AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Je suis un Grimm.
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]   Ven 9 Aoû 2013 - 12:09




Casey Dov et Taylor Stewarts;
Âme en peine



Je fixais un coin de la pièce sans bouger. Il était peut-être temps que je me souvienne de quelque chose. De n'importe quoi. Mais rien d'autre de me venait à l'esprit. J'aidais vachement en faite. Je ne trouvais rien à dire d'autre. Il devait bien avoir quelque chose ou un pourquoi cet homme avait tué ce serveur. Un refus de combattre ? Ou un différent ? Je sais pas, mais il y a toujours un truc pour tuer quelqu'un comme ça. Mais en même temps, c'était mieux que de me lamenter sur mon propre chagrin, autant me lamenter sur quelqu'un d'autre. Il nous faut une vie entière pour enfin faire semblant, moi, elle avait à peine commencé et pourtant je faisais semblant.

Même sourire je n'y arrivais pas trop. J'étais trop sérieuse, mais ça semblerait trop faux si je me forçais. Sa voix me fit sortir de mes pensé sombre. Il me demandait si je connaissais pas quelqu'un à cette soirée, un employé ou client peut-être. Eh bien aussi bizarre que cela puisse paraître, ce n'est pas parce que je suis serveuse que je suis amie avec tout le monde qui fait ce métier. Je roule des yeux. C'est sûr, qu'à deux, on arriverait à rien du tout. Il se posait beaucoup trop de question et on tournait en rond.


« - Il faudrait avoir un aperçu de l'enquête, un œil nouveau sur ce qu'on a... Et non, je ne connais personne dans ce Night-club... J'étais juste là-bas pour m'éclater... qui aurait cru qu'il y aurait un meurtre ! La question est pourquoi avoir tué ce serveur ? Ça n'a pas de sens... Il semblait humain, pas une fois j'ai vue ce serveur devenir un wesen...»

Le serveur. À aucun moment il s'est transformé en une bestiole. Il était nerveux derrière le bar mais pas de transformation. Pourquoi je n'y avais pas pensé tout de suite. J'étais focalisé sur le tueur pas sur la victime. J'avais dû mal à rassemblait mes idées. Peut-être le fait que je n'arrivais pas à l'aider complètement. Comment aider quelqu'un sans en avoir les réponses. J'étais pour demander de l'aide à quelqu'un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis un hybride.
Masculin
Messages : 495
Date d'arrivé : 21/06/2013
Age : 20
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Psychologue
Relations avec les personnages:
Je suis un hybride.
Taylor Stewarts
MessageSujet: Re: [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]   Ven 9 Aoû 2013 - 15:42



Casey & Taylor

Appartement de Casey


Elle n’avait pas tort sur un point, qui aurait pu penser qu’il y aurait un meurtre ce soir là ? Alors qu’elle ne semblait pas se souvenir de quelques autres éléments qui pourraient nous faire avancer, elle aborda un sujet qu’on avait jusque là mis de côté. Ce serveur, on savait rien de lui et pourtant on s’intéressait à savoir qui l’avait tué, mais faudrait-il déjà savoir le pourquoi du comment ? Casey était à peu près sûr que ce n’était pas un wesen, mais qu’a bien pu faire ce mec pour qu’on veule le tuer et d’une manière très sadique, il n’a pas été épargné par la rage de son agresseur, ce dernier avait sans doute de bonnes raisons, mais d’ici à dire que ça justifier son acte, je pense qu’il y a un grand fossé entre les deux. Je n’avais aucune idée pour savoir comment se renseigner sur lui, seul nous ne pourrions certainement pas. Casey confirmait mon avis, il fallait que l’on demande à quelqu’un. Je ne voyais pas trop l’utilité de son avocat à présent, après tout, il ne savait rien de l’enquête et je pense que j’étais innocent, enfin  ce n’est qu’une pensée, j’avais toujours ce pressentiment de sauver quelqu’un, l’emmener loin de ce psychopathe mais je ne me rappelle pas de son visage ni même d’où j’aurais pu l’emmener mais j’étais sûr que je l’avais fait, je n’en disais rien à Casey mais laissé supposer que j’étais préoccupé par quelques choses. Pourquoi je voulais défendre cette personne. Alors que toutes ces questions tournaient en boucle dans ma tête, un coup de téléphone fit sonner mon portable. Fever, j’aimais bien cette musique. Je répondis sans plus attendre même si j’avais vu juste avant de passer le bouton à droite que c’était un appel inconnu. Casey semblait surpris par cet appel. J’entendis une voix féminine. Je fis un signe pour m’excuser.

-Allô, . . .

- . . .Oui c’est bien Taylor . . .

- Comment  ? ….



Je n’en croyais pas mes Oreilles, je mis mon portable en haut parleur.

- Bonjour Casey, c’est Nick Burckhardt à l’appareil, je vous appelle car nous avons retrouvé une jeune femme dans une cabane près du night club, elle dit que vous l’avez agressé Taylor et qu’elle vous a vu tué le serveur, il faut que vous vous rendiez à la Police, elle dit aussi que Casey, vous l’avez aidé à lacérer le corps et l’enfermait là où elle se trouve, je suis au poste de police, j’aimerais avoir des explications, venait au poste.

- Quoi ? Mais cette femme est folle Nick, on se souvient d’éléments intéressants sur l’enquête et on se rappelle du meurtrier du vrai . . .

