AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Je suis une créature neutre.
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Mer 10 Juil 2013 - 9:05

 J'étais confus. Je ne savais plus où me mettre. J'étais idiot de m'être tus après lui avoir débiter tout un tas de choses. Sa réflexion était prévisible et pourtant je fus surpris. J'avais honte. Je ne pouvais pas soutenir son regard étant en tord. Je regardais sur le côté, sans rien vraiment voir. Puis je baissais les yeux sur mon assiette que je n'avais pas tout à fait fini.
Je ne savais pas quoi lui répondre. Je n'étais pas du genre à répondre rien. J'essayais alors de lui parler :

« Je.. Euh...enfin... »

Je poussais un soupire profond et reprenais sans véritable succès.

« Vous...tu...me...rahh »

Je râlais de mon incapacité à en placer une. Je n'arrivais pas à me justifier. Je ne savais pas si à ce moment là je devais lui dire ce que je pensais vraiment, ce que je ressentais. Mon cœur s'emballa, je tremblais légèrement des mains ; des jambes.
En réalité, au cours de ce repas, mes sentiments et pensées s'étaient transformés d'une volonté de me faire une amie à celle de pouvoir sortir avec elle. Pour faire simple je pense que j'en pinçais pour elle. Mais lui dire comme ça même avec les mots les plus simples du monde allait la faire fuir dans tout les cas qui se programmés dans ma tête.
J'étais honnête homme et piètre dragueur. Lorsqu'il s'agissait de moi j'étais incapable de bien agir et me sortir de ce genre de situation. Je me trouvais moins bête qu'hier pourtant.
Je la regardais et décidais de tenter quelque chose, tant pis pour ma tête.

« Ok. Si vous voulez savoir ce que je pense attendez moi ici. Je reviens vite promis. »

Sur ces mots je quittais la table puis le restaurent. J'allais chez la fleuriste pas loin. J'achetais une rose et un vase, séparément.
Je retournais au restaurent et me dirigeais vers la table d'où elle n'avait pas bougé.
J'avais réfléchis à quelque bribe de mots à lui dire. Je m'assis calmement en face d'elle, toujours tremblant. Je lui tendit la rose rouge en cachant le vase. Elle l'a pris et me regardait d'un ton interrogateur. J'allais répondre à sa question silencieuse.
Je posais le vase sur la table et le rempli d'eau.

« Ne prenez pas ça par habitude » 


Je souris, faisant référence à la rose qu'il lui fut offert à son travail l'autre fois.


« Vous êtes une belle femme. Et c'est en tant que femme que je vous vois pas en tant que grimm. Je n'avais pas prévu ça. Je déteste que les gens me fixe moi aussi, et je m'excuse. (Je soupirais) Oui encore une fois. Et vu votre sens profond de la communication ne vous plaignez pas que je parle. (je la taquinais sans provocation). »

Je repris avec une seconde de pose, n'osant pas la regarder.

« Tu avais raison tout à l'heure (je tentais un regard bref, puis rebaissais les yeux). On ne peux pas faire la connaissance de quelqu'un en un rendez-vous. J'ai agit sur le coup, je n'ai même pas pensé à te demander ton avis avant d'aller voir ton patron. Devrais-je encore te demander pardon ? (je la regardais à nouveau, ne décryptant pas son expression, allais-je tout gâcher?) Bon, pour être tout à fait honnête avec toi (et tant pis pour après), tu es une femme plaisante. Tu me plaît... »


Je ne pus en rajouter davantage. Une boule me pris à la gorge. Je lui souriais toujours. Maintenant j'attendais la manière dont laquelle elle allait me vendre son râteau. J'attendais de savoir ce qu'elle allait me dire. J'étais pendu à ses lèvres.     
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Mer 10 Juil 2013 - 14:06


«Rendez-vous»




Je continuais de le fixer en roulant des yeux et en voyant son attitude. C'était gênant tout de même de voir quelqu'un vous fixer sans dire pourquoi. Ou finir par lui faire remarquer et que cette personne finit par regarder ailleurs d'un air bête. Il fixait un point de côté puis son assiette. Je ne fis pas trop attention à son attitude bizarre et regardais mon assiette qui était presque vide. Il annonça alors une phrase en monosyllabe. OK, on va pas s'en sortir s'il parle sans savoir s'expliquer. Il soupire et reprend, je plisse les yeux avant qu'il ne parle de nouveau dans un langage incompréhensif. Je fronce les sourcils. Je lève les yeux au ciel. Je vis qu'il était en train de réfléchir. Qu'est-ce qu'il y avait à réfléchir sur le fait de fixer les gens ? C'est malpolie et ça met mal à l'aise. Il finit par se lever en me disant de l'attendre ici qu'il allait revenir. Il va me laisser en plan comme ça ? Je le regardais partir. Je n'allais pas payer le restaurant tout de même. Je regardais autour de moi, un peu gênée. Est-ce que j'avais au moins de l'argent dans mon sac. J'allais fouiller dedans quand il réapparut. Il se dirigeait droit sur moi. Qu'est-ce qu'il avait à partir puis revenir. Il me tendit alors une rose rouge. Encore. Je haussais un sourcil avant de le détailler. Il s'installa de nouveau face à moi. Il m'avait déjà offert une rose et c'était pour s’excuser.

Que me fut ma surprise, c'était aussi et encore pour s'excuser. J'avais un instant hésité avant de prendre la rose. Il finit par la mettre dans un petit vase. Il continua en me disant de ne pas prendre ça pour une habitude. Une habitude ? Je fronçais les sourcils et fis comme si je ne comprenais pas. Il sourit et reprit en me lançant des choses un peu étrange et ça devenait de plus en plus bizarre. Qu'est-ce qu'il avait à me dire tout ça ? Il s'arrêta de parler et fixait ailleurs. Un long et interminable silence s’installa avant qu'il ne reprenne et finit par dire les mots que j'avais d'y une fois puis le fait qu'il m'avait inviter son me demander mon avis. Je soupirais en regardant les gens et les tables qui se vidaient, j'étais un peu mal à l'aise. Ne sachant pas quoi dire. Je n'avais pas envie d'en entendre davantage. J'avais juste envie de me lever et de partir. Sans rien dire d'autre. Partir tout simplement, le laisser en plan avec la rose. J'écoutais à peine ce qu'il disait avant d'entendre les derniers mots. J'écarquillais les yeux. Il marchait sur la franchise avec ces mots. J'avais envie de rire à gorge déployée. Mais j'avais peur qu'il le prenne mal. Ça ne se dit pas à la légère ce genre de parole. J'attendais qu'il s'explique un peu plus. Mais rien ne venait. Je fixais la rose avant de repousser mon assiette. Je crois qu'il vaut mieux que je parte. Je soupirais. On était que des connaissances, pas des amis. Il essayait peut-être de me tester.


« - Là ça fait de trop... désolé... Mais d'abord vous m'invitez et maintenant ça, là non merci ! Déjà ce n'est pas parce qu'on a mangé dans ce restaurant qu'on est forcément des amis ! J'ai accepté je ne sais même pas pourquoi...., car 2 heures à rien faire ça me semblait de trop... et je crois que je n'aurais pas dû ! »

Je crois que j'étais au bord de la crise de nerfs. Non pas que j'avais envie de fuir mais j'avais une nette impression qu'il se moquait de moi. Pour que je parle plus peut-être, voir ma réaction de comment j'allais réagir face à ce qu'il m'a dit. Il se jouait de moi. C'était l'impression que cela me donnait.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Mer 10 Juil 2013 - 17:22

Elle eu la réaction à laquelle je m'attendais, quoique pas tout à fait. Je me disais qu'après de telles paroles j'allais soit me faire tuer, soit qu'elle partirait en vitesse. Rien des deux, elle était là à croire que je me moquais d'elle alors que ces paroles m'avais coûté. Je voulais être franc avec elle, même si je ne la connaissais pas, c'était vrai. Etre honnête envers les autres m'a toujours causé du soucis parce que je pense que trop de monde ne l'est pas. En plus, avec elle qui se refermait, la chose m'était encore moins aisée. 
Je me dis que si elle restait elle voulait des explications. Son regard me le faisait entendre. Je pris donc une inspiration. 

"Je vous doit des explications. C'est vrai que nous ne sommes pas ami, et je vous connais à peine. Et si c'est le tutoiement dont vous parlez c'est vous qui avez commencé. Mais là n'est pas le sujet. Ça va faire une demie-heure que nous sommes ensemble et je n'ai pas su m'y prendre depuis le début. Soyons clair sur deux choses: pour moi aussi la situation est imprévue, même si pour moi elle a évolué, et la deuxième est que je ne me moque pas de vous. En aucun cas. Tout ce que je viens de vous dire était sincère bien que trop rapide. Alors...je sais à votre tête maintenant que vous aimez pas les excuses. Mais pardon si je vous ai importuné. Je ne veux pas faire de vous une ennemie. J'aurais dû prendre plus de temps pour vous connaitre. Si vous voulez partir je le comprendrais. Dans le cas contraire, pitié, dites moi ce que vous pensez et laissez moi une chance de me racheter."


