mais à l’heure d’aujourd’hui, les agents ont rouverts l’enquête et il n’y a rien dans ce dossier qui peut affirmer mon témoignage comme quoi c’était de la légitime défense, est-ce que vous pouvez m’aider ? et qui êtes vous réellement ?








Dernière édition par Taylor Stewarts le Mer 20 Nov 2013 - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis une créature neutre.
Messages : 133
Date d'arrivé : 19/08/2013
Je suis une créature neutre.
Tancred Henferger
MessageSujet: Re: Le passé décidera de l'avenir [ //Casey// Taylor & Tancred]   Dim 13 Oct 2013 - 10:21




Le passé décidera de l'avenir – Tancred, Taylor et Casey



Le petit avait la tête sur les épaules mais je ne pense pas qu'il ai envisagé le quart de ce qui ce trouvait au dessus de nous et la puissance que certaines personnes ont en ce monde. Ce que je ne comprenais pas c'était l'intérêt que des … « mafieux » du monde grimm, avaient en cet homme. Le post-scriptum en bas de la lettre précisait que les vacances s'étaient terminées trop tôt cette année. Je mis cet écrit en parallèle à ce qu'il me disait là : il serait disculpé demain... ou ce soir ?


Je ne savais pas trop comment l'aider pour l'instant mais pour moi, et tout un tas de cerveaux derrière, il n'y avait jamais rien qui ne soit pas résolu de quelques manières que se soit. On finira bien par innocenter le diable un jour, si ce n'était déjà fait... alors un agneau noir...


Il me redemandait qui j'étais et si je pouvais l'aider. Je regardais le sol puis je souris avant de lui répondre mes yeux pantés dans les siens :



« J'te l'ai déjà dis p'tit. J'm'appelle Tancred et ça c'est moi. Pas b'soin dans savoir plus après tout. Et ouais j't'aidrais. J'sais pas trop comment pour l'instant mais apèrs réflexion, je ou on, a toujours des solutions. T'pense p'têt que j'suis pas un bon, mais je fais rien de dégeulasse... enfin pas si c'est pas légitime. Bref... je pense que ce soir tu pourras retrouver ta copine, suffit d'patienter dans mon monde. »



Il était perplexe et ne devait pas me croire. Je lui fit alors signe de s'approcher un peu pour pas parler trop fort :



« Approche, j'vais te dire un truc : je fais partie d'un groupe de gens qui font justice pour que les gens comme toi et moi soit pas trop emmerder par les Grimm abrutis assoiffés de sang. Y'a d'bons grimm, mais ils sont rares, alors faut qu'on se protège entre nous. Et sinon on lutte en général contre la connerie. »



Un policier tapa à la vitre et nous fit signe de nous écarter. Je me levais et allais taper la vitre. Je lui fis signe de s'éloigner. Il sortit sa matraque et me la montra pour signe de dissuasion. Je secouais alors ma main en lui tirant la langue.


« Non mais tu crois que ton bout de machin me fais peur ? Non mais j'te jure »


J'allais me rasseoir un peu plus loin de lui. Je policier hacha la tête. Pour lui répondre je lui fis un signe bien connu et des moins cordial. Il n'en tint pas rigueur et se recula en restant face à nous pour nous surveiller.
Un autre gus arriva et demanda où était Taylor Steward. En entendant son nom celui-ci releva la tête. Deux autres gars entrèrent, les deux en costard, et se situèrent de part et d'autres du premier. Ils sortirent des papiers de leur sacoches et les montrèrent à l'agent qui nous gardé. Un policier du poste entra ensuite et dit au gardien que j'étais libéré sur caution. Il soupira fortement et reporta l'attention sur les trois gus qui lui parlaient. Nous n'écoutions rien mais je me levais pour aller voir les papiers de pllus près. Contrairement à l'annonce forte du policier de ma libération les bonhommes en costard parlaient à voix basse.