Cette révélation arrivait pile au bon moment, j’avais un pressentiment et il m’était confirmé, on avait besoin de nouveaux éléments et il nous appelait à cet instant. Mais quelle surprise j’eus lorsqu’il annonça que la fille qui me semblait avoir sauvé avait été agressé. Est-ce que je serais vraiment capable de ça une fois transformée ? Cela m’étonnerait fortement et puis elle disait que Casey m’avait aidé à lacérer le corps, mais cette fille était tarée, je l’avais sauvé de ce monstre et c’est comme ça qu’elle me remerciait.

holliday creation


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]   Ven 9 Aoû 2013 - 17:05




Casey Dov et Taylor Stewarts;
Âme en peine



On tournait vraiment en rond ou s'était mon imagination ? On avait passé tout en revu, je ne voyais pas quoi faire de plus. J'avais enfin pu dire pour le serveur. Il n'était pas une créature. Un Drang-Zorn qui tue un humain, c'est courant ça ou pas ? Comment je pouvais le savoir, peut-être que l'homme lui devait de l'argent et qu'il ne pouvait pas. Y a plusieurs possibilité qui pousse quelqu'un à tuer. Moi, je n'étais pas dû tout concerné par ce genre de situation qu'il traversait. Mais si j'étais à sa place, je n'irais pas parler à quelqu'un. Je pourrais le dire à la police, mais il se retournerait contre moi. Et je ne suis pas du tout comme ça, je ne vais pas m'amuser à trahir des gens, déjà que je n'ai pas beaucoup d'amis. Si je devais le balancer on en a pas fini. Je soupire et un téléphone sonne. Je sursaute de surprise et détail Taylor qui regarde son portable. Il décroche sans attendre. Je vis à son expression qu'il y avait quelque chose. Il mit alors le portable sur haut-parleur.

La voix du détective apparut. Il me salua. Comment savait-il que Taylor était chez moi ? C'était étrange. Un piège ? J'en doute. J'avais rien à voir la dedans. Et puis pourquoi il appelait ? Il annonça qu'ils avaient retrouvé une femme, non loin du Night-club. Juste là je suis. Je fronce les sourcils quand il annonce que Taylor est l'agresseur. C'est pas logique cette histoire. J'eus un moment d'absence. Je n'ai pas trop comprit la fin de la communication. On m'a vu moi lacérer le corps d'un type ? Je me souvenais de mon arriver dans ce night-club, ainsi que les fringues que je portais, j'avais dormi avec puisque le lendemain je les avais sur le dos. Mais pas de trace de sang dessus, rien. Alors pourquoi quelqu'un s'amuserait-il à raconter des conneries comme ça ? Enfermer des gens dans une cabane... J'avais la tête qui me tournait. J'avais pas du tout envie de retourner en prison. Qui plus-est, je n'avais rien à voir avec tout ça. Taylor se mit pratiquement en colère dans le téléphone.


« - C'est quoi ce délire ? Franchement si j'avais fait quoi que ce soit je le serais...»

Ça pour un délire, s'en était un.


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis un hybride.
Masculin
Messages : 495
Date d'arrivé : 21/06/2013
Age : 20
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Psychologue
Relations avec les personnages:
Je suis un hybride.
Taylor Stewarts
MessageSujet: Re: [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]   Sam 10 Aoû 2013 - 16:43



Casey & Taylor

Appartement de Casey


Fallait bien qu’on l’accuse de meurtre pour qu’elle éprouve quelques choses d’autres que la déprime. J’avais essayé de la faire rire ça n’avait pas marché, Nick l’avait mis en colère, dommage quand même mais en même temps je la comprenais. On m’accusait de meurtre et elle de complice, il était gonflé de penser ça de nous, on est des enquêteurs pas les tueurs. Casey a eu à peu près la même réaction que moi, comme cette fille avait pu dire ça de nous alors que je pensais l’avoir sauvé, je l’aurais agressé, ça m’étonnerait beaucoup mais je n’arrivais pas à m’en souvenir et ne pouvait pour le moment reniait ce qu’elle avait dit. Et comment allions nous faire pour lui dire que nous y sommes pour rien, Casey avait un peu trop bu et j’avais tes tendances amnésiques, alors qu’elle cette fille qui profites de la situation était sans doute bien lucide, ça ne sera pas facile de plaider notre version des faits. J’espère seulement que cette fille un peu folle n’allait pas tourner en un complot bien monté contre nous, et si on émettait l’hypothèse folle qu’on aurait était drogué tous les deux, et vu que je ne suis pas un humain comme les autres, la drogue expliquerait beaucoup de choses. J’étais en train de penser à cette idée, on ne perd pas la mémoire comme ça et de plus mes problèmes avec les transformations avaient commencé à partir de ce jour même. Les campagnes de sécurité disent bien que la drogue est présente et traçable dans le sang pendant plus d’une semaine voire plus d’ailleurs.

– Comment peut elle confirmer ce qu’elle avance, elle a des preuves contre nous ?


Casey écoutait avec attention ce que je disais au détective et était prête à intervenir si elle avait quelques choses à dire, la voix de Nick répondit alors.

- Entre nous, disons que cette dame à beaucoup de relations et qu’elle a pris des clichés plutôt compromettant de vous deux, les experts sont en train de les analyser, je peux vous les envoyer si vous le souhaitez, nous savons que vous êtes chez madame Dov car nos agents vous ont localisés, vous êtes de potentiels suspects vous comprenez bien, il faudrait que vous me donniez votre version sur cette histoire, qu’avez-vous vu ?

- Bon, je vais être clair, je ne me rappelle plus de tout durant cette soirée, je ne sais pas pourquoi, je sais que je suis arrivé au night club en plein milieu de la nuit, j’étais apparemment seul d’après Casey et je n’étais sans doute pas là pour danser. Je suis allé direct dans la cuisine et j’ai vu deux types se battent, je me souviens pas de leurs visages, sauf le gars que Casey vous a décrit l’autre jour, je l’ai reconnu, il s’agit d’un homme qui se fait appeler Reynolds Thomson, il est dans une affaire que vous avez résolu, il y a pas longtemps et après, je ne sais plus trop, je sais que je vois un couteau plein de sang en dessous d’une bouche derrière le night club. C’est tout ce que je pourrais vous dire.

- Bien, vous passerez un de ces jours me dirent tout ça au poste, vous consommez des substances illicites monsieur Stewarts ?

- Non, jamais, je n’avais même pas bu d’alcool que je sache.

- Vous passerez au labo pour des prélèvements, on doit également comparer votre ADN à celui retrouvé sur ce fameux couteau. Nous avions également trouvé le nom de cet homme, il est bien connu des forces de polices. Casey, on a trouvé un de vos cheveux dans les tâches de sang de la cuisine, nos experts ont établis qu’ils ont été arrachés car le bulbe s’y trouve, vous avez été agressé pendant cette soirée ou vous vous êtes pris la tête avec quelqu’un ?