Je lui avais raconté ce que j'avais pensé depuis tout à l'heure en espérant avoir bien pesé mes mots. J’espérais aussi qu'elle est bien compris. Je me disais qui ne tente rien n'a rien. Je la regardais sans sourire cette fois. Elle était à cran. Que déciderait-elle ?  


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Mer 10 Juil 2013 - 19:33


«Rendez-vous»




J'avais attendu qu'il daigne me répondre quelque chose. Qu'il m'explique. C'est pourquoi je suis resté. C'était étrange. Il semblait chercher ses mots, encore une fois. Il allait finir par me dire qu'il me faisait marcher.

Et là, j'allais lui dire qu'on ne s'amusait pas avec les sentiments des gens. Mais au lieu de ça il me dit qu'il me doit des explications. Tu m'étonne, j'avais besoin qu'on éclaire ma lanterne pendant qu'on y est. C'est sûr qu'on n'est pas ami.

Il marquait un point. Commencer le tutoiement ? J'avais loupé un chapitre ? J'étais pas du genre à tutoyer, depuis le début je le vouvoyais. Il reprit en disant que cela faisait une demi-heure qu'on parlait.

Déjà, je pensais que ça passait tellement doucement, qu'on était encore qu'au début de l'heure. La situation n'a pas du tout évolué pour ma part. Il me faut plus qu'une demi-heure pour connaître une personne. Il me fait marcher c'est pas possible.

Je soupire intérieurement. Il ne se moquait pas de moi, moi je pense que si. C'était trop gros pour être vrai. On ne peut pas apprécié quelqu'un aussi rapidement. Pas être mon ennemi ? Il allait le devenir. J'avais bien-sûr, envie de partir, mais d'un côté je voulais savoir pourquoi.


« - Je pense, justement, que vous vous moquez de moi... Même si vous dite le contraire... Et... Juste que... On ne peut pas apprécié quelqu'un aussi rapidement... Pour ma part il me faut plus qu'une demi-heure pour connaître une personne... Et... pour moi la situation n'a pas tellement bougé en une demi-heure, vous ne me connaissez pas entièrement. Et... vous le dites vous même.... C'est trop rapide... »

Je soupire en détournant la tête. J'avais l'air gêné. Cette scène était des plus bizarres. C'était vraiment rapide. Et du grand n'importe quoi. Les serveurs nettoyaient les tables pour installer d'autres clients. D'autres serveurs discutaient un peu plus loin près du comptoir. Je repris mon attention sur mon assiette, qui, je suppose, le plat était à présent froid. Je n'avais pas vraiment fini et je n'avais plus très faim.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Jeu 11 Juil 2013 - 14:41

Elle avait trouvé les mots juste pour que je la comprenne bien. Je savais maintenant quelle était la situation. J'avais l'impression d'être face à un immense mur que j'attaquais à la masse. Le seul problème était que je pensais que le mur s'effriter... trop vite, pas asses bien. Mon père m'avait toujours dit qu'avant de bâtir quoique se soit il fallait commencer par les fondations. Pour cela il fallait creuser, meubler, stabiliser et enfin, et seulement faire son seuil. J'avais là commencé par acheter les tuiles.
J'observais son intelligence vive. Je regardais autour de moi et ne pouvais plus rester. Elle regardait son assiette au désespoir et je sentais qu'elle était fâchée. Je ne pourrais rien effacer d'un sourire ou de mots. A vrai dire je ne savais plus quoi faire déjà que je nageais dans l'incertitude et l'improvisation. Mais si j'étais sûr d'une chose c'est que j'étais honnête. Je ne me fautais pas d'elle, et tout ce que j'avais dit je le pensais.
Je réfléchis peu longtemps et voulu reprendre mon calme avant de lui répondre. Je déglutis et lui demandais :



« Je n'ai plus faim, et j'aimerais sortir pour m'expliquer. J'ai besoin de prendre l'air. Voulez-vous autre chose avant que j'aille régler ? »


Mon ton était sérieux et mes paroles un peu décalé c'est vrai. Mais je n'avais pas envie de régler mes problèmes dans cet endroit. J'avais besoin de prendre l'air et expliquer à Casey ce que je pensais vraiment. Si elle voulait des explications elle en aurait, sauf pour la rapidité que je ne m'excusais même pas. J'étais prêt à présent à abattre une montagne.


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Jeu 11 Juil 2013 - 16:31


«Rendez-vous»




J’observais les gens autour de moi. Je soupirais doucement. C'était la journée la plus bizarre et dans bizarre je m'y connais assez. Et c'était une journée pleine d'imprévu. Et j'aimais pas trop les imprévus. Mais faut un début à tout.

Ça prend toujours au dépourvu et on ne s'est jamais comment réagir face à tout ça. Enfin, passons. J'avais envie de sortir d'ici. Marcher, courir, quand il annonça qu'il voulait prendre l'air. Pour une fois, ça, c'était une bonne idée. Sortir d'ici avant que ça tourne mal.

Qu'il voulait encore s'expliquer. Expliquer ? Mais me dire quoi de plus ? Je ne voyais pas quoi rajouter de plus. Finissant par me demander si je voulais autre chose.


« - Non merci ! Je n'ai plus très faim ! »

J'avais grimacé en regardant mon assiette. Elle n'était pas tellement vide, je n'y avais pratiquement pas touché. Je pris mon sac pour fouiller dedans à la recherche de mon portefeuille. Je n'allais pas le laisser tous payer.

Je sortis ma carte. J'avais mangé ici, la moindre des choses est donc de payer mon repas.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Jeu 11 Juil 2013 - 18:00

Elle me répondit qu'elle ne voulait rien de plus. Le contraire m'aurais étonné. Elle regarda son assiette presque pleine, la mienne n'était pas plus vide. J'étais gêné que le repas se soit passé comme ça...
Elle fouillait dans son sac et en sorti sa carte bancaire. Elle ne comptait tout de même pas payer ? ! Je ne la laisserait sûrement pas le faire, j'avais gâché son repas elle n'allait pas le payer. 

"Non, rangez ça. Vous n'y avez quasiment pas touché par ma faute. Rangez la, vraiment."

Je la voyais hésiter, j'avais relevé les yeux et avant qu'elle puisse me devancer je me levais. Elle me suivais mais j'allais l’empêché de payer si elle oserait. 
Nous allâmes à l’accueil et je demandais à payer. En voyant ma tête mon pote qui venait ne me dit rien de plus que la somme, bonsoir et à une prochaine. 
Je l'espérais du moins pas dans cette situation. Je laissais un pourboire et sortis dans la rue.

Nous sortîmes, je regardais si elle me suivais. Oui. Elle faisait la tête et je la comprenais. Il y avait du vent mais toujours le soleil. Les feuilles des arbres indiquaient toutes la mêmes direction. Les hommes tenaient leurs casquettes. Les femmes refermaient leurs vestes. 
J'ouvris la bouche pour lui demander où elle voulait aller. Mais vu son humer massacrante et de toutes façon aucune réponse de sa part, je décidais de marcher un peu sur le trottoir.   

Je me retournais tout de même vers elle et lui dit cela avant de marcher de nouveau : 

"Je ne sais pas quoi vous dire de plus que pardon. Mais ça ne me suffit pas. Permettez moi de vous emmener quelque part non loin d'ici." 


Sans lui laisser le temps de me répondre je l'emmenais au parc non loin. Il n'y avait pas grand monde puisqu'il fallait monter pour y aller, mais la tranquillité nous ferait du bien. 
Je ne marchais pas vie, mais je ne flânais pas non plus. Elle me suivait quand même. Je vis une poubelle sur la route. Le vent l'avait emmenait là et personne ne l'avait ramassé, pas même un automobiliste. Cela créait une gêne à la circulation mais pensez vous que quelqu'un s'arrête. Tout le monde la contourné sans plus. 
Je ralentis le pas en me disant que quelqu'un finirait par bouger. Mais non ! 
Je la regardais avant d'aller en direction de la route. Je fis attention que personne m'écrase quand même. Je ramassais les sacs puis redressais la poubelle. Je mis les sacs dans la poubelle et le tout sur le trottoir. Les gens ne s'arrêtaient pas pour autant. Seule une vielle dame dans sa voiture me dit merci en passant à ma hauteur, et celui de derrière me fit un signe de tête. 