Je pense qu'il s'agissait de preuve qui pouvaient disculper mon compagnon de cellule. Après une longue discussion les trois gars refermèrent leur dossier et le gardien s'approcha de notre cellule. Il pris sa carte et ouvris la porte. Il s'adressa tout d'abord à moi :


« T'es libéré sur caution. Dégages ! »


Je répondis :



« Merci de votre hospitalité et de votre gentillesse. Le séjour fut agréable, je vais peut-être revenir ».



Il me prit par l'épaule et me fit sortir de la cellule vite fait. Puis il s'adressa à Taylor :


« Toi tu sors aussi. T'es libre grâce à la scientifique. Rien ne peut plus te retenir ici. Et toi je veux pas te revoir ! »


Deux policier me raccompagnèrent jusqu'au parvis du commissariat. Ma bécane m'attendait pas loin, garée sur le côté. Il faisait frais mais je ne craignais pas le temps...J'attendais que le gamin ai fini d parler avec ces messieurs bien habillés pour me tenir informer de ce meurtre et pouvoir l'aider.
J'attendais dix bonnes minutes appuyé sur ma bécane à attendre qu'il sorte. Il sortais seul lui... je souris et je lui lançais :


« On va boire un verre ? ! »


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un hybride.
Masculin
Messages : 495
Date d'arrivé : 21/06/2013
Age : 20
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Psychologue
Relations avec les personnages:
Je suis un hybride.
Taylor Stewarts
MessageSujet: Re: Le passé décidera de l'avenir [ //Casey// Taylor & Tancred]   Mer 20 Nov 2013 - 16:17

∞ Le passé decider de l’avenir∞

Enfin, le moment que j'attendais depuis longtemps était là, j'étais libre et je ne réalisais pas encore. Je repensais à toute cette histoire dans la globalité, ça aura été long difficile mais le principal c'est que je sois innocenté, que je puisse prendre un nouveau départ avec Julia, si seulement elle savait à quelle point elle me manque. Tancred était vraiment un mec très louche mais je crois que j'avais commencé de familiarisé avec lui, il était ce que je n'étais pas, un mec qui se fout des règles, des codes, et il y a bien des jours où j'aimerais être comme lui. Mais pour ma part, je sais faire la différence entre le bien et le mal, le moments où il faut se taire et les autres où il faut exprimer son avis. Je ne sais pas comment lui avait pu être libérer mais je ne voulais même pas le savoir, son histoire et la mienne n'était en aucun point semblable. Il me proposa d'aller boire un verre.

-J'accepte sans aucun problème mais promets moi de faire des phrases en prononçant tous les mots.

J'étais détendu et je voyais que le gardien en avait marre de nous, comme quoi dans l'affaire tout le monde serait soulagé. Je demandais alors au policier de me redonner mes affaires que j'avais pas mal de trucs sur moi quand ils m'ont arrêtés. Je ne sais pas qui prévenir en premier, tant de monde m'ont manquer et j'ai manqué à tant de personnes. Je pris mon portable et malgré les doigts gelés j'envoyais un message à Julia. Je la rejoindrais sans doute plus tard dans la soirée, pas sûr que Tancred me lâche, mais bon on verra bien. Juste une chose, il faudra que l'on y aille doucement sur l'alcool, je ne retournerais pas une autre fois dans cette salle aux vitres blindées. Je dis au revoir au gendarme et je rejoins Tancred qui était dans la rue. Il faisait froid et la nuit était déjà bien entamée.






Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le passé décidera de l'avenir [ //Casey// Taylor & Tancred]   Aujourd'hui à 11:53

Revenir en haut Aller en bas
 

Le passé décidera de l'avenir [ //Casey// Taylor & Tancred]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Addison Hill ♦ Sans regret du passé, Ni peur de l'avenir.
» Shiba Ishinta - passé et présent... et avenir ?
» Ichigo ---> ► A la rescouse des Enfants ◄ & ► La Forteresse, Prison de son Passé ◄ & ► Mon Passé, Mon Présent, Mon Avenir ◄
» Suna : son passé, son présent, son avenir
» Le passé, l’avenir, ces deux moitiés de vie dont l’une dit jamais et l’autre dit toujours. [PV Nami]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Write as Grimm ::  :: RP's terminés-