On voulait des nouveaux éléments sur l’enquête on était vraiment bien fourni sur les coups mais ça commençait à prendre une drôle de tournures. Casey avait l’air de plus en plus surprise au fur et à mesure de la conversation, moi j’avais une bonne dizaine d’hypothèses qui tournaient dans ma tête. Est-ce que j’aurais pu être drogué ? Comment je pouvais être impliqué dans une telle histoire sans que je m’en rappelle c’était quand même dingue, peut être était-ce mieux quand je ne me souvenais de rien.

holliday creation



Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]   Sam 10 Aoû 2013 - 18:29




Casey Dov et Taylor Stewarts;
Âme en peine



Je vivais un véritable délire et j'allais me réveiller dans la minute. Je me pinçais l'arrêt du nez. J'avais assez entendu comme connerie pour cette nuit. Comment ne pas être en colère face à tout ce traquenard ? C'était un piège. Il était venu ici voir si je me souvenais de quoi que ce soit. J'aurais dû m'en douter. Je me passais une main dans les cheveux essayant de garder mon calme. Après tout, j'étais certaine que je n'avais rien à voir avec tout ça. J'avais décrit le wesen responsable que j'avais vue quitter le night-club par la porte de derrière avec le serveur. Et de l'homme étrange avec qui je me trouvais. Ce n'était pas la première fois que j'avais été soul, mais le lendemain je finissais toujours par me rappeler comme la dernière fois avec ce flic. Flic, qui plus est, m'accuse de meurtre... Mon cœur se mit à battre la chamade rien que le fait d'être accusé à tord de ça. Taylor demanda si cette personne avait des preuves ? Si elle nous accusait je pense bien que oui. Je n'avais pas vu Taylor à cette soirée, en tout cas si je l'ai vu j'aurais dû avoir des flash quand je l'ai vu à ma convocation de psy. J'écoutais la réponse du détective. J'étais pas le genre de personne à me laisser faire. Mais il ne faut pas que je m'énerve, sinon, j'allais passer directe comme coupable. Si j'appelais Alex, là aussi on allait penser que je cachais quelque chose. Burkhardt répondit alors que la personne qu'ils ont trouvé à beaucoup de relation et que, je ne sais par quelle magie, pour ma part du moins, elle m'avait moi, sur des clichés.

J'écarquillais des yeux de surprises. Et maintenant on est surveillé, on est tout de même pas des terroriste. Je lève les yeux au plafond me passant une main sur le front. Suspect d'un meurtre. C'est possible sans avoir de sang sur les vêtements ? Il conclu en demanda à Taylor de dire ce qu'il a vu. Taylor lui expliqua tout ce que l'ont ses dits depuis plusieurs minutes. Et le nom de l'homme de la photo. Avant de parler du couteau. Le détective n'était pas trop convaincu. En même tant, il détenait des preuves qu'on a fait quelque chose. Il questionna encore pour savoir s'il prenait de la drogue. La drogue, j'y avais été tenté avant, mais mon instinct me disait toujours d'éviter ce genre de connerie. J'ai préféré l'alcool à la place. Bien entendu, Taylor répondit qu'il ne prenait rien. Je secouais la tête en entendant le reste de ce que nous disait le détective. De l'ADN ? On a trouvé mes cheveux dans la cuisine ? J'aurais senti si on me tiré les cheveux, et ça se serait senti quand j'aurais attaché mes cheveux. Je suis craintif des racines alors je peux avoir mal pendant des jours quand on me tire les cheveux. Je m'en serais aperçu.... J'étais même plus sûr de rien. Pour moi, c'était de la pure fiction... Burkhardt finit par me demander si je m'étais prit la tête avec quelqu'un.


« - Je vous ai déjà montré le visage du Wesen ainsi que le tatouage dû à un gang... Je vois pas ce que je foutrais dans une cuisine, je me souviens pas de Taylor dans le night-club, j'étais avec un type étrange qui me servait des verres... Je pourrais vous le dessiner si vous le désirer ! D'ailleurs je vois pas ce qu'il vient foutre là dedans... à moins qu'il m'a drogué ou je ne sais quoi encore... Et pour répondre à votre question stupide, je ne suis pas du genre à me prendre la tête avec quelqu'un ! »

Je débitais ça sans reprendre mon souffle. J'étais pratiquement pas énervé, mais elle perçait un peu quand même dans ma voix au moment où j'avais répondu au détecitve.


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis un hybride.
Masculin
Messages : 495
Date d'arrivé : 21/06/2013
Age : 20
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Psychologue
Relations avec les personnages:
Je suis un hybride.
Taylor Stewarts
MessageSujet: Re: [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]   Lun 12 Aoû 2013 - 12:06