Je retournais vers Casey et secouais la tête négativement tout en soupirant, pour dire "vous voyez quand même à quel point les gens sont c**"


Elle me parla. Puis je repris ma marche sans dire un mot de plus, et sans lui répondre. Nous vîmes le parc là haut. Son regard me dit "c'est tout de même pas là haut qu'on va". 


Elle ne dit rien et nous commençâmes l'ascension. Nous avions ralentis le pas. Une fois en haut nous étions à bout de souffle. Puis je me retournais et lui soufflais: 


"Regardez" 


Nous voyions toute la ville là où nous nous tenions. La vue était imprenable. Depuis que nous avions attaqué de monter nous ne croisions plus personne. Ici nous serions au calme. 
J'admirais la vue sans plus rien dire un court instant. 
Enfin je décidais à entrer dans le parc en lui faisant signe gentiment. Elle passait devant moi et découvrait le spectacle du calme de la nature, le chant des oiseaux, les arbres en fleurs. J'éternuais. 
Nous étions là tranquille comme à la campagne si près de la ville. 
J'attendais qu'elle me parle. Je la regardais sans la fixer, j'avais retenu la leçon. 


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Ven 12 Juil 2013 - 15:44


«Rendez-vous»




Enfin, ça prenait fin ce repas. Je n'avais pas vraiment parlé. À part soupirer et répondre ce que j'avais envie de répondre. Et là, m'annoncer ça comme ça, ça m'avait fait plus parler. Il était bizarre sur ce coup-là. Je secouais la tête quand il me dit de ranger ma carte bancaire. Je le dévisageais. Il insista sur le fait que je n'avais pas à payer un repas que je n'avais pratiquement pas touché. Ce n'est pas tellement faux. Je hausse les épaules en grimaçant. J'hésitais à la ranger et j'allais me lever quand il me devança et se leva en premier. Rageusement je replaçais ma carte de crédit dans mon portefeuille et me lève. En soupirant je le suis en gardant mon portefeuille à les mains. À l'accueil, il paie alors que je voulais payer ma part.

On nous salua et on sort enfin dehors. Le soleil, assez rare à Portland, était présent ainsi que le vent. Ce dernier soufflait et je dus fermer ma veste en cuir que je n'avais pas quittée depuis le début. Je finis par l'observer, marchant sur le trottoir, puis il se tourna vers moi. Il me dit qu'il ne voit pas quoi rajouter que pardon. Je roule des yeux avant qu'il ne dise qu'il voulait m'emmener quelque part non loin d'ici. Je regarde à l'opposé avant de me tourner de nouveau vers lui. J'allais lui dire non, mais il partait déjà. Super. À contre cœur, je le suivais. J'avais encore pas mal de temps à tuer et je n'avais rien d'autre à faire après tout. Je regardais le goudron sous mes pieds puis devant moi. Et je vis une poubelle sur la route, les gens qui la contournaient.

Il faut vraiment pas être dans la logique pour contourner une poubelle sans daigner descendre de la voiture et prendre le temps de la remettre en place. Mais non, c'est trop dur. Je m'arrête de marcher et regarde le livreur allait chercher la poubelle la remettre et revenir vers moi. Je hausse un sourcil. Quelques-un des automobilistes le remerciaient. Je secoue la tête en soupirant.


« - Vous auriez pu la laisser ! »

Il ne me répondit pas et on reprend la marche. Je finis par apercevoir un parc, assez haut. Je le regarde en haussant les sourcils. Ce n'est tout de même pas là-haut qu'on va se rendre. Je mis ma tête en arrière et soupirais. Je marchais au ralenti et une fois arriver en haut j'étais essoufflé et le vent soufflait plus fort. Je commençais tout de même à avoir froid par ici. Il me souffla alors de regarder. Je jetais un œil et fus surprise de voir la ville de Portland. Ce n'était pas ma ville préférée, mais je dois bien avoué que c'était une jolie vue.

C'était plutôt calme comme endroit. On finit par rentrer dans le parc. Je n'avais jamais mis les pieds dans ce parc-là. Le seul que je prenais, il n'était pas loin de chez moi et de mon boulot. Je passais devant machinalement, découvrant la vie et non pas des bâtiments ou des tags comme dans l'autre parc. Je ne fis pas trop attention à ce qui se passait autour de moi. Il n'y avait personne. Juste les oiseaux qui chantaient. Je n'avais jamais quitté Portland. Ni pour les vacances en famille, inexistants, ni pour les classes vertes avec l’école primaire ou le collège. Cet endroit était assez magique pour moi. Pourtant cela faisait longtemps que j'étais à Portland depuis ma naissance et jamais je n'avais vu ce parc.


« - Pourquoi m'avoir emmené dans cette partie de la ville ? »

J'avais posé cette question d'un ton las. Comme ci, ça m'ennuyait d'être là. Alors que ça me changeait un peu de la ville.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Ven 12 Juil 2013 - 17:32

Portland était une ville assez densément bâtie même si elle restait modeste par rapport à d'autres villes américaines. Elle possédait différents parcs en ville et des espaces boisés tout autour. Je n'habitais pas dans une de ces zones boisées. Pourtant j'aimais m'y rendre et j'avais consacré pas mal de mon temps à ces espaces verts et quelques oints d'eau autour de la ville que je connaissais maintenant bien, tant du fait de mon travail que de mes explorations pendant mon temps libre. Ce parc auquel j'ai participé à la fin de projet était un de ceux en bordure de forêt. Il était l’œuvre d'une association qui m'avait intéressé.
Il m'était agréable d'y venir lorsque le boulot m'avait trop pris ou que quelqu'un me faisait peine ou du tord, ou simplement pour contempler la nature et le calme qui régnait là.
Après m'être embrumé l'esprit avec cette jeune femme j'étais venu là comme par instinct même si mon choix fut quelque peu réfléchit.
Elle m'avait suivi sans que nous parlions beaucoup. Elle m'avait fait la remarque que j'aurais très bien pu laisser cette poubelle sur la route, comme on laisse tant de chose sur notre chemin. Peut-être était-ce une de mes faiblesse, mais il faut toujours que je me sente concerné, en tant que citoyen, ami, fils, français, homme libre … qu'importe la raison, il me faut toujours penser à agir. Je ne sais pas si cela vient du temps où je n'agissais pas, de tout ce que je laisse passer malgré moi. Bref, la réalité... à oui elle me demande pourquoi je l'ai emmené là. Elle m'en voulait sûrement de l'avoir fait grimper ainsi. Malgré son ton las et sans engouement particulier l'expression minime de son attention me montrais son intérêt à ce lieu. Elle regardait autour d'elle avant de s'adresser à moi, et même maintenant je sentais son regard se porter au loin au delà de moi.
Je fit quelque pas pour pénétrer un peu plus dans le parc. Je ne lui répondis pas de suite mais elle compris que je l'avais écouté et que j'allais lui répondre. Je la regardais sans sourire, simplement pensif. Je m'arrêtais et me mis face à elle.

« Je viens ici lorsque je veux être au calme. Là je voulais être au calme loin du bruit de la ville et des soucis du quotidien. Pourtant nous ne sommes pas loin... »


Je lui montrais le portail par lequel nous étions entrés. Puis j'ajoutais en lui montrant tout autour de nous :

« Ici on est au calme, c'est vert et spacieux. Rien ni personne ne nous bouscule. Je trouve cet endroit paisible. »


Maintenant il me fallait revenir à des choses moi paisibles et revenir à nos moutons. Je continuerais de parler sans détour et il fallait que j'explique... Pourquoi ? Je n'avais pas à revenir sur le passé, il me fallait progresser avec elle. Qui ne tente rien n'a rien. L'important était d'essayer de lui dire une nouvelle fois ce que je pensais sans remuer le couteau dans la plaie. Tant de pensée avec des proverbes me fit penser que nos ancêtres avaient plus à nous apprendre qu'on ne le pensé. Mais là les ancêtres n'y pouvaient rien, et je ne suis pas indien ni même animiste. Advienne que pourra.


« Casey, venez par là nous pourrons nous asseoir. »


Je l'emmenais vers un banc de pierre. Je lui offris de s'asseoir et nous nous assîmes. La pierre était froide et le vent continuait de souffler dans les arbres sans nous attendre vraiment comme en bas. Nous étions entourait d'arbres et d'une haie pour nous en prémunir.


«Vous êtes une fille remarquable. Je me suis emballé tout à l'heure et confondu dans mon désir de vous demander pardon... Je peux parler des heures sans vraiment rien dire. Je ne trouverais pas les mots pour vous dire ce que je pense maintenant. Sachez seulement que tout ce que je vous ai dit je ne le regrette pas et je le pensais vraiment... Et quitte à m'enfoncer... »


Je regardais au loin, mes pieds et de temps à autre je lui jetais un coup d’œil. J'étais incapable de la fixer. Puis sur ces derniers mots je la regardais dans les yeux : de quoi s'amusait-elle ?
Je regardais derrière moi, ni piaf, ni écureuil en train de faire le pitre. Alors quoi ? Je ne comprenais pas ce qui lui passait par la tête. Était-elle en train de se payer ma poire ? Je fus incapable de finir ma phrase.