Casey & Taylor

Appartement de Casey


J’avais dit tout ce que j’avais à dire au détective, j’étais un peu déboussolé par de telles révélations c’est vrai, j’étais bien à cette soirée mais pourquoi m’aurait elle prit en photo comme ça, je suis pas mal mais qu’en en sort en night club, on ne prend pas les gens en photos comme ça, pour le plaisir, elle devait bien être elle aussi dans ce lieu pour autres choses. Casey semblait bouillonner de l’intérieur et quand il finit son interrogatoire pour ma part, Casey prit la parole. Sa voix était un peu serrée et son ton commençait à devenir de plus en plus énervé, elle ne comprenait pas comment des preuves ont pu être montées contre nous alors que nous n’y étions pour rien dans ce meurtre. J’essayais de garder mon clame, je suis de nature très calme mais y a un moment, il n’y a une limite à ne pas franchir, pour le moment j’arrivais à me maîtriser, mais il se pourrait que ça ne dur pas longtemps. Je sentais mon Wesen criait de l’intérieur mais je ne le laissais pas prendre le dessus et j’y arrivais. Je me surprenais moi-même, cela faisait bien plusieurs semaines que je n’arrivais pas à contrôler ma transformation. Le grand problème dans cette histoire c’est que l’on se souvenait de rien, enfin pas précisément du moins et ça semblait joué en faveur de l’accusatrice, c’était même un peu trop simple et je sais très bien qu’a l’heure actuelle il est très facile de fabriquer des preuves de toutes pièces. Une photo, très facile, nos deux visages à Casey et à moi étaient apparus à un moment ou un autre dans un journal, des cheveux, on en perd un grand nombre chaque jour et un faux témoignage, rien de plus simple. Je commençais à croire à un véritable cauchemar, toutes les preuves se tournaient contre nous, nous étions dans un véritable complot et je n’avais pour le moment aucune idée pour nous en sortir. Casey lui dis en un mot ce qu’elle pensait. Si seulement je pouvais me souvenir de cette soirée ! J’avais peur de ce qui pouvait arriver à présent, combien d’innocents partent en prison ? Cette idée me traversait l’esprit, . . . Je pris une grande inspiration et me semblait en position de faiblesse face à cette enquête, nous avions des éléments mais la seule personne que je comptais pour révéler mon vrai rôle dans cette histoire m’accusait d’agression. De plus, Nick ne semblait pas convaincu par nos dires, je crois que nous allions nous rendre au commissariat. Comment lui faire changer d’avis ? Il faut dire que jusque là nous n’avions pas été très convaincants avec nos témoignages incomplets. Je réfléchissais encore à cette piste, étrange mais possible qui m’était venu à l’esprit, et si on avait été drogué ? Dans ce cas, on retrouverait des preuves. Nous foncions droit dans le mur alors autant réagir avant de se retrouver derrière les barreaux.

- Rester calme Casey, je ne voulais pas vous énerver mais les preuves parlent d’elles mêmes.

– Monsieur Burkhardt, vous pensez qu’on aurait pu nous droguer ?


Casey semblait elle aussi pensait à cette hypothèse, elle leva les yeux au ciel qu’en je le dis. Je ne sais pas si c’était vrai mais si nous étions vraiment face à un complot, il y avait bien un moyen.

- Peut-être, il ne faut négliger aucune piste mais il faudrait que vous passiez au poste, innocent ou coupable, j’ai besoin de vous au poste.

- Je pense que c’est une piste sérieuse, et ça pourrait parfaitement expliquer beaucoup de choses, qu’en pense-tu Casey ? Les pertes de mémoire, les troubles du comportement, les cheveux que l’on t’as pris, ce n’est peut être pas pour rien que l’on se souvient de pas grands choses, et ce gars que j’ai vu avec toi, ça peut être lui, . . .

- Je ne peux pas vous dire, ça peut être la drogue comme autres choses, . . .
. . .Qu’en au gars avec le tatouage, on vient juste de mettre la main dessus, il pourra sans doute nous dire des choses, il se révèle qu’il est aussi impliqué dans les tirs lors de la soirée du 21 juin.


Ce lien me fit comme un électrochoc, j’avais pendant cette soirée pris une balle, on voudrait me tuer ? J’étais vraiment troublé, ça faisait deux fois que l’on s’en prenait moi, mais dans quelle genre d’affaire je pouvais bien être impliqué. J’avais perdu une journée de mon passé et durant celle-ci je ne savais pas ce que j’avais fait mais on m’en voulait probablement pour cette journée, mais qu’est ce que j’avais bien pu faire, je représentais un danger pour moi-même et ce que je connaissais bien. Il fallait que je sache ce que j’ai fait durant cette journée, mais à qui confiait cette histoire ?

holliday creation



Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]   Lun 12 Aoû 2013 - 12:54




Casey Dov et Taylor Stewarts;
Âme en peine



Mon calepin était posé sur la petite table basse. Il me suffisait de me souvenir trait pour trait du visage de l'homme qui m'avait payé 5 verres de whisky. Il avait les cheveux châtains clair, les yeux sombre. J'allais me saisir de mon calepin quand Burkhardt me dit de me calmer. Comment pouvais-je me calmer dans un moment pareil. On avait une photo de moi et des cheveux. Je me pince l'arrête du nez en soupirant. Taylor sortie la théorie du complot. Qu'on nous aurait drogué. C'était peut-être le cas. Mais le type avec j'étais, été bien stupide pour faire ça. Je lève les yeux au ciel en secouant la tête. Pourquoi on m'aurait drogué ? Burkhardt nous dit de venir au poste. Je sens qu'on va avoir droit au menotte. Comme on le connaît, il sait dit de ne pas venir nous arrêter ici, mais nous faire venir là bas, au commissariat. Taylor reprend la parole en me demandant mon avis. Je hausse les épaules.

« - Je cherche encore pourquoi on m'aurait drogué... ça reste du grand n'importe quoi... »

Burkhardt reprit en nous disant qu'il avait arrêté l'homme au tatouage en forme de barbelé. Qu'il est aussi impliqué dans la fête du 21 juin. Oui, il y avait eu une mini fusillade, une femme avait été touché. Pourquoi cet homme avait une subite envie de tuer des gens qui font la fête ? J'étais resté paralysé sur place ce soir là avant d'accueillir les ambulanciers et de partir. C'était peut-être moi qu'on cherchait. Après tout j'avais vu son côté wesen, Drang-Zorn, qu'il m'a vu et qu'il a senti que j'étais une Grimm. Je ne sais pas moi, y a pleins de peut-être dans cette affaire. Et puis, j'aurais dû rester chez moi, ce soir là, au lieu d'aller boire des verres comme ça. En parlant de verre, j'ai bien envie de boire du whisky.

« - L'homme avec qui j'étais été stupide... Je ne sais plus de quoi on parlait, mais il est actionnaire, je crois... Son nom je ne sais plus... Il faudrait le chercher... et l'interroger...! »

J'essayais de me rappeler de l'homme et de notre conversation. Ça semblait lointain tout ça.