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Mar 30 Juil 2013 - 16:31


«Rendez-vous»




Plus personne ne parlait. C'était le silence plat. Le vent faisait bouger les arbres, les feuilles se frottaient entre elle et il rapportait les nuages gris. Super, encore de la pluie. Les nuages cachaient de temps en temps le soleil et quand il disparaissait, j'avais un peu froid. Où étais-je vraiment mal à l'aise. Je levais les yeux au ciel pour regarder le ciel. Puis reprit mon attention sur le parc. C'était magique. Pourtant, je ne souriais pas. À quoi bon sourire bêtement et tout le temps. Et puis j'attendais qu'il me réponde. C'est ce qu'il fit enfin après un long moment de silence interminable. Ça pour être calme ça l'est, je pouvais pas dire le contraire. On n'entendait presque pas les voitures. Il me montra le portail puis tout le parc en lui-même et continua à répéter que c'était calme dans ce lieu.

Je soupirais et reprit mon attention sur le lointain. J'écoutais le vent mais il n'y avait pas d'oiseau, pas d'autres animaux. J'essayais de chasser le fait que j'avais passé une mauvaise journée. Là ça allez mieux. Ou pas. Je ne sais pas. Il me fit sursauter, mais je ne fis rien paraître, quand il reprit la parole. Il me proposa d'aller m'asseoir. J'hésitais un instant. Je le vis s'éloigner et je finis par le suivre. Face à un banc de pierre, il s'assoie et je fis de même et m’asseyes. Le vent soufflait un peu plus fort. Je sentais qu'il n'allait pas tarder à pleuvoir. Je me doutais. Il allait encore en parler. Je pensais qu'il allait oublier ou passer à autre chose du moins. Mais c'était trop en demander, je pense. Je levais les yeux ciel. J'étais un peu gêné. Et je voyais bien qu'il l'était un peu aussi. Il me faisait des compliments. Moi, remarquable ? Il a rêvé. Je n'ai rien de remarquable. Je soupirais. Sur ces mots, il regarda autour de lui, pendant que je cherchais mes mots. Qu'est-ce que je pouvais répondre. Mais à aucun moment il ne me regardait. Son regard allait partout et me jetait quelques coups d’œil sans plus. Il insistait sur ce fait. Moi je pensais qu'il se moquait de moi
.

« - On peut arrêter de parler de ça... je veux bien croire qu'on peut apprécier une personne, mais là... Je ne suis pas naïf, pommé peut-être mais pas à ce point là... J'ai l'impression que tu te moque de moque ! »

Je finis par me lever. Que pouvais-je dire de plus ? L'amitié ne se commande pas, ni les sentiments. Pour ma part, il faut des mois pour ça. La pluie commence finalement à tomber doucement. Pas d'odeur de goudron, juste celle de la terre et des feuilles. Je comprenais maintenant pourquoi il n'y avait pas d'oiseaux. Ils avaient senti qu'il allait pleuvoir dans la minute. Je lève les yeux au ciel, et je sens les gouttes de pluie sur le visage.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Mar 30 Juil 2013 - 16:56

Le temps changeait vite et les quelques rayons de soleil furent bientôt remplacé par quelques gouttes de pluie. 
Il n'y avait rien derrière moi, les oiseaux ne chantaient plus depuis un moment, mais je ne m'en étais pas rendu compte avant. Ils étaient partis se planquer, comme j'aurais dû penser le faire pour elle. Je ne craignais pas le mauvais temps. J'avais l'habitude de bouger tout le temps qu'importe a météo, mais elle ? ... 
Je ne lui avait pas permis de me couper malgré moi. J'étais à court d'argument et ne savais plus comment me faire comprendre par les mots. 
Elle m'adressa la parole. Son ton était neutre mais ces paroles toujours offensives, mais loin d'être méchantes.Elle ne me croyait toujours pas et pensait que je me moquais d'elle. Je pensais "Non Casey, je ne me moque pas de toi et j'aimerais te dire que je ...". Même cela était dure à penser, comment pouvais-je l'aimer alors que ça faisait si peut de temps que je la connaissais? Comment pouvais me sortir de cette situation en lui faisant comprendre ? 
Je me souvins alors, je ne sais pour quelle raison, d'un de mes cours d'histoire. Le professeur nous avait présenté deux images, la première était une arme de guerre, un fusil mitrailleur; la seconde était une feuille de papier et un stylo. Il nous avait demandé lequel pour nous était la plus offensive. La plupart répondirent le fusil, d'autres la feuille... Lorsqu'il fallu justifier nos choix, ceux qui avaient choisi le papier avaient de meilleur arguments. 
Aujourd'hui je me souvenais de cela simplement pour me dire: Agis. Les mots sont des armes et permettent de s'en servir par eux même, mais les mots ne remplacent pas les actes. Parler n'est que le premier pas de l'acte. 
Elle se leva et allait partir, persuadée que je me foutais d'elle. Il pleuvait à gouttes fines. Je me levais à mon tour. Je lui dit tout de même: 


"Tu viens de me tutoyer là... Je ne me moque pas de toi. C'est rapide...hum, mais j'aimerais apprendre à te connaître."

Je m'étais planté face à elle. Je la regardais dans les yeux. J'étais à peine à quelques centimètres d'elle. Je lui pris les mains doucement et les portaient entre nous, elles formaient deux poings unis, je les regardais avant de replanter mon regard dans le sien. Si je ne craignais pas de ne jamais la revoir ou me prendre une baffe, j'aurais osé l'embrasser. Je n'étais pas habitué à cela, j'étais gêné et pas à l'aise. J'attendais sa réaction dans ces secondes infinies à me perdre dans la profondeur de ces yeux. 


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Mer 31 Juil 2013 - 17:16


«Rendez-vous»




La pluie tombait doucement. J'aimais regarder la pluie tomber, la sentir sur moi, elle ne me gêné nullement. Je fermais les yeux un instant, humant un peu l'air. Je ne supportais pas qu'on me mente à ce point. Inutile de dire ce genre de chose pour apprendre à connaître une personne. Il aurait pu tout garder pour lui pendant un temps et voir par la suite. Franchement, il fallait être naïf pour croire que quelqu'un pouvait dire cash, comme ça, qu'il tenait à moi en seulement une journée. Je n'ai jamais vraiment eu d'affection étant enfant, je ne savais pas les reconnaître. Mais ce n'est pas pour autant que je tomberais dans le panneau. Et quand bien même, je ne ressentais rien. Comment dire ça sans blesser la personne. Je réfléchissais un peu trop. Le vent soufflait plus fort par moment, je devais sortir d'ici. Sans rien dire ? Ce n'est pas logique, je ne vais pas le laisser comme ça. J'ouvris les yeux et m’apprêtais à partir d'un pas décidé et m'arrêtais net.

Je me tourne et il était déjà debout à me fixer. Il finit par agir en me disant encore que je l'avais tutoyer, je roule des yeux en soupirant. Il conclut alors qu'il ne me ment pas. Combien de fois j'avais entendu ça, plusieurs fois il me semble. Et qu'il voulait me connaître un peu plus. Il n'y avait rien à raconter, le reste de ma vie m'appartenais. Pourtant je lui avais bien dit que mes beaux-parents m'avaient envoyé dans un centre. Ça ne se cri pas sur les toits. J'avais révélé ça, sans vraiment y avoir réfléchi sur le coup. Je laissais s'installer un long silence. Surtout que je cherchais comment lui dire que je n'étais pas intéressé sans lui donner de faux espoirs. En quelques enjambés il se plaça face à moi, je recule d'un pas, mal à l'aise. Il me regardait droit dans les yeux et finit par me prendre les mains. Sans me quitter des yeux. C'était une situation embarrassante, je dois bien l'avouer. Je regarde nos mains et recule d'un pas en les retirant des siennes.


« - Désolé... »

Comment dire ça, sans être trop méchante ou froide. Trouvais les mots sans mentir. Je vais pas l'envoyer balader comme ça. Il fallait du courage pour oser dire ça. Être idiot aussi, pour le dire maintenant sans risquer de se prendre un râteau.

« - On ne se connaît pas vraiment... Désolée... »

Je soupire en cherchant encore les mots et fixant mes pieds. Je n'avais jamais eu à faire ça auparavant. Je fuis toujours. Et ma première nouvelle règle : Ne plus faire ça, ne plus fuir comme je le faisais avant. Je vais pas lui dire non comme ça.

« - Ne te fait pas d'idée... Si on commençait par... être ami... »

Ça va là, je n'ai pas été froide. Un peu perdue, ne sachant pas quoi lui dire. La pluie tombait plus forte et je resserrais ma veste.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Mer 31 Juil 2013 - 17:43

Je reculais d'un pas, peu sûr. J'étais le pire dragueur qui soit. J'avais voulu aller trop vite, trop loin, et quand on va trop vite ... 
Je ne voyais plus comment en finir avec cette situation impromptue et inopportune. Il y a des jours comme celui-là où la rage me gagne envers moi-même et me demande comment j'ai pu faire cela. Sa réponse se fit attendre, elle cherchait ces mots et tordait son visage en différentes expressions incompréhensibles. Je me sentais stupide et bien enterré, enterré vivant à me maudire. Qui agirait de la sorte en notre monde ? 
Elle me donna le râteau le plus doux que je ne me sois jamais pris. Oui, c'était bien un râteau mais pour cette fois... Je comprenais bien à ces paroles qu'elle n'était pas intéressée mais je ne voyais pas dans ce cas pourquoi elle me disait "être ami". Après ce que je t'ai fais ? pensais-je. 
Cette fille était en or, mais je n'avais pas là les outils pour en extraire la moindre once... 

Le temps n'était plus à m'enjouer et se détérioré à mesure que l'heure filait. Je la regardais sans aucune expression qu'un soupire, un petit sourire en coin sans joie, elle le méritait bien, et regardais ensuite mes pieds à mon tour. 

"Je ne sais pas....oui... Je vais te laisser. Tu as une pause plus longue, et je te l'ai gâchée. Encore pardon et finis le temps qu'il te reste au mieux. Salut..."

Je regardais ma montre. Il lui restait une demi-heure. J'avais réussi, si on pouvait le dire ou le penser ainsi, à garder son attention plus d'une heure et demie. Je me retournais et décida de partir pour de bon... Je monterais vers l'autre porte du parc et me rallongerais le trajet pour rejoindre la ville en faisant le tour de la colline.Elle n'avait qu'à repasser par le chemin que nous avions pris à l'aller. Je regardais mes pieds et n'osais même pas retenter un regard en arrière tellement j'avais honte. Elle avait mon numéro après tout, et je n'allais sûrement pas en rajouter. Je n'avais plus qu'à continuer ma route et tracer. Je me soûlerais bien de quelque chose et, par plaisir éphémère, essuierais cet échecs. 


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Mer 31 Juil 2013 - 20:25


«Rendez-vous»




J'avais dit cela assez simplement. Pas trop méchante ni trop froide. J'étais tout de même un peu peiné par ce que je venais de lui dire. Je ne voulais pas le blessé, mais je l'avais tout de même blessé quand même. C'est juste que je n'avais pas envie de le décevoir ou bien d'être déçu. J'avais un peu peur. De quoi, j'en savais rien. Il est gentil, c'était peut-être sa gentillesse qui me faisait peur. Il avait tout de même prit le temps et j'avais prit le mien. Il était peut-être temps que je lui dise que je n'étais pas du tout intéressé. Avec mes paroles je ne pensais pas autant le blesser. Pourtant, à voir sa réaction, je pense que si. C'était donc sincère ? Je m'en voulais un peu aussi de lui avoir proposer d'être ami. Je suis sûrement distante et je parle peu, je sais aussi que je peux être froide, mais j'ai tout de même un peu de peine. En même temps, autant le dire franchement pour éviter la déception s'il insistait. Il finit par me dire qu'il y allait, sans insistait.

Il osait même plus me regarder en face. Regardant ses pieds, il recula et s'éloigna à grand pas dans le parc en lui même, sous la pluie sans se retourner. Je le regardais s'éloigner, entre l'envie de le suivre et de tenté la chance, mais d'un côté j'étais paralysé sur place. J'avais peur. Je me sentais bizarre tout à coup. Je lui avais donner un faux espoir. Je devais retourner au boulot pourtant. Je n'avais pas l'heure sur moi. Il pouvait être tard comme je pouvais être en retard vu que j'avais eu deux heures de pause. Je soupire et remonte vers la sortie du parc de là où on était arrivé. Une fois à la sortie, je ne me rappelais plus trop de quel côté on était arrivé. Je l'avais suivit c'est tout. Je regardais derrière moi, personne. Il pleuvait fort et le vent soufflait, j'étais trempé et j'eus un frisson, resserrant ma veste contre moi. Je n'étais jamais allé dans cette partie de la ville. De quel côté aller. Je lève les yeux vers le ciel. Autant choisir, j'allais sûrement tourner en rond au final. Je tourne alors à gauche et remonte le tout la tête baissée.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Jeu 1 Aoû 2013 - 9:31

Je repartais vers le haut du parc, dans mes pensées. La pluie tombait plus forte, elle était froide. Mes cheveux en arrière, les gouttes se faufilaient et coulaient sur mes joues et mon front. J'essuyais une goutte qui allait tomber de ma barbe. J'allais repenser à ce qui venait de se passer, prêt à broyer du noir et me refermer. C'est à ce moment là qu'une branche tomba devant moi. Elle rebondit et éclaboussa le sol en une multitude de petites gouttes fines.
Ce fut pour moi comme un message providentiel me disant « Réveil mec ! Qu'est-ce que tu glande là ? Tu laisses une fille seule repartir, sous cette pluie et ce froid de canard ? », et je répondais intérieurement : « Non mon gars, t'as beau être c**, mais y'a des limites... ».
Je me ressaisit d'un nouvel élan, « Non ça c'est pas moi ! ». Je réfléchis et cherchais dans mes souvenirs. « Oui, là haut. » dis-je pour moi même. Là-haut il y avait une petite cabane qui nous avait servit de réserve pour les outils. J'y trouverais aussi une veste et peut-être encore le parapluie de Madame B.
Je filais à la cabane d'un pas rapide. Le cadenas, oh le cadenas. Un cadenas à code, je n'y avais plus repensé. « Le code ? C'est quoi le code déjà ? Ah, oui ». Je me souvenait de leur avoir dit que c'était la date de la Révolution, 1789, ils m'avaient regardé avec de gros yeux, et oui à cette époque la leur était passée...
J'entrais et vit que rien ou presque n'avait changé. Une brouette m'obstruait le passage pour aller aux vestes. La plupart venaient de surplus militaire. Je tendis le bras et en pris une. J'aperçus alors le parapluie rose dans le coin. Il avait des trous, c'est deux trous avaient décidés Madame B de le laisser. « Si vous saviez comme il y a des jours où on aime trouver ce genre de chose madame. »
Je pris le parapluie sous mon bras et la veste dans ma main. Je pris soin de refermer la porte et rebrouiller le code.
Puis je fonçais vers l'entré du parc en bas. J'eus une pensée pour celui qui avait conçu les Magnum que je portais aux pieds (rangers des gendarmes français) et me permettaient de tenir le plancher.
Arrivé à la porte je regardais de part et d'autre, personne. La ville était à droite, je pris donc le chemin à la course. Il n'y avait personne sur le sentier, elle n'était pas là. Et elle ne devait pas courir non plus. Qui court par ce temps à part un fou après une belle blonde ?
Je pris donc le chemin en sens inverse toujours à la course, sans trop de vitesse pour ne pas trébucher. Je m'arrêtais deux secondes à l'entrée et regardais si elle n'avait pas coupé à travers. Non.
Je courus un peu plus dans cette direction et l'aperçus un peu plus bas. Elle avait les épaules en avant, elle tenait son blouson et semblait quelque peu recroquevillée. Ces cheveux étaient plaqués sur sa tête et un peu sur ces épaules. En m'approchant je ralentis et à qualques mètres marchais vite pour la rattraper. Je l'appelais


« Casey ! ...Casey … Attends... »


Au premier appel elle avait ralentis le pas ; au second s'était arrêtait ; et au « attends » se retournait.
Je vins vers elle. Elle avait vraiment froid. Je dépliais le parapluie rose et lui mis au dessus de la tête. Les trous n'étaient qu'aux bords et elle était protégée de la pluie.

« Je ne reviens pas pour ce que nous nous sommes dis. Prends »

Je lui donnais le parapluie qu'elle tint le temps que je déplie la veste. Je lui repris des mains et attendais qu'elle pose son blouson pour mettre la veste quasi sèche. Elle hésita mais je pense que le froid eu raison de sa réflexion.

« Enfiles ça... »


Elle posa rapidement son blouson et je l'aidais à enfiler la veste d'une main. Je tenais le parapluie au dessus d'elle. Puis, pour lui mettre la capuche, je pris le manche sur mon cou, comme lorsqu'on prend un téléphone sans les mains. Je pris la capuche et la rabat sur sa tête. C'était une veste de l'armée autrichienne. Je savais qu'elle était confortable pour l'avoir porté. Mais le fait d'être de cette taille sur elle me fit rire intérieurement et je ne pus m'empêcher de sourire. Elle le vit et sourit en retour... Ce qui d'ordinaire était une capuche de taille moyenne paraissait sur elle un capuchon de moine bénédictin ; ce qui m'arrivait à la taille lui allait jusque sous les fesses, et les épaules tombaient sur ces avant bras.