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis un hybride.
Masculin
Messages : 495
Date d'arrivé : 21/06/2013
Age : 20
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Psychologue
Relations avec les personnages:
Je suis un hybride.
Taylor Stewarts
MessageSujet: Re: [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]   Mar 13 Aoû 2013 - 16:44



Casey & Taylor

Appartement de Casey


Casey semblait ne plus se souvenir de cet homme avec qui pourtant, elle avait passé la soirée. La voix commençait à monter face au détective qu’elle avait déjà rencontré d’après ce qu’elle avait pu lui dire au cours de la conversation. Je ne savais pas trop quoi dire à présent, le détective nous aidait pas beaucoup finalement. Elle voulait qui retrouve ce type avec qui elle avait passé la soirée, Nick laissait le silence envahir la pièce puis son rire parcourut mon téléphone, qui avait-il de si drôle à la fin ? Je ne comprenais pas son humour et ce rire qui déchirait le silence avait plutôt tendance à m’énerver plus qu’autres choses. J’allais dire quelque chose, réagir face à cette offense qu’il nous lançait sans aucune raison. Je regardais Casey, elle ne comprenait pas non plus qu’il plaisantait à son habitude. Je comprenais rien à cette histoire et me demandait toujours qu’en est-ce que j’allais savoir le fin mot sur la vérité ? Qu’est-ce qui m’était arrivé ce soir là ? Je pense qu’il savait des choses, qu’il pourrait nous éclaircir, nous dire qu’est ce qui s’est vraiment passé lors de cette soirée, le night club avait forcément un système de vidéo surveillance, il savait même sans doute déjà qui était le gars qui s’adressait à Casey, peut être même qui s’avait déjà qui était le tueur mais pourquoi nous laissait il dans l’ombre ainsi ? Pourquoi s’intéressait-il à nous deux en particulier ? Et cette femme qu’elle est son rôle dans cette histoire ? Tant de questions que je voulais lui poser mais au lieu de cela je gardais le silence proie facile de la justice et de ses filets, sans rien dire, je restais à attendre les réactions de l’un ou l’autre. Casey était blasée par la situation, elle doutait de la capacité du détective à faire une bonne enquête, le rire prit fin et après une grande inspiration, sa voix reprit possession du haut parleur, je ne pouvais pas me douter de ce qu’il allait dire.

- Bon, soyons sérieux quelques instants, Madame Dov, je vais très bien mon boulot malgré toutes les mauvaises pensées qui doivent vous venir en ce moment et monsieur Taylor, comment dire, je ne sais pas si vous êtes vraiment sincère mais vous jouez bien à votre petit jeu. Dans quelques minutes, peut être moins, une équipe va débarquer chez vous madame Dov, au moment même où je vous parle, ils sont là, juste derrière la porte en train d’attendre mon signal, et pour cause. On ne traque pas les gens par plaisir vous savez et les menottes qui seront autour de vos poignets vous iront à merveille Monsieur Stewarts. Mais avant que le bouquet final ne commence, laisser moi vous raconter une petite histoire, vous avez bien cinq minutes. Il était une fois un homme du nom de Scott Stewarts qui vivait tranquillement avec ses parents, c’était un beau bébé, né prématuré qui avait eu une enfance difficile, et pour cause, il fut abandonné à la naissance, par ces jeunes parents, qui avaient un peu trop bu un soir, le pauvre petit fut abandonné devant la porte de ses voisins, recueilli par les Hedley. Personne ne connait son enfance, et Madame Dov vous savez comme moi à quelle point les apparences sont trompeuses, le jeune homme face à vous à tuer de sang froid, sa famille d’accueil car il croyait qu’il était des monstres qui voulaient sa peau. Jeune étudiant studieux mais dont la mémoire n’était que des flashs de sang, il partit, disparu et changea de nom pour commencer une nouvelle vie, un psychologue fraîchement diplômé mais un tueur reste un tueur, le jeune serveur qu’il a tué était le principal suspect du meurtre de sa famille d’accueil jusqu’à ce qu’un témoin anonyme nous donnait une vidéo où on voyait l’adolescent plantait le poignard dans le corps de ses parents, Madame Dov, vous êtes en face d’un criminel mais la situation va s’arranger dans quelques instants, Allez les gars, vous pouvez entré ! Désolé pour le dérangement !

Blessé, comme un poignard dans le cœur, dévisagé par Casey, je ne savais plus quoi faire. Au fur et à mesure de la conversation, je sentais qu’il s’amenait à quelques choses de bien précis. Je ne comprenais pas, il parlait de personnes qui allait entrer dans l’appartement d’un instant à l’autre, je regardais alors autour de moi, je ne vis rien, au dehors, la ville s’étendait à perte de vue et les gens profitaient de cette magnifique journée, il faisait beau. Le soleil était encore haut dans le ciel et seul quelques cris d’oiseaux pour briser le flot continu de voiture. Je rapprêtais attention à ce qu’il disait, il parlait de moi, de mon enfance. Mais pourquoi parlait-il de cela, pourquoi maintenant ? Chacun de ses mots me rappelaient de tristes moment de mon passé, mes parents que j’avais connu à travers que quelques photos, ma famille d’accueil et tous les merveilleux souvenirs qui entouraient ce couple d’une grande bonté d’âme. Je me souvenais aussi de mon lourd traitement qu’il m’avait aidé à surmonter, j’étais atteint d’une maladie rare très grave mais par chance très facile à soigner est tant donné le jeune âge auquel j’ai été pris en compte. Sans doute Casey devait elle se poser beaucoup de questions sur moi, mon véritable nom, Scott Stewarts, tout ce qui disait jusque là était vrai et des larmes coulaient à présent sur mes joues. Des larmes qui me rappelaient tous ces moments que l’on s’efforce d’oublier, tous ces moments qui font de nous ce que nous sommes aujourd’hui, je regardais ailleurs et essayer des retenir mes émotions mais il me blessait, c’était ma vie la plus intime dans laquelle il avait fouillé, j’avais honte de moi, de ce que mes parents avaient fait, et dire qu’il ne voulait pas que je vienne au monde, mais je suis là, sauvé par quelques traditions et convictions familiales.