« Si tu permets, tu partais pas du bon côté là, t'allais vers le périph...(je baissais la tête avant de la regarder dans les yeux). Ça te dirais un moyen de rentrer au sec ? »
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Jeu 1 Aoû 2013 - 11:42


«Rendez-vous»




Ça m'apprendra à juste suivre au lieu de regarder où on se dirigeait. Je passais une main dans mes cheveux mouillé et les rabats sur le côté. Le temps à Portland changeait tout le temps. Le matin, tu te lève, il fait beau, soleil qui se lève, tu te dis que tu vas faire simple et au final, il pleut. Le temps est grisâtre, la pluie est froide et ne s'arrête plus de tomber pendant environs une heure parfois même plus. La vent me glace sur place. J'avais mis ma veste en cuire, j'aurais dû prendre un parapluie. Moi qui habite ici depuis des années j'aurais dû savoir que le temps allait changer aussi rapidement. Où je me trouvais. La question qui tue, je pense. Je ne savais pas dû tout où je me dirigeais, mais ce n'est pas par là qu'on est passé. Tant pis, au pire, j'arriverais en retard, mon patron me gueulerait dessus, et je serais viré. Qui plus est, qui pouvait faire une pause de deux heures ? Et arriver en retard en plus. Je soupirais en avançant encore et regardant droit devant moi. Qu'est-ce que je fous ici. Je me suis trompé pour pas changer.

Avec le vent j'avais l'impression qu'on m'appelait. Mon imagination me jouait des tours. Pour la deuxième fois, je finis par froncer les sourcils et m'arrêtais. J'étais déjà assez dingue de voir des Wesens, voilà que maintenant que j'entendais des voix. C'était peut-être quelqu'un qui m'avait reconnu. Ça insistait, je me retourne et vois, t'en bien que mal quelqu'un s'approchait de moi en courant. Une fois devant moi je remarquais que c'était Robert. Je pensais qu'il était déjà loin. Qu'est-ce qu'il faisait encore là ? Pourquoi était-il revenu vers moi ? Il ouvrit le parapluie qu'il tenait et me le tendit. J'hésitais de le prendre. Il finit par dire qu'il ne revenait pas pour ce qu'on s'était dit et insista pour que je prenne le parapluie. Après ce que je lui ai dit, il aurait pu tracer son chemin et passé à autre chose. Je le pris machinalement et le regardais déplier une veste. D'où est-ce qu'il sortait tous ça ? Mais pourquoi il était si gentil ? Ça m'énervais. Je soupire et mis la veste à contre cœur. Il m'aida à la mettre. Elle était trop large, mais bon, au moins, ça changeait de ma veste en cuire. La capuche m'arrivait aux yeux et j'eus un pauvre sourire au coin des lèvres. Il m'annonça finalement que je partais dans la mauvaise direction. Je me doutais bien. Il baissa les yeux avant de continuer en me regardant si je voulais un moyen de rentrer au sec. Pour toute réponse, je hochais la tête.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Jeu 1 Aoû 2013 - 13:05

Je ne savais pas vraiment où tout cela allait me mener, mais je ne pouvais faire fi du temps. Elle acceptait ce que je lui donnais. Elle ferma la veste et la gardait fermée. Je commençais à marcher doucement et rebroussais un peu chemin. Avant de rencontrer de nouveau le portail je bifurquais entre deux petits arbres pour rejoindre un petit sentier le long de quelques propriétés. J'espérais rejoindre la maison d'un ami auquel j'avais légué mon ancienne voiture. Les américains étaient tellement féru de voiture à vitesse que le jour où je lui avais parlé de la mienne il me dit la faire venir aux States. Je surveillais qu'elle me suive et évitais de lui laisser les branches dans la figure. Ce n'était pas loin. Et pour finir ma petite histoire en pensée, ce fou avait fait venir avec mon accord ma voiture ici, de l'autre bout du monde. Ça lui avait coûté un peu cher, mais qu'est-ce qu'il était fier de parader dedans. Après quelques services je lui avait donné de bon cœur. 
Nous arrivâmes à un portillon devant une maison. Ils avaient recoloré la façade et changé la porte. Pourvu que se soit toujours là qu'il habite.  
J'entrais dans a propriété, Casey derrière moi. J'allais jusqu'à la porte et frappais. A ma grande joie se fut bien Monsieur R. qui ouvrit la porte. 

"-Quelle joie de te revoir ! ça fait un mois que je t'ai pas vu. Pourquoi viens-tu me rendre visite dans cet état ? 
- Salut, excuses-moi de te déranger par ce temps ....
- C'est rien, t'es chez toi...
- Merci, je repasserai en t'emmenant des bonnes choses un autre jour. Mais pour l'heure je voudrais savoir si t'as encore Albertine ? 
- Ben oui j'ai Albertine, je la lâcherais pour rien au monde. Tu la veux ? 
- Oui se serait sympa sinon ...
- Tiens, attends" 

Il repart dans la maison et revient avec les clefs q'il me donne. 


"Tiens, tu sais où elle est, même code. Et t'en profiteras pour la remplir. 
- Ok, merci, je te revaudrais ça."

Casey le remercia aussi, je me dirigeais vers le garage. 

"Restes là le temps que je la sorte."


J'ouvris la porte du garage. Albertine était cette R5 noire à 5 vitesse. Ici les voitures à levier était rare et régnaient les automatiques. Même si le conteur était pas loin de tournée elle avait prouvé sa valeur. On y avait changeait les sièges par des fauteuils à l'arrivée et fait pas mal de bricoles. Je vis que les essuies-glaces étaient neufs, une veine par un temps pareil !

Le bruit du moteur était normal quand je la démarrais. Je sortis du garage et la mis dehors. Je coupais le contact et allais dire au revoir à mon ami. 

"Je te la ramène pleine dans une heure ça te vas ? 
- Garde là la journée si tu veux tant que tu la ramène entière
- Ca t'en fais pas...Merci encore. (je me retourne vers Casey) On y va ?" 

Je montais dans la voiture en l'attendant. Le portail était ouvert. Casey savait-elle que Monsieur R était un Wesen? Cette idée me traversa l'esprit un court instant. Je cherchais un cd dans la porte pour ne pas trop entendre la pluie et les essuies-glaces. Je choisis avec plaisir l'album "Love at first sting" de Scorpions parmi Michael Jackson, une compil' de vieux rock et Mozart...Je ne mis pas le son trop fort pour qu'elle puisse me parler si elle le désirait. 

Je la laissais s'installer. La pendule installée sur le tableau de bord m'indiquait qu'il me restait vingt minute pour la ramener. Il m'en fallait cinq ! 
Je fis signe que je partais et gagnais la route. La route était déserte, les gens prudents. Je roulais moins vite qu'à mon habitude mais n'étais pas gêné par le temps. Elle s'adressa à moi. Elle ne serait pas en retard pourtant. Je l'écoutais. 


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Jeu 1 Aoû 2013 - 17:30


«Rendez-vous»




Je restais là un moment. Me demandant encore pourquoi il avait décidé de revenir me chercher. C'est vrai quoi, il aurait pu rentrer chez lui ou je ne sais pas moi, s'en fiche complètement. En tout cas, heureusement qu'il était là, sinon je sais pas où j'aurais atterri. Sûrement, je serais tomber sur un gang et on aurait retrouvé mon corps quelque part. Qui se serait préoccupé de mon sort ? Personne. J'ai pas des masses d'amis et côté famille j'ose même pas imaginer. J'avais fermé la fermeture Éclaire de la veste. Comme un automate, je le suivais un peu à la traîne, juste derrière. On repartait dans l'autre sens. On arrive alors sur un sentier. Où m'emmène-t-il comme ça ? Je faisais attention de ne pas marcher dans les mares d'eau et de me prendre les branches dans la figure. On finit par arriver devant une maison. Qui aurait cru que quelqu'un habitait par-là. Je regardais autour de moi. Pas par peur, du moins, j’espérais qu'on n'allait pas m'assassiner.

Je vois vraiment le mal partout. En même temps je l'aurais chercher. On rentre dans la propriété comme ça. Je le suis, même si, d'un côté, je serais bien rester en arrière. Robert frappe à la porte, et quand on vient nous ouvrir, j'avais la sensation qu'il se connaissait. Je roule des yeux et regarde encore une fois, autour de moi sans les écouter. Je remarque alors, que l'homme part puis quelques secondes interminable, revient et tend des clés. Machinalement et sans raison, je le remerciais. On se dirige vers le garage et j'attends, comme il me dit de faire, qu'il sorte la voiture. Je n'étais pas très voiture. Il parla derechef à l'homme mais je ne fis pas trop attention. Je finis par m'installer dans l’habitacle et ferme la portière. Il chercha quelque chose, comme de la musique, qu'il mit dans le lecteur. Je connaissais le groupe pour l'avoir déjà entendu avant, j'aimais sans vraiment en être fan. Il baissa un peu le son et fit signe qu'on partait. Je rabat la capuche. J'hésitais de dire quoique ce soit. Qu'est-ce que je pourrais bien dire.


« - Pourquoi... et tu revenus me chercher ? Je veux dire... Tu n'étais pas obligé... »



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Jeu 1 Aoû 2013 - 17:51

Elle me demandais pourquoi je n'étais pas parti tout simplement. Pourquoi j'avais changé d'avis, pourquoi je ne l'avais pas laissé. Lui faut-elle toujours une raison à tout ? 

"Je ne ....je n'allais pas te laisser seule par ce temps... et même s'il n'avait pas fait ce temps... Je ne suis pas comme ça. Ça aurait été mal honnête de ma part. C'est par parce que tu n'as pas dit ce que je voulais que je devrais te laisser comme une vielle chaussette...surtout dans un endroit que tu connais pas."

Je la regardais du coin de l’œil. Je n'avais même pas à dire cela, c'était une évidence. 

"... et arrêtes de penser...du moins pour moi... qu'il faut une raison à tout. Je n'ai besoin d'aucun motif pour aider mon prochain. Appelles ça citoyenneté, amitié ou qu'importe le nom... Je fais cela pour moi aussi (une courte pause). Même, si je dois bien l'avouer, ton cas est particulier..." 

Je m'arrêtais à un feu. Elle pouvait reconnaître les lieux de là. Je lui pointais de l'autre côté de la rive le quartier où se trouvait le restaurent où elle bossait. 
Je redémarrais. 

"As-tu du change au boulot?"

Elle était trempée de la tête au pied et ne reprendrait pas le travail dans les meilleures conditions. S'il ne restait pas assez de temps pour faire l'aller-retour à son appartement au cas où j'étais prêt à bassiner son patron. D'ailleurs je me rappelais qu'il voulait me voir à notre retour. Je me demandais bien pourquoi...


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Jeu 1 Aoû 2013 - 19:10


«Rendez-vous»




Le silence dans la voiture. Et la musique qui défilait. Rien que ça. Ma question était des plus bizarre. Je sais. Mais j'avais envie de savoir quand même. Comment quelqu'un pouvait-il s'intéresser à moi comme ça ? Désolé d'être si pessimiste et très peu optimiste. J'attendais qu'il me réponde. N'importe quoi. Il le fit. En même temps, je m'attendais à quoi comme réponse. J'avais de ces questions étranges parfois. Je soupirais pour pas changer et fixait droit devant moi. C'est sûr, mais quand même, il aurait pu me laisser me débrouiller. Comme je dis, trop gentil. Je ne mérite pas autant d'attention.

J'en ai tellement pas l'habitude, c'est peut-être ça. Il s'arrêta de parler avant de reprendre. Que je ne devais pas, à chaque fois, de penser et de demander pourquoi il me fallait une raison à tout. C'est normal, je réfléchis, je veux tout savoir. Que les gens n'ont pas besoin de motif pour aider son prochain. Je hausse un sourcil sans quitter le pare-brise du regard. Je roule des yeux quand il finit par dire que j'étais un cas particulier. La voiture s'arrêta à un feu rouge. Je commençais à me rappeler les lieux. Je voyais le parc où je passais pour venir bosser. Il me montra le restaurant non loin de là. Puis me demanda si j'avais des vêtements de rechange au boulot.


« - Oui, dans mon casier ! »

C'est sûr, j'étais trempé de la tête aux pieds, et j'avais besoin de prendre une douche et de me changer. Une douche, il y avait au restaurant où je bossais.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Ven 2 Aoû 2013 - 9:21

Elle fixait l'horizon, le pare-brise, bougeait de temps en temps les yeux. Je savais que j'avais son attention malgré tout. Je la voyais cogiter aussi. Je trouvais normal qu'elle agisse ainsi. Je sais bien que le monde n'est pas rose et qu'il faut se méfier. Je me mis à sa place quelques secondes et me disais que j'aurais agit de la même façon. Les essuies-glaces continuaient leur allers-retours et le flux continue de pluie me fatiguait un peu les yeux. j'étais aussi obligeais de ralentir tellement il pleuvait aujourd'hui. J'appréhendais le fait de sortir et de partir ensuite. Ce que j'appréhendais le plus en réalité était le fait de lui avoir gâché sa pause. Je soupirais à cette pensée. Puis je lui répondis: 


"Tant mieux, ils seront les bienvenus je pense..."

Idiot, ou peut-être pas tant que ça, je tuais le silence. Je parlais trop, et pas seulement à elle, c'était indéniable. Cela me valait souvent de la méfiance envers les autres, ou, dans le meilleur des cas, une amitié sincère, comme l'homme à qui appartenait cette voiture. 
Les morceaux défilé, pour moi en sourdine. J'aimais écouter ma musique. Mais là je préférais sa voix... 
J'hésitais entre continuer et la butter de nouveau ou essayer une nouvelle conversation. Non, pas la peine. Quoique... hum, quoi lui dire ? Je ne savais plus sur quoi embrayer. J'ouvris la bouche mais rien à dire. Je voulais la comprendre. Je ne faisais qu'extrapoler ce qu'elle pouvait penser. Je me construisais ces pensées sans en savoir une bribe. Autant le lui demander... oui ou autant abattre une montagne aussi. Je roulais en faisant attention. Mes pensées ne me permettaient pas d'imprudence. J'arrivais vers la rue du restaurent sans avoir réussi à trouver quelque chose à dire. Pourtant bien des fois je me prenait des "la ferme" de la part de mes amis. Je savais parler pour ne rien dire. Parler pour obtenir quelque chose, mais j'étais incapable de lui demander ce qu'elle pensait et incapable de dire clairement ce que je pensais à l'instant. Je freinais en tournant. Une personne voulait traverser. Le patron de Casey... pourquoi n'était-il pas dans le restaurent ? 
Et puis nous n'étions pas en retard. Je regardais l'heure. Dix minutes d'avance en plus. Il n'aurait aucun reproche à lui faire. Je décochais un regard à Casey à côté de moi et glissais un "Hum..." en haussant les épaules. 
Nous passâmes devant le restaurent et j'allais me garer sur la rue du côté. I y avait de la place, il me fut aisé de me garer en marche avant. 

Je coupais le moteur. 

"Voilà..."

J'enlevais les clefs du contact, la musique s'arrêta nette. Je la regardais encore une fois. Une dernière fois ? 


"Te reverrais-je ?"

Elle compris de suite que ma question ne portait pas sur un hasard du quotidien, ou une livraison au travail. Elle réfléchis. A lieu de me répondre de suite elle posa la veste. Puis elle tentait une réponse. Hésita et me répondit. J'étais pendu à ces lèvres tout du long. Je boirais ces paroles, ou elle me piquerait. C'était peut-être, sans doute, les derniers mots qu'elle m'adresserait. AU fait, je n'en savais rien...


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Ven 2 Aoû 2013 - 15:26


«Rendez-vous»




Je fixais toujours devant moi sans raison, le pare-brise et la pluie qui tombait. Je finis par baisser la fermeture éclaire pour enlever la veste, je n'allais pas la garder. On était presque arrivé après tout. Je n'avais pas hâte de reprendre mon service. Ça faisait bizarre, d'avoir eu une pause aussi longue et de reprendre comme ça comme si de rien n'était. Deux heures de pause, deux heures un peu ennuyante. Mis à part le parc. Et le pluie, rien de tel que de la voir tomber. Il me parla alors que c'était une bonne chose que j'aie des vêtements de rechange. J'en avais toujours, on ne sait jamais, une maladresse et je me retrouve avec des affaires crades tout le reste de la journée. Ça ne met jamais encore arrivé. Et là, ils allaient me servir. Puisque je suis trempé.

Je vois alors mon patron traverser. Qu'est-ce qu'il faisait dehors de ce temps en plus ? Sûrement allez chercher un paquet de cigarette en face. J'avais eu ma période de cigarette, mais ça m'était vite passer. Je ne comprendrais jamais les gens qui fument aussi longtemps. J'eus une grimace. Nous passons alors devant le restaurant avant d'aller ce garer un peu plus loin. Il coupa le moteur, la musique, que je n'écoutais plus trop, se coupa net. Le silence régnait à nouveau dans l'habitacle et alors que j'allais enlever la veste il me demanda si on se reverra. Une question bien étrange. Je sais qu'il ne voulait pas parler du hasard. Après tout, j'avais dit de ne pas se faire trop d'idée et d'être ami... Pourtant, je ne trouvais pas du tout de réponse. J'ouvre la portière.