Puis la conversation prit un ton que je n’aimais pas du tout, il m’accusait d’avoir tué ma famille d’accueil, je me souviens de ce jour terrible, j’étais là à pleurer sur les corps ensanglantés au milieu de la cuisine, mais qu’est ce que j’avais bien pu faire ce jour là. Par manque de preuves l’affaire avait été classée et le seul témoin était moi, mais comme c’était le cas aujourd’hui, je ne me souvenais de rien et les moyens techniques manquaient cruellement à l’époque. J’avais vu un homme, un visage, le seul que je me rappelais et puis les années étaient passés sans que je ne pense à lui, je faisais des cauchemars chaque nuit, jusque un soir. j’avais pris la décision de chercher qui était cet homme, j’étais encore étudiant et plutôt mignon ce qui m’a permi de m’ouvrir pas mal de portes et j’avais assez de preuves pour savoir qu’il était très impliqué dans cette affaire. Alors que je repensais à cette drôle d’histoire, perdu dans mes pensées et mes douleurs profondes, la porte d’entrée s’ouvrit et un fracas de pas sur le plancher se fit entendre. Des lumières, des flashs, des hommes armés, je n’eus pas le temps de réagir que je me retrouvais au sol, la tête plaquée contre le parquet, comment est-ce que j’en étais arrivé là. La voix au téléphone ne disait plus rien, seul mon souffle rapide empêchait le silence. Casey était restée immobile dans le canapé, déboussolée par la situation. Il me relevait d’un geste vif et toutes expressions s’étaient effacées de mon visage.

- Ce n’est pas ce que vous croyez, je suis INNOCENT.

La voix de Nick parlait encore, il parlait à Casey mais celle-ci était perdue dans ses pensées.
holliday creation



Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]   Mar 13 Aoû 2013 - 18:57




Casey Dov et Taylor Stewarts;
Âme en peine



Je m'étais saisit de mon calepin, prête à dessiner l'homme avec qui j'avais parlé dans le courant de cette soirée. Plus jamais je ne toucherais une goutte de whisky. Je ne pouvais pas faire la promesse, je risque d'en boire un jour. Mais je n'irais plus dans les night-club en tout cas. Je danserais chez moi, c'était plus sûr, et j'avais moins de chance de me faire accuser à tord de meurtre. Le silence plané dans la pièce. On attendait je ne sais quoi qui pourrait débloqué un autre flash-back, qui allait nous mener à rien ou presque. Je jetais quelque coup d’œil à Taylor, qui semblait un peu énervé ou zen. Je ne serais dire sur le coup. Moi, j'étais énervé. Je voulais que cela prenne fin, mais ça n'allait pas finir de si tôt n'est-ce pas ? Un rire déchira le silence tout à coup, je lève un sourcil, regarde Taylor. Je serrais le calepin prête à hurler pour qu'il arrête de rire bêtement. Ça en devenait presque humiliant ce rire. J'essayais de paraître blasée sur le coup. Le rire s'arrêta net et j'attendis la suite. Quoi ? Qu'est-ce qu'il a ? Il finit par reprendre la parole enfin. J'écoutais d'une seule oreille, sachant qu'il allait dire n'importe quoi sur notre sujet. Être sérieux dans ce genre de situation, je ne demandais que ça. Mais rire avant d'être sérieux, je ne voyais pas la logique.

Il s'adressait à moi en me disant qu'il faisait très bien son boulot, j'en doutais pas une minute, mais j'avais des doutes. La preuve, au lieu de chercher plus loin, il s'obstinait à nous mettre la pression. Histoire qu'on l'aide ? Qu'on lui dise des trucs qu'on ne sait même pas nous même. Puis il s'adressa à Taylor, qu'il jouait peut-être un jeu. S'il reste focalisé sur nous, l'enquête allait piétiner. Faire du sur place, je crois. Il y a eu meurtre, un Drang-Zorn est le meurtrier mais c'est sur nous que ça retombe. Étrange comme coïncidence. Il continua en disant qu'une équipe se tenait derrière ma porte attendant son ordre. Je regardais ma porte. Je n'avais rien à cacher, mais mon cœur se mit à battre la chamade et un frisson me parcouru de la tête aux pieds. Il plaisanta sur les menottes, j'en avais déjà eu, des trop serrés. Je n'avais nullement envie de retourner en prison. Et cette fois, je n'allais pas pouvoir plaider démence. Le Grimm finit par raconter une histoire.

L'histoire d'un certain Scott Stewart. Je dévisageais Taylor sans comprendre vraiment où le détective voulait en venir par avoir tuer sa famille d'accueil et que les apparences étaient trompeuses. Je ne voulais pas le croire. Taylor, un tueur ? Mais ce n'était pas possible... Il conclut par le fait de faire rentrer l'équipe dans mon appartement. Je secouais la tête. Qu'est-ce que je pourrais dire ? Le défendre ? Et si c'était vrai ? Mais le Drang-Zorn dans tout ça ? Je vis Taylor pleurer. Faisait-il semblant ? Est-ce que les tueurs avait une âme ? Je ne pense pas.... Pour tuer, il ne faut pas avoir une âme... Mais on ne naît pas mauvais.... On le devient après tout. Taylor était plongé dans ses pensées. Sûrement essayant de se rappeler sa famille ? Je sais ce que ça fait d'être abandonner et d’être différent. La porte s'ouvrit à la volé. Je crois que je n'aurais plus besoin de clé. Ça les auraient tuer de sonner ? Ils attrapèrent Taylor, le plaquèrent au sol, bien métrisé et lui mirent les menotte. Je ne voyais pas pourquoi ils faisaient ça. Il n'allait pas fuir. J'avais reculé d'un pas et mettais laissé tombé sur le canapé. J'avais le portable à la main la voix de Burkhardt à l'autre bout me parlait, mais je n'écoutais pas. Je coupais la communication et entendit Taylor hurler qu'il était innocent.


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis un hybride.
Masculin
Messages : 495
Date d'arrivé : 21/06/2013
Age : 20
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Psychologue
Relations avec les personnages:
Je suis un hybride.
Taylor Stewarts
MessageSujet: Re: [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]   Mer 14 Aoû 2013 - 11:33



Casey & Taylor

Appartement de Casey



«Personne ne peut changer le passé,

mais nous pouvons tous décider de nos lendemains»




Colin Powel


Parfois, une fraction de seconde suffit à nous rendre la vie difficile, faire des bons moments les pires de notre vie. Une faction des seconde, une notion bien superficielle, qu’est ce que le temps dans ces moments là, s’arrête-t-il quand votre vie doit prendre un tournant ? Faut-il attendre et ne rien faire ? Je regardais Casey l’air désolé et à la fois tellement profond, perdu entre le doute et l’incompréhension. Beaucoup de citations existent sur le passé, et celle qui illustrait cette scène, ce partage de regard, serait bien «  Le passé est un feu qui refroidit, mais qui brûle encore ». Il était devenu à cet instant même un brasier ardent, mon lourd et sombre passé était revenu me hanter. Comment oublier ? On ne peut sans doute pas, nous sommes ce que l’on est, forgé par des souvenirs, des moments plus ou moins difficiles, on ne peut pas réellement changer, on porte juste d’autres masques, d’autres idées en tête, mais au fond, on reste le même, une âme perdue dans une série d’événements. Casey ne comprenait pas, elle voyait sans doute en moi, un être calme apaisée, profitant de chaque instant, mais ce n’était pas le cas. Je souffrais depuis toutes ces années, je souffrais de vies ôtées, de sourires effacées, mais comment je pouvais savoir, qui est-ce que j’étais à ce moment là. Si mes parents ne m’avaient pas abandonnés, si j’avais pris mon traitement ce jour là, si je n’étais pas resté seul, si je ne m’étais transformé, si la maison n’avait pas pris feu, si je n’avais pas planté mes griffes acérées dans leurs corps en essayant de les sauver, si je n’étais pas venu au monde, qu’est-ce que je serais aujourd’hui ? Mon cœur battait. Malheureusement, toutes ces sinistres conditions étaient réunies en un seul jour, ce jour où je devenais un coupable, un meurtrier, pourquoi la nature m’a-t-elle faite ainsi ? Suis-je vraiment un monstre ? Il fallait que je lui raconte mon histoire, comment une personne sache ce qui s’est vraiment passé, et je voulais que ce soit Casey qui le sache, elle avait réussi à gagner ma confiance. J’étais perdu, restant immobile et n’essayant pas de me débattre, ils me mirent les menottes au poignet, trop serrés comme les criminels ou les tueurs en série. Ces hommes faisaient preuve d’une grande violence avec moi, mais quel passé leur a t-ont raconté ? La vérité, il n’y a que moi qui la connaissait vraiment mais ce qui les intéressaient eux, c’est le résultat de ce jour noir, deux victimes, deux corps sans âmes et un jeune adolescent, recroquevillé dans un coin de la pièce, les yeux remplis de larmes et les mains couvertes de sang, ils n’avaient pas cherchés à comprendre et je faisais le coupable idéal. Ouais j’avais fait de la prison, c’est un passé que personne ne connaît. J’avais donc passé le reste de mon adolescence à purger ma peine, avant que les barreaux ne me libèrent, le jour de mes 18 ans. Mais comment faite comprendre à quelqu’un que je n’y étais pour rien, je n’avais pas voulu les tuer, je devais me confier, mais le temps pressé, que dire, ils mes relevaient et m’emmenait à l’extérieur. Casey restait là à me regarder, se demandant sans doute qui j’étais vraiment.

- Il faut que je te parle, je ne suis pas res…….

Un des agents me donna un coup dans les côtes, d’une grande violence, mon souffle se coupe et j’ai du mal à respirer, il me pousse à l’extérieur et met une main devant ma bouche. Je ne pouvais plus rien dire, sans doute que la justice voulait que je me taise, mais je ne garderais pas le silence plus longtemps, mais il me faudra des preuves de mon innocence et comment en retrouvait après toutes ces années. Cela faisait 8 ans. J’aurais encore besoin de Casey mais est-ce qu’elle voudra m’aider, est-ce qu’elle me pardonnera ?

holliday creation


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]   Mer 14 Aoû 2013 - 17:08




Casey Dov et Taylor Stewarts;
Âme en peine



Je me souvenais de la façon dont j'avais été arrêter après mon agression. Menotte et bousculade jusqu'à la voiture de police la plus proche. On m'a emmené dans un endroit pour m'interroger, mais tout tracé vers moi, je n'avais pas bougé de l'endroit où j'avais attaqué l'homme-mouche. Je savais ce que Taylor pouvait ressentir face à tout ça. Les menottes et les flics qui ne vous croit pas un seul instant. Peut-on arrêter un homme sans faire une enquête plus approfondit ? Ils se focalise que sur lui sans interroger les témoins du night-club. C'était leur boulot après tout. Pourquoi ils n'interrogent pas le Drang-Zorn ou l'homme avec qui j'étais ? Ou d'autre encore, la boite était pleine de témoin non ?

Ils faisaient rien, il leur fallait un coupable et c'était Taylor. J'allais l'aider bien sûr. Quitte à me mettre en danger. Je ne manquerais à personne si je viens à disparaître si je trouve des indices qui pourrait le sortir de là. S'il était coupable je serais fixer, si ce n'était pas lui, on le sera après tout. Faute policière ça va loin. Je soupirais ne sachant quoi en penser vraiment de tout ça. Je les regardais l'emmener en dehors de mon appartement. Il me lança qu'il devait me parler et que sûrement il n'était pas responsable de tout ça. Il était juste là où il fallait pas, il s'était trouvé au mauvais endroit. J'allais trouvé le fait que le serveur ou autre était son patient. Je sais pas comment m'y prendre, je n'ai jamais fait d'enquête. Un des agents le cogna dans les côtes et il se plia en deux de douleur. Je serre les points en me levant d'un bon.


« - Eh ça va oui, on vous gêne pas ? »

Le flic me lança un regard en coin, comme s'il ne savait pas que c'était à lui que je m'adressais. J'enrageais intérieurement. Coupable ou non, il était venu me demander de l'aide après tout.