« - Peut-être... Merci...»

Je sors de la voiture sous la pluie qui tomber moins fort que tout à l'heure et cours jusqu'au restaurant sans me retourner.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Ven 2 Aoû 2013 - 15:53

Elle sortit de la voiture. Elle me répondit que "peut-être" nous nous reverrions. Elle me remerciait aussi en partant. Elle referma la portière et alla se réfugier dans les restaurent. 
Je la regardais partir ainsi. Je devais descendre moi aussi... Je me demandais bien ce que son patron me voulait maintenant. Personne ne lui faisait-elle confiance ? Qu'avait-il à me demander ? 

Je descendis de la voiture et marchais d'un pas nonchalant vers la porte. Il était là, en train de fumer sous le porche. Elle, avait disparu. Je me mis à l'abris. Là il m'adressa la parole me demandant si elle n'avait rien fait d'illégal et si j'étais tout le temps resté avec elle. J’omis délibérément de lui parler des quelques minutes après le parc et lui dis que tout c'était bien passé. 
Il hocha la tête perdu dans ces pensées. Puis il termina sa cigarette et e proposa d'entrer. Il me conduisis dans son bureau et me proposais un contrat pour je traite avec son restaurent et lui face part de nos offre. Je lui promis alors de présenter cela à mon patron. Il me salua et je partais à l'extérieur.  

Je pris Albertine et alla la garer à sa place. Monsieur R. n'était plus là. Je refermais et m'en allais à pied rejoindre mon camion. Arrivé en bas je repensais à mon court repas au restaurent. Puis je repensais à la rose que j'avais offert à Casey. J'entrais de nouveau. Mon copain n'avait pas le temps pour moi, il organisait tout pour ce soir et faisait les comptes. Il me désignait la rose, comment pouvait-il savoir que je venais pour ça ?
Je pris la rose et le vase. Puis je me dirigeais vers mon camion. Là je pensais à lui écrire un mot. "Tu as oublié cela...non, cela t'appartiens, Robert, non plus...". Je lui écris "Pas besoin de mots pour te parler, - signé, une personne dont tu connais le nom."
Elle comprendrait ainsi sans que j'en étale de trop ou lui faire regretter quelque chose par ce souvenir éphémère. Que pouvais-je bien en faire ? 

Je sortis de nouveau et allais au restaurent, par la porte d'entrée cette fois. Je la vis derrière le bar prête au service en salle. Elle discutait avec son patron qui parlait d'un poste à pourvoir lorsque je m'approchais. Il allait la laisser en me voyant approcher. 

"Non... je n'en ai pas pour longtemps."

Je posais la rose dans son vase sur le comptoir. Je ne pensais pas cela en écrivant le mot tout à l'heure. 

"Au revoir..."

Je me retournais et allais vers la sortie d'un pas décidais, pourtant je me traînais. Je sortis et fis une pause au coin du restaurent. Deux personnes voulaient passer. Je restais de côté. Je pensais maintenant à ce que je devais faire. 


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un Grimm.
Féminin
Messages : 1698
Date d'arrivé : 09/06/2013
Age : 29
Localisation : Portland

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Métier: Mécanicienne
Relations avec les personnages:
Je suis un Grimm.
Casey Dov
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Ven 2 Aoû 2013 - 17:59


«Rendez-vous»




J'avais couru jusqu'au restaurant et j'avais passer la porte s'en m'arrêter. Je voulais me dépêcher avant que le patron revienne. Je vois Émilie me fixer bizarre, m'en voulait-elle de l'avoir laisser toute seule, gérer une bonne vingtaine de clients ? En même temps, elle n'était pas vraiment toute seule, Émeric était là lui aussi. Ce dernier me demanda où j'étais passé pendant tout ce temps. Sans rien dire je vais dans les vestiaires. Il me restait dix minutes. J'avais cinq minutes pour me doucher et me changer. Oui, il y avait réellement une douche dans le fond de la boutique. Personne ne l'utilisait, ou presque pas. Je l'avais utilisé une seule fois, c'était l'année dernière, quand il avait fait chaud. Je fouillais dans mon casier à la recherche de mes affaires de rechange. Enfin, je me dirige vers la douche tout au fond. Une fois terminé, j'enfilais mon jean et mon t-shirt, remontais mes cheveux en chignon et me dirigeais vers la salle.

Émeric me tend le tablier plus le plateau et le patron rentre. Il me fixe l'air inquiet. Je me doute, la première fois c'était un avocat qu'il lui avait fait une sorte de chantage et là, le livreur. Il savait que j'avais été en prison. La dernière fois je lui avais dit que je devais témoigner. Là, je n'avais pas d’excuse. Je ne savais même pas ce qu'on lui avait dit pour m'absenter deux heures. J'allais finir par me faire virer je le sens. Je me détourne et retiens une larme. Je n'aimais pas ce boulot, mais j'en avais besoin. Je me repris à faire semblant de sourire et m'occuper des clients. Le patron m'appelle derrière le bar.

Mon cœur se mit à battre la chamade, s'il devait me virer, je devais trouver une excuse potable. À m'a grande surprise, il me parla d'un poste à pourvoir, quelqu'un allez partir. Il en avait parlé à tout le monde et maintenant il me mettait au courant. Je haussais les épaules, j'étais bien en tant que serveuse, je n'avais pas envie de montait un grade. Je vis Robert revenir. Qu'est-ce qu'il voulait encore ? Jim me laissa tranquille et s'éloigna. Pour toute chose, Robert déposa la rose de tout à l'heure sur le comptoir et s'empressa de partir. Je le regardais s'éloigner. Prendre le temps de venir me rendre la rose, rien que ça. Un mot si trouvait... J'hésitais d'aller le lire. Finalement, je le fis, je hausse un sourcil en lisant : « Pas besoin de mots pour te parler »... Je soupire et range le papier dans mon jean avant de reprendre le service. Deux clients venait de rentrer.



Revenir en haut Aller en bas
http://blutbad.lebonforum.com/
Je suis une créature neutre.
Masculin
Messages : 1317
Date d'arrivé : 20/06/2013
Age : 24
Localisation : Roseway - Portland

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Métier: Livreur
Relations avec les personnages:
Je suis une créature neutre.
Robert Wunsch
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Sam 3 Aoû 2013 - 11:27

Je rejoignais mon camion de livraison sous la pluie. J'étais pas mal trempé mais il me restais une journée à tirer. J'avais le ventre quasi-vide et une boule à l'estomac. Je n'aimais pas le gris. En effet le monde est si simple dépeint en noir et blanc. Les gens ne sont pas stupides et savent toutes les nuances que nous offre l’existence. Certains même en écrivaient des romans, d'autres des traités... mais que de vaines paroles quand on ne les vis pas. Aujourd'hui je ne savais pas. 
Je repensais alors au conte philosophique de Voltaire, Micomégas... Je ne l'avais qu'étudié jamais lu. Je savais qu'il se terminait sur l'offre des géants du savoir de l'univers, un livre blanc. La leçon qui m'était faîte aujourd'hui comme aux hommes dans ce conte était que la raison du monde échappe à l’intelligence humaine, et quand bien même je voulais y échapper et faire des choses sans raison, les valeurs de notre société méfiante me rattrapaient. 
Je pensais aussi que je ne m'étais as senti Wesen contre Grimm en cette journée et que, pour la première fois depuis que j'étais arrivé en Amérique, j'avais ressenti de l'amour pour quelqu'un. 
La pluie battant mon pare-brise me tira de mes pensées. Je cherchais mes clefs, dans mes poches, le vide poche, le tableau de bord... où étaient-elles ? Je secouais a tête idiot, j'étais assis dessus. 
Avant de démarrer je me demandais si je la reverrais un jour... "Peut-être...Merci...". Je n'avais même pas pensé à lui prendre son numéro. Aussi n'avais-je rien à attendre d'elle ? ...
Je la recroiserais sûrement quelque part. Nous avions à peu près les même horaires, et j'étais obligé de passer dans les mêmes quartiers. 
Si elle ne reprenait pas contact je tenterais ma chance dans quelques semaines...en téléphonant directement au restaurent. Si refus je tenterais de passer à autre chose. 
Je démarrais et allais faire mon travail. Les événements de ces deux heures défilèrent dans ma tête le restant de la journée. 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert    Aujourd'hui à 11:50

Revenir en haut Aller en bas
 

TERMINE - Rendez-vous avec Casey - Casey et Robert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» rendez-vous avec le diable - kélia&xénosis
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Write as Grimm ::  :: RP's terminés-