« - Je vais t'aider, coupable ou non, on va mettre la lumière sur des zones d'ombres... »

J'avais dit ça comme ça. En desserrant mes mains, j'étais un peu énervé vis à vis de la brutalité gratuite. Il est innocent sauf preuve du contraire.


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis un hybride.
Masculin
Messages : 495
Date d'arrivé : 21/06/2013
Age : 20
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Métier: Psychologue
Relations avec les personnages:
Je suis un hybride.
Taylor Stewarts
MessageSujet: Re: [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]   Ven 16 Aoû 2013 - 16:57



Casey & Taylor

Appartement de Casey


Un coup dans les côtes, c’est donc comme ça que l’on traité les arrêtés à Portland, je savais que les agents de cette ville étaient connus pour ça mais je pensais que c’était juste une superstition, des « on dit » de citadins mais il semblait que c’était vrai. J’endurais les coups sans rien dire, j’étais tellement perdu par ce qui venait de se passer, comment avait-il retrouvé les bases même de cette histoire, il n’y avait aucun témoins, comment on-t-il pu le savoir ? Le coup me pliait en deux mais je ne disais rien, je me souvenais que c’était une terrible nuit et que je n’y étais pas qu’un simple témoin mais comment convaincre quelqu’un qui est persuadé de votre culpabilité ? La réponse est simple ça serait mon combat à partir de ce moment. Il me relevait sans me ménager et je voyais Casey prête à me défendre, elle n’avait vraiment peur de rien même un agent de police. Je la regardais les poings serrés mais que pouvait-elle faire. Elle retrouva son calme et réfléchit à mes paroles. Ils me poussèrent vers la porte je n’eus pas le temps de dire un mot de plus, elle, ils ne l’arrêtaient pas, sans doute que la témoin n’avait rien à voir avec cette histoire et que c’était pour pouvoir nous localisé, en tout cas, cet astuce leur a donné l’avantage. Je passai la porte et je commençais à descendre les escaliers, je n’avais pas pris toutes mes affaires, n ma veste, ni mon téléphone qui était resté sur la table. Je regardais jusqu’à ce que mon regard se perde, Casey, elle était là et me regardait disparaître. Une fois en bas, ils me baissèrent la tête pour que j’entre dans la voiture, je n’avais pas quitté le visage de Casey, perdu et incompréhensif face à cette situation tellement complexe face à elle. Le destin en avait pourtant décidé ainsi, la vérité allait l’emporté, faire son grand retour, je savais que j’étais impliqué dans cette affaire, j’étais presque innocent, mais durant cette nuit, trois âmes sont partis au ciel et deux à cause de moi, chaque jour depuis n’était qu’un cauchemar et oublier me semblait impossible mais avec Julia, et mon arrivée dans cette ville, je crois que j’avais enfin réussi à tourner la page. Mes les bonnes choses n’arrivent jamais sans leurs lots de problèmes et je finis par me dire que j’aurais du réagir à cette situation, ne pas laissé les démons du passé restaient dans l’ombre mais comment avouer deux meurtres et leur faire comprendre que ce n’était qu’un concours de circonstances, une mauvaise passe comme on dit. La voiture démarrait et partait dans la rue, Casey me fit un petit signe, j’étais à présent en garde à vue.

SUITE DANS SERVICES PUBLICS, JE LE COMMENCERAIS Very Happy TU PEUX REPONDRE SI TU VEUX Very Happy


holliday creation



Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]   Ven 16 Aoû 2013 - 17:38




Casey Dov et Taylor Stewarts;
Âme en peine



Pour une petite broutille de rien du tout, on m'a arrêté. Bon d'accord, j'ai agressée un homme, j'ai payais pour ça. Mais quand même, les flics de Portland y allaient vraiment pas de main morte pour ce qui est de la justice. On est pas des terroriste, on agresse, on tue, c'est grave, mais temps qu'il n'y a pas de charge contre telle personne, cette dernière est innocente. Je soupire. Je ne savais pas comment réagir face à tout ça. Le flic semblait satisfait de ce qu'il venait de faire.

C'est ça rigole. Je regardais Taylor grimacer, se tordre, il passa la porte puis descendit les escaliers. Je m'imaginais déjà la vieille à son judas et le propriétaire les bras croisé, se demandant si c'est moi qu'on arrête. Oui, je suis sûr qu'il serait content qu'on m'arrête. J'eus une grimace et regardais la petite table basse. Je pose le calepin. Il avait pas eu le temps de mettre sa veste et prendre son portable.

Je pris ma veste en cuire prit ses affaires et les suivit machinalement. Je n'allais pas le laisser seul. Où était Julia ? Chez eux ? À la boutique ? Je descendis les escaliers et au moment de franchir la porte, je vis mon propriétaire me regarder, son visage changea et il prit peur. Je roule des yeux alors qu'il s'éloignait dans son bureau. Il ne m'embêtera plus pendant un certain temps. J'espère. Maintenant qu'il savait qu'il avait une Grimm dans son bâtiment.

Je sortis enfin et je vis Taylor monter en voiture. Je fis un signe avec son portable que j'avais à la main. La voiture s'éloigna et le reste de la police suivait. Je regardais autour de moi. Le commissariat était loin à pied et il se faisait tard. Qu'est-ce qu'on faisait dans ces cas là ? Je les suis, je reste là et j'attends ? Il fallait que je trouve des témoins, quelqu'un l'a bien vu dans ce night-club. Je repensais à mon calepin. Et si je dessinais le visage de l'homme avec qui j'étais, et que je retournais là-bas, le montrer. Quelqu'un le connaît peut-être. Je remontais dans l'appartement, me saisit de mes clefs, d'un crayon et du calepin. On allait sûrement me faire attendre au commissariat. Je ressors, ferme la porte, du moins, essaie, car la pauvre à prit un coup. Et je pars au commissariat.


Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]   Aujourd'hui à 11:53

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINE] Âme en peine [Taylor Stewarts]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Epilogue. ♪ (Taylor A. Lacey)
» Taylor A. Lacey
» Nou mande la peine capitale pou mouche
» Présentation de Taylor Black. [Validée]
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Write as Grimm ::  :: RP's terminés-